Bonjour la communauté,

Je reste dans ma continuité des véhicules Technic en vous proposant le test de la 42161 Lamboghini Huracán Tecnica, qui sortira le 1er août 2023.

Informations principales :

  • numéro de set : 42161
  • année de sortie : 2023
  • nombre de pièces : 806
  • prix sur le Shop@Home : 52,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 263
  • temps de construction : 2h15
  • difficulté : moyenne

Boite et inventaire

Le recto de la boîte nous présente le modèle de trois quart avant, roulant sur une route. Au dos, c’est la vue trois quart arrière qui est présenté sur un fond neutre. Dans ces deux vues, la petite molette HOG (Hand Of God) « disgracieuse » de la direction a disparu pour mieux mettre en valeur la voiture. Les vignettes du bas indiquent les fonctionnalités et le vrai modèle dont elle s’inspire avec quelques caractéristiques.

A l’intérieur, on trouve la notice, huit sachets numérotés de 1 à 3, deux axes flexibles lime et une planche de dix-huit autocollants. Dans l’inventaire, Je n’ai pas décelé d’éléments nouveaux. Il y a tout de même deux round tile 1×1 du logo de la firme au taureau, parus dans le set LEGO Technic 42115 Lamborghini Sián FKP 37, ainsi quelques panels couleur lime rares ou inédits.

Construction

Avec les sachets 1, on débute logiquement par le châssis avec ses nombreuses beams (poutres) et ses connecteurs. Des premiers engrenages serviront pour la direction, tandis que deux autres servent à faire tourner « l’arbre à cames ». D’ailleurs seule la roue arrière droite est connectée au futur moteur V10. On construit ce dernier avec des axes semi-fermés reposant sur des beams et on y pose le premier autocollant. On poursuit avec la direction avant, qui utilise astucieusement des beams 1×1 au lieu d’une crémaillère. On termine ces premiers sachets avec le volant factice et un habillage de divers beams et panels.

Après l’ouverture des sachets 2, on continue l’habillage avec les bas de caisses et  le toit. On s’attaque ensuite à la partie avant avec le tableau de bord et le bas du pare-brise. On termine déjà avec les différents panels qui permettent de donner forme au bas de caisse avant avec sa forme en ailerons.

On arrive aux derniers sachets. On débute par le sous ensemble qui comprend le capot avant et les phares (représentés par des autocollants). Puis retour sur l’arrière avec divers sous-ensembles au niveau des ailes. On donne forme au reste du toit avec les grands panels arrière et les tubes flexibles qui terminent les contours du pare-brise et des portières.

On finit par ces dernières qui trouvent leurs formes par quelques panels, ainsi que les rétroviseurs. On pose les quatre roues et elle est prête à prendre l’asphalte !

 

Verdict

La gamme Technic nous a habitué à sortir à cette échelle de nombreux véhicules issus de modèles authentiques. On y retrouve souvent les mêmes fonctions et les mêmes défauts.

Niveau esthétique, on retrouve les lignes globales du modèle. Les parties les mieux travaillées étant les faces avant et arrière (surtout avec les autocollants des feux). Le profil reste souvent la déception : arches de roues assez larges, formes exagérées des portières par rapport au reste de la carrosserie…  la ligne du toit est par contre franchement fidèle à la vraie, surtout avec les fins tubes flexibles lime qui contrastent avec le toit noir. Et la molette HOG se retire facilement si vous voulez l’exposer.

Le choix de la couleur lime est cohérent avec la teinte proposée par la firme au taureau, mais les divers éléments souffrent du problème récurent de différence de teinte. Ça se remarque entre certains panels et beams, mais le pire étant les connecteurs qui tirent vers le jaune. Ce défaut n’est toujours pas corrigé depuis la Lamborghini Sian 42115 ou la Ford Mustang Shelby GT500 42138. De plus, les autocollants sur fond vert sont plus foncés. Dommage ne pas avoir eu au moins la tampographie des feux et du logo sur le capot.

On retrouve les fonctionnalités habituelles de ce type de set. Les portes s’ouvrent (à plus de 90° tout de même…), de même que le capot avant. Pas besoin d’ouvrant à l’arrière, on peut admirer le V10 atmosphérique. Les roues arrière étant indépendantes, c’est celle de droite qui assure  la mise en mouvement des pistons du moteur factice. Sa construction reste classique et efficace dans cette gamme. La dernière fonction est la molette HOG pour diriger les roues avant. Le rayon de braquage s’avère assez moyen.

Si on était habitués à voir ce type de modèle sous la barre psychologique des cinquante euros, il faudra rajouter trois euros de plus. Il n’y a pas d’éléments inédits ni une augmentation de pièces comparés aux précédents. Cela reste correct, même si une bonne partie de l’inventaire est constitué de connecteurs. Il se retrouvera à des prix inférieurs chez la concurrence après sa sortie.

Au final, cette Lamborghini Huracán Tecnica fera le plaisir des collectionneurs de véhicules Technic avec fonctions, même si on ne peut regretter ces nuances de vert et les partis pris esthétiques inhérents à cette échelle.

La lecture de cet article vous aura, j’espère, apporté une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le Shop@Home, à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Ce set m’a été généreusement fourni par LEGO sur demande de notre hôte Méphisto. Un grand merci à eux ! La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, cela reste bien sûr mon ressenti purement personnel !

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Jouabilité
Bonne affaire
guest-review-lego-technic-42161-lamborghini-huracan-tecnicaCette Lamborghini est joli modèle aux fonctions classiques et qui fait l'équilibre entre jouabilité et exposition. Mais on peut pester sur ces différences de teinte toujours existantes et qui n'empêchent pas une petite hausse du prix.
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Merci pour cette revue.
LEGO s’en sort pas si mal avec ce modèle, surtout en retirant la HOG.
Reste que les défauts habituels et les autocollants ne justifient pas la (petite) hausse de prix.

Thomas Lego

Merci pour cette revue très détaillée le Tonyz ! Comme Elvis, je trouve aussi que tu as fait de jolies photos, qui mettent bien en valeur ce véhicule. Je ne suis malheureusement pas assez connaisseur en lego technic, mais ce véhicule devrait (je l’espère) sans doute plaire aux fans de voiture et de lego technic. Le prix me semble raisonnable pour le nombre de pièces.

Last edited 7 mois il y a by Thomas Lego
Elvis

Merci pour la review et tes jolies photos (il faut vraiment que je travaille les miennes 😅)
L’exercice de reproduction des formes typiques de cette marque italienne était déjà difficile à l’échelle supérieure avec la Syan, alors là… 😕
Le capot avant ne plonge pas assez, le traitement des prises d’air derrière les portes est raté, l’aileron est bien trop massif (ce n’est pas une Performante)
Je suis peut-être dur dans ma critique mais je n’adhère pas au rendu, en tout cas à cette échelle.