Continuons notre vague de reviews dédiée aux sets sortis ce 1er novembre, avec cette fois-ci la seconde BrickHeadz basée sur l’univers Star Wars. Après avoir parlé de Finn dans cet article, je vous propose de retrouver ici Captain Phasma (réf. 41486).

Pour retrouver les photos en haute résolution, je vous invite à vous rendre sur cet album Flickr !

Informations principales :

La boîte et son contenu

On retrouve une présentation identique à celle du set contenant Finn, avec le même choix de couleurs. Sur l’avant de la boîte, le modèle est présenté sur fond rouge-orangé, aux côtés des différents logos. Sur la partie basse, son nom, et son numéro (20) surmonté de la mention “Exclusive” (dont je n’ai toujours pas compris l’utilité). Sur le côté, une photographie du personnage du film, et sur l’arrière notre modèle au dessus de son socle, présenté également avec sont alter ego, le set 41485 – Finn.

A l’intérieur, deux sachets de pièces, pour 127 pièces au total. Cela en fait la BrickHeadz la plus fournie de cette vague de sorties. On trouve également 4 pièces tampographiées (les deux côtés du casque, la ceinture et la tile signalétique). Enfin, une fois n’est pas coutume, nous avons deux Brick, Modified 1 x 1 x 1 2/3 with Studs on 1 Side, couleur magenta. Cela suppose donc que la construction risque d’être légèrement différente que pour les autres sets de la gamme. Nous retrouvons également, évidemment, la notice d’instructions de 40 pages pliée en deux dans la boîte, ainsi que la plaque de base de 6×6 tenons.

La construction

Elle commence avec l’assemblage du buste, et c’est dès cette étape qu’on observe la différence par rapport aux autres sets de la gamme. En effet, les quatre côtés du buste présentent des pièces SNOT (pour Studs Not On Top), ils seront donc tous habillés et le mieux, c’est qu’ils le seront tous de manière différente. On ajoute au dessus de ce buste une plate 3×3 tenons qui dépasse sur l’avant de ce dernier, avant d’ajouter un bras (et un seul) conforme à ceux de Finn, avec un clip destiné à recevoir l’arme. Puis on assemble la structure de la tête, différente sur l’avant, avant de passer à l’ “habillage”.

Et là, la magie opère. Il ne vous a pas échappé que nous n’avions aucune tile pour représenter les yeux de notre modèle. En effet, le visage se compose uniquement de pièces qu’on va venir assembler sur la proéminence laissée sur l’avant du modèle dans les étapes précédentes, et sur les briques SNOT juste au dessus. Un petit interstice subsiste entre les Slope 18 2 x 1 x 2/3 with 4 Slots, c’est superbement conçu.

Une fois n’est pas coutume, on assemble les jambes après avoir réalisé la face avant, réalisées de la même manière que celles de Finn, et habillées de tiles 1×1, ça change de l’empilement de plates 1×2 qu’on retrouve d’habitude.

On repasse ensuite logiquement à l’habillage du reste du modèle, à commencer par le haut du casque, simplement composé de 4 slopes grises. On continue avec l’arrière du modèle, sur lequel, après avoir ajouté deux tiles 2×4 pour fermer le casque, on ajoute une longue cape noire. Cette cape se referme sur la gauche du modèle, d’où l’absence d’un bras dans les étapes précédentes. L’intérieur rouge de la cape est visible depuis l’avant. On termine la construction en habillant les deux côtés du casque, composés d’un mélange de noir et de light bluish gray. La moitié inférieure du casque dépasse d’une épaisseur de tile de la partie haute, tout comme le casque “réel” qui se trouve plus large dans sa partie basse.

On termine l’assemblage avec la construction du pistolet blaster, semblable à celui de Finn, et de la plaque de base avec sa tile signalétique.

Verdict

Ce modèle est l’essence même de ce qui me pousse à me procurer les nouvelles BrickHeadz. Le designer nous y régale avec bon nombre d’astuces de construction, avec en point d’orgue la manière de réaliser le casque, vraiment magnifique. Chose appréciable également, la couleur dominante du modèle étant identique aux briques sous-jacentes, on n’aperçoit nulle part sous les tiles les touches de light bluish gray composant la structure de la tête. Pour moins de 10€, 127 pièces au compteur, et un énorme plaisir de construction. Pourquoi s’en priver ?!?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.