On continue notre tour d’horizon des nouveautés 2021 de la gamme LEGO Speed Champions, avec un set au nom plutôt long : la référence 76904 Mopar Dodge//SRT Top Fuel Dragster and 1970 Dodge Challenger T/A. Un set qui nous propose donc un dragster (et plus précisément l’Angry Bee piloté par Leah Pritchett en NHRA – la fédération régissant les courses de dragsters aux USA et au Canada) et une voiture plus ancienne avec la Dodge Challenger T/A de 1970, qui fut en son temps une voiture d’homologation de course.

Informations principales :

  • numéro de set : 76904
  • année de sortie : 2021
  • nombre de pièces : 627
  • prix sur le [email protected] : 64,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 83 pour le dragster, 75 pour la Dodge « vintage »
  • temps de construction : 2 heures
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

La scène présentée à l’avant de la boîte semble un peu surréaliste : la Dodge de 1970 se tire la bourre avec l’énorme dragster, sur une piste de course dont on devine les gradins en arrière-plan. Au dos, nous trouvons d’autres visuels des deux voitures avec, comme d’habitude, une photo des véritables bolides.

À l’intérieur, nous trouvons 4 sachets de pièces et 2 notices d’instructions. À la manière du set 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette, les autocollants de la Dodge de 1970 sont transparents et relativement peu nombreux. La planche d’autocollants prévue pour le dragster est nettement plus impressionnante, et il faudra redoubler de vigilance pour aligner tout ceci correctement.

Malgré l’inventaire assez conséquent pour un set de la gamme LEGO Speed Champions, la liste de pièces spécifiques ou rares est finalement assez restreinte. Je vous l’ai résumée dans le tableau ci-dessous. La verrière du dragster est plutôt jolie mais malheureusement, sa teinte est relativement terne.

nombre image nom couleur nombre de sets
4 MUDGUARD 2X4X2, NO. 1 Medium Lilac 1
4 SATELLITE DISH, DIA. 16, NO. 16 Silver Ink 1
1 COCKPIT 4X6X2, W/ FRONT SHAFT, NO. 1 Transparent Brown 1
2 PLATE 1X1, W/ 1.5 PLATE 1X1, DOWNWARDS Medium Lilac 2
1 BEARING ELEMENT 2X2 2/3 Multicombination 2
4 TILE 2X6 Bright Yellow 3

Les minifigs

C’est logiquement Leah Pritchett qui prend place au volant du dragster – même si LEGO n’en fait pas état officiellement. Comme tous les sets de la gamme LEGO Speed Champions désormais, les minifigs sont fournies avec un casque et une chevelure, et les longs cheveux blonds de la jeune femme font nécessairement penser à la pilote de l’Angry Bee. Sa combinaison est superbe, avec des coutures et des liserés jaunes se prolongeant jusque sur les jambes, sans oublier le logo Dodge des deux côtés.

Parité oblige, c’est un homme qui prend place au volant de la Dodge Challenger. Son pantalon est monochrome et il porte une veste à zip orange ornée du logo de l’Angry Bee – l’inscription Dodge étant à retrouver dans le dos. Vous le constaterez sur les photos, LEGO nous propose donc deux jolies minifigs avec ce set.

La construction

Mopar Dodge//SRT Top Fuel Dragster

La construction commence par une superposition de briques SNOT qui vont constituer le « nez » de l’engin. On l’habille de 3 grandes tiles de 2×6 tenons de chaque côté, décorées d’autocollants avec un motif nid d’abeille et portant l’inscription DODGE SRT. On ajoute l’aileron avant, qui supportera les deux petites roues.

On ébauche l’arrière de l’engin en l’allongeant très légèrement, avant de recouvrir la partie inférieure de la machine de grandes tiles jaunes apportant la rigidité nécessaire à la tenue de l’ensemble. L’immense « capot » est fixé sur deux clips, et est donc légèrement incliné. Il est temps de repasser à l’arrière, avec un assemblage de briques SNOT et autres clips qui permettront la fixation des différents éléments – ce qui achève le 1er sachet de pièces.

Un petit sous-assemblage semi-circulaire prend place dans le cockpit. Il reprend également le dossier de l’unique siège. On ajoute le volant, puis on « ferme » les deux côtés avec des grandes slopes noires. Il faudra veiller ici à bien aligner les autocollants. On ajoute la verrière – dont la tampographie est malheureusement un peu terne. C’est dommage : les ailes de l’abeille, vue sur les autocollants, se prolonge sur cette verrière.

On continue ensuite de « travailler » l’arrière du dragster avec différents éléments qu’on vient fixer sur la structure – on aperçoit notamment les principaux éléments du moteur. Des éléments souples constituent les principaux tuyaux – c’est assez convaincant. L’aileron est fixé sur un parallélogramme déformable clipsé de part et d’autre. On termine la construction avec les 4 roues.

1970 Dodge Challenger T/A

La deuxième voiture est basée sur le châssis que LEGO fournit depuis le passage de la gamme LEGO Speed Champions à 8 tenons de large. On l’allonge à l’avant et à l’arrière avec les deux essieux, et on aménage sommairement l’intérieur avec l’assise et un micro transformé en levier de vitesses. On s’intéresse à l’arrière avec les deux passages de roues et un savant assemblage d’éléments SNOT qui permettront, en partie basse, de clipser le bas de caisse. En partie haute, c’est du grand art avec 3 sous-assemblages distincts permettant une jolie reproduction des optiques de la machine. On finit l’arrière avec un petit « béquet » noir, quelques tiles violettes et les dossiers des sièges.

On aménage l’intérieur avec le volant et un tableau de bord sommaire, puis on s’intéresse aux côtés de la machine. On installe les deux passages de roues avant, puis des brackets sur les côtés qui viennent supporter un sous-assemblage faisant office de portières (qui, s’il était nécessaire de le préciser, ne s’ouvrent pas).

L’assemblage de l’avant est réalisé sur le même principe que l’arrière. Le bas de caisse est clipsé, et les optiques sont attachées sur les éléments SNOT de la structure. Quelques tiles et slopes noires constituent le capot, et un petit sous-assemblage est utilisé pour l’entrée d’air. Une grande tile 6×6 et son vilain point d’injection est utilisée pour le toit.

S’ensuit une grande phase d’application d’autocollants, transparents. On essaiera tant bien que mal d’aligner la bande noire avec les briques noires déjà présentes. On regrettera malheureusement les quelques traces de colle. Un petit sous-assemblage, fixé sous la voiture, constitue les deux sorties « mégaphone » caractéristiques de la voiture situées juste devant les roues arrière. On termine notre assemblage avec les 4 roues, dont les jantes sont représentées par des dishs tampographiés (avec un fourni en plus par LEGO, en cas de perte).

Verdict

Avec ce dragster de presque 40cm de long, LEGO nous propose un véhicule jusqu’ici inédit dans la gamme. S’il sera peut-être un peu difficile à exposer à côté des autres voitures de la gamme LEGO Speed Champions, on ne peut pas dire qu’il ne mérite pas d’en faire partie – c’en est peut-être même le représentant ultime.

La représentation proposée par LEGO n’est pas parfaite – comme on peut le constater en observant la photo ci-dessus. On regrettera ainsi un ‘capot’ qui aurait mérité d’être un peu plus incliné et des roues arrières un peu petites. La verrière est également trop imposante – et dommage que LEGO n’ait pas intégré la wheelie bar à l’arrière (non visible sur la photo ci-dessus) – qui permet à la machine de ne pas se retourner.

Ces éléments mis à part, le véhicule est plutôt bien exécuté avec des proportions qui semblent justes et l’intégration de nombreux petits détails. J’adore personnellement le travail apporté à l’arrière de la machine avec une fixation intéressante de l’aileron et un joli travail autour du moteur et de ses différents tuyaux.

La seconde voiture est un bolide vintage, à la manière de celle trouvée dans le set 76903 Chevrolet Corvette C8.R Race Car and 1968 Chevrolet Corvette mettant à l’honneur une autre voiture américaine mythique. Ici, la Dodge nous est proposée dans une livrée violette – inspirée du Plum Crazy Purple de l’époque. Et c’est franchement sympa, en plus d’être original. Et comme le set 76903 – et même si notre dragster est plutôt sympa – j’ai une préférence pour cette seconde voiture. Il faut aussi dire que ses formes plus « carrées » se prêtent plutôt bien à une interprétation en LEGO.

Comme la Corvette, on regrettera le pare-brise avant qui « plonge » devant le capot. La voiture aurait ici mérité une meilleure finition. Au rang des regrets, on notera également le toit et sa grande tile 6×6 avec son vilain point d’injection, ou encore les nombreuses rayures du pare-brise « jeté » au milieu des autres pièces. C’est assez flagrant si vous regardez les photos un peu plus haut. Pour le reste, c’est du tout bon. Les optiques sont brick-built et superbement représentées, et les petits détails sont là. Le plus mythique étant sans doute les sorties « mégaphone » situées juste devant les roues arrières.

Pour ne rien gâcher, la construction de ce second modèle est un véritable régal. Si on oublie les vilains autocollants transparents, toujours un peu galère à appliquer. La construction du dragster est un peu plus « classique » mais n’en reste pas moins sympathique.

Pour résumer, LEGO nous propose avec ce set un ensemble original – de par sa composition (un dragster et une voiture vintage), de la couleur choisie, ou encore des techniques de construction proposées. Reste que 64,99 € pour 627 pièces et deux véhicules, ça reste un peu cher. Même si la présence du dragster peut expliquer une partie de la « différence » avec les 20 € habituels. On attendra donc dans la mesure du possible une promotion – le set étant déjà un peu moins cher chez certains revendeurs.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore chez Amazon ou à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Joli duo de véhicules ! Le dragster est original pour la gamme et plutôt réussi. J’ai quand même une préférence pour la Challenger, la couleur lui va bien, juste dommage d’avoir ce toit aussi carré… Vendue seule, j’aurais craqué !

Thomas Lego

Merci pour la review !
Encore un set Speed Champions très intéressants. Je trouve que les véhicules sont reproduis assez fidèlement. Ce set sera peut-être bientôt dans ma liste de favoris pour les fêtes de fin d’année. Ces nouveautés Speed Champions sont vraiment bien réussis.

Disneybrick

Je ne donne pas dans le speed champion mais ce set est vraiment très réussi et original, a voir pourquoi pas 🙂

Elvis

Set déjà dans ma liste de souhaits
ça va être galère à exposer ce grand dragster 😁

Tonio_sport

La dodge est bien foutue. Reste à changer le toit à la manière de la batmobile 1989. Et ses autocollants transparents, c’est vrai que c’est galère surtout sur les pièces foncées. Et dommage de la mettre en duo avec le dragster. Drôle de combinaison et le prix se fait donc ressentir.