J’aime beaucoup la trilogie Batman de Christopher Nolan, et j’ai la chance de posséder le joli set 76023 The Tumbler sorti en 2014. Vous comprendrez donc que je n’ai pas encore craqué pour la version « remastérisée » de celui-ci avec la référence 76240 Batmobile Tumbler (dont vous trouverez une mini-review écrite par Cuzion, fidèle lecteur du blog, ici). J’ai préféré jeter mon dévolu sur sa petite soeur, la référence 76239 Batmobile Tumbler: Scarecrow Showdown, proposée pour une quarantaine d’euros depuis le mois d’Octobre 2021. Et je vous propose de la découvrir aujourd’hui.

Informations principales :

  • numéro de set : 76239
  • année de sortie : 2021
  • nombre de pièces : 422
  • prix sur le [email protected] : 39,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 158
  • temps de construction : 1 heure 15
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, Batman est aux commandes de son engin. Au vu des aérations qui l’entourent, il semble être sur un toit de Gotham City. La mise en scène retenue par LEGO serait sans doute validée par le justicier lui-même. Étrangement, l’Épouvantail (Scarecrow) n’apparaît pas dans la mise en scène, on le retrouve tout de même représenté dans le coin inférieur droit.

Il est par contre bel et bien présent au dos de la boîte, et aux prises avec Batman qui semble lui avoir pulvérisé du gaz terrifiant – ce dernier présentant une tête noire menaçante. Des vignettes nous montrent l’intérieur de l’engin, les stud-shooters à l’avant, et (justement) la possibilité de choisir la tête de Batman – j’y reviendrai un peu plus bas.

À l’intérieur de la boîte, on trouve 4 sachets de pièces numérotés, une notice d’instructions de 144 pages, et une petite planche de 7 autocollants.

Hormis les minifigs dont je vous parle un peu plus bas, on ne notera comme éléments rares que les jantes noires, présentes dans une seule autre référence (10295 Porsche 911).

nombre image nom couleur nombre de sets
4 RIM WIDE DIA.30X20 W/ CROSS HOLE, NO. 1 Black 2

Les minifigs

Deux minifigs sont proposées par LEGO dans ce petit set, à commencer (logiqeument) par le justicier de Gotham City himself. Les jambes sont monochromes mais le torse, joliment travaillé, est inédit. Et globalement fidèle à la tenue portée par Christian Bale dans Batman Begins. Le travail apporté à la ceinture, en particulier, est admirable. Le dos est également très joli, même s’il est caché par la cape. Une cape avec un seul trou, qui ne se « replie » donc pas au niveau du cou.

Batman est livré avec une tête alternative, noire, afin de pouvoir le « transformer » tel que l’Épouvantail le voit lorsque Batman lui pulvérise du gaz terrifiant. Cette tête est inédite, contrairement à l’autre déjà vue dans plus de 30 sets !

À l’instar de celles de Batman, les jambes de l’Épouvantail sont monochromes. Il porte une veste de costume grise avec une cravate bleue et une corde autour du cou pour maintenir son masque en place. Un masque un peu particulier qui aurait peut-être mérité une pièce spéciale de la part de LEGO plutôt qu’une « simple » tête tampographiée – même si elle est globalement bien réalisée, et inédite.

La construction

La construction se base sur le châssis utilisé dans la gamme LEGO Speed Champions, d’une largeur de 6 tenons. On l’allonge sur l’arrière, où 2 axes Technic recevront les roues. On aménage l’intérieur de l’habitacle avec quelques slopes pour les sièges. Sur les côtés, ce sont deux sous-ensembles articulés sur des charnières qui donnent à la Batmobile sa forme caractéristique. Côté avant, on construit deux autres sous-ensembles comportant, en guise de structure, une brique Technic. On termine le 1er sachet de pièces avec la suite de l’habitacle, où une poignée de seau sert de volant – c’est malin et bien adapté au véhicule de référence.

On ajoute ensuite un premier pare-brise, avant de continuer de s’occuper de la partie avant. On la décore avec quelques éléments, puis on ajoute une tile articulée sur un clip, qui vient couper en deux le pare-brise. On complète alors la partie arrière avec plusieurs éléments SNOT, sur lesquels on vient notamment fixer les « réservoirs » – qui seront par la suite presque totalement masqués. Nous construisons un sous-ensemble basé sur une plate de 4×6 tenons qui comporte l’aileron arrière, qu’on fixe à la structure. Deux autres pare-brise sont attachés sur les côtés de l’habitacle – ce qui achève le 2ème sachet de pièces.

On habille les deux côtés de la Batmobile, sous ces deux pare-brise. Des éléments fixés sur des clips viennent former les vitres latérales, en les « découpant », et le résultat est convaincant. On assemble alors le toit, qui vient se clipser à la structure – il sera possible en l’ouvrant d’accéder à l’intérieur. Nous construisons deux sous-ensembles symétriques, qui viennent se fixer sur la structure à l’arrière de l’habitacle. Remarquez ici l’utilisation ingénieuse des deux ailes, attachées sur des pins.

On attache les deux roues avant, puis on masque les briques Technic à cet endroit avec deux sous-ensembles fixés sur des pins. Un troisième sous-ensemble, comportant une tile décorée d’un autocollant fixée sur une charnière, vient s’attacher au centre de la voiture entre les deux roues. On attache ensuite les deux double-roues arrières, puis le réacteur au centre, ce qui achève la construction.

Verdict

Vous l’aurez compris à la lecture du chapitre précédent : malgré sa taille relativement modeste, ce petit set propose une expérience de construction très intéressante, faisant la part belle à des « techniques » de construction très variées au service du design. Il est également bon de mentionner que les quelques autocollants sont plutôt faciles à appliquer, et que les plus jeunes devraient s’en tirer sans aide extérieure. Ce qui n’est pas toujours le cas – notamment avec les sets de la gamme LEGO Speed Champions.

Côté design, je pense qu’il était difficile de faire beaucoup mieux à cette échelle. Malgré quelques « raccourcis » esthétiques imposés par le format, le résultat final est franchement convaincant. Et ce, quelque soit l’angle sous lequel on décide d’observer la Batmobile. Les 2 stud shooters sont bien intégrés, on pourra malgré tout les retirer facilement si on le souhaite. Ils ont l’avantage d’apporter un petit élément de jouabilité complémentaire.

Pour rester sur la jouabilité, on appréciera que l’ensemble soit franchement solide et ne parte pas en morceaux lorsque les plus jeunes décideront d’emmener Batman et l’Epouvantail faire un tour (contrairement à sa grande soeur 76023 The Tumbler). Ce petit set réussit donc un tour de force assez improbable : contenter à la fois le collectionneur adulte exigeant et les enfants.

Pour revenir sur le design, j’aime également particulièrement le soin apporté à l’intérieur de l’habitacle. Avec finalement assez peu d’éléments (et quelques autocollants), le designer parvient à nous proposer un intérieur fourni, dans lequel pourront prendre place deux minifigs. Batman, sa cape et sa cagoule saillante y rentre d’ailleurs sans aucun problème. L’accès à l’intérieur est plutôt aisé : le toit de la Batmobile est articulé sur des clips.

Les deux minifigs proposées sont sympathiques, sans être inoubliables. Les tampographies sont soignées, mais je pense que LEGO aurait pu nous proposer autre chose que des jambes monochromes, surtout pour Batman. L’intégration d’une tête noire en mode « gaz terrifiant » pour ce dernier est en revanche une très bonne idée. La « confrontation avec l’Épouvantail » comme l’appelle LEGO risque par contre d’être un peu déséquilibrée pour ce dernier : il devra fuir à pied !

Pour finir sur des considérations « financières », on pourra trouver ce petit set un peu cher avec 422 pièces pour 39,99 €. D’autant que les minifigs mises à part, il ne contient comme seuls éléments « rares » que les 4 grosses jantes noires des roues arrières. Même s’il est actuellement en rupture de stock un peu partout, il devrait être possible sous peu de le trouver à un prix plus raisonnables chez les revendeurs habituels.

Bref, vous l’aurez compris : cette petite boîte est un vrai coup de coeur. LEGO nous propose un véhicule emblématique qui, non content d’être solide et jouable, offre un design plus que cohérent étant donnée l’échelle retenue. Voilà donc un nouveau membre du « club » très fermé des sets auxquels j’ai décidé d’attribuer le « Label Qualité Brickonaute », une récompense très personnelle réservée à une poignée de sets chaque année.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore chez Amazon ou à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
batmobile-tumbler-scarecrow-showdown-lego-dc-comics-76239-reviewCe petit set contentera aussi bien les collectionneurs pour son design réussi que les plus jeunes grâce à sa jouabilité et sa solidité - le tout pour un tarif peut-être un peu élevé, on attendra son retour en stock chez les revendeurs habituels pour faire quelques économies.
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Très bonne review et un label bien mérité ! Je ne suis pas étonné qu’il soit en rupture de stock, et je ne manquerai pas de l’acquérir dès qu’il sera de nouveau dispo 🙂

tonio_sport

J’ai monté les 2 tumbler cette année et je te l’accorde, le « petit » n’a pas à rougir du mastodonte. Construction variée et efficace et très exposable. Un must have !

Cuzion

Encore une très bonne review. Ca me confirme que j’ai raison de scruter les réappros de stock car il est très réussi.

CFOL

Le « Label Qualité » est parfaitement mérité pour ce set ! Comme tu le dis, il parvient à satisfaire à la fois les enfants par la forme compacte de son véhicule et les adultes par les détails qui le rendent très fidèle au support d’origine.
Toute petite remarque : Lego aurait pu rajouter une tête supplémentaire pour le Dr. Crane lorsque ce dernier ne met pas son masque.

Elvis

J’ai encore plus hâte de l’acquérir maintenant… 😉
La rupture est longue mais certainement du à un succès finalement bien mérité

Weevy

Merci pour cette revue qui renforce ma première impression : cette petite boîte est décidément très intéressante.
J’ai cependant deux réserves (non rédhibitoires) : les autocollants et … le format du carton 😅
Dommage qu’elle soit en rupture depuis un certain temps…

Weevy

Il dénote un peu par rapport au format d’autres boîtes de batmobile du même gabarit comme le 76188 ou le 76119, ce qui ne va pas faciliter son rangement dans la collection…
Mais c’est vraiment chercher la petite bête 😁