Pour retrouver la première partie de l’interview, ça se passe par ici.

Je sais que vous étiez nombreux à l’attendre. Comme promis la semaine dernière, voici la seconde partie de l’interview que Guillaume “DisneyBrick” a eu la gentillesse de m’accorder. Si vous voulez tout savoir, lisez donc ce qui suit !


Je voulais maintenant te parler du sujet qui fâche : la finale. La création que vous avez proposée n’était-elle pas trop « personnelle », dans le sens où les personnes qui n’auraient pas suivi l’émission depuis le début auraient pu être un peu perdus ? Est-ce que ce ne serait pas ça qui vous a joué des tours ?

On a quand même eu majoritairement le vote du public : 15 votes sur 40. Et quasiment toutes les voix des anciens candidats. Ce qui nous a fait perdre, c’est qu’aucun des deux juges n’a voté pour nous. A partir du moment où ils avaient 20 voix chacun, si aucun ne votait pour nous c’était cuit.

“Il était 8 fois” : la création de Guillaume et Loïc pour la finale

Comme certains médias tendent à le faire entendre, est-ce que selon toi l’histoire était écrite depuis le début ? J’ai trouvé pour ma part que les décisions des juges étaient plutôt justes et les éliminations finalement assez logiques. Est-ce que Sébastien et David « devaient » gagner, ou est-ce que c’est seulement la performance qui a parlé ?

Je suis un peu partagé sur la question. A certains moments je me dis que non, ce n’était que la performance. A d’autres, je crois que c’était scénarisé. Je n’arrive pas à vraiment savoir.

Avec Loïc, on était assez surpris d’arriver troisièmes. Je pense que ça s’est vu. Sur le coup, on n’a pas compris. Et on n’a surtout pas compris le vote de Georgg. Il avait demandé, chose qui n’a pas été diffusée, que la création reflète tout notre savoir-faire y compris de la motorisation. Et il a voté pour la seule création qui n’était pas motorisée : celle des papas belges. C’est vraiment ce vote qui me fait douter.

La création de la finale des “papas belges”

Sans parler du résultat, est-ce que vous êtes satisfaits de l’image que la production a bien voulu donner de vous ?

Globalement oui. On en a beaucoup parlé avec Loïc. En général, dans les médias, on nous prend un peu pour des grands enfants ou des originaux. Là, la production a été bienveillante et je suis dans l’ensemble satisfait de l’image que l’émission a renvoyée de nous. Je m’attendais d’ailleurs, en traînant sur les réseaux sociaux, à ce que la communauté « AFOL » se dise que ça ne reflétait pas du tout la réalité mais c’est plutôt le contraire.

Le seul truc qui me chagrine un peu, c’est que dans ce genre d’émission il faut que les candidats aient une forte personnalité. Et ils accentuent le trait. Par exemple, lorsqu’ils parlaient de notre « esprit de compétition » (même si on l’avait), c’était peut-être un peu trop poussé par rapport à la réalité.

Ce qu’ils n’ont pas montré, par exemple, c’est qu’il y avait une véritable entraide entre les candidats. Et c’est un peu dommage.

En pleine réflexion !

En parlant d’entraide, j’avais une autre question. Est-ce que les juges venaient vraiment ponctuellement vous voir, une ou deux fois par épreuve comme on nous le montrait, on est-ce que c’était plus régulier ?

Typiquement, dans une épreuve de 15 heures, ils venaient sur le plateau et faisaient le tour une fois, peut-être deux. Mais même lorsqu’ils n’étaient pas sur le plateau, ils avaient toujours un œil sur les caméras. Et si vraiment un binôme partait dans la mauvaise direction, ils venaient les voir pour les « recadrer ».


Les lecteurs avaient aussi beaucoup de questions sur les coulisses de l’émission. Le tournage ayant eu lieu en juin-juillet, ce n’était pas trop compliqué de rester pendant plusieurs mois sans en parler ?

Tous les candidats s’étaient rassemblés sur un groupe Whatsapp, et donc on parlait entre nous et ça nous permettait donc de partager, tout en évitant d’en parler autour de nous. Mais en effet, garder le secret pendant 6 mois ça n’a pas toujours été simple.


A quoi ressemblait la réserve de briques de l’émission qui en contenait plusieurs millions ? Comment était-ce organisé ? Que ce soit au niveau des briques, ou des minifigs ? Est-ce que vous aviez des réserves par thèmes ?

Ce qu’on voit à la télé, ce n’est que de la décoration. Toutes les figurines sur le mur, sur une hauteur de 5m, et tous les casiers relativement hauts ce n’est que de la décoration. Sur le plateau, ce qui était vrai, c’était les casiers situés environ à 1m de haut, et les bacs situés vers le centre. Derrière le plateau, il y avait un grand couloir avec des centaines de bacs où on venait piocher ce qu’on voulait. Tout était, heureusement, bien trié.


Ils vous avaient fait un petit briefing sur l’organisation de ce stock ?

Et bien non. Pour la première épreuve, on n’avait pas eu le temps de voir comment était organisé le stock. On a découvert le stock en commençant l’épreuve. Et ce n’était pas évident.


Et au niveau des minifigs, c’était organisé comment ? Par thèmes ? Par époque ?

Il y avait un grand bac avec plein de minifigs « classiques » qui nous ont servi la plupart du temps, pour le parc d’attractions ou la ville par exemple. Pour la demi-finale, Georgg avait pris des minifigs de sa collection personnelle et il avait donné un bac à chaque équipe.

La création de Guillaume et Loïc pour la demi-finale, vue de l’arrière

Que deviennent les constructions ? A priori, d’après ce que j’ai lu, la plupart sont démontées par les équipes de Georgg Schmitt. Mais certaines ont-elles été conservées ?

Seules quelques créations ont été conservées. La guitare, par exemple, est maintenant chez Georgg et le nain est chez un de ses employés. Mais Endemol n’ayant pas de contrat avec LEGO, ils ne peuvent par exemple pas mettre les créations dans les LEGO Stores.


Est-ce que les candidats éliminés restaient en tant que spectateurs ? Parce qu’on les a revus plus tard, notamment pour le vote de la finale ?

Les candidats éliminés étaient interviewés tout de suite après. Pour avoir les réactions « à chaud ». Ils repartaient chez eux, en train, le lendemain. Et ils revenaient pour la finale pour voter, et pour assister au verdict final. C’était d’ailleurs très sympa, il y a eu un petit événement organisé juste après où nous avons pu tous nous retrouver.


J’ai vu passer quelques photos où on vous voyait vous réunir, entre candidats, après les épreuves. Est-ce que les juges et / ou Eric Antoine ont pu vous accompagner parfois ?

Non, Eric Antoine, Georgg et Paulina nous le les voyions que sur le plateau. Par contre avec les autres candidats, nous étions vraiment une équipe, tout le temps ensemble. On se réunissait le matin à 8 heures dans le hall de l’hôtel, on faisait la journée de tournage ensemble, lorsque c’était fini on allait manger ensemble. Le week-end, on faisait une petite sortie sur Paris. On a vraiment forgé des liens très forts.


Et pour l’avenir maintenant. Est-ce que pour toi l’émission aura un impact sur tes projets futurs en lien avec le monde du LEGO ?

Je ne pense pas. Mais s’ils venaient à organiser une saison « choc des héros », où ils reprendraient des candidats des saisons précédentes, ce serait un plaisir d’y participer. J’ai pris beaucoup de plaisir lors de cette émission, et ça ne me dérangerait pas de reprendre du service !


Petite digression au passage : LEGO Ideas. Est-ce que tu as commencé à collaborer avec LEGO concernant ton Earth Globe ou pas encore ?

C’est compliqué. En ce moment, le Danemark est confiné. J’ai reçu récemment un mail pour participer à une réunion, auquel j’ai répondu mais tout ceci risque d’être décalé, étant donné le confinement. Mais pour le moment, 0 info depuis le 1er septembre, date de l’annonce. Tout ce que je sais, c’est que le set ne sortira pas avant 2022. Il y a encore 4 projets à sortir avant le mien : Maman J’ai Raté l’Avion, la machine à écrire et Winnie l’Ourson – j’ai oublié le 4ème (ndlr : il s’agit de la guitare).


Autre petit sujet qui me vient à l’esprit : vous n’employez jamais le mot LEGO dans l’émission. Pour quelle raison ? J’imagine que c’est une histoire de publicité ?

La raison exacte, je l’ai un peu oubliée. Mais dans l’idée, M6 n’a pas le droit de faire de publicité « gratuite ». Donc prononcer le mot LEGO, tu ne peux pas le faire. Dans d’autres pays par contre, ils peuvent le faire.

Et pour nous, pendant les deux premières semaines, ça n’a pas été facile de remplacer le mot « LEGO » par « brique » !


Pour les questions un peu plus « fun », première d’entre elles : combien de paires de chaussettes as-tu usé pendant le tournage ?

J’ai bien dû en jeter 3 ou 4 paires, qui n’ont pas survécu ! Petite anecdote : un matin, je me suis aperçu que j’avais un trou énorme sur l’une d’elles. J’ai dû m’en faire apporter une autre d’urgence.


Et combien de kilomètres as-tu parcouru pendant la finale, d’après ton podomètre ?

Pendant la finale, j’ai parcouru près de 26 kilomètres !

Un petit point que je voulais soulever que tu n’as pas évoqué : les fringues, ce ne sont pas les nôtres ! Et on ne les a pas choisis non plus. On est passés devant un styliste le premier jour qui nous a proposé des choses. Je n’étais pas à 100% convaincu. On pouvait choisir, mais pas tant que ça.

Effectivement on se disait : c’est bizarre, ils portent les mêmes vêtements pendant 3 ou 4 jours !

En fait, tous les vêtements étaient lavés le soir. On avait des loges et tous les soirs on mettait nos vêtements sur des cintres, et tous les matins les affaires étaient propres. Je me souviens, il me semble que c’était sur la première épreuve : mon pantalon était encore un peu frais !


Et au niveau des anecdotes, tu avais d’autres petites choses à nous raconter ?

Il y a une anecdote que j’aime beaucoup raconter. Sur l’épreuve de la soucoupe volante, elle était projetée sur un mur en bois. Et sous l’impact, la soucoupe a cassé une partie de ce mur ! Le trou au travers duquel passe le rail est devenu énorme et ils ont dû réparer le mur pour le passage suivant. Dans le montage de l’émission, nous sommes passés en dernier mais dans les faits, sur le plateau, nous sommes passés les premiers.


Les surnoms que vous ont donné la production : est-ce que vous avez eu la main dessus ou est-ce quelque chose que vous avez découvert à la diffusion ?

C’est quelque chose qu’on a découvert à la diffusion. Les « geeks de la brique », dans l’ensemble ça nous va plutôt bien, même si c’est un réducteur ou caricatural.


Et bien j’en ai fini avec les questions, merci pour tout ! Qu’est-ce que tu construis en ce moment ?

Pas grand-chose à vrai dire, étant donné que je suis de retour dans mon appartement. J’ai continué un peu le train de la mine pendant les vacances scolaires mais c’est un gros projet, qui prendra sûrement quelques mois. Et puis vu qu’en ce moment, il n’y a pas d’expositions, tu n’as plus forcément l’intérêt de construire quand tu ne sais pas quand tu pourras montrer tes créations.

Même les projets LEGO Ideas : on est le 25 janvier, et je n’en ai pas encore sorti un seul ! Je me fais plaisir avec ce projet. Mon thème de base, c’est Disney. Mais avec LEGO Ideas j’essaie de proposer autre chose, c’est la plateforme idéale pour ça.

Et c’est d’ailleurs aussi pour ça que je me suis inscrit à LEGO Masters : pour sortir de ma « zone de confort » et proposer autre chose.

S’en est suivi une discussion informelle d’une dizaine de minutes avec Guillaume au sujet du blog en lui-même, où j’en ai profité pour le remercier du temps qu’il m’a consacré pour cette interview.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Merci pour cette grande interview, très intéressante à lire ! Ça donne une bonne idée du fonctionnement et des coulisses de l’émission, et que l’expérience fut bonne pour Guillaume, et l’ambiance général plutôt bonne (c’est vrai que le format montrait plus de la compétition que de l’entraide, même si on voyait que c’était “bon enfant” entre les équipes).

Lemming's

Une question technique j’aurais aimé poser à Guillaume : votre création finale semble être motorisée sur 3 niveaux. Mais lors de la présentation et du jugement, seuls 2 niveaux tournent… mais pas toujours les mêmes ! Quel est ce mystère ? Comment se fait-il que le niveau du bas soit HS à un moment, puis lors d’une autre prise de vue il fonctionne mais c’est celui du milieu qui lâche ? Jamais moyen de faire fonctionner les 3 en même temps même pour la mise en valeur ?

Cuzion

Merci à tous les deux pour cet interview.
C’est toujours sympa d’avoir quelques infos des coulisses, de comment se produisent les émissions.
Guillaume, je te rassure, avec Loïc vous aviez une bonne image à la télé. A la maison, vous étiez (avec les Papas Belges ;-)) les chouchous et quand j’ai vu votre oeuvre à la finale, c’était pour moi la grande gagnante surtout sachant qu’elle devait être exposée dans un hôpital pour enfants. Elle faisait rêver!
Encore bravo à vous deux et merci.

Neo

Interview très sympa à lire, Guillaume y repond sans prise de tête et du coup ça sonne pas faux 😉
Hate de voir la saison 2.

Thomas Lego

Merci Mephisto et Guillaume pour cette interview😊! Pour moi, ce fût un vrai plaisir de lire la suite de cette interview. Il est très intéressant de savoir comment se déroule les coulisses d’une émission et tout ce que l’on ne voit pas à l’écran. Je suis très surpris de savoir que les vêtements étaient prêtés par la production et que vous aviez rencontré un styliste. Je trouve aussi que la production à donner une bonne idée de guillaume et son binôme et de la communauté AFOL dans l’ensemble. Comme Elvis, Je pense que tu es avec Loïc le vainqueur de… Lire la suite »

beeblebrox

Merci Guillaume et Mephisto pour ces 2 articles/entretiens. On y apprend quelques details interessants sur le deroulement des epreuves.
Je rejoins l’avis d’Elvis: tu es (avec ton binome Loic) le vainqueur de la competition. Vous avez cree des choses assez extraordinaires durant la competition.
Et en aparte, ravi d’apprendre que Mephisto a ete etudiant a Lille! (cf. 1er article) Je suis passe a Lille 1 (campus des Sciences) egalement, il y a bien longtemps…

Elvis

Un grand grand merci à vous deux pour tous ces détails et anecdotes.
Guillaume, tu n’as pas gagné officiellement la compétition avec Loïc, mais je suis persuadé qu’au sein de la communauté AFOL vous êtes perçus comme tels.

Disneybrick

Merci encore pour ton blog qui met en avant la communauté afol 🙂 J’ai vraiment adoré prendre part à cette aventure qui ne se résume pas simplement à une émission télé ou à une compétition, lego Masters restera une expérience mémorable et j’ai hate de voir comment le programme se réinventera dans les prochaines saisons.