Avant propos : je tiens à (re) préciser que je ne suis pas expert de la culture chinoise. N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires si vous le souhaitez !

Avant-propos bis : Malgré les événements actuels, merci de vous abstenir de poster tout commentaire “politique” ou relatif à la crise que nous traversons. Nous sommes ici pour parler de LEGO, il y a les réseaux sociaux si vous voulez vous défouler.

Après un premier test consacré au set 80105 Chinese New Year Temple Fair, je vous propose de découvrir le second set sorti par LEGO à l’occasion du nouvel an Chinois. Découvrons ensemble le set 80104 Lion Dance, ou la Danse du Lion en français.

Informations principales :

  • numéro de set : 80104
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 882
  • prix sur le [email protected] : 74,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 26 par lion, 9 pour l’orchestre, 27 pour la scène et 68 pour la porte de temple.
  • temps de construction :  2 heures 30
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

Sur la boîte au format carré et aux accents rouge et or, les danseurs dans leurs costumes de lions se livrent à une danse sur les poteaux rouges. A l’arrière, nous apercevons les 3 percussionnistes et la porte du temple. Notez que cette première mise en scène est assez trompeuse, mais j’y reviendrai : la porte semble bien plus grande qu’elle ne l’est réellement. Un petit macaron, avec l’idéogramme chinois du printemps, et mentionnant “The Spring Festival – Chinese Festival Special Edition”, ainsi qu’un rat stylisé nous rappelle ce que cette boîte commémore : le festival du printemps, et l’arrivée de l’année du rat. Au dos de la boîte, quelques vignettes nous montrent d’autres détails et mises en scène.

A l’intérieur, nous trouvons 6 sachets de pièces numérotés et une notice d’instructions de 124 pages. Tout comme pour le set 80105, pas l’ombre d’un sticker. Et toute une collection de pièces rares ou tampographiées, certaines étant communes aux deux sets.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
6Plate 1X1 Round W/ 3.2 Shaftteal1
4Dome 2X2, Inverted W. One Studflame yellowish orange1
8Corner Plate 45 Deg. 3X3flame yellowish orange1
1Wheel Ø24dark red1
1Sausagepearl gold1
1Bananablanc1
1Frogblanc1
6Plate 1X1X2/3, Outside Bowteal2
16Plate 1X1 W. Up Right Holderflame yellowish orange2
8Plate 1X2 W. Vertical Gripmedium nougat2
21Plate 2X3 W/ Hor. 3,2 Shaftlight bluish gray3
2Plate 1X1 W/Holder Verticaldark red3
1Mini Brushreddish brown3

Et pour les pièces tampographiées :

nombreimagenomcouleurnombre de sets
5Slide Shoe, Round, 2X2, No. 16rouge1
12Plate, W/ Bow 2X2X2/3, No. 41rouge1
4Tile 2X2, W/ Bow, No. 3jaune1
12Plate, W/ Bow 2X2X2/3, No. 40flame yellowish orange1
6Tile 2X2, W/ Bow, No. 4blanc1
6Plate, W/ Bow 2X2X2/3, No. 39blanc1
10Voodoo Ball, Dia. 10.2, No. 1020blanc1
1Double Sphere 2X2X1 2/3, W/ Knob, No. 15rouge2
1Flat Tile 2X3, No. 32rouge2
2Flat Tile 1X4, No. 148dark green2

Les minifigs

Si la “grosse” boîte réf. 80105 comptait 14 minifigs, cette seconde référence n’est pas en reste avec pas mois de 8 personnages.

Les musiciens

Il sont 3, et portent tous la même tenue. Une tenue magnifique à dominante rouge, tampographiée d’or au niveau du motif sur le torse (qui semble être une tête de lion stylisée) et de la ceinture. Le dos est très simple et ne représente que quelques plis. Tous les 3 portent un bandana rouge sur la tête.

Les danseurs

Là encore ils sont 3 : deux femmes et un homme. Le torse des deux femmes est identique, avec une belle tampographie dorée sur fond blanc, quelques boutons et une ceinture jaune. Le torse de l’homme reprend ce même motif mais sur un fond rouge. En revanche, les 3 pantalons sont différents, suivant la couleur du lion dans lequel les personnages sont censés danser : blanc, doré ou rouge, avec une tampographie de “poils” de lion. Comme vous le verrez dans la suite, l’inventaire de la boîte compte de nombreuses jambes sans le reste, pour les danseurs cachés dans les lions.

Le maire et l’homme en costume de rat

Le maire, aux cheveux grisonnants et en costume cravate, est “armé” d’un pinceau pour finaliser la peinture des lions et ainsi leur donner vie. La minifig la plus “importante” de cette boîte est sans doute le garçon en costume de rat. Il porte une robe traditionnelle avec de jolis motifs couleur or. Nul doute que ce dernier personnage sera recherché par les collectionneurs !

La construction

Les premiers lions

Nous commençons la construction par les deux lions rouges. Sur une brique de 2×6 tenons, on vient disposer des clips à chaque extrémité pour la tête et la queue, puis on la recouvre de brackets qui reçoivent ensuite le pelage. Voyez ici les paires de jambes qui représentent les deux danseurs cachés sous le costume. La conception de la tête est très intéressante : clips, SNOT, bananes détournées en moustaches, ou globes oculaires réalisés avec des bols. C’est très malin, et surtout très joli.

Le troisième lion

Le troisième lion que l’on construit est le seul de couleur blanche, allez savoir pourquoi. Sa conception est identique aux deux lions rouges assemblés précédemment.

La scène

La conception de la scène est assez simple et se base sur une plate triangulaire de 8×8 tenons. La “formidable fonction de percussion” comme LEGO l’appelle dans son descriptif officiel est en fait une mini turntable sur laquelle placer un des percussionnistes. La conception du tambour principal est intéressante, détournant une pièce servant habituellement de roue. Notez également au pied la saucisse de couleur dorée.

Le podium

Nous passons ensuite à la construction du podium sur lequel les danseurs vont se produire. La forme bizarroïde de la base est obtenue en ajoutant deux “angles” (Plate (A) 4M 45°) l’un derrière l’autre, et ce de chaque côté. Le vide qui subsiste dans la partie centrale est mis à contribution pour ranger les divers accessoires : il se referme ainsi sur quelques tenons seulement pour pouvoir accéder facilement à l’intérieur. Une fois le podium recouvert de plates, on y ajoute les poteaux sur lesquels les danseurs feront leurs acrobaties. Ceux-ci sont fixés de la même manière que les toitures des stands du set 80105 : un tenons + un clip pour s’assurer de la solidité de l’ensemble.

Le quatrième et le cinquième lion

Là encore, la conception est identique aux 3 premiers. Seule la couleur change, avec cette fois-ci un schéma couleur or.

La porte du temple

Sur une base grise, on commence par ajouter quatre “bases” grises et quatre poteaux rouges. Les pièces supérieures de ces poteaux sont trouées et permettent d’y fixer des éléments couleur teal. Les poteaux sont alors assemblés deux par deux par un fronton en partie supérieure, et un second fronton plus élevé rassemble les deux poteaux centraux. On retrouve ici les motifs déjà vus dans le set 80105 Chinese New Year Temple Fair.

La toiture

Il est temps d’attaquer le 6ème et dernier sachet de pièces, et ce sera pour la toiture de cette porte de temple. Le schéma de couleurs est identique à celui vu dans le set 80105 : des demi-cylindres oranges sur un fond flame yellowish orange. Et ça fonctionne très bien. Les différents éléments de toit sont clipsés, puis on achève la construction avec le faitage. Sans tous les coins de la toiture, on retrouve des grenouilles de couleur dorée. Qui représentent à leur manière les extrémités travaillées des toitures asiatiques.

Verdict

Et bien il faut dire ce qui est, c’est encore bien joli tout ça ! La porte de temple, avec sa toiture travaillée et ses couleurs chamarrées rappelle le temple vu dans l’autre set célébrant le nouvel an chinois, la référence 80105 Chinese New Year Temple Fair. Les cinq lions sont également très beaux, qu’il s’agisse du corps avec ses pièces tampographiées, ou de la tête dont la construction est sacrément bien fichue. Peut-être aurait-on apprécié un peu plus de détails au niveau du podium qui reste assez simple, et une scène légèrement plus grande pour y installer confortablement les 3 musiciens. J’aurais également aimé trouver un second lion blanc, de sorte à en avoir deux de chaque couleur. Etrange choix de la part de LEGO ici.

On appréciera également la similitude de ce set avec son grand frère, et plus particulièrement pour la porte du temple. Les deux sets pourront sans peine être mélangés et exposés ensemble.

La construction est intéressante, mais fatalement assez répétitive : nous construisons 5 lions, quasiment identiques à la couleur près. Un podium avec deux plateformes et 8 poteaux quasiment identiques. Et une porte de temple avec 4 poteaux et des pans de toiture similaires. Mais on pouvait s’y attendre, et la notice de construction permet d’alterner les assemblage de sorte que la monotonie n’a pas le temps de s’installer.

Alors que j’avais été légèrement déçu des minifigs du gros set 80105, ce n’est pas le cas ici. Toutes les minifigs sont superbement détaillées et les costumes sont sublimes. Seul le maire possède un pantalon monochrome, tous les autres sont tampographiés de motifs très détaillés.

Avec autant d’éléments, il va sans dire que la jouabilité est au rendez-vous. Les poteaux du podium sont solidement fixés sur leur base et permettent d’y fixer sans crainte les lions en train de danser. La “formidable fonction de percussion” comme LEGO l’appelle dans son descriptif officiel est en revanche assez décevante : une simple turntable sur laquelle placer le musicien. Point intéressant également, le designer a prévu la possibilité de ranger les différents accessoires dans une cavité aménagée sous la partie centrale du podium.

Comme d’habitude, je terminerai cet article avec l’aspect “financier” en regard de l’inventaire fourni. Et encore une fois, LEGO a été ici très généreux avec 882 pièces pour 74,99 €. Comme je le disais plus haut, pas un autocollant à mentionner : toutes les pièces sont tampographiées, et elles sont nombreuses. Tout comme le sont les pièces apparaissant avec cette boîte dans de nouveaux coloris,

je vous laisse vous reporter au paragraphe concerné pour plus de détails à ce sujet.

Nous voilà encore en possession d’un set de très bonne facture, mais néanmoins perfectible sur certains points. Le cadeau idéal pour qui s’intéresse de près ou de loin à la riche culture chinoise.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Jouabilité
Minifigs
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Merci pour la review et comme beaucoup, “aucun sticker” que c’est agréable 🙂

Weevy

“Pas l’ombre d’un sticker” comme cette phrase me plaît 🙂

Simicro

Superbe review. Superbes photos. Superbe set.

Elvis

C’est super appréciable l’absence de stickers.
Tu vas vraiment finir par me convaincre à la longue 😆