Je n’ai pas testé beaucoup de produits de la gamme LEGO Super Mario sur le blog, mais celui dont je vais vous parler aujourd’hui est un peu particulier. Le set 71395 Super Mario 64 ? Block nous propose en effet la construction d’un bloc « ? » tel qu’on pourrait le trouver dans les jeux vidéos de la franchise Super Mario (mais pas dans Super Mario 64 – j’y reviendrai). Un bloc « ? » qui renferme quelques surprises : plusieurs niveaux du jeu vidéo, reproduits à l’échelle microscale.

Et comme si cela ne suffisait pas, le set est compatible avec les figurines interactives de Mario ou Luigi (des sets 71360 Adventures with Mario et 71387 Adventures with Luigi) pour « collecter 10 étoiles de puissance pour révéler des réactions secrètes et plus encore ». Bref, voilà qui promet. Et comme j’ai également eu la chance d’interviewer les designers du set en compagnie d’autres Fan Media, vous aurez rapidement droit à un petit « bonus » !

Informations principales :

Boîte et inventaire

Nous sommes désormais habitués à la présentation très sobre des sets destinés à un public adulte et portant la mention « 18+ » : une jolie livrée noire, le cube en position fermée et un logo Super Mario 64 constituent la face avant de la boîte. Au dos, il est en position ouverte – avec une petite trappe « secrète » légèrement entrouverte. On trouve également 6 vignettes : 4 avec des zooms sur les niveaux représentés, une nous montrant le principe de fonctionnement, et une dernière nous présentant les dimensions de l’ensemble (18cm de côté).

À l’intérieur, nous trouvons 19 sachets de pièces numérotés de 1 à 13, et un vingtième sachet non numéroté contenant plusieurs grandes plates et tiles. La notice d’instructions compte 276 pages pour 392 étapes de construction, et commence par quelques pages de présentation. Y sont notamment présentés les différents niveaux, accompagnés de quelques captures d’écran du jeu vidéo original. Une page nous donne également quelques indices sur la manière de récupérer les 10 étoiles de puissance à l’aide de la figurine interactive de Mario ou Luigi.

Note pour les non anglophones : la notice en français est disponible en téléchargement sur le site LEGO.

La collection de pièces spécifiques ou rares présentes dans ce set est assez impressionnante – je les ai résumées dans le tableau ci-dessous.

nombre image nom couleur nombre de sets
1 WHEEL, DIA. 18X14, W/ 4.85 HOLE, NO. 2 Black 1
1 VOODOO BALL, DIA. 10.2, NO. 1023 Black 1
2 COW HORN Brick Yellow 1
1 FLAT TILE 1X1, NO. 260 Bright Blue 1
1 FLAT TILE 1X2, NO. 339 Bright Green 1
1 STICK Ø3.2 2MM W/KNOB AND TUBE Bright Green 1
2 BRICK 1X1, W/ 2 KNOBS, CORNER Bright Green 1
1 FLAT TILE 2X2, NO. 553 Bright Orange 1
4 COW HORN Bright Red 1
1 FLAT TILE 1X1, NO. 259 Bright Yellow 1
1 FLAT TILE 1X1, NO. 261 Bright Yellow 1
2 COW HORN Bright Yellow 1
1 CROWN, NO. 1 Bright Yellow 1
8 PLATE 2X2, 1/4 CIRCLE, W/ CUT OUT Bright Yellow 1
1 FLAT TILE 2X2, ROUND, W/ STICKER NO. 144 Bright Yellow 1
8 BRICK W/ BOW 2X2X1 1/3 Bright Yellow 1
68 FLAT TILE 2X2 INV. Bright Yellow 1
1 PLATE 1X1, W/ 1.5 PLATE 1X1, UPWARDS Bright Yellowish Green 1
4 TILE 2X2, W/ BOW Dark Green 1
4 ICE CREAM Earth Green 1
1 FLAT TILE 1X3 Light Nougat 1
1 PLATE 1X1, NO. 19 Light Nougat 1
6 FLAT TILE 1X1, NO. 262 Medium Stone Grey 1
1 DOME 2X2, INVERTED W. ONE STUD Reddish Brown 1
2 LIGHT SWORD BLADE Transparent 1
1 FLAT TILE 1X1, 1/2 CIRCLE, NO. 29 White 1
1 VOODOO BALL, DIA. 10.2, NO. 1024 White 1
6 WALL ELEMENT, ROUND 5X4X2 Black 2
2 PYRAMID RIDGED TILE 1X1X2/3 Bright Red 2
2 PLATE 1X1, W/ 1.5 PLATE 1X1, DOWNWARDS Bright Yellow 2
2 FLAT TILE 1X1, 1/2 CIRCLE Bright Yellow 2
1 PLATE 1X1 Light Nougat 2
1 FLAT TILE 8X16 Medium Lilac 2
2 TECHNIC 11M BEAM Reddish Brown 2
2 BRICK 2X2X16 W. Ø4.85 Sand Green 2
2 BRICK 1X2, OUTSIDE HALF BOW Black 3
4 ROOF TILE 2X2X1 45 DEGR. – BOT. 45 DEGR. Bright Red 3
1 CANDLE, NO. 1 Sand Yellow 3

La construction

Nous commençons par la structure de la partie basse du cube. Constituée simplement de plates entrecroisées, elle est surmontée de briques SNOT sur lesquelles on vient ajouter deux sous-ensembles en forme de quart de rond. Côté arrière, une grande tile violette constituera le fond du niveau « secret » de Bowser. Côté intérieur, on aperçoit déjà l’embryon du futur mécanisme d’ouverture avec les premiers éléments Technic.

Nous construisons alors la première « porte » mobile avec, côté pile, le fameux point d’intégration sur une surface lisse jaune. Côté face, on trouve un structure Technic sur laquelle sont attachés deux beams. On vient accrocher cette « porte » à la base du cube, et on masque les points de connexion avec d’autres éléments jaunes – dont les fameux coins (BRICK W/ BOW 2X2X1 1/3) – pour la première fois en jaune avec ce modèle.

On continue d’agrandir la structure du cube, sur les deux côtés en parallèle. Quelques éléments SNOT sont disposés sur l’extérieur pour recevoir les autres faces. Une fois cette structure montée, on vient fixer les beams solidaires de la face mobile à ceux fixés sur la base – ce qui permet de maintenir cette face mobile plaquée contre le cube. On fixe également à ce moment la première power star – et petit « easter egg » au passage : on a précisément ajouté, à ce stade, 8 « pièces » rouges (des petites round tiles 1×1) – j’adore ce genre de détails. On termine la face avant du cube avec deux sous-assemblages pour les arêtes, puis on ajoute également quelques éléments de finition sur la partie haute du cube.

L’étape suivante consiste à créer un grand sous-ensemble, qu’on va venir fixer sur la face arrière. Cette face n’est pas « complète » : en partie basse, un espace est ménagé pour l’accès au « niveau secret » de Bowser. En partie haute, c’est également évidé pour intégrer le mécanisme d’ouverture de ce fameux niveau – et pour la planque de Bowser.

Nous continuons avec l’assemblage, justement, de Bowser. Sa conception est plutôt ingénieuse, intégrant une charnière à l’intérieur du corps sur laquelle vient se fixer la carapace. On construit ensuite une grande porte, articulée sur des pins Technic, qui vient se fixer en partie basse. Côté intérieur, elle contient le niveau secret – une simple pièce ronde fixée sur un engrenage plat. On intègre ensuite, à l’intérieur du cube, un petit assemblage ayant deux fonctions. Il sert à la fois de support pour Bowser et, lorsqu’on appuie dessus, à ouvrir la « porte » contenant le niveau secret. On termine cette étape avec une portion de cube qu’on vient glisser dans l’encoche laissée vide à l’étape précédente – dévoilant le méchant de service lorsqu’on la soulève.

Nous attaquons alors l’assemblage du premier niveau. Et on commence par « paver » une grande plate de 16×16 tenons avec des tiles inversées jaunes – ce sera la face visible une fois les niveaux rangés dans le cube. De l’autre côté, on construit les premiers éléments des Laves Fatales (Lethal Lava Land). On retrouve ainsi – évidemment – la lave rouge mais également quelques éléments caractéristiques du niveau : un Big Bully (ou Grand Voyou – Gros Moche suivant les jeux) et ses cornes jaunes, M. Oeil (Mr Eye) qu’il faut étourdir pour l’éliminer, le jeu de taquin avec une image de Bowser où se trouvent les 8 pièces rouges, ou encore les deux grilles noires enfermant le rondin géant sur lequel Mario doit marcher.

Nous ajoutons le fameux rondin, qu’on pourra déplacer : il est fixé dans un « rail » (un panel) sur le côté. Ainsi qu’une power star, derrière le Big Bully. Nous construisons alors le mécanisme qui supportera le niveau situé au-dessus. Il s’agit ici d’un parallélogramme déformable, à base d’éléments Technic. On ajoute une rangée d’éléments verts autour du premier niveau, puis on commence le second avec, pour le moment, ce qui constitue l’extérieur du château de Peach.

La construction continue avec le château en lui-même. On commence par ajouter, au sol, une round tile jaune décorée d’un autocollant (pré-appliqué) qui servira au démarrage du « niveau » avec la figurine interactive de Mario. Aux murs, on retrouve les peintures menant aux trois niveaux : la Bataille de Bob-omb, la Montagne Gla-Gla et les Laves Fatales. On termine l’arrière du château, puis on fixe dans le jardin les deux micro-figs (une simple superposition de petits éléments) de Mario et de la princesse Peach – Mario étant ici surtout reconnaissable à sa moustache tampographiée. Nous construisons alors un sous-ensemble reprenant l’autre moitié du château, et facilement détachable pour garder l’accès à l’intérieur de ce dernier. On termine avec deux élastiques (permettant de maintenir le château au-dessus du niveau inférieur), et le volcan central des Laves Fatales.

L’étape suivante est assez vite expédiée. Elle commence par la construction d’un petit sous-assemblage qui, à l’aide d’un ball joint, assurera la liaison entre le « bloc » de niveaux et la structure du cube. On construit ensuite un sous-ensemble couleur reddish brown qui servira de base au niveau suivant, la Bataille de Bob-omb (Bob-omb Battlefield). Deux beams Technic assurent ici la fonction de structure, et des éléments SNOT permettront la construction du niveau. 4 pins Technic assureront la liaison avec les Laves Fatales.

Vous l’aurez compris, on va maintenant s’occuper de l’aménagement du niveau suivant. La construction est assez simple, par « couches », mais reprend bon nombre des éléments vus dans le jeu vidéo – et c’est franchement bien fait. On retrouve ainsi le Chomp enchaîné, le Roi Bob-omb et sa couronne, les grilles menant vers la zone où Mario doit éviter les boulets – et un boulet, les canons lui permettant d’atteindre l’île flottant dans les airs, sur laquelle se trouve le bloc rouge (!) lui permettant d’obtenir des ailes – et même le tunnel où se trouve l’une des 8 pièces rouges. Une fois assemblé, on fixe ce troisième niveau à la structure des Laves Fatales.

La base du niveau suivant (la Montagne Gla-GlaCool, Cool Mountain) est conçue de la même manière que la précédente : deux beams Technic en guise de structure, et des briques SNOT à décorer pour former le niveau. Les deux bases ne sont toutefois pas exactement identiques. On construit également le deuxième petit sous-assemblage qui permettra d’assurer la liaison entre le « bloc » de niveaux et la structure du cube.

La construction de ce dernier niveau est un peu particulière, et super bien réalisée. En effet, l’intérieur de la montagne est accessible en détachant une partie de celle-ci, laissant apparaître des toboggans de glace rappelant les courses à effectuer avec Mario à cet endroit. Sur l’un des côtés, on trouve également un câble de téléphérique, et plusieurs pingouins. Dans le jeu vidéo, Mario doit « sauver » le petit, situé tout en haut, pour le ramener à sa mère en bas du niveau. On fixe notre niveau aux deux autres, puis on attache l’ensemble de 3 niveaux à la structure du cube grâce aux deux encoches laissées libres en partie haute. En repliant les niveaux les uns sur les autres, on peut alors « refermer » le cube.

Il ne reste alors que deux côtés à réaliser. Les deux côtés sont identiques, et basés sur une grande plate de 16×16 tenons. Rien de bien particulier concernant ces assemblages, on vient ensuite les fixer sur les éléments SNOT laissés en attente sur la structure du cube.

Verdict

Par où commencer … ? Peut-être par le début, la raison qui m’a donné envie de tester ce set : son originalité. LEGO aurait pu se contenter de nous proposer un « simple » cube, vide, qui aurait tout à fait convenu au plus grand nombre. Mais il faut avouer que sur ce coup là, LEGO n’a pas cédé à la facilité. La surprise offerte par le set et ses 4 mini-niveaux qui se déploient, avec une cinématique qui fonctionne à merveille, est non seulement une très bonne idée, mais elle est aussi très bien exécutée.

Sans compter un 5ème niveau, « secret » et plus minimaliste, que les designers ont intégré « parce qu’il restait un peu de place » – là encore, tout fonctionne très bien et l’idée de devoir pousser sur la plateforme occupée par Bowser est franchement intéressante.

Bowser est d’ailleurs le seul personnage (à peu près) reconnaissable. Pour Yoshi, Peach et Mario, il faudra se contenter de représentation très minimalistes, mais relativement cohérentes en regard de l’échelle retenue pour les niveaux. LEGO n’a, pour le moment, pas prévu de nous livrer les différents personnages sous forme de minifigs – il faudra se contenter des personnages à construire proposés dans les différents sets et les séries de sachets à collectionner.

La réalisation des mini-niveaux est tout bonnement bluffante. Ainsi, la façade du château se détache et laisse apparaître la tile permettant d’offrir une dose d’interactivité au set, ainsi que les tableaux permettant à Mario d’accéder aux différents niveaux. C’est également le cas d’une section de la Montagne Gla-Gla, qui se détache pour laisser apparaître les toboggans de glace sur lesquels Mario se livre à des courses effrénées. J’ai beaucoup aimé également, dans ces mini-niveaux, la manière de « détourner » l’utilisation de certaines pièces. Pour fabriquer une cheminée, un canon, un tunnel ou encore un câble de téléphérique.

Chacun de ces mini-niveaux sera instantanément reconnaissable par les fans du jeu. Du côté des Laves Fatales, on retrouvera par exemple un Big Bully, Mr Eye ou le jeu de taquin avec une image de Bowser. Pour la Bataille de Bob-omb, les fans apprécieront la présence du King Bob-omb, des canons et même le bloc ! rouge sur une île flottant dans les airs. Du côté de la Montagne Gla-Gla, ce seront les deux pingouins ou le bonhomme de neige auquel il faut ramener sa tête. Bref, il ne manque pas grand chose – du moins pour une réalisation des niveaux à cette échelle.

Cela ne vous aura pas échappé si vous avez parcouru Super Mario 64 de long en large : ce bloc n’apparaît jamais dans le jeu. Ce n’est pas une erreur des designers : malgré le fait que ce set célèbre les 25 ans du jeu d’origine, il fallait que l’objet reste identifiable par le plus grand nombre. Et ce bloc « ? », apparu un peu plus tard dans d’autres titres de la franchise, semblait plus « iconique ».

Un petit mot en passant de l’interactivité proposée par ce set. Optionnelle, il faudra pour cela posséder l’une des figurines interactives de la gamme : Mario, du set 71360 Adventures with Mario ou Luigi de la référence 71387 Adventures with Luigi. En scannant la tile située dans le château (une fois la façade enlevée), la figurine se met dans un « mode » spécial – le but étant de récolter les 10 étoiles de puissance. Il faut alors balader Mario dans les différents niveaux, ou lui faire faire quelques acrobaties pour les obtenir.

Certaines font appel au capteur de mouvement intégré dans la figurine et sont assez difficiles à avoir. Le manuel d’instructions donne quelques indices sur la manière de faire – mais si vous n’avez pas envie de chercher je vous ai préparé une petite vidéo vous montrant comment toutes les obtenir.

Je vais finir, comme d’habitude, avec le volet « financier ». 170 € pour un cube de 18cm de côté, ça peut paraître un peu élevé. Et ça l’est si, en effet, vous achetez ce set précisément pour le présenter sous forme de cube. Mais ce set a bien plus que cela à offrir – ne serait-ce que les surprises qu’il renferme ou un inventaire plutôt généreux de 2064 pièces, dont beaucoup d’éléments spécifiques ou rares que j’ai pu vous présenter au début de ce test.

Voilà un set LEGO comme je les aime : un objet culte de la pop-culture, bien réalisé, et une idée géniale en faisant un set d’exception. Ajoutez à cela une construction intéressante, et une dose d’interactivité optionnelle mais plutôt fun, et vous comprendrez pourquoi j’ai choisi de lui attribuer le « Label Qualité » Brickonaute – c’est un distinction très personnelle, réservée à une poignée de sets chaque année, qui récompense des sets que j’ai particulièrement aimé !


Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Julien

Salut,
Merci pour cette superbe review bien détaillée comme je les aime…
Ce set m’intéresse depuis sa sortie et ton « label qualité » Brickonaute va me faire craquer vendredi prochain…
Les fonctions assez réussies + la riche dotation en pièces sont un vrai plus et les points forts du set…pour moi.
Le jaune est bien réussi et choisi je trouve, c’est une de mes couleurs préférées en ce moment. Pas de différence de teinte ?
Encore merci.

Julien

Oui c’est pas faux mais on ne sait jamais.
J’envelopperai le cube d’une jolie couverture bleue VIP… 😂😂😂

Le Tonyz

Merci pour ta review et les vidéos ! C’est un set qui me parle bien, j’aime bien le cube en lui-même, les mini niveaux et les diverses références à Super Mario 64 sont vraiment top ! Je sais que je ferai l’impasse sur ce set (tout comme la NES), mais c’est une beau set, aussi bien à construire qu’à exposer.

Thomas Lego

Merci pour cette revue !

J’aime assez bien le thème Mario et je possède quelques sets ! Celui-ci est plutôt sympa, mais je n’ai pas franchi le pas de l’achat à cause du prix. Ta vidéo de démonstration est très intéressante, le côté technique d’ouverture de ce cube est très intéressant. Un joli set, mis en valeur par une bonne revue !

Elvis

Ce n’était pas mon type de jeu vidéo, le set est donc beaucoup moins culte pour moi mais j’apprécie la performance du designer
Tu as l’air de t’être bien amusé sur la deuxième vidéo 😄

tonio_sport

Ah un Lego qui va se nettoyer rapidement !

gautier078

Merci pour cette belle review ! Je ne suis pas un fan de cette collection, mais le set a l’air magnifique et très ingénieux !