Décidément, 2018 marquera beaucoup d’anniversaires : entre les 60 ans de la brique LEGO et les 40 ans de la minifig telle que nous la connaissons aujourd’hui, il s’agit également des 90 ans de la souris la plus célèbre du monde : Mickey. Il est apparu pour la première fois dans le court-métrage Steamboat Willie en 1928. Pour marquer le coup, LEGO nous propose depuis peu ce personnage culte dans la gamme LEGO BrickHeadz : découvrons ensemble ce que vaut ce set 41624 – Mickey Mouse.

Informations principales :

  • numéro de set : 41624
  • année de sortie : 2018
  • nombre de pièces : 109
  • prix sur le [email protected] : 9,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 38
  • temps de construction : 10 minutes
  • difficulté : facile

Comparateur de prix Amazon

EUR 9,99 Consulter sur Amazon.fr Hier auf Amazon.de Consultar en Amazon.es EUR 9,99 Check on Amazon

Boîte et inventaire

La boîte est au format habituel des BrickHeadz vendues à l’unité. Sur fond jaune, on trouve à l’avant Mickey vu de face, au-dessus de son nom et de son numéro (#66). Dans le coin inférieur gauche, un petit encart nous rappelle que 2018 marque le 90ème anniversaire de la souris. Sur le côté, on trouve le personnage de fiction en train de marcher et au dos, il est présenté aux côtés de sa chérie Minnie Mouse (41625).

A l’intérieur, nous trouvons deux sachets de pièces non numérotés, une plate noire de 6×6 tenons, et une notice d’instructions de 44 pages pliée en deux. Quelques pièces notables sont présentes :

  • Une brique rouge tampographiée avec les boutons du short de Mickey
  • Minifig, Utensil Dish 3 x 3 noires, présentes dans deux sets (je vous laisse deviner l’autre)
  • 4 Brick, Modified 1 x 2 with Studs on 1 Side en dark bluish gray, présentes dans 3 sets

La construction

Nous commençons par le torse, tout à fait standard pour une BrickHeadz. Les deux bras ajoutés ensuite le sont également. La structure interne de la tête est en revanche plus intéressante. Alors que la face arrière est constituée des 3 briques SNOT (Studs Not On Top) habituelles, l’avant est réalisé de manière à placer deux joues lisses au même niveau que ces dernières. Le rang de briques situé au-dessus est également différent, pour s’adapter à cette forme particulière, et pour recevoir les oreilles rondes. Deux panels en coin sont ainsi disposés dans la structure.

On habille ensuite le visage, également très différent des standards habituels comme on pouvait s’en douter. On notera l’utilisation de tiles en quart de cercle pour reproduire la forme caractéristique autour des yeux du personnage de fiction. Les yeux sont ceux habituellement trouvés dans la gamme, il aurait été intéressant qu’ils soient inversés pour mieux coller au personnage (points noirs sur fond blanc). Dommage.

Deux Brick, Modified 1 x 2 x 1 1/3 with Curved Top sont utilisées pour les joues, on habille ensuite les deux côtés et l’arrière de la tête de manière très simple avec quelques tiles. Les jambes sont également différentes de celles vues dans les autres sets de la gamme, ceci afin de représenter les pieds disproportionnés du personnage (ici 3×2 tenons au lieu des 2×1 tenons “traditionnels”). Un fouet fait office de queue, et deux clips tiennent les oreilles en place dans l’emplacement qu’on leur a réservé. On termine en construisant le socle et en posant Mickey sur celui-ci.

Verdict

Le pari était risqué pour LEGO, de tenter une adaptation façon tête au carré de celui qui doit être le plus connu de tous les personnages de dessin animé. Surtout qu’il s’annonçait difficile avant même de se lancer dans le design du personnage : comment concilier la forme caractéristique des personnages de cette gamme, avec les rondeurs de la tête de Mickey ?

Force est de constater que le designer s’en est plutôt bien sorti. Le design du visage est réussi, même si on regrettera l’absence du grand sourire qui caractérise le personnage. Même si les BrickHeadz n’ont (quasiment) jamais de bouche, je pense qu’elle aurait été bienvenue ici. Les oreilles sont représentées par deux dishs noirs qui conviennent parfaitement. Les joues et le nez sont légèrement décalés en épaisseur grâce à une conception intelligente de la structure du visage, et ça fonctionne bien. Les grands pieds sont bien pensés. Comme je le disais plus haut, j’aurais aimé voir des yeux différents (noirs sur fond blanc).

La construction est intéressante, et offrira aux habitués de la gamme quelques nouvelles techniques notamment pour la structure de la tête. Quelques pièces valent également le détour même si elles sont moins nombreuses que dans certaines autres BrickHeadz.

Si vous collectionnez les BrickHeadz et / ou que vous êtes fan de la souris de chez Disney, vous pouvez vous procurer sans crainte cette boîte. Malgré quelques défauts, elle rend hommage de manière honorable au 90ème anniversaire de Mickey Mouse.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou sur Amazon en suivant les liens présents en début d’article. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou à la Fnac (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, et ça permet de soutenir mon « travail ». Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.