Le 1er Janvier 2018 a marqué l’arrivée de pas moins de 7 nouvelles têtes chez les BrickHeadz. Parmi ces nouveautés, 4 sont issues du film sorti depuis peu (et déprogrammé depuis) Justice League. Personnellement, à la lecture des différentes critiques, je n’ai même pas fait le déplacement dans mon cinéma. Mais en tant que fan de cette gamme BrickHeadz, je me devais tout de même de vous parler de celles-ci. Nous allons donc commencer aujourd’hui par le premier de la liste, incarné par Ezra Miller sur grand écran : le set 41598 – The Flash.

Informations principales :

Et pour retrouver les photos de cette review en haute définition, c’est dans cet album Flickr !

La boîte et son contenu

Format standard pour une boîte de cette gamme, elle porte le n°21 dans le coin inférieur droit sur sa face avant. On y retrouve évidemment notre modèle, sur un fond gris-bleu, le logo DC Comics, et le rappel qu’il fait partie de la deuxième série BrickHeadz. Sur le côte, contrairement à d’habitude, pas de photo du personnage “réel” mais simplement le logo du Flash (l’éclair) au dessus du nom du film. Sur l’arrière, il est présenté sur son socle et aux côtés de ses petits copains de la Justice League : Wonder Woman (41599), Aquaman (41600) et Cyborg (41601).

A l’intérieur, deux sachets de pièces non numérotés, une plaque de base de 6×6 tenons (nouvelle norme pour ces nouvelles BrickHeadz série 2), et une notice d’instructions de 40 pages pliée en deux. Parmi les pièces notables, on retrouve les yeux et la plaque signalétique habituelle de la série 2, aux côtés de deux pièces tampographiées originales : la tile avec l’éclair, et le torse version “tablettes de chocolat”.

La construction

On commence par assembler le torse, sur lequel on notera la présence d’un liseré noir et pearl gold apportant un joli contraste dans l’ensemble essentiellement composé de dark red. On ajoute les bras habituels de la gamme, composés d’une plate 2×2 sur laquelle prend place une tile et un autre plate avec un clip en guise de main. Ce sont d’ailleurs les seules pièces marron de l’ensemble, représentant les gants du personnage.

Vient ensuite la construction de la tête. On trouve ici une petite variation par rapport aux six faces habituellement composées de pièces SNOT. C’est toujours le cas ici, mais sur la partie arrière ces pièces sont décalée entre elles de l’épaisseur d’un tenon, et ce sur 4 hauteurs. Cela permet une fois l’habillage fait de donner cette impression de mouvement au personnage, c’est malin. Contrairement à Captain America (41589), qui porte une cagoule tout comme le Flash, le front de ce dernier n’est pas désespérément plat mais composé de deux pièces bombées qui rendent nettement mieux. Une bande couleur tan et deux joues de cette même couleur constituent la partie basse du visage. Sur les côtés, des pièces en pearl gold représentent les motifs d’éclairs situés sur les oreilles du personnage original.

On termine en ajoutant les deux jambes, mieux travaillées que d’habitude puisque décorées d’une tile sur le devant à la manière de ce qu’on a pu voir sur Finn (41485) (les côtés des jambes de ce dernier sont également décorés, pas ceux de notre Flash). Vient enfin le temps de poser le Flash sur son socle d’exposition, avec sa tile signalétique.

Verdict

Si vous avez lu ce qui précède, vous avez compris que cette BrickHeadz est, encore une fois, de très bonne facture. Le niveau de détail est à la hauteur de qu’on est en droit d’attendre de cette gamme, depuis le liseré de la ceinture jusqu’aux oreilles surmontées de pièces en pearl gold, en passant par l’arrière de la tête qui donne ce petit effet de mouvement bien senti. La petite astuce de montage qui permet de constituer celui-ci est par ailleurs plutôt bonne à noter également. Petit regret (ou parti-pris du designer, mais conforme aux autres sets de la gamme dans le même cas) : il aurait été appréciable à mon goût de cacher les tenons apparents sur le haut de la cagoule.

Si le film n’est manifestement pas à la hauteur des espérances qu’il suscitait, on peut par contre dire que cette première BrickHeadz est la digne représentante d’un personnage iconique de l’univers DC Comics, réussissant à transmettre l’essence du personnage tout en conservant ces lignes si caractéristiques de la gamme. Vous le retrouverez, lui et ses 122 pièces, pour 9,99 € sur le [email protected].

PS : Et si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le faire savoir dans les commentaires ou en le partageant sur Facebook ou ailleurs, et lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou encore à la Fnac (même pour autre chose que des LEGO) à passer par un des liens proposés sur le site afin de soutenir mon travail (qui n’en est pas tout à fait un, mais qui prend un peu de temps quand même, et en plus ça ne coûte pas plus cher !) – Merci à vous !😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.