On ne présente plus le hérisson le plus célèbre du jeu vidéo. Il avait eu droit à un premier set LEGO en 2017 avec la référence LEGO Dimensions 71244 Sonic the Hedgehog Level Pack. Il revient cette année avec un set nettement plus ambitieux issu du programme LEGO Ideas, qui nous propose un condensé des 3 « actes » composant le premier niveau de Sonic the Hedgehog, sorti en 1991 sur Megadrive. Je vous propose de découvrir le set LEGO Ideas 21331 Sonic the Hedgehog – Green Hill Zone.

Informations principales :

  • numéro de set : 21331
  • année de sortie : 2022
  • nombre de pièces : 1125
  • prix sur le [email protected] : 69,99 €
  • nombre d’étapes de construction :
    • 200 pour le niveau
    • 95 pour le Dr Robotnik et son engin
  • temps de construction : 2 heures 30
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

Pas de surprise pour la boîte, qui reprend les « codes » habituels des sets dédiés aux adultes : le set et ses différents protagonistes nous sont présentés sur un fond noir, une bande en partie basse reprenant les informations principales du set. Au dos, quelques vignettes nous montrent des détails, tandis que Sonic est cette fois-ci au milieu du looping.

Chose appréciable, il s’agit d’une boîte avec un rabat comme la gamme LEGO Ideas et la gamme LEGO Architecture ont pu nous en proposer par le passé. On y trouve 7 sachets numérotés de 1 à 6 (deux sachets portant le numéro 6). La notice d’instruction compte 188 pièces et reprend, en couverture, l’écran-titre du jeu vidéo. En début de notice, quelques pages résument l’histoire de la licence Sonic et la genèse du set. Il fut une époque où les sets LEGO Ideas ne contenaient pas d’autocollants. Ce ne sera pas le cas ici : 2 planches sont fournies, pour un total de 25 stickers.

On remarquera que le set contient également quelques éléments spécifiques ou rares, que j’ai résumés dans le tableau ci-dessous.

nombre image nom couleur nombre de sets
10 FLAT TILE 1X4, NO. 177 Bright Yellowish Green 1
31 PLATE 1X1, W/ 1.5 PLATE 1X1, DOWNWARDS Bright Yellowish Green 1
2 FLAT TILE 2X2, ROUND Dark Azur 1
1 FINAL BRICK 2X2, NO. 1024 Light Nougat 1
2 PLATE 2X2 ROUND Light Nougat 1
1 GIANT NO. 1 RIGHT HAND White 1
1 GIANT NO. 1 LEFT HAND White 1
2 FLAT TILE 1X1, ROUND, NO. 194 White 1
30 PLATE 1X1, W/ 1.5 PLATE 1X1, DOWNWARDS Bright Green 2
1 TILE 3X3, CIRCLE, NO. 1 Bright Red 2
1 LIGHT SWORD – BLADE Bright Yellowish Green 3
2 BRICK 1X1, W/ CROSS HOLE Dark Stone Grey 3

La minifig

Une seule minifig au programme, assez logiquement il s’agit du hérisson Sonic. Ce n’est pas la première fois qu’il apparaît chez LEGO : on le trouvait également dans le set LEGO Dimensions 71244 Sonic the Hedgehog Level Pack. Le moule utilisé pour la tête est, logiquement, le même. Mais les couleurs changent : la peau (double moulée) n’est plus de couleur tan mais de couleur chair. Les yeux passent du vert au noir et perdent un peu en détails au passage. Enfin, le « demi sourire » change de côté.

À gauche la nouvelle version, à droite l’ancienne

Pour le torse, on retrouve le même changement de couleur du tan au « chair », les mains restent blanche. La forme de la tampographie du torse devient circulaire, pourquoi pas. Au dos, la tampographie est légèrement plus travaillée. Les jambes sont doublement moulées, mais cette fois-ci avec du bleu et le rouge des bottes. Et donc c’est la bande blanche qui est tampographiée, c’est propre et pas trop terne. Une petite boucle est également tampographiée sur le côté et c’est réussi.

Les changements de couleur opérés semblent plutôt pertinents, et la tampographie paraît moins terne que sur la minifig de 2017. Voilà donc une mise à jour bienvenue.

La construction

On commence par divers petits « accessoires » : le support qui servira à recueillir les différentes « émeraudes de chaos » et le crabmeat aux pinces clipsées et aux pattes représentées par des pistolets, enfoncés dans des tenons creux.

On s’attaque ensuite à la première portion du niveau. La base est simplement constituée d’une superposition de pièces dark orange et reddish brown. Côté extérieur, des briques SNOT permettent de fixer les tiles vertes tampographiées représentant l’herbe pixelisée. On construit ensuite un arbre dont la structure du tronc est un axe Technic. Les feuilles sont clipsées, tandis que l’arbre est fixé au petit ensemble construit précédemment. Deux axes Technic permettront de fixer le module suivant.

On continue avec la section suivante, comportant un petit pont. On retrouve, sur les « flancs », la même structure que pour la première portion : une superposition d’éléments dark orange et reddish brown. Au milieu, l’eau est représentée par quelques éléments bleus translucide, de petites cheese slopes faisant office de vaguelettes. Le pont lui-même est conçu de manière intéressante : les rondins, formés par des briques rondes, sont enfichés sur des barres noires qui traversent la structure. On termine par relier cette section à la précédente. Là encore, on retrouve 2 axes Technic à l’extrémité.

Je ne vous refais pas le pitch pour la base, vous avez compris la chanson. Au-dessus, on assemble le célébrissime looping emprunté par Sonic lorsqu’il se déplace à toute vitesse. Il est constitué d’arches, et d’arches inversées, superposées. Des éléments disposés au-dessus viennent solidifier l’ensemble. Sur les côtés, le designer a préféré disposer de grandes briques qu’il faudra décorer de 3 autocollants chacune – plutôt que de nous demander de superposer, encore et encore, plein de petites plates 1×1.

L’étape suivante commence par la construction du Motobug. Sa conception est assez simple, à base de briques SNOT et d’éléments courbes. On attaque alors le module suivant, dont la base ne se termine pas par deux axes Technic comme les autres mais par deux pins : on ne pourra donc pas réagencer ce module comme on le souhaite. Au-dessus, on trouve deux niveaux de plateforme. Le plus bas ne présente rien de particulier si ce n’est une jolie fleur, assemblée à la fin. Celui du dessus intègre par contre un mécanisme qui permettra de faire sauter Sonic, en appuyant sur une tile articulée sur des pins. Ce « levier » n’est malheureusement pas très facile d’accès.

On pourrait qualifier l’étape qui va suivre d’étape de « décoration ». On commence par habiller le bas du modèle de longues tiles noires. On construit alors de nombreux accessoires : des anneaux (en fait des bouées de sauvetage) attachés sur des tiges transparentes, un checkpoint, une petite plateforme complémentaire au-dessus du looping, et deux postes de télévision à personnaliser avec les cinq bonus possibles.

Les 2 sachets portant le numéro 6 sont dédiés à la construction du Dr Robotnik et de son vaisseau, et nous commençons par ce dernier. La partie inférieure est constituée d’éléments courbés, surmontés de briques SNOT qu’on habillera ensuite. Côté intérieur, on retrouve une petite console tampographiée et une « selle » qui permettra d’installer le méchant de service. Côté extérieur, c’est un phare, un petit réacteur et deux petites ailes. En dessous du vaisseau, on installe un support constitué d’éléments transparents.

La « structure » du Dr Robotnik est constituée d’éléments SNOT également. Les jambes sont attachées sur des charnières à cliquet, et les deux bras sont clipsés (ils réutilisent les mains déjà vues pour certaines maxifigs). L’aspect bedonnant du personnage est bien reproduit à l’aide d’éléments courbes. Le demi-dôme du crâne d’oeuf est tampographié et son imposante moustache est représentée par des excroissances reddish brown.

J’ai gardé le meilleur pour la fin : après chaque étape « majeure » de construction (en gros chaque sachet de pièces, sauf pour le dernier qui en contient 2), on ajoute une « émeraude de chaos » au support assemblé au tout début. Une sorte de « récompense » pour avoir terminé un niveau, ici un niveau de construction. Ici, il y en a 7 en tout même si le jeu original n’en comptait que 6 – chacune d’entre elles étant obtenue à la fin des 6 zones spéciales du jeu. Dans la majorité des jeux qui ont suivi, à partir de Sonic the Hedgehog 2, il y avait bien 7 émeraudes à récupérer au total.

Verdict

Commençons ce verdict par le design général de l’ensemble. Et à ce titre, le set est plutôt réussi. On retrouve de nombreux éléments caractéristiques de la Green Hill Zone de Sonic The Hedgehog, comme le palmier, le tremplin, le checkpoint, les bonus et bien évidemment le looping. D’autres éléments auraient pu être intégrés mais cela aurait fait gonfler la note. Concernant le choix des couleurs, c’est également du tout bon : le mélange dark orange et reddish brown de la « terre » fonctionne à merveille, tout comme les deux nuances de vert retenues pour l’herbe. Mention spéciale également pour les tiles tampographiées d’une structure pixellisée, c’est très réussi.

Du côté des personnages, c’est également très bon avec une jolie interprétation du Dr Robotnik, deux monstres (un crabmeat et un motobug), et une très jolie minifig de Sonic.

Concernant le design, j’ai néanmoins quelques regrets, à commencer par les anneaux. Je ne trouve pas que les bouées jaunes utilisées ici soient particulièrement adaptées. Ce set aurait peut-être mérité la création d’une pièce spéciale pour l’occasion. Pour rester dans les regrets, j’aurais aimé que LEGO prévoie la possibilité d’exposer Sonic tête en bas dans le looping. Malheureusement il n’en est rien. Enfin, je trouve toujours regrettable l’utilisation d’autocollants mais bon, je crois que LEGO n’est pas prêt de changer son fusil d’épaule sur ce sujet.

Les autocollants auront au moins eu le mérite de nous éviter la superposition d’innombrables petites plates pour la réalisation des « montants » du looping. Car si la construction est globalement intéressante et variée, celle du socle l’est nettement moins : l’assemblage de ces tout petits éléments est un peu fastidieux. En revanche, j’ai adoré le fait qu’on ajoute une émeraude de chaos au support d’exposition à chaque fin d’étape. C’est tout bête, mais c’est une vraie bonne idée qui rappellera aux fans leurs sessions de jeu vidéo.

La conception « modulaire » de l’ensemble est également intéressante. Avec quelques modifications minimes, on pourra réarranger les modules dans l’ordre qu’on souhaite. Et on pourra également acheter plusieurs boîtes pour faire un niveau plus grand : des pins Technic sont prévus aux extrémités, à la manière des bâtiments modulaires. Cet aspect modulaire est renforcé par les différentes options de personnalisation proposées (pour les bonus ou le Motobug et ses deux têtes, par exemple).

En termes de jouabilité, même si ce n’est pas forcément l’objet de ces sets « 18+ » destinés aux fans adultes, j’aurais aimé que la petite fonctionnalité de « tremplin » intégrée soit un peu plus accessible. Dans les faits, il ne sera pas possible de faire sauter Sonic très haut.

Terminons comme de coutume sur le volet financier. Alors oui, le set contient beaucoup de pièces pour le prix demandé (1125 pièces pour 69,99 €). Mais ces petites plates dark orange et reddish brown constituant le socle sont présentes à plus de 100 exemplaires chacune ! On trouve malgré tout quelques éléments rares dans l’inventaire, et le prix paraît somme toute plutôt honnête.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore chez Amazon. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifig
Bonne affaire
sonic-the-hedgehog-green-hill-zone-lego-ideas-21331-reviewUn joli set, qui devrait rappeler aux fans du hérisson bleu de nombreux souvenirs !
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Merci pour cette review.
J’en ai perdu du temps sur ces premiers Sonic et pour toutes ces heures de nostalgie, ce set m’attire beaucoup. A la lecture de ton article, je vois aussi qu’il est réussi et comme toi, je trouve dommage que l’on ne puisse pas caler Sonic dans le looping.

Le Tonyz

Merci pour la review de ce joli set ! Belle mise à jour de la minfig de Sonic et le niveau est assez fidèle à l’original. Il me donne bien envie pour le mettre en déco à côté de ma Mega Drive et des jeux Sonic, dont je n’ai encore jamais fini un seul, ça serait l’occasion de m’y remettre 😅

Thomas Lego

Merci pour la revue !
Ce set est sympa, même s’il ne m’attire pas particulièrement.
J’ai eu l’occasion de le voir exposer en LEGO store est c’était intéressant de le voir en vrai ! La figurine de Sonic est bien faite.

Elvis

Nintendo et maintenant Sega 😉
Un prochain set pour Sony (Tomb Raider ?) ça pourrait le faire

Elvis

Je suis de la génération Lara, bien avant Nathan 😁

Le Tonyz

Ca dépend si on a une version de Lara Croft des débuts, avec de gros pixels sur la poitrine 🤣 un LEGO sauce Tomb Raider me parlerait plus que Uncharted dont je n’ai fait encore aucun des jeux.