J’ai déjà pu vous présenter plusieurs de ces sets LEGO Star Wars mettant en scène quelques personnages / animaux / droïdes cultes de la saga, mon dernier test en date concernant le droïde D-0. J’ai donc choisi aujourd’hui de vous présenter le petit dernier, mascotte de la série The Mandalorian et affectueusement surnommé par les fans Baby Yoda. Cela faisait bien longtemps que Grogu me regardait, dans sa boîte qui trainait dans un coin de mon bureau, sans que je ne prenne le temps de le construire. Découvrons ensemble le set 75318 The Child (ou L’Enfant, en VF).

Informations principales :

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte (plutôt épaisse, soit dit en passant), Baby Yoda nous est présenté dans ce qui semble être le cockpit du Razor Crest. Il tient dans la main le pommeau avec lequel il a pris l’habitude de jouer. Au dos, il nous est présenté dans une position différente, à côté de sa plaque de présentation façon UCS. Quelques vignettes nous montrent les parties mobiles : les oreilles, la tête et les mains. On découvre aussi les dimensions : 21cm de large, pour 19cm de haut (oreilles baissées).

À l’intérieur de la boîte, nous trouvons 8 sachets de pièces numérotés, une notice d’instructions de 164 pages pour 375 étapes, et un autocollant pour décorer la plaque signalétique. La notice d’instructions vante d’ailleurs toujours l’arrivée du jeu vidéo LEGO Star Wars: The Skywalker Saga pour 2020 – jeu qui n’est toujours pas sorti aujourd’hui, et qui ne sortira pas avant le 2ème trimestre 2021 si on croit les rumeurs les plus optimistes.

On notera quelques éléments rares dans l’inventaire – c’était prévisible étant donné le schéma de couleurs de l’ensemble. Je les ai résumés dans le tableau ci-dessous.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
2SLIDE SHOE ROUND 2X2, NO. 20noir1
6PLATE 1X3 W/ 2 KNOBSsand green1
1PLATE 1X1X2/3, OUTSIDE BOWsand green1
2BRICK 1X4X1 INV. BOWsand green1
6ROOF TILE 1X2, DEG. 45, W/O KNOBSdark tan1
2DOME Ø21.53silver metallic1
6PLATE 1X1 ROUND W/ 3.2 SHAFTsand green2
16PLATE, W/ HALF BOW, INV. 1X2X2/3sand green2
2TILE 2X2, W/ BOWsand green2
6BRICK 1X3X2 W/INS AND OUTS.BOWsand green3
2BRICK 2X2 W. BOW AND KNOBSsand green3
1BRICK W/BOW 1/3dark tan3
9BRICK CORNER 1X2X2dark tan3
1FLAT TILE 2X3dark tan3

La minifig

Une minifig de Baby Yoda accompagne notre statuette. Elle est présente dans un total de 3 sets, celui-ci compris. Le corps est identique à celui trouvé pour d’autres bébés chez LEGO – et n’était donc pas spécialement adapté ici. Il bénéficie pour le coup d’une tampographie reproduisant tant bien que mal le vêtement porté par Grogu. La tête est nettement plus intéressante avec un moulage proposant de jolis détails. Les yeux sont noirs, avec un petit reflet blanc très bien réalisé.

La construction

Comme LEGO nous y a habitués avec ce type de sets, la construction commence par la structure interne. Elle est essentiellement composée d’éléments Technic, deux grands beams assurant la rigidité de l’ensemble. De nombreux pins sont laissés en attente et permettront d’attacher ensuite les différentes faces. On termine cette étape avec quelques pièces couleur dark tan au niveau du col.

On s’occupe ensuite de l’avant du personnage, avec son vêtement qui court de son col à ses jambes. Il s’agit ici essentiellement de superposer diverses plates et slopes couleur dark tan pour reconstituer quelques plis. On fixe cet ensemble à la structure Technic.

Vous l’aurez deviné, on continue sur notre lancée et réalisons la partie située dans le dos de Grogu de la même manière. En partie supérieure, quelques pièces SNOT permettent de donner un peu de volume au col roulé.

On ne change pas pour l’étape suivante, avec le côté gauche du personnage. À une différence près : on implante la fixation du futur bras avec 3 pièces dotées de pins.

Rebelote avec le sachet portant le numéro 5, où on s’intéresse cette fois au côté droit de Grogu. Avec toujours 3 pins pour fixer le bras. À vrai dire, on est content d’en finir avec l’habillage du corps et cette quatrième “étape” un peu rébarbative.

À ce moment-là, Baby Yoda est encore manchot. Nous allons y remédier. La construction des bras ressemble un peu à celui du corps : une structure à base de briques SNOT, qu’on vient ensuite “habiller” sur ses 4 faces. La main et les doigts mobiles sont fixés par l’intermédiaire d’un ball joint, tandis que le bras lui-même est fixé au corps sur les pins Technic prévus à cet effet.

Nous nous occupons alors de la tête, dont la structure interne est composée d’un mélange d’éléments SNOT, de clips et d’un ball joint pour fixer la tête au corps. Un jeu de slopes côté face permet de dessiner les formes du visage, avec le front et les joues légèrement proéminents. Les yeux sont des slide shoes tampographiées disposés sur quelques éléments permettant de donner une forme d’amande. La lèvre inférieure est fixée sur une charnière et est donc mobile. On s’occupe alors des deux oreilles fixées chacune sur deux ball joints. Elles sont bien réalisées avec l’intérieur couleur tan. Chose qui ne m’arrive quasiment jamais, il me manquait deux pièces pour les oreilles – fort heureusement les pièces supplémentaires permettaient de combler ce manque.

Avec le huitième et dernier sachet de pièces, on vient travailler sur l’arrière de la tête avec l’assemblage de deux sous-ensembles qui viennent se clipser sur le côté, et un troisième se fixant sur l’arrière. On ajoute quelques pièces sur le haut du crâne et sur le front, et on fixe la tête au corps. Il ne reste alors qu’à assembler le petit support d’exposition et son sticker et à y attacher la minifig fournie.

Verdict

Et bien franchement, c’est pas mal du tout. A commencer par le design : la “robe”, bien qu’inintéressante à construire, offre un rendu intéressant mélangeant pièces lisses et tenons pour former les quelques plis. La tête est vraiment mignonne, et les grands yeux en amande n’y sont pas pour rien. Il fera moins peur que son aîné du set 75255 Yoda avec ses grands yeux globuleux 😉

Le designer a pris le soin d’intégrer plusieurs articulations, essentiellement au niveau de la tête et du visage. La tête elle-même est fixée sur un ball joint au reste du corps, et permet de l’incliner et de légèrement l’avancer ou la reculer. La bouche est articulée sur une charnière : on pourra lui faire esquisser un léger sourire. Enfin, les deux oreilles sont également articulées et permettront de lui donner un air grognon.

Les mains bougent également : elles sont fixées sur des ball joints et les doigts sur des clips. On pourra donc donner à Grogu son jouet favori : le pommeau du Razor Crest. Quitte à faire la fine bouche, je pense qu’une articulation des bras aurait été intéressante également.

Je me demande aussi l’intérêt de la plaque signalétique, si ce n’est pour servir de support à la minifig. Les informations qu’elles propose sont anecdotiques, et l’autocollant est comme d’habitude assez pénible à appliquer correctement. La minifig elle-même n’est pas inoubliable non plus : le corps “standard” des bébés LEGO s’adapte plutôt moyennement au personnage. La tête est en revanche plutôt réussie.

Comme vous avez pu le lire au chapitre dédié à la construction, celle-ci est très inégale et c’est peut-être le point faible de ce set. Si la tête et la structure interne du corps sont plutôt intéressantes à construire, ce n’est pas le cas des 4 “faces” qui recouvrent la structure du corps : il s’agit d’un empilage bête et méchant de pièces les unes au-dessus des autres, qu’on vient ensuite fixer sur les pins de la structure. La tête pour sa part fait appel à de nombreuses “techniques” intéressantes – des éléments SNOT évidemment, mais également des clips ou des ball joints. On termine la construction avec la tête : on finit donc plutôt sur une bonne note après quelques étapes un peu fades.

On appréciera enfin le prix “contenu” de ce set de la gamme LEGO Star Wars. Une gamme ayant tendance à crever les plafonds en termes de tarifs. Ici, l’inventaire compte 1075 pièces (dont quelques éléments rares en sand green et dark tan essentiellement) pour un prix de 84,99 €. Il est également possible de le trouver légèrement moins cher chez les revendeurs habituels.

Bref, si vous aimez la série The Mandalorian et que vous craquez pour Baby Yoda, il n’y a aucune raison de se priver de ce set qui vous offrira une jolie pièce d’exposition à un tarif raisonnable.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifig
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Ce bébé Yoda est beaucoup plus mignon que son grand frère. Je retiens surtout sa tête, réussie avec la possibilité de changer sa position. Pour la robe, j’ai toujours l’impression qu’il est pris dans de la pierre 😆 Un peu moins de tenons auraient pu adoucir son vêtement.

Thomas Lego

Merci pour la review !

Il est pas mal du tout ce bébé Yoda. Je suis assez intrigué par l’architecture interne de ce montage. La technique de montage est très intéressante et donne une sensation de légèreté de l’ensemble. Bonne revue très détaillée. Le rendu de ce set est pas mal du tout.

Cuzion

Merci pour la review, ça me permet de voir en détail la gamme SW vu que je ne la fais pas. Je trouve que Grogu est beaucoup plus réussi que Yoda et qu’il en est donc beaucoup plus intéressant. Que ce soit pour ce set ou d’autres en général, je ne comprends toujours pas pourquoi les plaques descriptives ne sont toujours pas tampographiées, ce sont des sets de collection après tout. Petite remarque en passant, quand je vois ta photo de la tête seule de Grogu, je me dis qu’un Gremlins en LEGO doit aussi être faisable sur cette même… Lire la suite »

Elvis

Il est pas mal du tout ce baby yoda
La comparaison avec son ainé est à son avantage en terme de rendu
Et en plus le prix est accessible dans cette gamme qui prend la fâcheuse habitude de voir ses prix s’envoler

tonio_sport

Je suis en train de le construire aussi. Il me reste les 2 derniers sachets donc le plus intéressant 🙂 Je te rejoints sur l’empilage assez monotone des 4 faces. J’aurais aussi bien aimé une articulation au niveau des bras. & c’est vrai que la support est anecdotique (je me demande même si je vais le réaliser…)

tonio_sport

Je viens de le terminer. Et j’avoue que le montage de la tête relève bien le set (sutout l’avant dernier sachet) du “pure bonheur”.