Deux nouveautés sont sorties le 1er Juin dernier dans la gamme LEGO Architecture. Je vous ai déjà donné mon avis sur le (très bon) set 21046 – Empire State Building. Je vous propose aujourd’hui de découvrir cette seconde nouveauté, qui nous amène cette fois-ci du côté de Londres. Londres est une ville riche de monuments célèbres, et certains d’entre eux ont déjà été adaptés dans cette gamme LEGO Architecture. Avec, pour ne citer qu’eux, les sets 21013 – Big Ben, 21029 – Buckingham Palace ou encore la skyline 21034 – London. Mais trêve de bavardage, et attaquons le vif du sujet. Découvrons ensemble le set 21045 – Trafalgar Square.

Informations principales :

  • numéro de set : 21045
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 1197
  • prix sur le [email protected] : 84,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 227
  • temps de construction : 3 heures
  • difficulté : difficile

Boîte et inventaire

La première chose, toujours très agréable avec la gamme LEGO Architecture, commence par la présentation du set. On retrouve la boîte de couleur noire habituelle, avec sur la face avant la présentation du modèle LEGO. Au dos, on le retrouve vu de dessus avec ses dimensions (240 x 205mm), aux côtés de quelques photos de la place londonienne. Une petite vignette nous indique qu’il est possible de détacher certains pans de mur pour admirer l’intérieur de la National Gallery.

À l’intérieur de la boîte (qui s’ouvre comme un écrin), on trouve 10 sachets de pièces numérotés de 1 à 4, ainsi qu’une plate de 8 x 16 tenons de couleur tan. La notice d’instructions compte 192 pages, pour 227 étapes de construction. Elle démarre, comme d’habitude, par quelques informations sur le lieu représenté. On retrouve ici des encarts sur la National Gallery, la Colonne Nelson, les fontaines et les sculptures.

On notera quelques pièces intéressantes :

  • 6 pièces tampographiées :
    • 1 Flat Tile 1X8 noire avec l’inscription “Trafalgar Square”
    • 2 Flat Tile 1X1 en teal
    • 3 Flat Tile 1X1 blanches (celle avec le petit nuage est présente en double exemplaire)
    • 1 Flat Tile 2X2 blanche tampographiée d’un chat, présente dans 2 autres sets de la gamme LEGO Friends
  • quelques pièces rares :
    • 1 Sphere 3X3X11/3, W/ Knob en light bluish gray, pour la première fois dans cette couleur
    • 2 Fence 1X4X1 en light bluish gray, présentes dans 2 autres sets
    • 1 Weapon Barrel blanc, pour la première fois dans cette couleur

La construction

Comme tout set LEGO Architecture qui se respecte, la construction commence par le socle d’exposition. Celui-ci est entouré de la rangée de tiles noires habituelles, avec sur le devant le nom de l’endroit : Trafalgar Square. On assemble alors les fondations de la National Gallery et de son parvis, avant de tapisser la partie basse de tiles blanches et grises pour représenter la partie de la place où se trouvent la Colonne Nelson et les fontaines.

On entame alors les sachets de pièces portant le numéro 2. Et ça démarre fort, avec une technique de construction (très) intéressante : des panels gris, placés à l’horizontale et superposés les uns aux autres, forment les différents escaliers d’accès au parvis de la National Gallery.

On passe alors au musée en lui-même, et plus particulièrement à la partie arrière dans un premier temps. Des sections de murs blanches et quelques oeuvres sont ajoutées. Celles-ci ne rappellent cependant pas spécialement d’oeuvres célèbres du musée.

Chose peu courante dans la gamme LEGO Architecture, mais déjà vue dans quelques sets (notamment la référence 21029 – Buckingham Palace), une portion de route entoure le parvis. On ajoute les deux rampes qui permettent aux véhicules d’accéder à la partie supérieure, simplement clipsées à la base. On construit alors les escaliers permettant aux visiteurs d’accéder au musée, puis les murets entourant le parvis. Les deux terrasses contigües au musée portent un carrelage dans deux nuances de marron, rappelant les vraies. Le designer a même poussé le détail jusqu’à intégrer les accès au café du musée, au niveau du parvis.

La construction du musée continue avec les sachets portant le numéro 3. On commence par construire la partie centrale de la façade, constituée pour l’essentiel de pièces 1×1… autant dire que c’est laborieux. On notera ici une technique très intéressante également : les appuis de fenêtre sont représentés par des mini fig. back plate w. knob, disposés à plat et dépassant légèrement de la plate qui les supporte. C’est du plus bel effet. Seul problème : les pièces fournies dans la boîte semblent venir de 2 moules différents, certaines étant plus épaisses / plus grandes que les autres. On veillera donc à les trier pour éviter les décalages disgracieux.

Les deux autres morceaux de façade sont traités de la même manière : une alternance de briques transparentes et blanches, dans laquelle on vient insérer les appuis de fenêtre vus juste au-dessus. Autant dire que cette phase de construction, bien qu’elle recèle une technique très intéressante, est assez rébarbative. Une fois les façades terminées, on vient y ajouter les fameuses colonnes qui ornent le musée, puis on construit la base de la toiture et le fronton. On termine cette 3ème série de sachets de pièces avec les 3 sous-ensembles détachables qui permettent d’accéder à l’intérieur du musée depuis l’arrière de celui-ci, puis quelques candélabres.

On termine alors le musée en achevant sa toiture. Les bas-reliefs situés juste sous celle-ci sont représentés par des clips recouverts de tiles blanches. On construit alors les 6 verrières, puis la coupole pour laquelle on notera l’utilisation de 2 Weapon Barrel blancs. La coupole grise est présente pour la première fois dans cette couleur light bluish gray.

Le musée terminé, il est temps d’achever le parvis. La forme caractéristique des deux fontaines est joliment reproduite à l’aide de dish bleus translucides. Une barre bleue dans une coupole blanche forme le jet. On construit alors la base de la colonne Nelson, dont les 4 bas-reliefs en bronze sont simplement représentés par des petites tiles grises. Les sculptures de lions qui l’entourent sont réduites à leur plus simple expression, mais il était difficile de faire beaucoup mieux à cette échelle. On ajoute alors 2 statues, et quelques véhicules emblématiques londoniens : deux taxis noirs, et deux bus rouges. Ils sont d’une taille identique à ceux trouvés dans le set 21029 – Buckingham Palace). On termine alors la construction avec une dizaine d’arbres, et la fameuse Colonne Nelson surplombée de sa statue.

Verdict

Ne ménageons pas le suspense trop longtemps : cette boîte est une franche réussite. À commencer par le design, qui fourmille de détails malgré l’échelle retenue. Qu’il s’agisse des façades du musée, des verrières qui le surplombent, ou de l’aménagement du parvis avec ses fontaines, ses arbres et ses statues, il n’y a rien à jeter ou presque. Toujours pourra-t-on chipoter avec les quelques espaces qui subsistent au niveau des candélabres situés dans les coins, ou avec le minimalisme des statues de lions. Il faut cependant se l’avouer : il était difficile de faire mieux à une telle échelle.

La construction est intéressante, notamment grâce à l’utilisation de techniques inventives. On notera tout particulièrement la manière de réaliser les escaliers avec des panels gris, et celle de réaliser les appuis de fenêtre avec des mini fig. back plate w. knob. Mais cette expérience de construction peut s’avérer également un peu rébarbative, et tout particulièrement pour la réalisation des façades de la National Gallery. Celles-ci sont constituées, pour l’essentiel, de plates 1×1 blanches et translucides accolées les unes aux autres. Dans l’ensemble, la construction reste cependant plutôt variée, alternant la construction du musée avec celle des divers éléments constituant le parvis.

Le set compte 1197 pièces, et est proposé pour 84,99 €. La gamme LEGO Architecture ayant tendance à être plutôt chère, le ratio prix / pièce (un peu plus de 0,07 €) reste plutôt intéressant. On retrouve également quelques pièces rares dans l’inventaire, même si elles sont nettement moins nombreuses que dans d’autres sets de la même gamme.

Une fois n’est pas coutume, je vais évoquer rapidement l’aspect “jouabilité” de cette boîte. Même si, afin de pouvoir la comparer aux autres sets de la gamme, je ne lui attribuerai pas de note dans cette catégorie. En ce sens, la principale “fonctionnalité” du modèle est intéressante. Elle permet, depuis l’arrière du musée, d’accéder à l’intérieur de celui-ci et à quelques oeuvres. La présence de 4 véhicules est également bienvenue même si, techniquement, leurs emplacements sont imposés par les tenons qui les retiennent. On notera cependant que certains éléments restent assez fragiles : les arbres ou la Colonne Nelson ne tiennent que sur un seul tenon.

Pour résumer, LEGO nous propose ici une très belle réalisation, qui s’inscrit parmi les meilleurs sets de la gamme LEGO Architecture. Ce set rend un bel hommage à Trafalgar Square et à son plus célèbre bâtiment, la National Gallery.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, chez Amazon ou encore à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MephistoJean-Doux Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean-Doux
Invité
Jean-Doux
Votre avis sur ce set ? :
     

Très bonne review pour un excellent set, mon premier de la gamme architecture. Je suis d’accord avec la construction un peu laborieuse et rébarbative de la façade de la national gallery, mais globalement, c’est une bonne expérience de construction et le résultat final vaut le coup. Le fait de pourvoir accéder à l’intérieur du musée par l’arrière est aussi un petit plus sympathique. La bonne idée est également d’avoir apporté de la couleur sur la place en elle même.
Sinon juste un petit rectificatif, la national gallery et le British museum sont deux bâtiments différents.