L’homme posait son premier pas sur la Lune le 20 Juillet 1969 (même si, avec le décalage horaire, nous étions déjà le 21 Juillet en Europe). Je vous propose aujourd’hui, à l’occasion de ce 50ème anniversaire, un petit détour vers l’espace et le plus petit set des nouveautés LEGO City sur ce thème : la référence 60224 – Satellite Service Mission (La mission d’entretien du satellite en VF).

Informations principales :

  • numéro de set : 60224
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 84
  • prix sur le [email protected] : 9,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 40
  • temps de construction : 10 minutes
  • difficulté : facile

Il s’agit de la plus petite boîte parmi les nouveautés LEGO City sur le thème de l’exploration spatiale. Nous y trouvons 2 sachets de pièces, une planche de 4 autocollants et une petite notice d’instructions de 56 pages pour 40 étapes de construction.

La minifig fournie est identique à l’astronaute trouvé dans le set 60227 – Lunar Space Station, dont vous pouvez retrouver mon test ici. La combinaison qu’il porte est une nouveauté 2019, on la retrouve jusqu’ici dans 5 sets différents. On voit sur le torse le petit logo “signature” de cette série LEGO City basée sur l’espace. Cette combinaison est joliment tampographiée, y compris sur la ceinture et le torse. Pour compléter la combinaison extra-véhiculaire, l’astronaute porte un énorme casque à la visière dorée, attaché aux bouteilles d’air dans son dos. Une minifig plutôt réussie pour la mission qui lui est confiée : réparer un satellite lors d’une sortie extra-véhiculaire.

La construction commence par le petit satellite, composé de 7 pièces. Les panneaux solaires sont des autocollants appliqués sur les deux pièces couleur dark blue.

La construction du vaisseau est assez simple, comme on pouvait s’en douter. Cette boîte est destinée aux plus jeunes, comme l’indique la mention “5+” sur la boîte. On commence donc par assembler la “base” du vaisseau, auquel on ajoute des ailes puis des réacteurs, avant de s’attaquer au cockpit. Ceci terminé, on passe à la partie blanche et orange avec la construction des deux flancs puis de la “cale” qui peut recevoir le satellite. On termine avec un peu d’aménagement intérieur au cockpit, par la verrière, et enfin par les volets clipsés au bout des ailes pour leur donner leur taille définitive.

Replaçons nous au niveau du public visé : les plus jeunes, pour qui cette petite boîte restera intéressante à construire par la variété qu’elle apporte. C’est sûr, on ne retrouve pas de techniques de construction révolutionnaires, mais ce n’était clairement pas l’objet de ce set.

Pour moins de 10 €, la jouabilité est au rendez-vous. Nous avons un vaisseau solide, une minifig que l’on peut placer aux commandes ou en dehors pour réparer le satellite, une verrière qui s’ouvre, et un satellite qui peut-être logé dans la cale du vaisseau en repliant les panneaux solaires. Difficile de faire mieux avec 84 pièces.

Bien que simple, le design du vaisseau est intéressant, à mi-chemin entre la navette spatiale américaine et le Quinjet des Avengers. Le choix des couleurs, avec cette “charte” blanche et orange caractéristique de ces nouveaux ensembles LEGO City, fonctionne bien. Comme d’habitude (oui je sais, je radote un peu), on regrettera la différence de teinte entre les autocollants blancs et les pièces LEGO plutôt “blanc cassé”, qui se voit ici plutôt bien sur les flancs du vaisseau.

En bref : pour moins de 10 €, ce set ne vous ruinera pas et fera un cadeau idéal pour les plus jeunes, qu’ils rêvent de devenir astronautes… ou pas !

Envie de ce set ?

Note moyenne / 5. Nombre de notes

Merci d'avoir donné votre avis !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à donner votre point de vue, en le notant juste au-dessus ou en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de