A l’approche des promotions de May the 4th, qui démarrent demain, continuons ensemble le tour des nouveaux casques collector de la gamme LEGO Star Wars. Celui que je vous présente aujourd’hui est très certainement celui que l’on voit le plus souvent dans les différents opus de la saga. Petit tour d’horizon du set 75276 Stormtrooper Helmet, ou le casque de Stormtrooper en VF.

Informations principales :

Boîte et inventaire

SI vous avez déjà lu mon test du set 75277 Boba Fett Helmet, je vais me répéter un peu puisque les deux boîtes sont similaires. On retrouve cette même finition soignée avec vernis sélectif pour le casque, et la mention “18+” qui nous indique clairement le public visé par ce produit. Le casque est présenté de trois quarts sur la face avant, sur son socle avec la plate tampographiée. On retrouve le casque vu de face sur le côté de la boîte, au-dessus du logo des 40 ans de L’Empire Contre-Attaque. Une troisième image du set est présente au dos de la boîte, au-dessus d’une autre nous précisant ses dimensions (18cm avec le socle) et de deux photos du casque tel qu’on le voit dans les films.

Même remarque pour ces 3 casques : une fermeture “propre” de la boîte avec des scotchs aurait été bienvenue, la boîte étant elle-même un objet de collection. Dommage qu’il faille ici la déchirer dans sa partie inférieure, sinon la découper proprement ou utiliser une source de chaleur pour faire fondre la colle.

A l’intérieur, nous trouvons 5 sachets de pièces numérotés qui remplissent un peu plus la boîte que pour le casque de Boba Fett. Nous trouvons également une notice d’instructions (124 pages / 231 étapes) et, mauvaise surprise, une planche d’autocollants. Pas de pièces rare à mentionner dans l’inventaire, si ce n’est la plate et les deux tiles tampographiées.

La construction

Là encore, et c’est tout à fait logique, la construction commence par l’ossature intérieure de celle-ci. Sur une plate de 8×8 tenons, on vient construire des parois comprenant de nombreuses briques SNOT qui recevront ensuite les différentes “faces” du casque. Remarquez sur la face avant les clips situés derrière la bouche. Petite différence avec Boba Fett, la structure interne est ici composée de deux niveaux superposés. Au-dessus du niveau supérieur, on termine le 1er sachet de pièces en construisant la partie supérieure du casque.

Nous construisons alors le socle d’exposition. Il est identique en tous points à celui de Boba Fett, la structure interne étant renforcée par des beams Technic et l’extérieur décoré de différentes slopes noires. Et le résultat est très satisfaisant. On fixe ce support au casque, avant d’en décorer la partie inférieure et d’y fixer notamment les ball joints sur lesquels seront attachés les filtres. Nous terminons cette étape avec deux sous-ensembles, qu’on attache à l’arrière du casque.

Dans l’étape suivante, nous nous intéressons à la face avec pour commencer un premier assemblage et sa bande noire caractéristique que l’on fixe au niveau du front. Deux autres sous-assemblages, identiques à la symétrie près, prennent place sur les deux côtés. Nous continuons avec les yeux, clipsés sur le “front”, puis la bouche. Ici, deux petits assemblages sont fixés sur des charnières de manière à obtenir cette forme pointue. Si les deux pièces grises en dessous sont tampographiées, ce n’est pas le cas des pièces blanches sur lesquelles nous devons coller un sticker.

On continue avec le côté gauche, constitué d’un énorme sous-assemblage qui concernera la totalité du 4ème sachet de pièces. Celui-ci est basé sur une plate de 4×12 tenons, qu’on agrémente ensuite avec les capteurs auditifs et les deux conduits latéraux. Ceux-ci sont constitués de slopes décalées les unes par rapport aux autres, il en résulte un effet d’escalier mais il était difficile de faire autrement. Remarquez encore les stickes “plus blanc que blanc” qui représentent les filtres de sortie.

Le sous-assemblage suivant est identique, à la symétrie près et prend place sur le côté droit du visage. Le petit élément (le haut-parleur) qui prend place au niveau du menton est très intelligent dans sa conception, faisant appel à un mélange de briques SNOT et de pièces qu’on a plus l’habitude de voir dans des voitures. On termine alors la construction avec les deux filtres d’inspiration réalisés à base de pièces Technic et fixés sur des ball joints au reste du casque.

Verdict

Evacuons le sujet tout de suite. Dans un set qui se veut collector et destiné à être exposé sur un bureau ou ailleurs, les autocollants n’ont rien à faire. Pour plusieurs raisons. La première, leur différence de couleur avec les pièces qu’ils recouvrent. Si le blanc des pièces LEGO est un peu “cassé”, celui des autocollants ne l’est pas. Et le résultat est loin d’être satisfaisant. L’autre raison, c’est que l’on sait que ces autocollants ont tendance à mal vieillir, et à se décoller avec le temps. Voilà, c’était mon petit “coup de gueule” 😉

Pour le reste, c’est encore une fois pas mal du tout. Si les conduits latéraux et leur aspect “d’escalier” peuvent choquer au premier regard, c’est sans doute la meilleure solution que le designer avait à adopter. Concernant ces conduits, je regrette simplement la partie centrale où apparaissent 4 tenons alors que tout le reste est lisse, ça manque de cohérence. Là encore, le parti pris de tous ces tenons visibles plaira à certains et moins à d’autres. On est ici clairement en présence d’un produit LEGO, qui doit s’identifier comme tel au premier coup d’oeil. De nombreuses marques proposent de véritables “maquettes” de ces casques, et de toute façon au regard de l’échelle retenue ce n’est ici pas le cas.

Car le casque est assez petit : 18cm de haut avec le socle. Ceci afin de limiter le nombre de pièces et le coût de la chose, mais aussi comme Elvis l’a très justement dit dans les commentaires de mon test du casque de Boba Fett, pour pouvoir l’exposer plus facilement sur un bureau. Au regard de cette échelle, le résultat est vraiment très satisfaisant.

Mais ce n’est pas qu’un pur produit d’exposition : vous prendrez également beaucoup de plaisir lors de sa construction, qui fait appel à des techniques très variées. Le choix des couleurs pour la structure interne permet d’avoir autre chose que des pièces blanches dans l’inventaire, et de repérer correctement la manière d’assembler les différents “modules” sur la structure centrale. Pour les différentes faces blanches, il faudra être vigilant lors de la construction : certaines étapes sont parfois peu lisibles. Mais l’essentiel est là : on retrouve toujours cette ultime satisfaction de tout voir s’emboîter au millimètre près et prendre les angles prévus. Seuls les deux filtres sont très légèrement mobiles.

Pour terminer, soulignons également “l’effort tarifaire” réalisé par LEGO pour ces produits clairement destinés aux fans adultes. Pour moins de 60 €, on trouve 647 pièces dans la boîte même si l’inventaire ne compte pas spécialement de raretés.

Un beau produit, pas (trop) cher, intéressant à construire, qui plaira à coup sûr aux fans de LEGO mais également aux fans de l’univers Star Wars.

PS : ces sets semblent victime de leur succès : ils sont en rupture de stock un peu partout à l’heure où j’écris ces lignes.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Elvis

L’aspect cylindrique était probablement plus facile à réaliser sur le casque du chasseur de primes.
Là la “boursouflure” en bas de casque était un challenge particulièrement difficile à relever avec l’inventaire actuel à disposition chez Lego
Mais ça reste bien réalisé dans l’ensemble
Il sera donc dans la liste d’achat à venir avec ses deux comparses

Jérôme Barchietto

Je préfère aussi boba mais finalement à la vue de ces nouvelles photos, celui-ci n’est pas si mal. Bon, il faut que j’arrête de lire des reviews, mon porte-monnaie ne va pas aimer !

Simicro

Ouaaa, Elvis est cité dans l’article !!!

Je préfère le casque de Boba Fett.

Elvis

😎