On continue le tour des nouveautés LEGO Harry Potter du second semestre avec aujourd’hui l’une des deux grosses boîtes. Conçue pour compléter le château “modulaire” déjà composé de 3 sets (75954 Hogwarts Great Hall, 75953 Hogwarts Whomping Willow et 75948 Hogwarts Clock Tower), je vous propose de découvrir aujourd’hui le set 75969 Hogwarts Astronomy Tower.

Informations principales :

  • numéro de set : 75969
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 971
  • prix sur le [email protected] : 109,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 31 pour la serre, 83 pour le dortoir de Serdaigle et 166 pour la tour d’astronomie
  • temps de construction : 2 heures 30
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, le set nous est présenté sur un fond enneigé. En arrière-plan, on devine deux autres sets de ce château de Poudlard “modulaire” : les références 75954 Hogwarts Great Hall et 75948 Hogwarts Clock Tower. Horace Slughorn donne une fête de Noël, à laquelle les membres du club de Slug et leurs cavalier(e)s sont invité(e)s. On y retrouve donc notamment Harry, Hermione, Ron et Luna en tenue de soirée, sans oublier Drago Malfoy qui essaie de s’inviter à la fête. Au dos, nous apercevons l’autre côté de la tour d’astronomie et son intérieur détaillé. De nombreuses vignettes nous montrent les détails de cet intérieur.

A l’intérieur de la boîte, nous trouvons 6 sachets de pièces numérotés, une plate grise de 8×16 tenons, une notice d’instructions de 172 pages et une planche de 17 autocollants. On trouve, comme on pouvait s’y attendre avec un inventaire de 971 pièces, quelques éléments rares que j’ai résumés dans le tableau ci-dessous.

nombre image nom couleur nombre de sets
4 Bowed Roof Ridge 2X4X1 tan 1
4 Mini Pot reddish brown 1
4 Round Brick 1X1, No. 28 medium nougat 1
7 Blade No. 9 tan 2
1 Book, No. 2 lime 2
1 Mini Head trans blue 2
1 Round Brick 1X1 No. 18 trans blue 2
1 Tyre For Wedge-Belt Wheel pearl gold 2
4 Frame 1X3X3 tan 3
4 Brick 4X4 Round W. Ø4.9 W. Kl. tan 3
1 Turn Plate 2X2, Lower Part teal 3
1 Plate 6X6 Round With Tube Snap dark red 3
2 Parabola 6X6 sand green 3
1 Mini Head trans red 3
3 Frame 1X6X6 blanc 3

Les minifigs

Elles sont au nombre de 8, et sont toutes exclusives à ce set. Et elles sont globalement de très bonne facture. Autre bon point, tous les personnages disposent d’une expression du visage secondaire. Harry Potter porte une longue veste queue-de-pie noire qui se prolonge sur les jambes, au-dessus d’un gilet noir. Il porte une chemise et une cravate marrons. La robe de Luna Lovegood est superbement détaillée, on appréciera ici tout particulièrement le double moulage des bottes.

Hermione est également très bien réalisée, avec une robe rose de laquelle dépassent ses jambes nues. Les pieds sont tampographiés d’une couleur argentée. Elle porte un collier, et l’échancrure de sa robe est également visible dans le dos. Lavender Brown porte un chemisier à fleurs et un collier de perle avec deux pendentifs. Sa coiffure est sublime et dispose de deux petits trous permettant de lui attacher un ruban.

Drago Malefoy porte également une longue veste noire, sur laquelle on aperçoit l’emblème de Serpentard. En-dessous, on aperçoit un pull gris au-dessus d’une chemise blanche, et une cravate autour de son cou. Les pantalons des 3 autres minifigs sont monochromes, mais leurs hauts sont intéressants. Celui d’Horace Slughorn est richement détaillé, avec une veste medium nougat au-dessus d’une chemise marron décorée de chaînes et de motifs dorés. Il porte également un joli noeud papillon. Son visage est superbe avec ces quelques rides et ses sourcils grisonnants.

Neville Londubat porte l’emblème du Club de Slug (un H et un S entrelacés) de couleur dorée sur sa veste de serveur blanche. Enfin, Ron porte un pull couleur teal sur lequel on voit quelques motifs, une poche et un col de couleur marron. Si on trouve dans ce set la serre où Pomona Chourave cultive ses Mandragores, on ne trouve malheureusement pas cette fantasque professeure parmi les minifigs et c’est bien dommage.

Vous l’aurez compris : encore une fois, LEGO fait fort avec ce set en nous proposant une très jolie sélection de minifigs qui devraient ravir les collectionneurs.

Construction et design

La serre

Nous commençons la construction de notre set par la serre utilisée pour les cours de botanique. On regrettera à ce titre de ne pas trouver de minifig du professeur Chourave dans la boîte. Sur une base verte, on ajoute le mur du fond composé d’une rangée de briques et d’une grande surface vitrée. Nous construisons alors les deux portes, puis nous ajoutons 4 pots contenant des Mandragores (une round brick tampographiée surmontée d’une touffe de feuilles). On assemble alors la façade opposée, constituée d’une grande arche qui permettra d’accéder aisément à l’intérieur. Quelques feuilles décorent l’extérieur de la serre. Nous terminons celle-ci avec un sous-assemblage pour le toit vitré, qui vient se caler entre 4 rangées de panels. Cette première construction est d’ores et déjà très intéressante, et le résultat est convaincant.

Note : il manque sur cette dernière photo deux petits éléments de décoration sur le toit, vous les verrez un peu plus bas 😉

Le bâtiment annexe

Sur une grande base grise et verte, on commence par ajouter la base des deux tours, une première rangée de murs et quelques pavés. On élève les murs, dans lesquels sont insérés de petites lucarnes grillagées. Une lourde porte en bois ferme le bâtiment. Côté extérieur, deux arches de couleur tan sont disposées au-dessus de la porte. Les colonnes sont constituées de demi-cylindres sur lesquels on vient appliquer deux grands autocollants, pas spécialement faciles à coller.

Nous passons  alors côté intérieur où nous commençons par ajouter deux portions de murs et deux tours plus petites. On ajoute une rangée de briques au sommet de l’ensemble, quelques panels et slopes, avant de finir le deuxième sachet de pièces en aménageant sommairement l’intérieur avec deux tables en bois qui supportent des potions et des chaudrons desquels émanent des vapeurs colorées.

Nous ajoutons un lustre, avant de continuer à nous occuper de la partie supérieure de ce bâtiment. On ajoute quelques rangées de briques en redans, avant de construire un sous-ensemble pour la toiture. Celui-ci est articulé sur deux pins Technic en partie supérieure, tandis que la partie basse vient se loger entre un panel et une slope. C’est très bien conçu, même si je m’interroge sur le choix d’utiliser des round brick grises dès qu’il s’agit de briques trouées. Nous achevons le fronton en ajoutant une lucarne ronde, et quelques slopes dont certaines sont fixées sur des briques SNOT qui permettent un rendu très convaincant.

Les amateurs de BrickHeadz ne seront pas dépaysés par la conception intérieure des grosses tours : 4 briques SNOT reçoivent un habillage de slopes afin d’obtenir leur forme (presque) ronde. La construction s’achève avec les toits des 4 tours, surmontées comme à l’accoutumée dans cette gamme LEGO Harry Potter de bâtons de ski couleur sand green.

Si je trouve l’extérieur du bâtiment particulièrement réussi, je trouve que l’intérieur manque un peu de consistance avec ses deux tables et son lustre. Passons maintenant au plat de résistance : la tour d’astronomie !

La tour d’astronomie

Avant de s’attaquer pleinement à la tour d’astronomie, nous construisons d’abord une table de réception avec ses gâteaux, ses verres et sa fontaine de chocolat. De couleur dark red, elle est joliment détaillée grâce notamment aux slopes sur les côtés reproduisant habilement une nappe qu’on aurait disposée là.

Vient alors le rez-de-chaussée de la tour d’astronomie. Sur une base grise, on monte quelques rangées de mur avec, à une extrémité, des pins Technic noirs qui permettront de connecter l’ensemble aux autres constructions du château “modulaire”. On insère dans le mur une lucarne grillagée puis on s’occupe du côté intérieur. On y trouve simplement 2 cadres de porte, et un croche pour attacher un balai. Nous terminons alors les murs, et nous fixons au-dessus une grande plate couleur dark tan qui recevra l’étage supérieur. Nous terminons cette étape avec un arbre et ses lanternes au goût de nouvel an chinois placé côté intérieur.

On attaque le premier étage par quelques rangées de briques pour les murs, dans lesquels sont insérées des lucarnes rectangulaires grillagées. Un petit sous-assemblage disposé sur un bracket constitue la base de la tour qui constituera une partie des étages supérieurs. Côté intérieur, des panels marrons à l’intérieur desquels sont collés des stickers constituent des bibliothèque. On y trouve également un bureau avec ses chandeliers et sa chaise. Deux grands cadres blancs “ferment” les deux autres côté. La construction de ce niveau s’achève par une rangée de plates et tiles couleur medium nougat.

La partie supérieure de la tour est assemblée à part. Nous commençons par le dortoir des Serdaigle dont la base comporte une pièce arrondie constituant la tour qui se prolongera aux niveaux supérieurs. Les murs sont constitués d’un assemblage de briques et de quelques lucarnes, comme les niveaux du dessous. Des briques SNOT recevront l’une des petites tour à l’étage du dessus. Côté intérieur, on trouve deux lits, un bureau avec une lettre, un encrier et sa plume, et une bibliothèque avec un livre et un journal. Une demi-voute sépare la partie tour de la partie dortoir.

Nous commençons par ajouter à l’étage supérieur la base d’une des petites tours, avant de s’occuper de son aménagement. Côté extérieur, une grande lucarne ronde est constituée de portions d’arches. La façade de forme triangulaire est élevée, avant d’ajouter deux portions de toitures fixées sur des charnières pour trouver le bon angle. Elles sont bloquées en partie supérieure par deux panneaux.

La grosse tour est, pour sa part, ajourée à l’aide de grandes colonnes. On allonge légèrement la petite tour avant d’ajouter le plancher du dernier étage. Ce dernier étage reçoit une carte du ciel étoilé, et un télescope pour l’observer. Le grand toit gris est constitué de deux demi-cônes superposés, surmontés par un dernier petit cône. L’autre tourelle est assemblée d’un seul morceau et “collée” au bâtiment grâce aux briques SNOT disposées lors de l’étape précédente. On achève la construction avec la partie supérieure des toits et leurs demi-cônes surmontés de bâtons de ski couleur sand green.

Petit point “design” pour ce 3ème et dernier morceau de construction. Je trouve que les nombreux cadres blancs, certes utiles à la solidité de l’ensemble, sont assez malvenus et auraient mérité d’être de couleur tan afin de mieux se “fondre dans le décor”. La solution de luxe aurait été d’utiliser des colonnes / des voûtes qui auraient apporté un cachet intéressant.

L’intérieur est plutôt sympa et varié, entre le bureau de Slughorn, le dortoir des Serdaigle et l’observatoire astronomique.L’extérieur est très correct, chaque étage restant vraiment différent du précédent. Seul regret, les autocollants sur les pièces de couleur tan dont la teinte ne correspond pas. Au rang des concessions regrettables, on notera également les quelques plates et leurs angles droits au milieu des tours.

Verdict

Quelques petits défauts…

Je vais commencer par les points négatifs. Ca ira vite, il n’y en a pas beaucoup. Outre les quelques “approximations” de design inhérentes à ce genre de playsets, dont je vous parlais au chapitre précédent, on regrettera comme toujours la différence de teinte entre les autocollants et les pièces, ici de couleur tan. Rappelez-vous : j’ai rencontré exactement le même problème lors de mon test du set 75979 Hedwig. Autre petit souci récurrent dans ce set, le choix hasardeux des couleurs de certaines pièces, essentiellement ici les briques grises servant à connecter les éléments entre eux et les cadres blancs servant à renforcer la structure de la tour.

Mais un design globalement réussi

Au-delà de ces quelques défauts, j’apprécie ici tout particulièrement le design presque “organique” de l’ensemble. Les éléments se connectent et cohabitent harmonieusement tout en offrant une variété de formes très intéressante, comme les différentes tours rondes attachées à la plus grosse de forme carrée ; les lucarnes de différentes taille et formes… Sans oublier la serre du cours de botanique, qui apporte un peu de couleur à l’ensemble avec sa structure medium nougat. Prévoyez tout de même un peu de place pour l’exposer : la tour culmine tout de même à 41cm de haut.

Une jouabilité intéressante

Si quelques portions semblent un peu vides, l’intérieur est de manière générale richement aménagé. On y trouve une grande variété de meubles, de potions, de chandeliers, et même (normal pour une tour d’astronomie) un observatoire avec son télescope. De quoi créer une grande variété de mises en scène et se raconter bon nombre d’histoires. Un très bon point pour la jouabilité ! D’autant que si vous possédez déjà quelques uns des autres modules du château (75954 Hogwarts Great Hall, 75953 Hogwarts Whomping Willow et 75948 Hogwarts Clock Tower) cela ne fera que démultiplier les possibilités.

Et de superbes minifigs

Autre élément important pour la jouabilité : les minifigs. Et vous n’en manquerez pas : il y en a 8. Et cerise sur le gâteau, elles sont toutes exclusives. Si vous voulez les découvrir un peu plus en détails je vous invite à lire le chapitre qui leur est dédié un peu plus haut, mais pour résumer elles sont toutes de très bonne facture et devraient ravir les collectionneurs.

Une expérience de construction sympathique

L’expérience de construction est globalement intéressante et l’on ne s’ennuie pas au fil des étapes de construction. On ne voit pas passer les 2 heures 30 – 3 heures qui nous permettent de terminer la construction : les techniques de construction sont variées, et instructives, notamment dans la manière de réaliser les différentes toitures. Et la monotonie ne s’installe jamais : on alterne l’empilement de briques pour les façades avec l’aménagement intérieur, puis la construction des toitures, etc.  Seul regret, malheureusement récurrent dans la gamme : les autocollants. Ils sont parfois assez grands, d’autres fois à appliquer à l’intérieur d’un panneau… bref, ils ne sont pas toujours faciles à coller et nuisent à l’expérience globale.

(Presque) une bonne affaire

Terminons cette conclusion comme d’habitude avec une considération “financière”. 109,99 € pour 971 pièces, ça reste un peu cher. Et ce même si on tient compte des quelques éléments rares contenus dans l’inventaire et des 8 minifigs. Fort heureusement, il est d’ores et déjà possible de le trouver à un prix plus raisonnable chez les revendeurs habituels. A l’heure où j’écris ces lignes, il est déjà à 10 € de moins chez Amazon.

Pour résumer

LEGO nous propose encore une fois, dans cette gamme LEGO Harry Potter, un set de haute volée. Une expérience de construction intéressante, un design réussi et de superbes minifigs nous offrent une bonne dose de jouabilité. Le cadeau qu’il faut pour les fans d’Harry Potter et de LEGO !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Jouabilité
Minifigs
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Legonoblois

Comme tu le dis, le grand défaut ce sont les stickers… A part cela, je trouve qu’il y a pas mal de pièces du château différentes, c’est top pour la jouabilité. En plus, le set est bien fourni en minifig, dont certains personnages qu’on a très rarement. Ayant déjà les 3 autres modulaires, je vais acheter ce set quand le prix baissera :).

Elvis

ça va faire un énorme playset à la fin toutes ses parties de château à collectionner
j’imagine bien l’engouement du collectionneur de cette gamme 😉

Cuzion

J’aime beaucoup même si ce set comme les autres se traînent encore les défauts de la gamme (ma bête noire: les autocollants).
La tour viendra rejoindre le reste du château, ça va commencer à beaucoup s’étendre sur l’étagère tout ça ^^’

Gryffondor15

Vas-tu nous montrer les 5 parties du château ensembles? (La Grande Salle, le Saule Cogneur, la Tour du Clocher, la Salle-sur-Demande et la Tour d’Astronomie)😉