A la découverte des visuels de ces nouveaux casques collector de la gamme LEGO Star Wars, j’ai tout de suite été tr-s agréablement surpris. Surpris de voir LEGO sortir une telle gamme clairement destinée aux collectionneurs, proposant une reconstitution de certains des casques les plus emblématiques de la saga. Autant dire qu’une fois la précommande ouverte, je n’ai pas hésité longtemps pour ajouter ces 3 nouveaux sets à ma collection. Je vous propose de découvrir aujourd’hui le premier d’entre eux, avec le casque d’un célèbre chasseur de primes : le set 75277 Boba Fett Helmet.

Informations principales :

Boîte et inventaire

La boîte suffit à comprendre que nous sommes en présence d’un produit pour collectionneurs. Aspect granuleux, vernis sélectif et superbe livrée noire, sans oublier la mention “18+” nous rappelant le public visé. Le casque nous est présenté de trois-quarts sur la face avant, sur son socle. Le logo LEGO est moins proéminent que d’habitude, et est relégué en bas à gauche. Sur le côté, on voit le casque de face et la mention Helmet Collection, ainsi que le logo des 40 ans de l’épisode V, L’Empire Contre-Attaque. Au dos, une troisième vue du casque est présentée, le télémètre rabattu devant ses yeux. Une vignette nous précise les dimensions du casque (21 cm de haut avec le socle). Deux photos du personnage tel qu’il apparaît dans les films sont également présentes.

Petite remarque tout de même : une ouverture avec des scotchs aurait fait un peu plus “collector” que de la déchirer dans sa partie inférieure. Petite astuce au passage : une source de chaleur (personnellement j’utilise un fer à repasser) suffit à faire fondre la colle et à ouvrir proprement la boîte si vous le souhaitez. Prenez bien évidemment les précautions d’usage 😉

En l’ouvrant, on s’aperçoit que la boîte est légèrement surdimensionnée : les 5 sachets numérotés en remplissent un peu plus de la moitié. On trouve également une notice d’instructions de 116 pages pour 192 étapes de construction. Celle-ci présente une reliure collée et une jolie finition, un peu à la manière des notices des sets de la gamme LEGO Architecture.

Hormis la plate tampographiée du nom du personnage, on trouve peu de pièces rares à l’inventaire de ce set. On notera tout de même la présence de quelques wedges et de corner plates en sand green.

La construction

La construction commence par la structure interne qui servira ensuite de base pour y fixer les différentes “faces” du casque. Un peu à la manière des “têtes au carré” de la gamme LEGO BrickHeadz, ou des autres personnages collector de la gamme LEGO Star Wars comme récemment le set 75255 Yoda.  Cette structure interne est ensuite surmontée de pièces couleur sand green qui constituent le haut du casque. Remarquez les 2 clips qui serviront à fixer ensuite les “joues”, et la barre située à l’intérieur de la structure.

Nous assemblons alors le socle d’exposition, simple dans sa conception mais très joli une fois réalisé. Ici, pas de beam Technic comme les supports des UCS, tout est lisse et bien fini. Deux beams jaunes, situés à l’intérieur de la structure, permettent de rigidifier celle-ci. On fixe alors le casque sur le support. Le casque est solidaire de celui-ci, et n’est pas prévu pour être détaché par la suite.

Nous nous occupons alors de l’arrière du casque, avec un premier sous-ensemble au mélange dark green / dark red, puis un second sand green / dark red qui prend place au-dessus du premier.

Avec le sachet suivant, nous nous intéressons au côté gauche. Deux petits sous-ensembles y sont clipsés en partie supérieure, sur la barre laissée en attente dans la structure. Technique qu’on retrouve régulièrement dans les sets de la gamme LEGO Architecture, mais beaucoup moins du côté de la gamme LEGO Star Wars, qui permet d’observer la tranche des pièces.

Un petit assemblage sand green prend alors place en partie supérieure, et un second plus coloré en partie inférieure. Remarquez également sur ce second sous-ensemble qu’on observe la tranche des pièces dans sa partie centrale, ici grâce à des briques SNOT. Nous terminons ce sachet de pièces avec la partie avant du casque derrière laquelle sont situés les yeux du personnage, et une partie de son front.

Passons du côté droit du casque à présent. Les techniques sont semblables, avec la construction de deux sous-ensembles superposés. remarquez ici la petite charnière qui permettra la fixation de l’antenne / télémètre.

Il ne reste alors qu’à s’occuper de la face. Nous commençons ce dernier sachet de pièces par deux sous-ensembles qui constituent les joues, que l’on clipse sur la structure. Grâce aux pièces sous-jacentes, ces deux sous-ensembles prennent naturellement leur position. Il ne reste qu’à assembler la partie centrale, qui court du nez au menton, puis l’antenne qui achève notre construction.

Verdict

Bon, on ne va pas tourner autour du pot, tout ceci est très réussi. Et je parle en termes de design car oui, c’est bien la seule destination de ce modèle : être exposé. On pourra trouver çà et là quelques imperfections, essentiellement dues à l’échelle retenue. J’aurais par exemple apprécié que la partie noire autour des joues “entoure” plus celle-ci, afin d’être plus fidèle. Ou que les côtés soient un peu plus “évasés” et non droits. Pour le reste, rien à redire. Qu’il s’agisse du choix des couleurs, du très bon niveau de détail jusqu’aux bandes jaunes sur le côté gauche. Et le fait de pouvoir rabattre le télémètre est un petit “plus” très appréciable.

Comme je le disais juste au-dessus, certaines concessions ont certainement été faites au regard de l’échelle retenue. Et pour cause : le casque est assez petit : 21cm de haut, socle et antenne compris. Fallait-il faire plus grand ? Je ne pense pas. Cela aurait fait exploser le nombre de pièces, et la facture en conséquence. Soulignons tout de même le prix relativement “contenu” de ces casques, qui coûtent chacun moins de 60 € sur la boutique officielle.

L’expérience de construction proposée n’est pas vraiment “compliquée” et devrait être à la portée des jeunes, même s’ils trouveront ensuite peu d’intérêt dans ce produit d’exposition. Mais j’ai trouvé, une fois n’est pas coutume, que certaines étapes manquaient parfois de clarté dans les instructions. Les pièces ajoutées lors de chaque étape mériteraient un “surlignage” comme c’est parfois le cas. Le public visé ici étant non seulement les AFOL, mais également plus largement les fans de l’univers Star Wars, ce manque de clarté pourrait poser de petits soucis à certains.

Je terminerais sur l’épineuse question des tenons apparents. Alors oui, c’est du LEGO, et on voit bien les tenons. Et ça plaît, ou ça plaît pas. Mais à mon humble avis, le choix fait par LEGO est ici le bon. Si vous voulez un casque absolument fidèle  à l’original, de nombreux fabricants en proposent. Et vous n’auriez dans ce cas pas acheté de casque en LEGO. A ce titre, une petite minifig aurait pu être bienvenue et exposée sur le socle. Et rien ne vous empêchera d’en ajouter une si vous le souhaitez 😉

Pour résumer ma pensée : LEGO nous propose ici un très bon set au design abouti et au prix contenu, que les collectionneurs apprécieront.

PS : ces sets semblent victime de leur succès : ils sont en rupture de stock un peu partout à l’heure où j’écris ces lignes.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Je ne suis pas le public visé, mais cette sérié de casque est plutôt réussi, surtout Bobba Fett. Je ne trouve pas du tout gênant de voir autant de tenons, On ne va pas tout mettre en SNOT 😛

Je testerai ta technique du fer à repasser, je fais tout au cutter (plus délicat avec la colle). Je suis un peu étonné que pour un produit se voulant adulte (+18), Lego ne fasse pas des boites façon Architecture.

Simicro

Merci pour cette review Mephisto. Pourquoi l’intérieur de certains sets sont ultra colorés alors que l’extérieur affiche d’autres couleurs moins bariolées ?

Weevy

Je me pose cette même question. Les raisons parfois évoquées sont une facilitation des étapes de montage ou la réutilisation des pièces pour d’autres usages (vrac, MOC…).
Mais j’avoue que ça me perturbe un peu, surtout pour des sets qui n’ont pas vocation à être démontés.

Simicro

Ahhh tu es donc comme moi Weevy 🙂 En fait j’ai posé la question mais je pense, comme toi, que c’est pour faciliter le montage. En effet si toutes les pièces utilisées pour la construction “interne” du set étaient dans une seule couleur, ce serait plus difficile de lire les notices et de faire le montage correctement.

Jérôme Barchietto

C’est clairement pour faciliter le montage à mon avis. C’est le cas sur le R2D2 UCS et franchement ça m’a sauvé le vie 🙂 Et aussi peut-être pour répartir les coûts de production ? J’imagine bien un logiciel usine à gaz qui calcule la couleur des pièces pour rentabiliser au maximum leurs lignes de production !

Jérôme Barchietto

Magnifique ! C’est celui des 3 qui me plait le plus. Les tenons apparents, je préfère mais c’est une question de goût. Par contre l’effet collection est sympa avec ces modèles mais ça fait vite grimper la note !!!

Elvis

Sympa cette nouvelle « gamme » de casques.
Pour la dimension contenue, c’est pratique pour une exposition sur un bureau.