Depuis le mois de Juin dernier, LEGO nous propose dans la gamme LEGO City une collection de modèles inspirés par l’exploration spatiale. Je vous propose de découvrir aujourd’hui un modèle inspiré par les potentiels rovers d’exploration martienne de la NASA, le set 60225 – Rover Testing Drive (Le véhicule d’exploration spatiale en VF).

Informations principales :

  • numéro de set : 60225
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 202
  • prix sur le [email protected] : 19,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 81
  • temps de construction :  30 minutes
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, la technicienne est en train de récupérer des minerais à l’aide du bras robotisé du rover, tandis que son collègue en combinaison spatiale semble chercher quelque chose dans le sol martien, armé de sa télécommande / tablette. Dans le coin inférieur gauche, on apprend que le set est “inspiré” des rovers de test de la NASA. Au dos, le rover est en mouvement, son bras robotisé étant rentré. Le spationaute est aux commandes de l’engin. Quelques vignettes nous montrent les principales fonctionnalités du modèle.

A l’intérieur de la boîte, nous trouvons 2 sachets de pièces numérotés, deux notices d’instructions et une petite planche de 4 autocollants. Ici, pas de logique particulière à séparer la construction en deux notices distinctes. C’est parfois l’occasion de partager la construction avec un partenaire, ce ne sera pas le cas ici.

On notera la présence de 2 pièces plutôt rares, dont une verrière tampographiée exclusive :

nombre image nom couleur nombre de sets
1 Cockpit 6X6X2, No. 2 trans clear 1
1 Angle Plate 1X2/1X4 blanc 2

Les minifigs

Nous avons deux minifigs : un spationaute, et une technicienne. Les deux minifigs apparaissent dans un autre set, la référence 60229 – Rocket Assembly & Transport.

La tenue portée par le spationaute se retrouve dans une demi-douzaine d’autres sets de la gamme LEGO City. La forme du casque est une nouveauté 2019, et elle semble bien plus réaliste que les casques précédemment utilisés. La combinaison orange est vraiment bien réalisée, avec une jolie tampographie des jambes et du torse, sur lequel on retrouve le logo commun aux sets LEGO City sortis cette année sur le thème de l’exploration spatiale. Même si le dos est caché par les bouteilles d’oxygène, il est tout de même tampographié.

La technicienne porte, pour sa part, un pantalon issu de l’univers “minage” LEGO City, sorti en 2018. Son torse est en revanche une nouveauté 2019. On y retrouve son badge d’identification et quelques bandes oranges. Elle porte des lunettes de protection, et un casque duquel dépasse sa longue chevelure.

La construction

La construction commence par l’assemblage de divers petits “accessoires” : l’ordinateur portable, la télécommande, les morceaux de minerai et la caméra. On passe alors au vif du sujet : le rover.

On commence avec la “base” de l’engin, qui dispose de 3 essieux. Il est couvert de pièces blanches, puis on aménage le cockpit où on retrouve un peu de couleur. Vient alors la construction des parois de ce cockpit, et l’ajout du pupitre de commande, tampographié. Ceci achève le 1er sachet de pièces.

Une page, à la fin de la première notice, nous montre l’engin dont s’est inspiré le designer.

On passe alors au sachet portant le numéro 2, avec lequel on commence par achever le cockpit. On ajoute les marchepieds (observez la manière dont sont réalisés les phares, c’est plutôt joli) puis la verrière tampographiée exclusive à ce set.

Puis on construit le support de la grue, et la grue elle-même. Elle est assemblée en 3 éléments distincts que l’on connecte ensemble par la suite. La pince est maintenue fermée par un élastique, enchâssé dans une rigole adaptée.

On termine la construction avec l’ajout des 6 roues sur des pins Technic, puis de la caisse à outils et des panneaux solaires.

Verdict

Certes, la construction n’apportera pas aux constructeurs chevronnés une expérience inoubliable. Mais mettons nous un instant à la place du jeune public auquel cette boîte est destinée (elle porte la mention “5+”). De ce point de vue, la construction est intéressante sans être trop compliquée, tout juste regrettera-t-on les quelques autocollants heureusement peu nombreux. Les plus jeunes seront sans aucun doute très fiers de vous montrer leur construction une fois celle-ci achevée. Ce modèle sera alors également un bon sujet d’échange au sujet de la conquête spatiale.

Leur modèle assemblé, ils pourront alors en profiter d’une autre manière : jouer avec. Et il y a vraiment beaucoup de choses à faire pour une petite boîte proposée pour moins de 20 € : la grue mobile permettra d’attraper les cristaux, le marteau piqueur de les détacher de leur rocher, tandis que les panneaux solaires rechargeront tout çà. Sans oublier l’élément principal, le rover qui permettra de longues heures d’exploration. On notera par ailleurs que le cockpit est plutôt vaste : on peut sans problème y placer le spationaute équipé de ses bouteilles d’oxygène.

N’oublions pas les deux minifigs. Si elles ne sont pas exclusives, elles restent très bien réalisées. Le seul point qui me gêne ici, c’est la technicienne qui se balade en bleu de travail sur Mars, alors que son collègue est en combinaison de spationaute, ce n’est pas très cohérent.

Pour ce qui est du design, LEGO nous indique s’être inspiré des rovers de test de la NASA, dont ils nous fournissent plusieurs photos, sur la boîte et dans la notice. J’ai personnellement du mal à trouver les points de ressemblance, si ce n’est peut-être le nombre de roues. À ce titre, le rover piloté par Matt Damon dans le film Seul sur Mars me paraît nettement plus ressemblant. Cette ressemblance mise à part, le design du modèle reste sympa, avec ses grosses roues, ses phares bleus et sa petite benne… sans oublier sa superbe verrière tampographiée.

Pour 19,99 €, vous aurez donc un joli modèle, jouable, avec deux belles minifigs et quelques accessoires. Aucune raison de s’en priver !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, chez Amazon ou encore à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Elvis Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Elvis
Invité
Elvis

Merci pour la review
Chouette petit set que j’ai déjà mis dans ma wishlist, comme tout le reste de la gamme spatiale qui vient de sortir d’ailleurs