Je souhaitais vous proposer un deuxième test d’une nouveauté LEGO Jurassic Park avant le 1er juin, et j’avais le choix entre 4 références. Et j’ai choisi l’une des scènes les plus cultes du film, selon moi : lorsque Ellie Sattler, Alan Grant et toute la clique se trouvent au chevet du tricératops malade. C’est parti pour mon test du set LEGO Jurassic Park 76959 Triceratops Research (281 pièces – 52,99 €) – ou La recherche du tricératops en français.

Informations principales :

  • numéro de set : 76959
  • année de sortie : 2023
  • nombre de pièces : 281
  • prix sur le Shop@Home : 52,99 €
  • nombre d’étapes de construction :
    • 70 pour la Ford Explorer
    • 14 pour la crotte de tricératops
  • temps de construction : 40 minutes
  • difficulté : facile à moyenne (autocollants)

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, la Ford Explorer est arrêtée tandis que Ian Malcolm et Ellie Sattler se ruent au chevet du tricératops – qui pour le coup ne semble pas bien malade. Juste derrière, on retrouve la fameuse « crotte de dinosaure à construire » dans laquelle Ellie Sattler devra fouiller. Au dos de la boîte, on trouve une autre vue de ces éléments, la crotte étant ici au 1er plan avec Ellie Sattler qui en a extrait une baie. Deux vignettes nous montrent quelques détails.

À l’intérieur de la boîte, on trouve 3 sachets de pièces numérotés, 2 sachets en papier contenant les éléments de dinosaure, une plate noire en vrac, une notice d’instructions de 68 pages et une planche de 10 autocollants.

Hormis le dinosaure et les minifigs sur lesquelles je reviendrai juste en dessous, on notera dans l’inventaire les quelques éléments bright yellowish green et un pare-brise plat, sans tampographie, habituellement vu pour les supercars de la gamme LEGO Speed Champions. On remarquera surtout le prix extrêmement élevé de l’ensemble, à 52,99 € pour seulement 281 pièces ! Ce qui en fait le plus cher des sets LEGO Jurassic Park sortis cette année, si on exclut le petit set 4+.

Les minifigs et le dinosaure

Un seul dinosaure (le tricératops) est présent dans le set et c’est tout à fait normal pour la scène représentée. On y trouve également 2 minifigs avec Ellie Sattler et Ian Malcolm. Si ces deux personnages ont indubitablement leur place dans ce set, j’y aurais personnellement ajouté au moins Alan Grant : la scène où il se pose sur le ventre du tricératops pour sentir sa respiration est mémorable.

Les 2 torses des personnages sont inédits, et sont plutôt raccord avec la tenue des personnages à cet instant du film. On retrouve par exemple le pendentif de Ian Malcolm, et la veste nouée d’Ellie Sattler. Deux remarques malgré tout : je ne suis pas persuadé que le coral, très flashy, était le meilleur choix pour Ellie Sattler. Et le torse de Ian Malcolm souffre malheureusement d’une tampographie bien terne au niveau du cou, absolument pas raccord avec le visage.

Le visage d’Ellie Sattler est plutôt commun mais sa coiffure couleur cool yellow l’est moints : on ne la retrouve que dans la référence LEGO Disney 43207 Ariel’s Underwater Palace pour les cheveux d’Arista. La tête de Ian Malcolm est en revanche inédite.

Le tricératops est inédit dans cette couleur et avec ces motifs. C’est propre, bien réalisé mais peut-être un peu simple lorsqu’on le compare à d’autres spécimens comme ceux des sets 76950 Triceratops Pickup Truck Ambush ou 75937 Triceratops Rampage.

La construction

Les deux premiers sachets de pièces sont dédiés à l’assemblage de la Ford Explorer. Je ne vais pas m’étendre des heures sur le processus d’assemblage, c’est assez classique : un châssis brick-built (la voiture est un peu longue), des éléments SNOT pour la fixation de la carrosserie, deux pare-brises et un toit. On notera malgré tout quelques originalités dans la réalisation du pare-chocs et du pare-buffle, avec l’utilisation de skeleton arms, ça fonctionne bien. Le troisième pare-brise est fixé sur le toit et sa forme correspond plutôt bien à celle du véhicule du film. L’intérieur est aménagé avec deux rangées de sièges et une petite plage arrière – il sera malgré tout difficile de placer deux minifigs côte à côte.

Le dernier sachet de pièces nous propose une construction très simple pour la crotte du tricératops. Des éléments SNOT permettent de placer des slopes à la verticale, et d’aménager un creux pour y cacher une baie. Le « couvercle » se retire pour dévoiler cette dernière.

Verdict

LEGO a choisi de nous proposer la Ford Explorer, la voiture qui emmène les visiteurs faire le tour de Jurassic Park en suivant un rail. Pourquoi pas, après tout c’est dans cette voiture qu’Ellie Sattler et Ian Malcolm arrivent sur le site. Cela aurait également pu être la Jeep du ranger qui s’occupe de la bête. La voiture fait 6 tenons de large, soit la même largeur que les « grosses » voitures de la gamme LEGO City. Le niveau de finition est tout à fait comparable avec des raccourcis esthétiques inhérents à l’échelle retenue.

La Ford Explorer est une voiture finalement assez « carrée » et la reproduction en LEGO est donc facilitée. Mais malgré tout, elle reste trop « haute » par rapport au véhicule de référence. Le niveau de détail est satisfaisant avec des phares brick built, le petit projecteur supplémentaire sur le côté du capot, et un intérieur suffisamment détaillé pour une voiture de cette taille. J’aurais aimé retrouver par exemple les lunettes de vision nocturne, cachées sous la plage arrière – qui reste un peu vide.

Le choix des couleurs est OK mais pour plus de fidélité, il aurait été intéressant de proposer à minima un capot tampographié avec des bandes rouges plutôt que de se limiter à un simple sticker. Des stickers un peu trop prépondérants, d’ailleurs, et pas forcément facile à appliquer / aligner correctement surtout pour les plus jeunes à qui cette boîte est destinée avec sa mention « 8+ ». Je ne reviendrai pas sur le design du tas de caca, si ce n’est pour préciser qu’il aurait mérité d’être plus gros – plus grand que les minifigs, en fait.

Je le disais dans le chapitre dédié, je m’interroge sur la sélection de minifigs avec l’absence d’Alan Grant qui avait toute sa place aux côtés d’Ellie Sattler et Ian Malcolm dans cette boîte. Deux personnages qui restent bien réalisés malgré les quelques défauts que j’ai pu mentionner. Le tricératops, star de cette boîte, est peut-être un peu « simple » même si c’est très propre dans la réalisation.

J’en viens pour finir au vrai problème de cette boîte : son prix. 52,99 € pour 281 pièces, et malgré la présence d’un dino, c’est extrêmement cher. Surtout qu’à ce prix, on pourra choisir d’offrir d’autres sets LEGO bien plus consistants dans d’autres gammes. Pour ne prendre qu’un seul exemple parmi les nouveautés attendues ce 1er juin 2023, 52,99 € c’est aussi le prix du set LEGO NINJAGO 71793 Heatwave Transforming Lava Dragon et ses 479 pièces, avec un potentiel de jouabilité qui me semble bien supérieur.

Voilà donc un petit set qui ne démérite pas, mais j’ai beau adorer la licence Jurassic Park je ne peux malheureusement que vous conseiller de vous tourner vers d’autres gammes qui auront beaucoup plus à proposer pour un prix similaire. Reste que si vous, ou le jeune fan à qui cette boîte est destinée, êtes fan de dinosaures, il faudra casser votre tirelire – et ce quelque soit le set que vous choisirez dans la gamme tant les prix sont élevés dans cette dernière.

PS : désolé pour la légende de cette dernière photo, j’étais obligé 😅 – je précise malgré tout qu’il ne s’agit pas de mon avis sur ce set !

« C’est vraiment un gros tas de merde » – Ian Malcolm

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le Shop@Home, à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
review-lego-jurassic-park-76959-triceratops-researchÇa me fait mal au coeur de donner une telle note, ce n'est pas un mauvais set. Grevé par un prix trop élevé, on attendra une grosse promo si on souhaite à tout prix ajouter le tricératops à sa collection.
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Un bon choix de set pour cette scène iconique, mais le prix est plus monstrueux que le tas de crotte ! Dommage, la voiture est réussie, tout comme le dino et les minifigs (mais Alan Grant n’aurait pas été de trop).

S’il finit un jour à moitié prix en solde, pourquoi pas, mais il y a clairement mieux niveau construction et jouabilité à ce prix.

Cuzion

Mais je vais être une grosse vache à lait avec ces sets Jurassic Park. Le prix est aberrant pour ce set.
Quoiqu’il en soit, on se replonge dans le film sans souci même s’il manque Alan et que le gros tas de m*** (j’adore cette réplique et t’as bien fait de la mettre en légende) n’est pas si gros au final.

est-ce que tu aurais penser un jour construire un gros caca officiel LEGO et sous licence ^^ ?

Last edited 3 mois il y a by Cuzion
Thomas Lego

Merci pour cette revue. Je trouve ce set intéressant et je pense pouvoir craquer facilement pour ce set. La seul chose qui m’en empêche est le prix !

Elvis

Qu’est-ce qu’elle fait mal au portefeuille des collectionneurs cette gamme 😓

Weevy

Cette boîte est plutôt sympa, c’est le prix qui est aberrant. Il y a quelques années elle aurait été à 34,99€. Lego marche sur la tête avec sa politique tarifaire actuelle…. Quel dommage !!