Les Gardiens de la Galaxie ont, pour certains, déjà été adaptés dans la gamme LEGO BrickHeadz. Il s’agit de Star-Lord (réf. 41606) et de Gamora (réf. 41607 – une des meilleures BrickHeadz à mon goût, dont je vous invite à retrouver la review ici). Mais certains manquaient à l’appel, dont l’inséparable duo dont je vais vous parler aujourd’hui : le set 41626 – Groot & Rocket.

Informations principales :

  • numéro de set : 41626
  • année de sortie : 2018
  • nombre de pièces : 189
  • prix sur le [email protected] : 15,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 26 pour Rocket, 33 pour Groot.
  • temps de construction : 25 minutes
  • difficulté : facile

Comparateur de prix Amazon

EUR 15,99 Consulter sur Amazon.fr Hier auf Amazon.de Consultar en Amazon.es EUR 14,99 Consulter sur Amazon.fr

Boîte et inventaire

On retrouve une boîte au fond bleu nuit avec quelques étoiles, déjà vu pour les autres BrickHeadz issues du film Avengers: Infinity War. Groot et Rocket portent respectivement les numéros 69 et 69 dans la gamme. Sur le côté, nous avons une photo des deux protagonistes vus dans les derniers films (Groot étant dans sa version adolescent), tandis qu’au dos ils se font face, l’opportunité pour nous de découvrir quelques détails supplémentaires.

À l’intérieur, nous trouvons 3 sachets de pièces non numérotés, et une notice d’instructions de 64 pages pliée en deux. On notera la présence de quelques pièces rares ou uniques, et notamment :

  • 1 brique 3×1 en dark blue tampographiée pour le torse de Rocket
  • 3 briques 4×1 en dark tan tampographiée pour Groot
  • 7 tiles 2×1 en dark tan tampographiées pour Groot également
  • 1 tile 2×1  en trans clear tampographiée avec la console de jeux de Groot
  • 1 brick round 1×1 open stud en bright light blue, présente dans 2 sets
  • 1 tile special 2×2 corner with cut corner – facet en dark tan, exclusive
  • 1 brique 1×1 en dark turquoise (teal), présente dans 2 sets
  • 2 plate special 1×1 with clip horizontal en reddish brown, présentes dans 2 sets

Pas moins de 17 pièces rares / uniques dans ce set qui compte 189 pièces au total, plutôt un joli score 😉

La construction

Rocket

Le livret d’instructions nous propose de commencer par le raton laveur Rocket Raccoon. Il s’agit d’une “petite” Brickheadz construite sur une base de 3×3 tenons, contre 4×4 habituellement. C’est également à cette échelle que sont reproduits Yoda (dans le set 41627 – Luke Skywalker & Yoda) ou encore la chouette Hedwig (dans le set 41615 – Harry Potter & Hedwig). À part çà, rien de fantastique dans sa construction, qui se borne à appliquer un habillage sur chacune des faces de la tête conçue à base de briques SNOT. On notera tout de même l’énorme queue, clipsée donc orientable, et l’arme nettement plus travaillée que d’habitude qui rappelle l’énorme fusil porté par le personnage. Les moustaches sont réalisées à l’aide des pièces servant notamment aux griffes de Wolverine.

Groot

Nous reproduisons ici l’arbre dans sa version adolescente, vue notamment dans dernier volet des Avengers. Là encore, la construction est classique, commençant par la construction du torse puis de la tête sur laquelle on vient “habiller” chacune des faces. On notera ici l’effort du designer pour proposer une construction asymétrique, et un joli mélange de couleurs entre le dark tan, le olive green ou encore le vert des petites touches de végétation sur le haut du crâne. Le dark tan me semble ici être le bon choix au vu du personnage, un marron plus foncé se serait à mon goût moins rapproché du personnage original.

Verdict

Simple et efficace : ce sont les deux mots qui résument le mieux ce set. Le format imposé par la gamme ne rend pas aisé la reproduction de ces personnages si particuliers, mais le designer s’en est plutôt bien sorti. La construction est plutôt basique et sans grande valeur ajoutée, mais le résultat est cohérent.

On appréciera les efforts portés sur certains détails, comme l’arme ou la queue de Rocket, ou les petites touches de végétation sur la tête de Groot. Les couleurs sont bien choisies, et le mélange fonctionne bien. Et les pièces tampographiées sont, surtout pour Groot, un apport indispensable et bien réalisé.

On regrettera quelques approximations : j’aurais par exemple aimé un peu plus de travail sur le haut du crâne de Rocket, tout plat, ou trouver d’autres motifs pour les pièces tampographiées de Groot : les 7 tiles présentent toutes le même motif, et on trouve seulement deux autres motifs différents sur les briques qui composent le corps.

Reste que pour 15,99 € et 189 pièces, dont une poignée sont relativement rares, nous sommes ici en présence de deux personnages réussis qui ne feront pas pâle figure aux côtés de Star-Lord et de Gamora, sortis un peu plus tôt cette année.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou sur Amazon en suivant les liens présents en début d’article. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou à la Fnac (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, et ça permet de soutenir mon « travail ». Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.