Au début du mois d’août, deux nouveautés sont sorties dans la gamme LEGO Harry Potter, toutes deux issues du 4ème volet de la saga Harry Potter et la Coupe de Feu. Je vous propose aujourd’hui de découvrir le set 75958 – Beauxbatons’ Carriage: Arrival at Hogwarts, mettant en scène l’arrivée des élèves de l’école Beauxbatons à Poudlard pour le Tournoi des Trois Sorciers.

Informations principales :

numéro de set : 75958
année de sortie : 2019
nombre de pièces : 430
prix sur le [email protected] : 49,99 €
nombre d’étapes de construction : 101
temps de construction : 1 heure 30
difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur l’avant de la boîte, on voit Hagrid en train d’accueillir le carrosse de Beauxbatons à Poudlard. On devine l’école en arrière-plan, dans la brume. Olympe Maxime et Fleur Delacour sont déjà descendues. La petite soeur de Fleur (Gabrielle) s’apprête à le faire. Une vignette nous montre la possibilité d’ouvrir le côté du carrosse pour accéder à l’intérieur. L’ensemble ainsi ouvert forme 2 pièces : un salon de thé au rez-de-chaussée, et une chambre au premier niveau. Au dos, le carrosse est à l’arrêt. Hagrid et Mme Maxime prennent le thé, Gabrielle étant dans le salon de thé tandis que sa soeur est dans la chambre. Quelques vignettes mettent l’accent sur certains petits détails.

À l’intérieur, ce sont 3 sachets de pièces numérotés qui contiennent les 430 pièces. On trouve également une notice d’instructions de 84 pages pour 101 étapes de construction, et une planche de 10 autocollants.

On notera, dans cette boîte, une jolie collection de pièces plutôt rares dont une belle variété dans la couleur bright light blue. On appréciera également la grande variété de pièces, avec pas moins de 145 références différentes.

nombre image nom couleur nombre de sets
2 D. W. Panes F. Frame 1X4X6 bright light blue
1
4 Brick 1X4X1 Inv. Bow bright light blue
1
4 Roof Tile 1X2X3/74° Inv. bright light blue
1
4 Flat Tile 2X3 W/ Angle bright light blue
1
2
Wall Element 1X4X1 Abs bright light blue
1
4
Brick 1X1 bright light blue
1
4
 Brick With Bow 1X3X3 bright light blue
1
5 Brick 1X4 bright light blue
1
2 Spoked Wheel Ø56 pearl gold
2
2 Spoked Wheel Ø43,2 pearl gold
2
4 Lamp, No. 1 pearl gold
1
2 Wing Right W/3.2 Shaft blanc
1
2 Wing Left W/3.2 Shaft blanc
1
2 Animal, No.11 blanc
1
1 Flat Tile 1X2, No. 271 tan
2
1 Tile 1X3, Inverted, W/ 3.2 Hole dark brown
2
1 Plate 4X4 W. 4 Knobs dark blue
2
2 Roof Tile 1X2/45° bright light blue
2
4 Roof Tile 1X2 45° W 1/3 Plate dark red
2
2 Roof Tile 1X4, Inv., Deg. 45, W/ Cutout noir
3
8 Round Brick 1X1 bright light blue
3
1 Frame Plate 4X4 reddish brown
3

Les minifigs

Les 4 minifigs présentes dans cette boîte sont toutes exclusives. Un bon point, d’autant plus qu’elles sont plutôt bien réalisées.

Rubeus Hagrid et Olympe Maxime

Rubeus Hagrid nous est livré dans une version, du moins pour le moment, exclusive à cette boîte. Au-dessous de son manteau marron habituel, il porte ici une cravate colorée. Le manteau étant en une seule pièce, les jambes ne sont pas articulées.

Après la version en robe blanche vue dans le set 75948 – Hogwarts Clock Tower (voir ma review ici), nous avons droit dans cette boîte à une nouvelle version de la directrice de l’école de Beauxbatons, Olympe Maxime. Elle porte cette fois-ci une robe rouge finement détaillée, d’où dépasse un col en fourrure. La tenue est fidèle à celle portée par le personnage lors de l’arrivée à Poudlard. Pour représenter sa taille hors normes, le bas de la robe est représenté par une slope d’une hauteur de 3 briques. On regrettera seulement que les côtés de celle-ci ne soient pas tampographiés.

Les soeurs Delacour

Nous avons également déjà vu, cette année, Fleur Delacour dans plusieurs autres boîtes. Elle nous est présentée, cette fois-ci, dans la tenue qu’elle porte lors de son arrivée à l’école : une jolie robe bleue. Les collants de la grande soeur, Fleur, sont représentés par un double moulage des jambes dont ne bénéficie pas sa soeur Gabrielle. Les torses des soeurs sont identiques, les détails de la robe étant joliment réalisés aussi bien sur le torse que dans le dos.

Leurs coiffures sont identiques également : sous leur chapeau bleu dépasse une que de cheval blonde. Toutes les deux disposent d’une expression alternative pour le visage : Fleur semble étonnée, tandis que sa petite soeur est en train de dormir.

La construction

En toute logique, la construction commence par la “base” du carrosse. Celle-ci mesure 20 tenons de long, pour 4 de large. Ces 4 tenons de large correspondent aux dimensions intérieures. On élargit ensuite une première face, où l’on empile les éléments couleur bright light blue décorés de quelques autocollants aux couleurs de l’école de Beauxbatons. Les fenêtres donnant sur l’avant et l’arrière sont fixées sur des charnières afin d’obtenir l’angle désiré par rapport au reste du carrosse. On termine le premier sachet de pièces en achevant cette première “façade”, en lui ajoutant notamment une porte et deux fenêtres.

On commence, avec le 2ème sachet de pièces, par ajouter un toit à notre carrosse. Puis on passe à la construction de la 2ème “façade”, qui se construit séparément en tant que sous-ensemble avant d’être fixée au reste de la structure. Sa construction est très intéressante, notamment dans la manière de réaliser ce qui deviendra un meuble une fois la structure déployée pour faire apparaître la chambre au niveau supérieur. Il est en effet nécessaire de construire ce meuble “à l’envers” pour qu’il se retrouve dans le bon sens une fois le carrosse ouvert. La porte fixée sur ce sous-ensemble ne mène à rien, le fameux meuble se situe juste derrière. On fixe ce sous-ensemble au reste de la structure, puis on termine le 2ème sachet de pièces en fignolant la toiture et en ajoutant des lanternes dans les 4 coins.

Le troisième sachet de pièces commence par la construction des chevaux volants. Nous continuons avec l’ajout de quelques détails, comme les excroissances situées à l’avant et à l’arrière du carrosse. Elles sont clipsées à celui-ci, de manière à obtenir l’angle désiré. On ferme alors la toiture avec un élément amovible avant de passer aux roues. Les petites roues avant sont accrochées à une turntable fixée sous le carrosse. Les roues arrières sont fixes, le designer ayant pris soin de représenter les suspensions par deux grandes pièces noires. On termine en ajoutant le système permettant de harnacher les deux chevaux.

Verdict

Alors que je ne m’y attendais pas, je dois bien avouer avoir été très agréablement surpris par ce set. A commencer par son design, (presque) exempt de tout reproche. S’il est difficile de juger la ressemblance avec la carrosse vu dans le film, tant son apparition est fugace, l’ensemble proposé par LEGO est vraiment joli, qu’il s’agisse du choix des couleurs ou de la forme générale du modèle. Ce mélange de bright light blue et de pearl gold, combiné aux autocollants arborant les armoiries de l’école, fonctionne à merveille. Petit reproche que je me permettrai tout de même : les chevaux auraient mérité d’être plus écartés l’un de l’autre, ils ne peuvent pas battre des ailes tel que le modèle est conçu. Dans le film, le carrosse est tiré par 7 chevaux : un situé devant, puis 6 autres par paire derrière le premier. Si je n’en attendais pas tant, un troisième cheval aurait également pu être bienvenu et placé devant les deux autres.

En voyant la mention “8+” sur la boîte, on peut croire au premier abord que la construction sera ennuyeuse. Mais il n’en est rien : la construction n’est absolument pas linéaire, et regorge de techniques qui, si elles ne sont pas nécessairement révolutionnaires, restent très intéressantes. Les plus jeunes arriveront sans problème à construire le modèle, mais l’utilisation de ces techniques peu “conventionnelles” pour eux leur apportera une expérience de construction enrichissante.

La jouabilité est également au rendez-vous, ne serait-ce que par le fait qu’il s’agisse d’un carrosse : cela suffira déjà à imaginer de nombreuses histoires. Le fait de pouvoir l’ouvrir et y dévoiler un salon de thé en bas, et une chambre en haut est une vraie bonne idée et décuple les possibilités offertes. LEGO n’a pas non plus été avare en accessoires (théière, tasses, bouteille, “raquettes” pour l’atterrissage), ni en minifigs, avec 4 personnages inédits.

Ces 4 minifigs sont plutôt réussies, et exclusives. Voilà qui devrait en motiver certains à se procurer ce set. Le fait de trouver Hagrid dans une nouvelle tenue, Olympe Maxime pour la seconde fois cette année (alors qu’elle n’avait jamais été produite jusqu’ici) et les deux soeurs Delacour est très intéressant. Ces minifigs restent néanmoins perfectibles, je vous invite pour cela à lire le paragraphe plus haut qui leur est dédié.

On pourrait juger ce set un peu cher, à 49,99 € pour 430 pièces. Il faut néanmoins relativiser en regardant le contenu de la boîte, très intéressant en termes de variété de l’inventaire proposé, de présence de 4 minifigs exclusives et de pièces et de couleurs plutôt rares. On peut d’ailleurs déjà trouver le set nettement moins cher chez les revendeurs habituels (38,99 € chez Amazon à l’heure où j’écris ces lignes).

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, chez Amazon ou encore à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de