A l’occasion du 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars, 5 sets ont été édités afin de rappeler les souvenirs de quelques unes des boîtes les plus emblématiques. Je vous propose de découvrir aujourd’hui la plus grosse d’entre elles, avec la référence 75243 – Slave l™ – 20th Anniversary Edition.

Informations principales :

  • numéro de set : 75243
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 1007
  • prix sur le [email protected] : 129,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 265
  • temps de construction : 2 heures 30
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

La boîte reprend les codes de la série de set commémorative des 20 ans de la gamme LEGO Star Wars, le R et le S du logo se prolongeant pour former un cadre contenant une photo du modèle. On retrouve, en bas à droite de ce cadre, les minifigs contenues dans la boîte. La minifig collector (la Princesse Leia) est présentée sur le côté droit. La boîte présente un joli côté “premium” avec un vernis sélectif appliqué des deux côtés.

Au dos, nous trouvons une seconde vue du modèle, qui semble cette fois posé à la Cité des Nuages. 3 petites vignettes nous présentent quelques fonctionnalités du modèle, dont la poignée rétractable et le système d’éjection de missiles.

À l’intérieur, nous trouvons 8 sachets de pièces numérotés de 1 à 8, une planche de 10 autocollants et une notice d’instructions de 164 pages pour 265 étapes de construction. Celle-ci présente également, en introduction, le modèle “commémoré” avec cette boîte, ici la référence 7144 de 2000 et ses 165 pièces. On y retrouve également un récapitulatif des minifigs collector présentes dans les différentes boîtes, ainsi que quelques images de L’Empire Contre-Attaque.

Parmi l’inventaire qui compte 1007 pièces au total, nous trouvons quelques pièces rares (entre parenthèses le nombre de sets où la pièce est présente dans cette couleur) :

  • 2 Tilted Corner 4X4 W/Angle en dark red (2)
  • 8 Left Roof Tile 3X3, Deg. 45/18/45 en dark red (2)
  • 8 Right Roof Tile 3X3, Deg. 45/18/45 en dark red (2)
  • 4 Plate W. Bow 1X4X2/3 en dark green (2)
  • 1 Bow, Shell 6X10X4, 22.45 Deg en trans clear (2)

Les minifigs

La minifig collector

Comme tous les autres sets vendues à l’occasion de ce 20ème anniversaire, celui-ci contient une minifig collector, ici de la Princesse Leia. Pour une fois, ce n’est pas trop hors sujet. S’agissant d’une reproduction de la minifig vue en 2000 (dans le set 7190 – Millennium Falcon), elle est plutôt simple : des jambes blanches monochromes, un haut blanc avec quelques plis, un visage très simple avec un peu de rouge à lèvres et la fameuse coiffure de la princesse. On retrouve, dans son dos, le fameux logo commémorant le 20ème anniversaire de la gamme LEGO Star Wars. Elle est livrée avec son socle d’exposition arborant le même logo, et son nom.

Les autres minifigs

Globalement, les autres minifigs sont de très bonne facture. À l’expression du visage près, la minifig de Han Solo est identique à celle trouvée dans le gros UCS 75192 – Millennium Falcon. Si la tampographie est fine et bien détaillée, y compris au niveau de la ceinture, on regrettera comme d’habitude l’aspect terne des couleurs tampographiées sur une pièce foncée (ici la chemise / le torse du personnage). Boba Fett est, pour sa part, identique à la minifig trouvée dans le set 75137 – Carbon Freezing Chamber. Mais c’est tant mieux, car cette version est particulièrement réussie, du bout des pieds jusqu’au casque où l’on retrouve même quelques éclats dus à l’usure. Si on devait chipoter, on aurait pu apprécier une tampographie des bras.

On a déjà vu 4-LOM dans le set 75167 – Bounty Hunter Speeder Bike Battle Pack en 2017. Sa réalisation n’en demeure pas moins superbe, avec une tampographie d’une belle finesse laissant apparaître jusqu’aux câbles au niveau du torse. Sa tête est également sublime, et notamment ses “yeux” très travaillés. La dernière minifig, Zuckuss, est la seule qui soit vraiment exclusive. Là encore, LEGO nous propose une très belle réalisation, très fine et fidèle au personnage original. Seul petit point d’amélioration : les côtés des “jambes” (en fait une pièce incurvée – identique aux robes de sorciers) auraient mérité d’être tampographiés. Certains éléments situés à l’avant se prolongent à l’arrière, mais il en manque donc un morceau.

Je ne parlerai que très peu de la dernière minifig de Han Solo dans la carbonite. On la retrouve dans une demi-douzaine de sets depuis 2010, on regrettera simplement que la coiffure ne corresponde pas à celle arborée par Han Solo dans les minifigs les plus récentes. Globalement, la sélection de minifig est ici de haute volée, et est incontestablement un point fort de ce set.

La construction

La construction est plutôt rapide, pour une raison simple : les 1007 pièces sont divisées en 8 sachets numérotés, chacun contenant donc en moyenne moins de 130 pièces. Toute phase de tri préalable est donc superflue, et on pourra s’atteler directement à la construction.

Comme d’habitude avec ce type de modèle, la construction commence par la structure interne. Elle est composée, pour l’essentiel, de pièces Technic. Cette phase correspond au premier sachet de pièces, qui se termine par l’ajout de quelques plates qui commencent à donner au vaisseau sa forme caractéristique.

Avec le 2ème sachet, nous allons pour l’essentiel continuer à habiller cette structure, à l’aide de nombreuses slopes couleur dark red. Quelques pièces sont fixées sur des charnières afin d’obtenir l’angle désiré. On termine cette étape avec l’ajout de la partie basse (la pointe) qui contient la cale dans laquelle Boba Fett transporte Han Solo, une fois celui-ci dans la carbonite.

Avec le 3ème sachet de pièces, nous restons au dos du vaisseau. On y ajoute les réacteurs en trans light blue entourés de pièces courbes couleur dark tan, et également la poignée rétractable qui permet de manipuler le vaisseau sans crainte : l’assemblage est très robuste.

Retour de l’autre côté avec l’étape suivante, où l’on construit le système d’éjection des “lasers” (deux spring shooters qu’on ajoutera bien plus tard). C’est tout bête, mais très ingénieux : deux tiges, actionnables depuis l’arrière du vaisseau (donc en tenant celui-ci par sa fameuse poignée rétractable), permettent l’éjection. On ajoute également dans cette étape la trappe d’accès à la soute, et les pièces technic qui recevront la partie supérieure du vaisseau.

Cette partie supérieure du vaisseau est assemblée avec le cinquième sachet de pièces. Sa structure interne est composée de pièces Technic, que l’on vient par la suite habiller de slopes grises et vertes. On ajoute également les deux spring shooters, bien dissimulés une fois le modèle terminé. On termine cette étape avec l’ajout, dans le cockpit, du siège du pilote. Celui-ci est articulé sur un axe technic de manière à se positionner correctement selon la position du vaisseau, à plat ou vertical.

On passe ensuite à l’habillage de la partie supérieure du vaisseau, constitué de 6 sous-assemblages que l’on vient ensuite fixer sur la structure. Ces sous assemblages sont fixés pour certains sur des clips, pour d’autres sur des pièces SNOT, et pour les derniers sur des pins technic.

Avec le 7ème sachet de pièces, nous assemblons les ailes du vaisseau. On commence par la partie fixe de celles-ci, fixée sur la structure du vaisseau. Deux énormes pièces en dark green donnent à celui-ci sa forme caractéristique. Les “renforts” sont clipsés de part et d’autre afin d’obtenir l’angle désiré.

C’est presque terminé. Il ne reste plus qu’à construire la partie mobile des ailes, fixée sur un axe Technic. À la manière du siège du pilote, celles-ci se mettent dans la bonne position suivant l’orientation du vaisseau par la seule gravité. La construction s’achève avec le cockpit et son tableau de commandes, puis la verrière. Cette belle pièce n’est présente que dans un seul autre set, la référence 70611 – Water Strider de 2017 dans la gamme LEGO Ninjago.

Verdict

Bien que plus simple dans sa conception que son grand frère, l’UCS 75060 – Slave I (qui compte presque le double de pièces, 1996 pour être précis), cette version reste très satisfaisante sur le plan esthétique. On retrouve tous les éléments caractéristiques du vaisseau de Boba Fett : les ailes mobiles et leurs renforts, les “demi-donuts” de part et d’autre de la cabine, les canons à la base du vaisseau ou encore la verrière et sa forme particulière. L’usage des autocollants est relativement réduit (seulement 10 stickers sont à appliquer), ce qui est également très appréciable. Evidemment, le niveau de détail n’atteint pas celui d’un UCS et ça se comprend, ce n’est pas le même prix, et surtout pas le même public visé. Mais cela reste vraiment très satisfaisant.

En parlant de public visé, il est clair que ce set s’adresse aux plus jeunes comme l’indique la mention “10+” sur la boîte. En effet, plutôt qu’une maquette destinée à être exposée, nous avons dans les mains un vrai jouet. Le vaisseau regorge de fonctionnalités, depuis les canons mobiles jusqu’à la trappe permettant d’y placer Han Solo congelé dans la carbonite. Mais la plus intéressante, et la mieux pensée, réside dans les 2 spring shooters situés juste sous le cockpit. En tenant le vaisseau par la poignée rétractable, ces canons sont activés par un mécanisme très discret situé à l’arrière du vaisseau. C’est redoutablement efficace. Ladite poignée rétractable est également très bien pensée, et la solidité du vaisseau permettra sans crainte de le faire voler dans le salon.

La construction est intéressante et variée, depuis la structure interne du vaisseau jusqu’au mécanisme d’actionnement des stud shooters en passant par l’habillage de la carlingue. On ne s’ennuie jamais, mais ne vous attendez cependant pas à découvrir des techniques de construction révolutionnaires. Comme je le disais plus haut, cette boîte est destinée aux plus jeunes : elle doit donc leur offrir une expérience de construction intéressante sans être inaccessible. De ce point de vue, c’est mission accomplie. Après un peu moins de 3 heures de construction, le résultat est vraiment à la hauteur.

Une seule des cinq minifigs (Zuckuss) est vraiment exclusive, mais les autres ne sont pas non plus vraiment répandues : ils n’apparaissent généralement que dans un seul autre set. Mais ce qu’elles ont en commun, c’est leur qualité. Si quelques défaut subsistent (les couleurs claires un peu ternes sur un fond foncé), elles restent superbement réalisées, et la minifig old school de la Princesse Leia fait pâle figure à côté d’eux. Mais les nostalgiques seront tout de même heureux de la retrouver, ne serait-ce que pour compléter leur collection.

Vient la question du prix, et c’est là que le bât blesse. 129,99 €, pour 1007 pièces, ça reste très cher. Et ce malgré la jolie dotation en minifigs, et les quelques pièces rares que les MOCeurs seront heureux de retrouver. Mais rassurez-vous : il est possible de trouver cette boîte à moindres frais chez les revendeurs habituels. À titre indicatif, elle est proposée à 99,99 € sur Amazon et à la Fnac à l’heure où j’écris ces lignes. À ce tarif, aucune raison de s’en priver.

Pour résumer : tout le monde devrait trouver son compte avec ce set 75243 – Slave I – 20th Anniversary Edition. Les plus jeunes avec un jouet solide et regorgeant de fonctionnalités sympathiques, et les moins jeunes avec un objet d’exposition qui ne fera pas pâle figure aux côtés des vaisseaux “haut de gamme” et une jolie dotation en minifigs. Je recommande.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, chez Amazon ou encore à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MephistoBarg Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Barg
Invité
Barg

Review toujours aussi clair et complète! Tu m’as convaincu sur ce modèle pour le coup.