LEGO nous propose, depuis le mois de Juin dernier, d’explorer les fonds sous-marins avec une collection de sets LEGO City dédiés à l’exploration sous-marine. J’ai déjà pu vous le dire au détour de quelques tests : je pratique la plongée sous-marine à titre de loisir. Autant dire que j’étais plutôt enthousiasmé par ces quelques boîtes.

Vous avez déjà pu lire mon test dédié au set 60264 Ocean Exploration Submarine il y a de longs mois. Je vous propose (enfin) de découvrir aujourd’hui une seconde référence : c’est parti pour un tour d’horizon du set 60265 Ocean Exploration Base (La base d’exploration océanique en VF).

Informations principales :

  • numéro de set : 60265
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 497
  • prix sur le [email protected] : 64,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 19 pour le drone sous-marin, 114 pour la base
  • temps de construction : 1 heure 30
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

La boîte présente un format plutôt “allongé”, assez peu commun. Sur la face avant, les plongeurs sont en exploration : un vient de trouver un trésor, l’autre nettoie les déchets jetés au fond de l’eau par quelques touristes malveillants, tandis quel troisième photographie les animaux alentour. Un 4ème larron est aux commandes de la grue pour apporter aux plongeurs le matériel nécessaire. Dans le coin inférieur gauche, LEGO affiche son soutien aux National Geographic Explorers.

Au dos, une vue “éclatée” de l’ensemble nous montre la modularité de la base : chaque élément se sépare d’un “îlot” central. Quelques vignettes nous montrent des détails de plus près.

A l’intérieur, nous trouvons 5 sachets de pièces numérotés et deux autres sans numéro. Ce sont également pas moins de 4 notices d’instructions que LEGO nous livre (dont 3 serviront à la construction de la base, et une pour les petits “accessoires”). Enfin, on trouve une planche de 10 autocollants. La plupart sont transparents : pas de problème d’écart de teinte avec les pièces !

Hormis les minifigs et animaux dont je vous parle plus bas, on notera également une jolie collection de pièces spécifiques ou rares que j’ai résumée dans le tableau ci-dessous.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
2Brick 1X2 Fric/Stub/Fork Vert.noir1
2Bow Bottom 8X8X2 Ø4.85jaune1
2Bow Top 8X8X2 Ø4.85jaune1
1Shell 6X10X4 1/3, Outside Bow, No. 1jaune1
1Tank Upper Part 8X6X2jaune1
3Ball Coupling Friction/Forknoir2
1Steering Wheel Ø24jaune2
41/4 Arch Brick 5X5, W/ Cutoutdark blue2
3Dome Ø47.84 W. Combi Hingetrans clear3

Les minifigs / les animaux

On trouve un total de 5 personnages : 3 plongeurs, un technicien et une photographe (dont on se demande bien ce qu’elle fait là !). Les tenues des plongeurs sont rares dans le sens où elles n’apparaissent que dans les sets de cette collection LEGO City dédiée à l’exploration sous-marine.

On trouve ici un plongeur dans une tenue “lourde” qui s’apparenterait plutôt à une tenue de travail, tandis que les deux autres revêtent une tenue plus légère dédiée à l’exploration. Le casque / les bouteilles utilisées pour le travailleur sont identiques à celles des astronautes – il n’y a que la couleur qui change. Sa combinaison orange est bien réalisée et détaillée.

En revanche, les masques des deux autres plongeurs sont vraiment nouveaux et très joliment réalisés. Les tuyaux en provenance des bouteilles arrivent depuis l’arrière du masque, où deux robinets viennent recouvrir la partie supérieure des bouteilles. Au-dessus de la visière on trouve également deux lampes pour faciliter l’exploration. Leurs combinaisons sont également superbe. On y devine les outils de mesure (profondimètre / manomètre), les commandes, les poches et les lanières du gilet de stabilisation. Le pantalon est plus classique mais a le mérite d’être également tampographié. Un grand oui pour ces deux plongeurs !

La tenue du technicien est également intéressante et plutôt rare, et n’apparaît également que dans ces nouveaux sets dédiés à l’exploration sous-marine. Il porte un bleu de travail au-dessus d’un pull rouge. Les lanières bleues au-dessus de ce bleu de travail sont joliment faites, et deux poches apparaissent sur le pantalon. C’est ce personnage qui se retrouve aux commandes de la grue, dans la base sous-marine. Je passe rapidement sur la dernière minifig, plus quelconque, et qui ne paraît pas spécialement pertinente pour ce set.

Les autres “stars” de ce set, ce sont indéniablement les deux animaux fournis : un requin marteau, et une raie pastenague. Et là encore, ces deux animaux sont exclusifs à cette nouvelle collection LEGO City – on les trouve respectivement dans 2 et 3 sets. C’est simple au niveau de la tampographie, mais très bien réalisé. Et ces nouveaux moules sont vraiment intéressants.

La construction

La construction commence par l’assemblage des différentes minifigs. Pour une fois, elles sont toutes contenues dans le même sachet de pièces. Nous nous occupons alors des quelques “accessoires” : un coffre avec des pierres précieuses, et un drone sous-marin. Celui-ci se décompose en 3 éléments distincts : le “corps”, la partie supérieure et l’équipement, que l’on superpose. On termine notre premier sachet de pièces avec la “palette” qui contient le matériel nécessaire aux travailleurs sous-marins.

Nous attaquons le vif du sujet avec le 2ème sachet de pièces. Celui-ci nous permet d’assembler le support de la station. Des briques Technic sont posées entre 3 poteaux et un récif, et reçoivent quelques tiles sur lesquelles reposeront ensuite les éléments de la station.

Nous nous occupons alors du “noyau” central. Basé sur une plate octogonale, on trouve à l’intérieur une écoutille qui ne mène pas à grand chose (peut-être sert-elle à gérer l’alimentation en air des modules), et 3 cadres sur les côtés. Quelques briques biseautées viennent rassembler tout ça. On referme la partie supérieure avec une autre plate octogonale sur laquelle on trouve 4 quarts de cercle bleus et une grande hélice. Remarquez ici que le noyau est ouvert sur l’arrière : il ne pourra donc pas servir pour se déplacer entre les différents modules de la station.

Nous ajoutons deux robinets sur la base avant de continuer par le premier module. Il s’agit d’un lieu de vie, avec une couchette, une cafetière et une lampe. 6 vitres sont disposées sur les côtés, et une demi-coque prend place au-dessus pour refermer le tout. L’intérieur reste facilement accessible en détachant ce “toit”. On termine avec un cadre sur un des côtés qui reçoit un dôme transparent. Remarquez qu’il reste une ouverture sur le mur opposé… le module risque de prendre l’eau !

Le second modules est assemblé sur le même modèle que le premier. Si ce n’est qu’il s’agit plutôt ici d’un laboratoire avec une seringue, un panneau de commandes et… un aquarium ! On termine cette étape avec la construction du bras robotisé, que l’on fixe au noyau.

On ajoute quelques algues, puis on attaque le dernier élément de la base : le sous-marin. On commence par construire une base, sur les côtés de laquelle on trouve deux briques Technic. On clipse sur ces briques les deux ballasts rouges.

Le corps du sous-marin est monobloc et plutôt massif. Et malheureusement les deux extrémités sont fermées : il est donc impossible d’y pénétrer depuis le noyau, comme il est impossible pour l’opérateur de rejoindre son poste de commande. Hormis les deux manettes du poste de commande, l’intérieur n’est absolument pas aménagé. On termine la construction avec deux hélices, deux bras robotisés, le demi-dôme transparent et 6 spots disposés autour de ce dernier.

Verdict

Alors que vaut cette base d’exploration sous-marine ? Et bien pour tout vous dire, je suis assez partagé. Si on considère le volet “éducatif”, je trouve que c’est plutôt réussi. J’apprécie plusieurs choses, à commencer par la sensibilisation des plus jeunes à la préservation des fonds marins : ils ne seront pas sans se demander pourquoi LEGO nous livre un cadre de vélo, une plaque d’immatriculation et une bouteille en verre. L’autre point que j’apprécie dans cette boîte, c’est que le requin n’y est pas mis en scène comme un mangeur d’hommes, mais plutôt comme un animal à observer et protéger.

Je suis moins enthousiaste sur le volet “jouabilité” qui s’annonçait pourtant plutôt bon, avec une base sous-marine modulaire. Il y a comme un manque de cohérence : les modules sont ouverts pour communiquer avec le noyau central de la base, mais celui-ci n’est pas fermé et contient manifestement du matériel dédié aux plongeurs. La partie “sous-marin” avec ses hélices est en revanche hermétique, et donc inaccessible depuis le noyau central. Il est même difficile d’imaginer comment l’opérateur va rejoindre son poste de travail.

Certes, les plus jeunes n’accorderont peut-être pas autant d’importance que cela à ces incohérences, mais il me paraissait bon de les souligner. On notera également une certaine inégalité entre les modules qui composent la base. On trouve un module de vie et un module qui sert manifestement à mener des expériences. Ces deux modules sont bien aménagés et plutôt sympathiques. Le dernier module, le sous-marin, est désespérément vide et aurait mérité plus d’égards.

On appréciera malgré tout la présence de nombreux éléments de jouabilité : le bras robotisé, les crochets du sous-marin, le drone… sans oublier que l’intérieur des différents modules est facilement accessible de par leur conception. Bref, malgré un sous-marin un peu vide, il y a tout de même de quoi s’amuser dans cette boîte.

Au rang des autres particularités de ce set, on notera les superbes minifigs, et tout particulièrement les plongeurs – même si la tenue du technicien est également intéressante et plutôt rare. Les tenues des plongeurs sont ultra-détaillées et devraient faire sourire les amateurs de plongée tant on y retrouve quelques éléments caractéristiques. Le masque, qui se prolonge sur l’arrière pour recouvrir la partie supérieure des bouteilles avec deux robinets est absolument superbe. Et n’oublions pas les deux animaux : le requin-marteau et la raie pastenague sont au moins tout aussi importants que les minifigs, en plus d’être également très bien réalisés.

L’expérience de construction proposée est tout à fait adaptée aux plus jeunes qui s’en sortiront sans soucis. Les quelques autocollants présents sont plutôt faciles à appliquer et sont peu nombreux. La construction est variée et alterne entre les accessoires, la base, les modules et leur aménagement intérieur. On ne s’ennuie pas pendant la construction, et c’est bien là l’essentiel. N’espérez cependant pas apprendre de techniques de construction révolutionnaires – comme on pouvait s’y attendre avec une boîte portant la mention “6+”.

Terminons avec le volet “financier” : à 64,99 €, on est en droit d’attendre une certaine consistance. Si on regarde les chiffres bruts, 64,99 € pour 497 pièces c’est sacrément cher surtout pour un produit de la gamme LEGO City. On notera cependant la présence de nombreuses “méta-pièces” plutôt imposantes (et rares) qui ont tendance à faire gonfler la note. Mais ça reste quand même un peu cher – on trouvera fort heureusement assez facilement ce set à un tarif plus raisonnable chez les revendeurs habituels.

En bref, LEGO nous propose ici un bon set mais pas parfait et un peu cher, qui aura sans doute le mérite d’ouvrir la discussion entre adultes et enfants au sujet de la préservation du monde sous-marin, tout en restant un jouet avec lequel s’amuser !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Jouabilité
Minifigs / animaux
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Les sets sur le thème de l’exploration sous-marine me donnent envie. J’aime beaucoup les minifigs et les animaux de celui-ci. L’ensemble est plutôt pas mal, certes un peu cher. Plus qu’à attendre une bonne offre 🙂

Last edited 6 mois il y a by Le Tonyz
Cuzion

Merci pour le revue, je suis particulièrement attiré par cette gamme d’exploration sous-marine et je trouve dommage que la station n’est pas plus d’espace pour jouer à l’intérieur.
Bon, ma belle-fille l’a mis sur sa liste pour Noël, je m’en ferai une idée factuelle d’ici peu 🙂

Thomas Lego

Je dois reconnaître que ce set est très beau. Je n’étais pas attirer au début, mai il est cool. Les figurines sont plaisantes et les animaux marins très bien fait.
Merci pour cette revue.

Elvis

J’avoue, j’avais déjà craqué pour cette gamme avec le gros bateau que j’ai hâte de monter.
Il n’y a plus qu’à leur trouver de la place à tous ces sets.
Mince, il va falloir encore attendre quelques temps…

Barg

Fun ce set! Dommage effectivement pour la liaison entre la base et le sous-marin (Et le peu d’aménagements de celui-ci), il n’empêche pas qu’il devrait permetre de rejouer avec plaisir quelques scènes d’Abyss!