C’est parti pour le dernier test des sets LEGO Harry Potter sortis ce 1er juin 2024, avec la seule  référence que je nous avais pas encore présentée : le set 76427 Buckbeak, dans laquelle LEGO nous propose donc de reproduire l’hippogriffe Buck.

Informations principales :

  • numéro de set : 76427
  • année de sortie : 2024
  • nombre de pièces : 723
  • prix sur le Shop@Home : 59,99 €
  • nombre détapes de construction : 255
  • temps de construction : 1 heure 15
  • difficulté : moyenne

Vous retrouverez toutes les photos de cet article, ainsi que quelques autres, à cette adresse.

À l’ouverture de la boîte, plutôt petite pour un set de plus de 700 pièces, on trouve 7 sachets de pièces en papier numérotés et une notice d’instructions de 156 pages. Une lecture rapide de l’inventaire ne m’a pas permis de déceler d’éléments spécifiques et/ou rares, on appréciera néanmoins un ratio prix/pièce (environ 0,083 €/pièce) plutôt intéressant pour un set de la gamme LEGO Harry Potter. L’absence totale d’une quelconque minifig explique probablement ce prix presque raisonnable.

La construction est assez classique pour un set de ce type. On commence par le corps (d’une largeur de deux tenons) disposant d’éléments SNOT pour « l’habiller » et de plusieurs jonctions pour les pattes, les ailes, la tête et la queue. On assemble ensuite ces différents éléments les uns après les autres avant de les fixer à la structure principale.

L’ensemble est totalement articulé avec 3 jonctions par patte (sans compter les griffes), un ball joint pour la tête et la queue, et une articulation « rigide » à cliquet pour la fixation des ailes. On pourra donc donner à Buck toute une variété de positions – et même le faire se « prosterner » comme lorsqu’il s’incline devant Harry Potter la première fois qu’il le rencontre. Les ailes disposent également une charnière située au milieu, on peut ainsi les plier en deux puis les rabattre le long du corps de l’animal, c’est plutôt malin.

Concernant la mobilité et les possibilités de « pose », il n’y a donc pas grand-chose à redire. Le revers de la médaille de toutes ces articulations, c’est qu’elles restent particulièrement visibles même si, pour une fois, leur couleur grise est raccord avec la robe de l’hippogriffe.

Je ne suis pas non plus convaincu par le design de l’ensemble. Si l’animal de référence est grâcieux, c’est nettement moins le cas de cette interprétation LEGO. Ainsi, les articulations joignant les pattes au corps sont bien trop proéminentes (surtout pour les pattes avant), les ailes sont très épaisses, on aperçoit la face inférieure des plates sur les pattes avant et la queue, censée être une queue de cheval, est particulièrement grossière.

Seule la tête au look « chibi » reste sympa – il aurait peut-être été une bonne idée pour le designer d’assumer ce choix radical plutôt que de tenter de reproduire une version réaliste de la bestiole avec les limitations imposées par les pièces LEGO. J’apprécie aussi le fait que LEGO, malgré les défauts cités plus haut, nous propose une version particulièrement imposante de Bcuk : les ailes déployées, il s’étalera tout de même sur près de 44cm d’envergure.

Une petite construction « annexe » est également fournie dans cette boîte avec un petit morceau du potager de Hagrid, un corbeau et deux citrouilles, l’une mûre et l’autre non. Des citrouilles qu’on pourra détacher du support pour créer une petite mise en scène. Ce décor est minimaliste mais il a le mérite d’exister, et il permettra d’ajouter un peu de contexte.

Je le disais un peu plus haut, vous ne trouverez pas de minifig dans cette boîte. Mais en l’état, je ne trouve pas cela particulièrement gênant : les personnages n’auraient de toute façon pas été à l’échelle de l’animal.

En bref, ce set ne sera malheureusement pas le « bel objet décoratif » vanté sur la boutique officielle en ligne. Il devrait néanmoins réussir à amuser les plus jeunes avec un potentiel de jouabilité intéressant offert par les nombreuses articulations, et séduire les parents par son budget « modéré ».

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce set. Vous le trouverez sur le Shop@Home, à cette adresseMerci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Jouabilité
Bonne affaire
mini-review-lego-harry-potter-76427-buckbeakIl ne reste malheureusement pas grand-chose dans cette interprétation LEGO du bel animal vu à l'écran. On appréciera malgré tout ses nombreux degrés de mobilité et un prix raisonnable en regard de l'inventaire proposé.
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

De loin il est assez ressemblant à Buck,mais dans le détail c’est un peu raté avec ses ailes et sa queue trop épaisses. Ce genre d’animal aurait mérité d’exister à échelle plus grande je pense. Reste sa tête assez réussi, et j’aime bien le petit corbeau (il me fait penser au jeu de cartes CuBirds).

Au moins les nombreuses articulations lui donne de jolies poses et le rend jouable.