Parmi les sorties de ce 1er janvier 2018, nous avons droit à la cinquième série de Microfighters dans l’univers Star Wars. Autre nouveauté, LEGO® nous propose cette année deux « double packs » contenant chacun deux mini-vaisseaux à construire. Je vous propose aujourd’hui de vous livrer mon avis sur l’un d’entre eux : le set 75195 – Ski Speeder vs. First Order Walker Microfighters (ouf !).

Informations principales :

  • numéro de set : 75195
  • année de sortie : 2018
  • nombre de pièces : 216
  • prix sur le [email protected] : 19,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 7 pour le canon, 50 pour le walker, 39 pour le ski speeder
  • temps de construction : 30 minutes
  • difficulté : facile

Toutes les photos de cet article sont à retrouver en haute définition sur Flickr.

Comparateur de prix Amazon

EUR 19,99 EUR 14,09 EUR 16,49 EUR 19,99 EUR 19,90 £12.99

La boîte et son contenu

Nouveau format pour cette boîte qui, malgré le fait qu’elle ne contienne « que » deux Microfighters fait nettement plus du double de la taille de ceux qui n’en contiennent qu’un seul. On retrouve sur l’avant le Ski Speeder avec le Walker à ses trousses en train de lui tirer dessus, causant une belle explosion sous le Speeder. On devine en arrière plan deux autres Walkers. Il va sans dire que la scène prend place sur la planète Crait. En bas à droite, les deux minifigs présentes dans la boîte sont représentées.

Sur l’arrière, le pilote du Speeder a mis pied à terre, et tire sur le Walker à l’aide d’un canon disposé au sol. Toute la série 5 de Microfighters est représentée sur le bas. Enfin, on trouve la mention « Build Together! 2 building instructions included » en bas à droite. Idée intéressante, puisqu’il est donc possible d’assembler les deux vaisseaux en parallèle avec quelqu’un d’autre et de partager un bon moment.

A l’intérieur de la boîte, on trouve donc deux notices d’instructions (48 et 44 pages), et deux sachets de pièces numérotés, un par engin. Pas de pièces rares notables, hormis les deux minifigs.

Les minifigs

Deux minifigs sont au programme ici, une pour chacun des engins.

Le pilote du First Order Walker

Ce pilote n’est pas exclusif à notre set : il a déjà fait une apparition dans la « grosse » version du Walker, le set 75189 – First Order Heavy Assault Walker. Il est donc intéressant de le trouver dans un petit set comme celui-ci. Belle réalisation pour une minifig de Microfighter, puisque les jambes, la ceinture et le torse sont tampographiés avec sa combinaison. Le casque est également superbe, avec cette large bande grise qui traverse la partie droite, et une décoration très fine qui fait (presque) tout le tour. La tête qui se cache en dessous fronce les sourcils, et semble bien déterminée à en découdre, si nécessaire avec le pistolet blaster qu’il tient à la main.

Le pilote du Ski Speeder

Très belle réalisation également que ce pilote de la résistance. On retrouve la combinaison dark orange, superbement détaillée avec ses lanières, ses tuyaux et ses poches. Le torse, la ceinture et les jambes sont tampographiés. Le visage barbu n’est pour le moment disponible que dans ce set et le 75189 – First Order Heavy Assault Walker, tandis qu’on trouve sa combinaison dans 3 minifigs du 75188 – Resistance Bomber. Enfin, il porte sur la tête un casque audio équipé d’un micro, au dessus d’une chevelure en dark brown elle aussi joliment détaillée. Cette pièce est pour le moment exclusive à notre petit set dans cette couleur, Poe Dameron ayant la même en noir dans le set 75202 – Defense of Crait. Notre pilote porte un blaster afin de se défendre.

La construction

Le canon

La construction commence avec l’assemblage du canon, petit accessoire apportant une jouabilité supplémentaire intéressante. Il se compose simplement de 12 pièces, et est donc rapidement construit. Sa conception le rend orientable dans toutes les directions.

Le Walker

On commence par assembler le corps du Walker, présentant à l’avant et à l’arrière des pins Technic destinés à recevoir les jambes. On décore celui-ci grâce à divers brackets, et une console de commande tampographiée prend place dans le poste de pilotage. Les barils qu’on retrouve sur le dos de son homologue de grande taille sont ici représentés avec des Plate, Modified 1 x 2 with Handle on Side – Free Ends, une charnière permettant d’obtenir l’angle désiré. Deux studs shooters sont ajoutés sur les côtés. On construit ensuite la tête (reliée au corps avec un ball joint) et les jambes, différentes à l’avant et à l’arrière, articulées au niveau du pied et du corps et permettant donc de faire prendre au Walker un grand nombre de positions.

Le Ski Speeder

La base du Ski Speeder est une plate 2×12, sur laquelle viennent se fixer les différents éléments. On commence par y ajouter le cockpit, avec sa verrière et de quoi y installer le pilote. On décore ce cockpit, puis on s’attaque à la partie centrale du Speeder, composée pour l’essentiel d’un gros réacteur et d’une gouverne bleue. Enfin, on termine avec l’autre extrémité, et ses deux studs shooters, dont la position correspond plutôt bien avec la version « originale ».

Verdict

Certains râleront sûrement d’être « forcés » à acheter deux vaisseaux, alors qu’ils n’en souhaitaient qu’un seul. Personnellement je trouve cette approche intéressante, permettant de reproduire une des scènes cultes de The Last Jedi. L’idée de pouvoir construire les deux vaisseaux en parallèle avec quelqu’un d’autre est également louable.

La jouabilité est au rendez-vous, et c’est certainement ce qui compte le plus avec ce type de sets. Les deux engins disposent chacun de leurs canons, tout comme le petit bout de décor fourni. La mobilité des jambes du Walker permet de lui faire prendre une grande variété de positions.

Concernant le design général, on trouvera toujours à en redire, mais au vu de l’échelle retenue le contrat est rempli : les protagonistes sont identifiables au premier coup d’oeil. Les minifigs sont tout bonnement superbes, on peut regretter de ne pas trouver dans le Speeder un des personnages « phares » du film, mais rien de grave.

En bref : un ajout sympa pour votre collection, à condition de le considérer comme ce qu’il est : un jouet. Vous le trouverez sur le [email protected] à cette adresse, ou sur Amazon en suivant un des liens proposés au début de cet article !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou à la Fnac (même pour autre chose que vos briques préférées) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, et ça permet de soutenir mon « travail ». Merci à vous !

4 Commentaires

  1. Celui là je l’ai, et je confirme : sympa. Je l’ai pris en raison du rapport nombre de vaisseeaux / prix, et pour avoir des pièces grises, ainsi que la pièce “console” du Walker” pour MOCer. Il me semble que le design de la boîte est différent, je vérifierai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.