C’est déjà la 3ème interprétation du Taj Mahal que LEGO nous propose avec le set 21056 Taj Mahal. Sorti initialement en 2008 sous la référence 10189, c’était alors le plus gros set LEGO commercialisé avec 5922 pièces. LEGO a permis aux retardataires de l’obtenir à nouveau dans une réédition, presque à l’identique, en 2017 sous la référence 10256. Cette référence a récemment été retirée de la vente, et c’est un modèle plus “raisonnable” en terme de taille (et de prix !) que LEGO nous propose désormais dans la gamme LEGO Architecture. Je ne sais pas si c’est à dessein (et c’est à mon avis plutôt dû au hasard), mais on remarquera que la nouvelle référence (21056) est un anagramme de l’ancienne (10256) 😉

Informations principales :

Boîte et inventaire

Pas de grosse surprise pour cette boîte, qui reprend les “codes” de la gamme LEGO Architecture : une jolie livrée noire et une présentation plutôt sobre du modèle sur la face avant, et une présentation de quelques détails accompagnée de photos au dos.

À l’intérieur, on trouve 12 sachets de pièces numérotés de 1 à 10 (3 sachets portant le numéro 3, les autres étant uniques). La notice d’instructions compte 136 pages pour 204 étapes de construction, et démarre comme de coutume par quelques infos sur le modèle et son design – réalisé par Rok Žgalin Kobe (que j’ai eu la chance d’interviewer l’an dernier à l’occasion des RLFM Days).

Ce set est l’occasion pour LEGO de proposer quelques éléments intéressants dans l’inventaire. Je les ai résumés dans le tableau ci-dessous.

nombre image nom couleur nombre de sets
1 FLAT TILE 1X8, NO. 82 noir 1
8 1/4 SPHERE 4X4X2 2/3, W/ KNOB blanc 1
16 SKI STICK 3M, W/SHAFT Ø3,2 blanc 1
4 WALL ELEMENT 3X3X6, W/ 1/4 BOW blanc 1
12 BARS FOR FRAME 1X2X2 blanc 1
4 TILE 2X2, W/ DEG. 45 CUT tan 2
28 FLAT TILE CORNER 1X2X2 dark orange 3
4 SPHERE 3X3X11/3, W/ KNOB blanc 3

La construction

La construction commence comme tous les sets LEGO Architecture : par la base de l’ensemble qui comporte une tile noire tampographiée. Elle est ici de forme carrée, et creuse en son centre. On assemble le pourtour, puis une rangée de “pavage” couleur dark orange au-dessus. Côté intérieur, les plates grises supporteront le monument.

Avec le deuxième sachet de pièces, nous commençons par assembler une partir de l’enceinte extérieure. Puis nous nous rapprochons du centre du monument en ajoutant des briques de structure colorées, puis un sous-assemblage qui vient combler l’espace laissé vide au centre. Quelques panels forment un mur au centre de ce sous-assemblage, entourés d’une enceinte de couleur tan. On termine par deux “lingots” blancs, représentant les tombes de Mumtaz Mahal et Shah Jahan.

L’étape suivante n’est pas la plus intéressante, et c’est un euphémisme. On y assemble pas moins de 33 sous-ensembles identiques, pavés de petites tiles 1×1 carrées. Et c’est toujours un peu galère à aligner.

Nous continuons notre construction avec 4 sous-assemblages quasiment identiques, qui viennent compléter les 4 coins du Taj Mahal jusqu’ici non pavés. On construit alors 9 morceaux de muraille, très semblables entre eux, que l’on fixe sur les éléments SNOT de la structure. Remarquez ici l’utilisation intensive des lingots blancs – pas moins de 92 d’entre eux sont nécessaires pour faire le tour complet.

On s’occupe ensuite des 4 iwans (porche très large et haut typique de l’art islamique) principaux, identiques deux à deux. Au sol, on retrouve les pavages déjà réalisés aux étapes précédentes. La forme caractéristique de ces éléments est élégamment reproduite avec des brick with bow disposées en vis à vis. On remarquera également ici les grilles blanches dans les fenêtres, une nouvelle couleur pour ces éléments introduite dans ce set.

Nous nous occupons ensuite logiquement des “coins”, là encore identiques deux à deux. Nous commençons donc avec le sachet de pièces portant le numéro 6 par deux sous-ensembles identiques qu’on pourra donc construire en parallèle. Sur une base de couleur tan de 6×6 tenons, l’un des angles est occupé par un grand panel. L’essentiel de la construction se déroule de l’autre côté. On construit deux pans de mur, chacun disposant de deux petits porches. Dans la partie centrale, deux sous-assemblages se superposent. Le premier, constitué essentiellement d’angular brick 1×1, permet la reproduction des fenêtres et portes et s’insère à l’intérieur. Le second, qui recouvre le premier, propose deux petits porches supplémentaires. Il forme un angle de 45° avec les deux murs attenants. On comble le vide résultant avec deux petites colonnes, puis on rigidifie le tout en ajoutant des éléments en partie supérieure.

Avec le sachet de pièces suivant, nous assemblons sur le même principe les deux autres coins. On rigidifie ensuite l’ensemble de la construction avec des tiles placées côté intérieur.

Avec le sachet de pièces suivant, nous ajoutons tout d’abord une rangée de tiles couleur dark orange au-dessus de l’étage déjà assemblé. D’autres tiles, blanches, sont disposées autour des 4 iwans. Nous nous occupons ensuite de la salle des cénotaphes. Un cénotaphe est une fausse tombe, dans laquelle il n’y a aucun corps – car comme le veut la tradition islamique les corps doivent être enterrés en pleine terre (et on a construit la crypte lors d’une étape précédente). Cette petite salle en forme de dôme est ensuite déposée à l’intérieur de la structure.

On continue notre construction avec un gros sous-ensemble constituant le dôme central. Il se base sur une structure grise recouverte de tiles dark orange. Au-dessus, on assemble deux dômes en vis-à-vis – reliés par une “couronne” centrale mettant à l’oeuvre une techniques de construction coutumière des amateurs de fusées. Ces deux dômes, fixés au-dessus d’une couronne blanche, donnent à l’ensemble sa forme “d’oignon” caractéristique. On termine cette étape avec 16 bâtons de ski fixés sur la terrasse supérieure.

Nous attaquons le dernier sachet de pièces avec l’assemblage des 4 petits dômes soutenus par des colonnes, ici représentés par des robotic arms. La pointe est réalisée avec des baguettes magiques issues de la gamme LEGO Harry Potter. On termine l’assemblage du Taj Mahal avec les 4 minarets, où on remarquera l’utilisation d’engrenages Technic à but décoratif.

Verdict

Avant toute chose, ci-dessous une vue aérienne du monument qui permet de se rendre compte des proportions du célèbre monument.

Et donc l’interprétation proposée par LEGO avec ce nouveau set de la gamme LEGO Architecture.

La comparaison de ces deux images permet de se rendre compte d’une première chose : le designer a pris quelques libertés avec les proportions. Si la partie centrale, essentielle, semble cohérente ; on remarquera que le parvis qui l’entoure n’est pas suffisamment large. Et que les 4 minarets paraissent un peu rachitiques. Nous avons donc affaire ici à une “compression sélective” du bâtiment – permettant sans doute de limiter les coûts au détriment de la fidélité.

Au-delà de ça, la réalisation est de très bonne facture. L’intégration des détails est tout bonnement impressionnante pour un modèle à cette échelle. J’ai surtout apprécié la manière d’intégrer les portes dans les iwans – utilisant intelligemment la partie arrière des angular brick ().

On remarquera aussi l’intégration des escaliers d’accès, ou évidemment celle des tombes et des cénotaphes sous la forme de petits lingots blancs. Le bâtiment est d’ailleurs prévu pour être séparé en 3 éléments, permettant d’accéder à la salle des cénotaphes et à la crypte contenant les véritables tombes.

D’une manière générale, l’aspect extérieur de la partie centrale est superbe, tout en courbes au niveau des porches (iwans) mais surtout des dômes. La réalisation du dôme central et sa forme “d’oignon” n’était d’ailleurs pas chose aisée mais le designer s’en tire particulièrement bien. J’apprécie également l’utilisation d’éléments de couleurs tan qui, s’ils n’existent pas pour le vrai Taj Mahal, permettent de souligner des reliefs impossibles à réaliser en LEGO à cette échelle.

Comme on pouvait s’y attendre avec un bâtiment tout en symétrie, la construction est parfois très répétitive – surtout lors des premières étapes de construction et l’assemblage du parvis et des murs extérieurs. Et il est toujours aussi pénible d’aligner correctement toutes ces petites tiles de 1×1 tenon ! Heureusement, le designer nous régale de quelques techniques de construction très intéressantes qui viennent ajouter un peu de “piment”. Le dernier tiers de la construction est sans doute le plus intéressant, notamment dans la manière de réaliser le dôme principal.

Avec un prix de “seulement” 109,99 € pour 2022 pièces, on appréciera le budget relativement modéré demandé par LEGO – sans compter que ce set nous propose quelques éléments rares que j’ai pu mentionner dans le tableau en début d’article. Il faut toutefois nuancer un peu ce propos car parmi ces 2022 pièces, il y a quand même un bon paquet de tout petits éléments. Les tiles et plates de 1×1 tenons représentent tout de même un total de 681 pièces, soit un peu plus du tiers de l’inventaire.

En bref, LEGO nous propose ici un joli modèle d’exposition prenant quelques libertés vis-à-vis de son homologue de la vie réelle. Parfois pénible, parfois très intéressante, l’expérience de construction est en demi-teinte pour un set proposé à un prix plutôt raisonnable.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Elvis

Je ne rajouterai pas ce set à ma liste n’étant pas collectionneur de cette gamme.
Mais je peux comprendre l’intérêt que certains portent à ce set plus accessible que son grand frère

Cuzion

Merci pour cette review.
J’étais passé à côté de la version Creator et cette apparition dans la gamme Architecture est une bonne nouvelle.
Je trouve son interprétation réussie, aucun doute sur le monument et les approximations ne sont pas catastrophiques.

Disneybrick

N’ayant pas la place pour le grand modèle cette nouvelle version est le bienvenue, la réalisation est assez fidèle au vrai monument sans pour autant devoir sacrifier une étagère complète ou une table basse. Après je reste un peu déçu par la gamme architecture en ce moment, trop peu de sets et j’aurai préféré autre chose plutôt qu’une interprétation de ce monument. J’espère que lego va très vite remettre le couvert avec de nouvelles skyline (Los Angeles please !) et pourquoi pas un Chrysler building qui aurait fière allure à coté de l’empire State building 😉

Thomas Lego

Merci pour cette review !
Cette représentation du Taj Mahal est assez bien réussi. LEGO à apporter un grand soin à la conception de ce Creator.
Cela donne un joli modèle d’exposition.

Le Tonyz

Belle interprétation du Taj Mahal dans la version Architecture. A cette échelle elle reste très reconnaissable et prendra moins de place que la grande sœur Creator !

Fabske

Merci pour cette review! Pour sûr ce beau modèle rejoindra ma collection! Je me disais bien que quelque chose clochait dans les proportions, mais bon, rien de trop grave et vite pardonné quand on voit le soin apporté au reste du bâtiment !