S’il est une icône de la ville de New York que chaque touriste se rendant à la Big Apple s’impatiente de voir, il s’agit bien de la Statue de la Liberté. Inaugurée le 28 Octobre 1886, elle marque du haut de ses 93 mètres (en comptant son piédestal) l’entrée de la baie de la ville. LEGO nous en a proposé en 2000 une première interprétation avec le set 3450. Une version plutôt “cubique” avec les restrictions qu’imposaient les pièces de l’époque. Et c’est cette année dans la gamme LEGO Architecture que LEGO nous propose ce set 21042 – Statue of Liberty. Il s’agit du deuxième plus gros set de la gamme, après la magnifique 21010 – Robie House de 2011 et ses 2276 pièces.

Informations principales :

  • numéro de set : 21042
  • année de sortie : 2018
  • nombre de pièces : 1685
  • prix sur le [email protected] : 109,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 171
  • temps de construction : 3 heures
  • difficulté : difficile

Comparateur de prix Amazon

EUR 109,99 EUR 79,95 EUR 79,99 EUR 94,73 EUR 90,99 £83.53

Boîte et inventaire

La boîte est relativement imposante (environ 36x19x12cm), du fait de l’inventaire conséquent du set. La présentation est identique à celle des autres sets de la gamme. Sur fond noir, nous retrouvons notre set, son nom et sa localisation sur la face avant. L’indication d’âge (16+) précise s’il était nécessaire qu’elle s’adresse à un public de collectionneurs. Sur l’arrière, nous la retrouvons aux côtés d’une photo de son homologue réelle. Les dimensions du modèle fini sont précisées : 140mm de large pour 445mm de haut. Autant dire qu’il faudra prévoir un peu de place pour l’exposer.

Une fois ouverte, on retrouve à l’intérieur la mention habituelle de la gamme “Enjoy your building experience”. Nous trouvons 10 sachets de pièces, numérotés de 1 à 5, ainsi que 3 axes Technic rouges. La notice d’instructions fait 184 pages, pour 171 étapes de construction. On y retrouve comme d’habitude un historique du monument et quelques étapes sont ponctuées de photos avec des informations intéressantes. Tout est en anglais, pour la VF il faudra passer par internet.

Le set présente son lot de pièces rares, notamment pour les amateurs de sand green :

  • 1 tile 1 x 8 noire tampographiée avec le nom du monument
  • 1 Minifig, Hair Wavy and Windblown to One Side en pearl gold, exclusive
  • 7 Bar Holder with Clip en sand green, exclusifs
  • 8 Brick, Modified 1 x 1 with Studs on 2 Sides, Adjacent en sand green, exclusives
  • 3 Dish 3 x 3 Inverted (Radar) en sand green, exclusifs
  • 3 Hinge Brick 1 x 2 Top Plate Thin en sand green, exclusifs
  • 40 Slope, Curved 2 x 1 No Studs with Stud Notch Left en sand green, exclusives
  • 35 Slope, Curved 2 x 1 No Studs with Stud Notch Right en sand green, exclusives
  • 2 Minifig, Utensil Handcuffs en sand green, exclusives
  • 5 Plate, Round 2 x 2 with Axle Hole en sand green, exclusives
  • 1 Plate, Modified 2 x 2 with Bar Frame Octagonal, Reinforced, Completely Round Studs en sand green, exclusive
  • 6 Plate, Modified 2 x 6 x 2/3 with 4 Studs on Side en sand green, exclusives
  • 25 Slope 30 1 x 2 x 2/3 en sand green, présentes dans 2 sets
  • 1 Tile, Modified 2 x 2 Inverted en sand green, exclusive
  • 1 Tile, Modified 2 x 3 Pentagonal en sand green, exclusive
  • 4 Wedge 3 x 3 Cut Corner blancs, présents dans 2 sets

La construction

Vous vous en doutez, la construction démarre par le socle d’exposition, où l’on retrouve la tile tampographiée “Statue of Liberty”. On commence alors le piédestal, qui se constitue dans sa partie basse de briques texturées. On notera le travail apporté aux portes situées sur les 4 côtés. Une brique Technic et un pin sont laissés en attente à l’intérieur.

On décale la construction d’un tenon vers l’intérieur grâce à une rangée de slopes, puis on construit 4 sous-assemblages identiques visant à recevoir les ornements. Ceux-ci sont constitués de 2 fois 4 assemblages identiques, pour les 4 côtés du piédestal. Les détails sont très fins et bien réalisés, même s’il faut avouer que la construction est un peu répétitive. Au bout d’une grosse demi-heure, nous arrivons au terme des sachets portant le numéro 1.

On continue la construction du socle avec la deuxième série de sachets. Elle commence par la construction de quatre rectangles décorés de tiles. On continue avec les piliers maçonnés, encore 4 assemblages identiques, mais cette fois-ci principalement constitués de pièces 1×1. Chaque pilier compte pas moins de 20 pièces…

On élève alors la structure, où l’on trouve notamment les briques SNOT vues et revues dans la gamme LEGO BrickHeadz. On habille ensuite les quatre côtés de 8 sous-assemblages, identiques 4 à 4. C’est (très) répétitif, mais difficile de faire autrement. C’est ainsi que se termine la deuxième série de sachets, après une autre trentaine de minutes.

Après l’ajout d’un “couronnement” au-dessus des pièces situées sur chacune des faces, nous avons droit à “l’étape de la mort” : les 4 piliers maçonnés sont à construire, chacun étant constitué de 33 pièces, pour un total (sur une seule étape) de 132 pièces à ajouter au modèle.

Ces 4 piliers construits, on continue avec un cadre qui servira de support à l’étage supérieur. Les quatre portes menant à cet étage sont ajoutées, on notera que l’assemblage qui les surplombe est fixé à l’aide de clips à la structure. Un assemblage de 3 axes Technic relie la base de la statue à cette dernière. Les murs, et le futur support de la statue terminent cette troisième série de sachets et par là-même le socle de la statue. Une quarantaine de minutes suffit à terminer cette série.

Bien que les techniques de construction soient intéressantes pour certaines, la répétitivité de la construction fait qu’on a hâte d’en terminer avec ce socle. Ce qui risque d’engendrer quelques erreurs. À vouloir faire trop vite, on fait parfois mal.

Ouf, nous en avons terminé avec le socle. Il est désormais temps de commencer la statue en elle-même. La quatrième série de sachets démarre avec la construction de la “base” de la statue, de forme carrée. On assemble ensuite la partie basse de la structure autour de l’axe Technic, dans lequel vient se fixer un axe qui permet donc de relier la statue à son support.

Si vous croyiez (comme moi) en avoir fini avec les étapes répétitives, il n’en est rien. la structure interne de la statue est en effet constituée de 5 sous-assemblages identiques superposés. Nous obtenons ainsi une structure essentiellement composée de briques SNOT, que l’on va ensuite habiller. Mais avant cela, on construit les deux épaules, le cou et une partie de la tête de la statue.

L’habillage de la structure commence par le dos de la statue. Un grand nombre de sous assemblages sont disposés les uns au dessus des autres. Constitués pour l’essentiel de slopes normales ou biaises, ils reproduisent de manière convaincante les plis de la toge de la statue.

Nous attaquons donc ensuite la cinquième et dernière série de sachets. Et celle-ci commence par l’habillage du côté gauche de la statue (vue de face). Sa jambe est un sous-assemblage avec une charnière au niveau du pied permettant d’obtenir l’angle désiré. Divers sous-assemblages prennent ensuite place au dessus, à commencer par l’épaule, puis la toge.

On reproduit le même schéma sur l’avant, et sur le côté droit de la statue : des sous-assemblages constituées de plates surmontées de slopes formant – par leur juxtaposition – les plis de la toge, sont ajoutés sur la structure de la statue.

La toge terminée, il ne reste que quelques éléments à ajouter. On commence par le bras, levé en l’air, tenant une flamme (en fait une coiffure de minifig reconvertie pour l’occasion, en pearl gold). On ajoute ensuite la couronne, fixée sur un clip. Il manque donc une “branche” à l’arrière de celle-ci. Le visage est un simple bouclier Nexo Knights reconverti pour l’occasion… un peu plat. On termine avec le livre tenu dans la main gauche, qui porte sur la vraie statue la date de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis.

Verdict

La gamme LEGO Architecture nous a plutôt habitués à des bâtiments, les monuments étant plus souvent réservés à la gamme LEGO Creator Expert. Etant un grand adepte de cette gamme Architecture, j’étais donc curieux de découvrir comment LEGO allait nous interpréter cette icône américaine qu’est la Statue de la Liberté.

La version précédente (le set 3450) date de près de 20 ans, et LEGO avait alors choisi de représenter la Statue sans son socle et présentant des tenons apparents. Aujourd’hui, le parti pris est différent. Nous avons droit à un socle ultra-détaillé, et à une statue toute lisse représentée avec les nouvelles pièces à la disposition du designer.

Le socle est vraiment superbement réalisé. On regrettera par contre une construction ultra répétitive, les 4 côtés de celui-ci étant identiques. Ainsi, c’est un sentiment de soulagement qui domine lorsque l’on passe à la Statue elle-même, et ce malgré quelques techniques de construction intéressantes venant rompre la monotonie.

La construction de la Statue est dans l’ensemble plutôt simple. Il s’agit d’une structure composée de briques SNOT couverte de tiles et slopes pour la toge de la statue. Quelques éléments rapportés amènent un peu de “fantaisie” dans la construction, comme la flamme, le livre ou encore la jambe droite. Le design est dans l’ensemble plutôt réussi, les plis de la toge étant représentés par des slopes biaises s’enfonçant dans la toge, alignées entre elles.

On pourra cependant regretter quelques approximations, comme le visage qui n’en est pas un mais est désespérément plat, ou encore le bras qui tient la flamme un peu trop droit à mon goût.

Une fois n’est pas coutume, le prix demandé par LEGO reste raisonnable : 109,99€ pour 1685 pièces. On pourra aisément la trouver à des prix moindres chez d’autres revendeurs comme Amazon (79,95 € à l’heure où j’écris ces lignes, soit 27% d’économies). Et, ce qui ne gâche rien, l’inventaire est truffé de pièces rares ou uniques et notamment en sand green.

La statue terminée est plutôt imposante. Elle mérite, malgré ses quelques défauts, amplement sa place dans votre vitrine.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou sur Amazon en suivant les liens présents en début d’article. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou à la Fnac (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, et ça permet de soutenir mon « travail ». Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.