La curiosité est un vilain défaut, parait-il. Et c’est elle qui m’a poussé, lors d’un passage dans un magasin de jouets, à repartir avec quelques petits trucs de la gamme LEGO VIDIYO : une beatbox – le set 43107 Hiphop Robot Beatbox – et deux bandmates – la série de personnages à collectionner sous la référence 43101 Bandmates.

Je n’étais pas spécialement emballé par le concept de la gamme LEGO VIDIYO, mais je voulais me faire mon propre avis. Pour rappel, cette gamme est issue d’un partenariat entre LEGO et Universal Music Group. Et elle propose de créer des clips musicaux, dans lesquels sont mises en scènes des minifigs plus loufoques les unes que les autres. Ces clips musicaux sont agrémentés de beatbits – présentés sous la forme de tiles tampographiées – qui permettent d’ajouter différents effets / accessoires / décors à votre vidéo.

Il existe un total de 6 beatbox, chacune contenant un personnage et sa petite scène / boîte de transport. Ce doit être mon côté geek qui m’a poussé à choisir la référence 43107 HipHop Robot Beatbox (73 pièces – 19.99 €). À l’intérieur de la petite boîte cubique, on trouve de quoi construire une petite boîte de transport / scène pour la minifig incluse.

L’assemblage ne prend guère plus de 5 minutes, l’expérience de construction n’étant ici clairement pas le sujet principal. La boîte contient également 16 beatbits. 2 sont exclusifs à la beatbox en question, et les 14 autres sont aléatoires. Dans la “base” de la boîte, 16 emplacements permettent de ranger les 16 beatbits fournis.

Les bandmates (43101 Bandmates – 4,99 € pièce) se présentent comme une série de minifigs à collectionner, à ceci près qu’ils sont présentés dans une boîte en carton rigide. Il y a un total de 12 personnages à collectionner. Dans chacune de ces boîte, vous trouverez évidemment une minifig, un beatbit exclusif à celle-ci, et deux beatbits aléatoires. Si vous avez la chance de tomber sur une boîte neuve, il est assez facile de choisir les minifigs que vous voulez ou de vous faire une collection complète – ci-dessous une image publiée par le site allemand Stonewars. Chaque colonne de 12 boîtes est en fait une série complète.

J’ai pu ainsi “choisir”, pour ma part, le shark singer et l’alien keytarist. Si la construction n’est pas au coeur de la gamme, la collection l’est sans aucun doute. Les collectionneurs apprécieront ainsi les superbes minifigs et leurs accessoires, mais peut-être aussi les fameux beatbits. Il s’agit de tiles 2×2 tampographiées, et il faut dire qu’elles sont également plutôt jolies. Il y en a 104 en tout, et réussir à toutes les obtenir risque de ne pas être évident.

Les beatbits sont organisés en plusieurs catégories suivant leur couleur. Certains permettent de réaliser des pas de danse, d’autres déguisent vos personnages, ou modifient la scène sur laquelle ils se produisent. Une fois scannés, les beatbits sont organisés dans une collection visible directement dans l’application.

Car tout le concept tourne autour d’une application qui vous permet la mise en scène des différentes minifigs. Si le concept vous intéresse, faites cependant attention : il faudra disposer d’un terminal plutôt récent. Vous trouverez la page dédiée à la compatibilité sur la boutique officielle.

La création du clip musical se déroule en plusieurs étapes :

  • la construction de la “scène”, avec la minifig (un bandmate ou la minifig issue d’une beatbox) et les beatbits que vous souhaitez

  • le scan de cette scène avec votre téléphone
  • la constitution éventuelle d’un groupe, avec plusieurs minifigs. Le nom du groupe n’est pas libre mais aléatoire (permettant d’éviter des choses inappropriées). Vous pouvez cependant “tourner” de nouveau pour trouver un nom qui vous plait mieux.
  • le choix du morceau. À l’heure actuelle c’est assez limité : 31 morceaux sont proposés. Ils sont issus du catalogue Universal Music Group et vous pourrez y retrouver des artistes comme Lady Gaga, Elton John ou Imagine Dragons. Mais aussi des musiques “maison” comme Shake avec L.L.A.M.A., Ne-Yo et Carmen DeLeon.

  • le scan de la “scène” avec 3 possibilités de taille pour la minifig. Le clip peut donc aussi bien être réalisé à l’échelle minifig, qu’avec un personnage aussi grand que vous. Mais dans ce second cas, il faudra prévoir un peu d’espace et tourner le clip dehors.
  • le tournage : la musique démarre, vous pouvez alors user des différents beatbits pour modifier le clip. Ceux-ci déguiseront vos minifigs, changeront la scène ou leur feront faire des pas de danse par exemple.
  • une fois le tournage terminé, il est possible de le partager sur un réseau social protégé : tous les contenus sont modérés avant leur mise en ligne. Vous pouvez ainsi partager jusqu’à 20s de vidéo sur un clip d’une minute – en vous connectant avec un compte LEGO. Notez également (j’ai essayé sur mon iPhone) que l’enregistrement d’écran est désactivé dans l’application – interdisant ainsi le partage des vidéos sur un autre réseau social que celui prévu par LEGO.

Ci-dessous une petite vidéo de présentation des principales fonctionnalités de l’application.

Il est également possible de faire plein d’autres choses avec l’application :

  • le tournage d’un clip offre de l’expérience, sous une forme de “monnaie” qui permet, par exemple, de personnaliser la position des personnages sur la scène ou de modifier votre pochette d’album
  • des “défis” sont proposés, comme l’utilisation d’un beatbit particulier – la réalisation de ce défi offrant également de l’expérience. Des défis saisonniers, limités dans le temps, sont également proposés
  • on peut bien évidemment regarder les clips réalisés par les autres utilisateurs. Il est possible de les classer par “tag”, pour retrouver par exemple l’utilisation de certains beatbits ou minifigs
  • il est possible de créer une “pochette d’album” avec une photo (virtuelle et générée par l’application) de votre groupe. Vous pouvez ainsi choisir le fond, la police utilisée ou encore la disposition des personnages sur celle-ci.

Je vous le disais un peu plus haut (et c’est à mon avis un peu dommage) : l’expérience de construction se résume au strict minimum. LEGO “explore” avec cette gamme d’autres terrains mais s’éloigne peut-être un peu trop de ce qui a fait son succès : être un jeu de construction. Ce qui reste par contre, c’est la part belle laissée à l’imagination dans la création du clip musical, les beatbits et l’application offrant des possibilité de personnalisation très intéressantes.

Je ne suis clairement pas la cible de cette gamme mais il faut avouer que c’est plutôt bien fait et fonctionnel. Du moins, en ce qui me concerne : j’ai la chance d’avoir un téléphone suffisamment récent. Et ce ne sera peut-être pas le cas des plus jeunes à qui cette gamme est destinée.

Dernier point non négligeable : tout le contenu partagé par les utilisateurs est modéré avant sa mise en ligne. Un point qui rassurera certainement les parents, dans une époque où les réseaux sociaux occupent une place parfois trop importante dans nos vies et dans celle des plus jeunes. De là à croire qu’ils préféreront LEGO VIDIYO à TikTok… ce n’est pas gagné !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce concept. Vous trouverez la beatbox sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Thomas Lego

Merci pour cet article😃 ! Ton article donne un bon aperçu du concept😃 ! Pour ce qui est des figurines et des tiles, le tout est magnifique. Cela me donne surtout envie de collectionner les figurines. Par contre, le prix est assez onéreux ! Pour le concept de jeux en lui-même, je ne suis pas du tout le public visé. L’application est en revanche bien faite. Ce qui me gène c’est de voir que les jeunes vont encore devoir passer du temps devant leur smartphone et une application. Je préfère les vraies constructions. La seule application LEGO que j’utilise est… Lire la suite »

Cuzion

J’ai aussi été curieux et à la première connexion, rien n’a fonctionné. Seconde chance et l’appli tourne mais n’étant pas la cible, j’ai “joué” 5 minutes avec.
Je trouve dommage de devoir scanné à chaque fois les minifigs mais bon.
Pour les bandmates, j’aurai su qu’une colonne était la collection complète … bah tant pis ^^’

Spike

Vidiyo killed the radio star
Vidiyo killed the radio star
In my mind and in my car
We can’t rewind, we’ve gone too far 🙄

Le Tonyz

Merci d’avoir testé cette gamme, surtout pour sa partie application. Ça semble plutôt bien fait, reste à avoir un smartphone ou une tablette assez récent pour réellement en profiter, sinon ça reste juste des minifigs chères. A voir si ce genre d’expérience marchera, le côté construction étant pratiquement inexistant, à l’inverse de la gamme Mario où l’on a cette aspect construction et création de niveau avant de passer à la partie interaction. Je ne suis pas du tout la cible, ça m’amusera sans doute dix minutes le temps de parcourir l’application, mais sans plus. Avec des promos, j’en achèterai sûrement… Lire la suite »

Elvis

Clairement les AFOLs ne sont pas la cible (sauf pour la partie collection des minifigs ?)
Il y a quelques beaux temps de chargement (et ton tél est récent…)
Tu as essayé de voir si l’on pouvait tromper l’appli par une photo au lieu des pièces Lego ?