C’est reparti pour un nouveau test d’un produit LEGO Avatar inspiré du 2ème film, avec l’une des bestioles que chevauchent les na’vi du peuple Metkayina. Je vous propose aujourd’hui un petit aperçu du set LEGO Avatar 75576 Skimwing Adventure.

Informations principales :

  • numéro de set : 75576
  • année de sortie : 2023
  • nombre de pièces : 259
  • prix sur le [email protected] : 34,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 70
  • temps de construction : 30 minutes
  • difficulté : facile

C’est la seule boîte de cette nouvelle « vague » de produits à nous proposer la minifig de Jake Sully. Et sur la face avant de la boîte, il est en train d’apprendre à dompter le skimwing. La petite boîte contient 3 sachets numérotés 1 et 2, une planche de pièces souples pour les ailes de la bête, et une notice d’instructions de 56 pages. Comme d’habitude, celle-ci propose au fil des pages quelques images tirées du film.

L’inventaire est plutôt riche en éléments intéressants pour un set de ce calibre. On remarquera notamment les éléments spécifiques utilisés pour la tête de la créature, mais également une jolie sélection de pièces couleur sand blue, et de nouvelles couleurs pour les éléments utilisés dans la réalisation des récifs. Les 259 pièces sont ici réparties en 106 références différentes. Malgré tout, vu la taille de la boîte, l’inventaire proposé et le prix demandé, on pourra considérer cette boîte franchement chère.

La construction commence par les récifs qu’on peut voir dans tous les autres sets de cette vague de produits. Le premier dispose d’une petite attache transparente pour y fixer une minifig. Un axe Technic dépasse du second, pour y fixer le skimwing. Personnellement, j’aime bien cette idée de proposer des supports d’exposition pour qui souhaiterait mettre en valeur ces sets.

Le premier sachet de pièces se termine avec l’assemblage de la queue de la bestiole. Elle est assemblée à base d’éléments SNOT (avec des tenons sur les côtés), habillés de pièces sand blue et tan. L’extrémité est formée d’une lame et d’une aile, des nouveaux éléments en sand blue, fixés sur un axe Technic et une charnière qui permettra d’orienter la queue. Un ball joint permettra de la fixer au reste du corps.

La construction continue de la même manière pour les deux autres parties du corps : structure SNOT + habillage. Sur la partie avant (juste derrière la tête), deux tenons sont disponibles afin de pouvoir installer une minifig. La tête est différente et fait appel à deux éléments spécifiquement créés pour l’occasion.

On termine avec la structure Technic des ailes, on les fixe sur des charnières, puis on les habille avec des grandes pièces souples. Et notre skimwing est terminé.

C’est d’ailleurs à mon goût le principal défaut de cette conception : je trouve que les éléments Technic restent bien trop visibles, surtout lorsqu’on installe la bestiole sur son support d’exposition en position légèrement relevée. Le compromis finesse des ailes / structure discrète est malheureusement difficile à trouver et ce set n’est pas le seul dans ce cas.

Autre défaut inhérent à la construction d’un corps articulé : les articulations restent trop visibles sous certains angles. Et malheureusement ici, aucun effort particulier n’est fait pour essayer de les masquer. Voilà pour les points négatifs.

Ces points négatifs mis à part, le skimwing est plutôt réussi, dans ses formes et dans ses proportions – les éléments spécifiques utilisés pour la tête n’y sont pas pour rien, et ils seront d’ailleurs difficilement réutilisables. Le choix de couleurs est cohérent, avec un mélange tan / sand blue qui tranche avec les ailes colorées. Pour rester dans le positif, les nombreuses articulations permettent de donner à la bestiole des postures dynamiques quand on souhaitera exposer l’ensemble. Et une dose de jouabilité pour les plus jeunes.

Autre détail qui a son importance, il est possible de « connecter », comme dans le film, la minifig à la créature grâce aux pièces grises souples situées à l’arrière de sa tête qui viennent s’insérer au niveau de la chevelure des personnages.

Les deux minifigs sont joliment réalisées. On retrouve ici Jake Sully, qui réutilise une paire de jambes déjà vue (essentiellement pour Neytiri) dans les sets inspirés du premier Avatar. Sa tête et son torse, avec son gilet militaire, sont inédits et pour le moment exclusifs à ce set. L’autre minifig est celle du chef du clan Metkayina, Tonowari. Elle est, elle aussi, exclusive et très joliment faite avec son pagne et ce « harnais » où on devine quelques écailles. Il s’agit de deux na’vi adultes : ils ont donc les grandes jambes / grands bras caractéristiques. J’aime bien ce parti-pris, mon seul regret étant la taille standard du torse qui, de fait, crée un petit problème de proportions.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
skimwing-adventure-lego-avatar-75576-mini-reviewUn set en demi-teinte : un design avec du très bon et du beaucoup moins bon, des jolis personnages, et un prix malheureusement bien trop élevé
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Merci pour la revue.
Comme pour tes autres tests de cette gamme, les supports d’exposition censés être des bouts de nature sont vraiment au rabais.
Reste que ce set permet d’avoir une jolie créature (à voir en vrai pour le souci d’intégration des ailes mais seulement deux personnages avec.
A ce prix, ça reste pauvre en générosité. Pour ceux qui souhaitent vraiment l’avoir, comme dit dans les autres commentaires, les revendeurs seront les meilleurs alliés.

Julien

Il suffit d’être patient, il y aura des promos dans quelques temps…

Elvis

Ah oui le prix quand même 🤨

Elvis

Oui, via téléphone et sans relire… 😅