Il ne manquait qu’un seul set pour compléter cette vague de reviews dédiées aux sets sortis ce 1er Novembre. Parmi les 4 BrickHeadz sorties ce jour-là, deux basées sur le thème de Star Wars (41485 – Finn et 41486 – Captain Phasma), et deux autres sur le film The LEGO Ninjago Movie : 41487 – Lloyd (dont je vous dis tout le bien que j’en pense dans cet article) et donc celui qui nous intéresse aujourd’hui : 41488 – Master Wu.

L’ensemble des photos en haute résolution est à retrouver dans cet album Flickr !

Informations principales :

La boîte et son contenu

Et bien on ne change pas les bonnes habitudes, je vais donc faire rapide. Petite boîte au même format que d’habitude, avec sur l’avant notre modèle et son numéro (18) surmonté de la mention “Exclusive” (car un temps vendu uniquement chez Toys r Us aux USA). Sur le côté, la version de Master Wu du film et le logo de celui-ci, avec des bambous en arrière plan. Enfin, sur l’arrière, le modèle avec son socle, et la présentation de son homologue issu du même film, Lloyd (41487).

A l’intérieur, 2 sachets de pièces dont un contenant notamment la désormais nouvelle baseplate 6×6 caractéristique des nouvelles BrickHeadz, un grand dish inverted 8×8 couleur tan, et une notice d’instructions de 32 pages. Parmi les pièces notables, l’avant du kimono tampographié, l’arrière avec le logo de la force ninja “secrète”, et les 3 pièces couleur tan que l’on superposera pour former le chapeau. 89 pièces seulement au compteur, ce qui en fait la moins fournie des nouvelles BrickHeadz.

La construction

Là encore, rien d’exceptionnel pour démarrer. On commence par assembler le torse, et les deux bras accolés à ce dernier se terminant par un clips en guise de main. On continue en assemblant la structure interne de la tête, composée de 12 Brick, Modified 1 x 2 x 1 2/3 with Studs on 1 Side. On y ajoute une “couronne” qui recevra l’imposant chapeau.

On continue en habillant les différentes faces de la tête, à commencer par l’avant. Petit point sympathique ici, la barbe de Sensei Wu, représentée de manière convaincante avec un nombre restreint de pièces. Pour le reste de la tête, des 4 côtés, du jaune et rien que du jaune, avec deux slopes pour les oreilles, et les deux yeux tampographiés habituels de la gamme. C’est très (trop) minimaliste. Mention spéciale à l’arrière de la tête, simplement composé d’une plate 4×4 et de deux tiles 2×4.

Petite variante pour le bas du corps, où l’on retrouve un cadre sur lequel viennent prendre place 2 ensembles composés de deux plates 1×2 pour représenter les jambes, plutôt que simplement 3 plates par jambe comme d’habitude. On termine en assemblant le chapeau, composé de 4 pièces (une round plate 1×1 est cachée à l’intérieur). Le plus petit des 3 principaux éléments n’est pas collé à celui du dessous, dommage.

L’assemblage se termine en assemblant la baseplate et sa tile tampographiée, et en donnant à Sensei Wu son “arme” : un simple bâton.

Verdict

Vous l’aurez compris à la lecture des lignes qui précèdent, ce Master Wu est la Brickheadz qui m’a le moins convaincu parmi celles sorties ce 1er Novembre. Hormis la barbe plutôt réussie, le reste est trop banal, voire même un peu bâclé. Néanmoins, il trouvera tout de même sa place aux côtés de Lloyd dans votre collection. Reste maintenant à savoir si la bande sera complétée par les autres ninjas, ou par Lord Garmadon !

PS : Brickonaute est sur Facebook : abonnez-vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here