Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas parlé de la gamme LEGO Architecture sur Brickonaute. Gamme avec laquelle tout a commencé pour le blog. Depuis le début d’année, LEGO nous propose deux nouvelles skylines dans cette gamme. Parlons aujourd’hui de la première d’entre elles, la référence 21051 Tokyo. Pour ne rien vous cacher, j’ai eu la chance de visiter le Japon il y a un peu plus d’un an : cette boîte ravive en moi de superbes souvenirs de voyage !

Informations principales :

Boîte et inventaire

Dans cette gamme résolument premium qu’est la gamme LEGO Architecture, LEGO fait un effort particulier dans le packaging pour faire de ces sets des boîtes clairement destinées aux adultes, à des fins d’exposition. Dans sa traditionnelle livrée noire, la face avant de la boîte nous propose une vue du set sans fioritures. Au dos, une vue légèrement différente nous présente les différents bâtiments présents : la Tokyo Tower, la Mode Gakuen Tower, le parc Chidorigafuchi, le carrefour de Shibuya, le Tokyo Skytree (mal identifié sur la boîte, sous le nom de Tokyo Skyline) et le Tokyo Big Sight. Une petite pagode et la silhouette du mont Fuji complètent le tout.

A l’intérieur, deux sachets portent le numéro 1 et deux autres le numéro 2. Un cinquième sachet n’est pas numéroté et contient les pièces flexibles blanches nécessaires à la réalisation du Tokyo Skytree. On trouve également une notice d’instructions de 96 pages pour 91 étapes de construction. Celle-ci commence, comme d’habitude, par la présentation des différents éléments de la skyline. Elle est également ponctuée d’informations les concernant au fil de la construction. On trouve également la présentation des différents bâtiments dans une notice en français téléchargeable sur le site de LEGO.

On notera quelques pièces rares dans l’inventaire de ce set, vous les retrouverez dans le tableau ci-dessous. Il s’agit (presque) exclusivement de pièces tampographiées, difficilement réutilisables.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
1Flat Tile 1X8, No. 72noir1
4Flat Tile 1X1, No. 213light bluish gray1
3Brick 2X8,Outside Bow,W/ Cut Out,No. 3blanc1
3Brick 2X8,Outside Bow,W/ Cut Out,No. 4blanc1
1Flat Tile 1X1, No. 191trans orange2
3Plate 1X2 W. Horizontal Hole Ø4,85 Rev.blanc3
3Flat Tile 1X1, No. 192blanc3

La construction

La base

On ne change pas des bonnes habitudes, la construction de cette skyline commence par sa base d’exposition. Base qui recevra ensuite les différents éléments. D’abord construite en noir, elle est ensuite couverte de tiles grises. On notera ici la présence de deux pièces Technic, qui recevront ensuite les axes centraux du Tokyo Skytree et de la Mode Gakuen Tower. Remarquez également l’excroissance qui recevra le 4ème pied de la Tokyo Tower.

La Tokyo Tower ( 東京タワ )

La construction de la Tokyo Tower commence comme celle de la tour Eiffel de la skyline 21044 Paris. On construit le premier étage, auquel sont clipsés 4 pieds. Les arches sont pour leur part fixées sur une pièce SNOT au niveau de ce premier étage. Nous continuons avec le deuxième niveau, maintenu par une barre dans le premier. Remarquez ici que le sous-ensemble est placé à l’envers (tenons vers le bas). On termine avec le niveau supérieur et l’antenne. Si cette dernière est dans le “bon” sens, les autres éléments sont également placés à l’envers même si cela se remarque moins, grâce à l’habillage de grilles. Une fois la Tokyo Tower construite, on ajoute une petite pagode et un micro cerisier (Sakura – ), ce qui achève les sachets portant le numéro 1.

Le Parc Chidorigafuchi ( 千鳥ヶ淵公園 )

Proche du palais impérial, le parc Chidorigafuchi est célèbre notamment pour ses cerisiers. Ici, il est très simplement représenté : deux mini-mini-cerisiers identiques à celui déjà construit, une pagode, et un cours d’eau avec deux tiles bleues translucides.

Le carrefour de Shibuya ( 渋谷駅前交差点 )

C’est certainement une des images les plus connues de Tokyo et du Japon en général : le carrefour de Shibuya, et ses immenses passages piétons dont un en “travers”. Et pour l’avoir vu (et traversé), c’est encore plus impressionnant en vrai. Ici encore, la représentation est assez simples : quelques tiles foncées pour les trottoirs, des immeubles avec des tiles colorées représentant les innombrables écrans, et des tiles tampographiées avec des micro passages piétons. Dommage que celui qui passe en travers ne soit pas représenté.

Tokyo Big Sight ( 東京ビッグサイト )

Aussi connu sous le nom de Tokyo International Exhibition Center, il s’agit d’un palais des congrès ouvert en 1996. Malgré sa toute petite taille, sa construction est intéressante : notez l’utilisation des pièces pyramidales et l’inversion de la plate supérieure.

La Mode Gakuen Cocoon Tower ( モード学園コクーンタワ )

Il s’agit d’une tour abritant une école de design et d’architecture, construite à l’initiative de l’école de mode Mode Gakuen. C’est sans doute le bâtiment le plus intéressant à construire de la skyline. Sa construction s’articule autour d’un axe central, sur lequel nous venons fixer 3 ensembles identiques. Les espaces restants sont comblés par un empilement de briques et plates rondes, seul un petit espace subsiste en partie haute.

Le Mont Fuji ( 富士山 )

Point culminant du Japon, le Mont Fuji en est également un symbole. Il se devait donc d’apparaître dans ce set, on peut l’observer depuis Tokyo les jours de beau temps. Sa construction est très simple et se limite à un empilement de briques, couleur sand blue en bas, et blanches en haut du sommet enneigé.

Le Tokyo Skytree ( 東京スカイツリ )

Dernier bâtiment de notre skyline, le Toko Skytree est une tour de radiodiffusion haute de 634 mètres. Autour d’un axe central, on fixe 8 pièces flexibles blanches qui viennent se bloquer dans le cône inversé représentant le niveau supérieur. Les bougies vues dans la gamme LEGO Harry Potter sont ici reconverties en antenne.

Verdict

Vous l’aurez remarqué dans les paragraphes précédents, la variété des bâtiments et lieux représentés offre une expérience de construction intéressante et jamais répétitive. Une faiblesse de nombreux sets de la gamme LEGO Architecture, que cette skyline n’a pas. Certaines techniques sont particulièrement intéressantes et bien pensées, d’autres plus basiques mais l’ensemble est équilibré. J’ai beaucoup aimé l’expérience de construction offerte par cette boîte.

Venons en au design. Vous avez pu l’observer sur les photos de détails des différents bâtiments : l’échelle retenue pour le modèle impose quelques restrictions. Malgré tout, je trouve que le designer s’en est plutôt bien sorti. J’aurais aimé que la Tokyo Tower soit plus “aérienne”, et que les espaces supérieurs de la Mode Gakuen Cocoon Tower soient mieux comblés, mais globalement c’est de très bonne facture.

Se pose toujours avec ces skylines la question du choix des bâtiments. Seul petit regret, pour ma part, j’aurais aimé trouver un torii (鳥居), portail traditionnel japonais situé à l’entrée des sanctuaires shintoïstes. Ceux-ci sont omniprésents au Japon, et à Tokyo dans l’immense sanctuaire Meiji-jingū (明治神宮). Le Sensō-ji (金龍山浅草寺), très grand temple bouddhiste aurait également eu toute sa place. Leur absence est peut-être due à la volonté de LEGO d’écarter les bâtiments religieux de ses sets, mais la spiritualité étant une composante essentielle de la vie au Japon, leur présence aurait pu se justifier.

Terminons, comme d’habitude, avec le volet “financier”. Oui, 547 pièces pour 64,99 € c’est un peu cher. Mais dans la droite ligne des sets LEGO Architecture, une gamme qui se veut résolument premium et destinée aux adultes. On le trouve pour une dizaine d’euros de moins chez Amazon à l’heure où j’écris ces lignes.

En résumé, c’est une très jolie boîte qui vous rappellera des souvenirs si vous avez eu la chance de visiter la ville. Et qui vous donnera peut-être l’envie de le faire si ce n’est pas le cas !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Simicro

Punaise Mephisto écrit le japonais !!! J’aime pas le côté multicolore de ce set qui lui confère un aspect presque baroque. Les fleurs pas vraiment à l’échelle font assez bizarre. Mais au final il se dégage une ambiance kitsch à la japonaise !

Elvis

Sympa d’avoir rajouté les écritures en japonais.
C’est une gamme qui ne m’a jamais attiré du fait de l’échelle microscale qui simplifie trop l’architecture des bâtiments à mon sens.
Et le prix est particulièrement abusé avec une taille moyenne de pièce qui le justifie encore moins…