Petit avant-propos avant de démarrer ce test à proprement parler : je n’ai jamais eu entre les mains de sets estampillés “4+” et donc réservés aux plus jeunes pour leur facilité de construction. LEGO m’ayant proposé de tester cette petite boîte, c’est donc avec une certaine curiosité que j’ai accepté.

Et pour découvrir cette catégorie de sets, on est en terrain connu avec la référence LEGO Star Wars 75297 Resistance X-Wing ! LEGO s’était déjà essayé à décliner en “4+” le vaisseau le plus célèbre de l’univers Star Wars en 2019 avec la référence 75235 X-Wing Starfighter Trench Run – qui faisait référence à la trilogie “originale” avec Luke Skywalker aux commandes de son X-Wing “Red Five”. Le set qui nous intéresse aujourd’hui met Poe Dameron dans le cockpit et nous emmène donc du côté des derniers films de la saga.

Informations principales :

Dans la petite boîte au format allongé, nous trouvons deux sachets de pièces non numérotés, le “corps” du X-Wing sous la forme d’une grosse méta-pièce, et une notice d’instructions. Rappelons-le à toutes fins utiles : les sets estampillés “4+” ne comportent jamais d’autocollants. Toutes les pièces sont tampographiées. Comme quoi quand on veut, on peut !

Je ne vous proposerai pas de jeter un oeil à l’inventaire car ce n’est pas le principal intérêt du set. Celui-ci est en effet plutôt destiné à être offert, et l’essentiel n’est pas dans l’inventaire qu’il propose mais plutôt dans l’expérience de construction qui se veut être une introduction pour les plus jeunes aux LEGO “pour les grands”.

L’une des premières réflexions que je me suis faites, c’était de me dire que dans ce style de set les minifigs étaient vraisemblablement sans grand intérêt. Et bien ce n’est pas du tout le cas : Poe Dameron nous est proposé dans une version inédite pour le moment. Le torse et le casque sont, à l’heure où j’écris ces lignes, exclusifs à cette petite boîte. Le torse est plutôt joli, avec la veste caractéristique du personnage ouverte sur son tee-shirt. Le casque tampographié est tout bonnement superbe avec sa visière et son micro intégrés. La minifig de BB-8 est plus commune.

Comme on pouvait s’y attendre, la construction est d’une simplicité enfantine – c’est d’ailleurs le but de cette gamme “4+”. Pas de SNOT au programme, mais la verrière est attachée à des clips, et les ailes sont fixées sur des charnières à cliquet. LEGO essaie donc de varier, tant bien que mal, les techniques de construction. Je le disais un peu plus haut : il n’y a pas d’autocollants dans ce set, preuve que LEGO considère qu’ils ne sont pas toujours faciles à appliquer. Le tableau de commandes, les deux slopes à l’avant du cockpit et le nez du vaisseau sont tampographiés. Autre point particulier de ces sets : leurs instructions sont ultra détaillées, et disponibles également via l’application “Instructions PLUS”.

En termes de fonctionnalités et donc de jouabilité, c’est malheureusement (et logiquement) un peu pauvre. Cela se résume à pouvoir ouvrir le cockpit et déployer les ailes pour placer le vaisseau en configuration de combat. On pourra placer Poe Dameron dans le cockpit, et un petit tenon dépasse à l’arrière pour y placer BB-8. Tout en restant simple dans la conception du set, il y avait peut-être mieux à faire pour ce dernier. Et quitte à créer de nouvelles pièces, il n’était pas impossible de fermer le cockpit car en l’état actuel des choses, Poe Dameron risque de prendre un peu froid.

Avec 60 pièces au compteur, il y en a même moins que dans la version Microfighter du même engin. Le set 75125 Resistance X-Wing Fighter compte en effet 87 pièces. Et cela se ressent naturellement dans le design, même si l’utilisation d’une grande méta-pièce pour la partie inférieure, et l’utilisation de pièces tampographiées permettent d’obtenir quelque chose d’assez intéressant tout de même. Je le disais plus haut : c’est un jouet destiné à initier les plus jeunes aux LEGO System, et à ce titre on peut lui pardonner ces approximations.

Je ne parlerai pas ici du ratio prix / pièce qui n’a pas tellement de sens dans ce style de set mais pour une vingtaine d’euros, je trouve l’engin assez consistant. Est-ce que le fait qu’il s’agisse d’un X-Wing sera vraiment important pour le destinataire du set ? Probablement pas. Mais ça le sera très certainement pour ses parents !

Bref, vous l’aurez compris : je suis plutôt agréablement surpris par cette petite boîte. Une boîte qui était pour moi, je le rappelle, une découverte des sets “4+”.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. Sa sortie est prévue pour le 1er mars. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Pour un petit set 4+, il est bien fait. Facile à monter et solide, c’est tout ce qui compte dans cette tranche d’âge. Les prix ont toujours été un peu élevé pour les 4+, sûrement à cause des méta-pièces et des tampographies.

Cuzion

C’est clair que c’est simplifié à l’extrême mais pour un public jeune qui se destinera autant à la construction qu’au jeu et non à l’exposition, je trouve ce X-Wing réussi.
Et je note comme toi, quand LEGO veut, LEGO peut faire des pièces tampographiées.

Fakoch

En effet, le vaisseau a l’air cool pour un enfant, le cockpit est suffisamment renforcé pour que les enfants forcent sans casser. 20 euros, c’est dommage. Il serait à 15, on serait presque tenté d’en prendre deux du coup de set de ce type. C’est le cas sur la gamme Champions par exemple mis à part la voiture des Speed Champions.

Par contre, j’ai vraiment du mal avec les vaisseaux de la Resistance. Faut avoir un peu de recul mais c’est vraiment pas ma tasse de thé, cette nouvelle triologie.

Elvis

Le rendu est clairement adapté à la cible.
Le vaisseau doit bien tenir en main pour un jeune enfant, relativement solide et même temps facile à remonter en cas de crash 😉
Par contre Lego aurait pu faire un effort sur le prix.
Sans parler de rapport prix/pièce évidemment, un petit 14,99 aurait été plus attractif et approprié au budget qu’un parent pourrait mettre pour faire plaisir à un chérubin