J’ai cru, lors de la découverte des premiers visuels du set 40423 Halloween Hayride que LEGO s’était décidé à abandonner les BrickHeadz saisonnières pour revenir à des petits sets plus “classiques”. Et bien bonne nouvelle pour les amateurs de têtes au carré, ce n’est pas le cas ! Je vous propose en effet de découvrir aujourd’hui un petit set attendu dès le 1er Octobre prochain pour fêter Noël : le set 40425 Nutcracker. LEGO nous a déjà proposé ces casse-noisettes – Nussknacker en allemand, l’Allemagne étant leur pays d’origine – avec un set promotionnel (40254 Nutcracker) et avec un set offert aux employés de chez LEGO (4002017 Nutcracker), tous deux sortis en 2017. Voyons ensemble ce que vaut cette nouvelle interprétation.

Informations principales :

Boîte et inventaire

En toute logique, la boîte reprend le format habituel des BrickHeadz saisonnières. Sur la face avant, le casse-noisettes nous est présenté sans son socle, sur un fond vert sur lequel on devine une boule de Noël et un flocon. Au dos de la boîte, on le voit de dos (sur son socle) avec quelques flèches qui nous montrent la petite fonctionnalité : un appui sur le beam Technic qui dépasse au dos, et le casse-noisettes ouvre et ferme la bouche – comme un “vrai”.

A l’intérieur, on trouve 3 sachets de pièces non numérotés et une notice d’instructions de 56 pages pour 50 étapes de construction. L’inventaire n’étant pas publié à l’heure où j’écris ces lignes, difficile de dire si le set contient des éléments rares. Néanmoins, une lecture rapide de la liste de pièces semble indiquer que ce n’est pas le cas, comme la plupart du temps avec les BrickHeadz saisonnières.

Construction

La construction commence comme d’habitude par le torse. Mais, mécanisme oblige, l’intérieur de celui-ci est différent de ce qu’on trouve d’habitude dans la gamme. Un beam Technic est à cet effet fixé sur un pin à l’intérieur du torse, et à un autre au niveau de la partie basse de la mâchoire. On ferme le tout, et on fixe les deux bras.

La structure interne évidée du torse oblige également à adapter la manière de réaliser la tête. Sa structure est ainsi légèrement différente mais dispose tout de même de ce qu’on a l’habitude de trouver : des briques SNOT en pagaille et le fameux “cerveau” rose. On construit alors le visage, avec deux moustaches et la partie haute de la mâchoire, puis on habille les 3 autres côtés de la tête sur une hauteur de 3 tenons.

On remonte alors quelques briques SNOT au-dessus de tout cela, puis on fixe la coiffe du soldat. Celle-ci est constituée pour l’essentiel de 4 Plate 4X4X2/3, des éléments habituellement employés dans les véhicules pour figurer les capots. On ajoute les jambes, ce qui achève la construction du personnage.

Ne reste qu’à assembler le socle d’exposition, constitué comme de coutume de 3 parties : une partie centrale où l’on expose le personnage, et deux autres qui mettent celui-ci dans son contexte. Ici, ce sont quelques cadeaux et un sapin de Noël.

Verdict

Commençons par l’idée, que je trouve plutôt bonne : décliner ce symbole des fêtes de Noël à la mode LEGO BrickHeadz. Le designer s’en sort ici honorablement, avec un design globalement réussi. Le personnage est immédiatement identifiable grâce aux “codes” qui le caractérisent : le manteau rouge et ses boutons dorés, la coiffe noire, la barbe et les moustaches blanches et, évidemment, le mécanisme qui permet d’ouvrir et de fermer la bouche grâce à un levier situé dans le dos.

Il est cependant bon de noter que le mécanisme n’est pas tout à fait identique aux casse-noisettes “traditionnels” : dans ces derniers, le manche est disposé verticalement dans le dos et relié directement à la partie inférieure de la mâchoire. Ici, le levier est horizontal et le mouvement n’est pas transmis directement, mais par l’intermédiaire de pins Technic. Cette concession est sans doute due à la place disponible dans le corps d’une BrickHeadz, plutôt réduite.

Ce mécanisme est une très bonne chose : les BrickHeadz sont traditionnellement statiques, à l’exception notable du set 40436 Lucky Cat dont le bras est mobile. Et il apporte également un peu de variété à la construction, ce qui est également intéressant pour une gamme dont les assemblages se ressemblent souvent.

Le décor qui accompagne notre casse-noisette est presque superflu. Il est assez basique dans sa conception, et déjà vu et revu dans de nombreuses autres boîtes. Mais il fallait certainement que le design se rapproche des autres BrickHeadz saisonnières. A ce titre, les cadeaux et le sapin de Noël sont tout à fait adaptés pour nous rappeler quelle fête notre personnage est censé célébrer. Même si, je me répète, le personnage se suffisait sûrement à lui-même. On ne va pas se plaindre non plus : ça permet aussi d’ajouter quelques pièces à l’inventaire.

Bref, LEGO nous livre ici une BrickHeadz réussie et qui offre de surcroit, chose plutôt rare, un peu d’interaction. Pour 9,99 € et 180 pièces, ce petit set trouvera sans peine sa place au pied du sapin !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Il sera disponible sur la boutique officielle en ligne dès le 1er Octobre. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Je suis d’accord que le passage en BirckHeadz est un exercice qui peut se montre laborieux et je vais essayer de nuancer un peu mais je trouve que les proportions de la tête + le chapeau sont un peu exagérées. Une moustache plus fine aurait pu aussi être de la partie mais je chipote là.
Après, il est identifiable autant par sa gamme que par son personnage et pour ça, c’est bien fait.

Legonoblois

Pas mal du tout, les brickheadz sont de retour… Il est rare en effet d’avoir un mécanisme, c’est une bonne chose de plus.

Le Tonyz

Le mécanisme apporte un petit plus appréciable.