La gamme LEGO Super Mario semble rencontrer un franc succès, certainement dû à son originalité et au fait qu’il s’agisse d’une des franchises les plus iconiques du jeu vidéo. En plus des traditionnels sets, une quatrième série de personnages à collectionner sortira le 1er janvier prochain, et LEGO m’en a fait parvenir une boîte. Je vous propose donc de découvrir en détails les 10 personnages qui composent celle-ci, portant la référence 71402 Character Packs Series 4.

C’est la première fois que j’ai l’occasion de tester une série de personnages à collectionner – cette review aura donc une forme un peu différente de ce que vous avez l’habitude de lire sur le blog 😉

Informations principales :

La boîte et les sachets

Comme les autres séries de personnages à collectionner de la gamme LEGO Super Mario, celle-ci s’ouvre pour se transformer en présentoir et dévoiler 18 sachets opaques répartis sur 2 colonnes. La série contenant 10 personnages, il n’y aura, au mieux, qu’une série par boîte.

Dans la mienne, j’ai eu 8 personnages en 2 exemplaires, et 2 autres en un seul. Les sachets « uniques » étant situés au bout de chaque colonne au fond de la boîte. Ci-dessous ma répartition – sans garantie que ce soit la même dans toutes les boîtes. Pour obtenir une série complète dans une boîte neuve, et si toutes les boîtes se ressemblent, il suffira donc de prendre une colonne complète, et le dernier personnage, au fond, de l’autre. Le Mechakoopa et la Butitine (Stingby) ne sont en effet présents qu’en un seul exemplaire.

Pour les identifier, j’ai combiné deux « techniques » : j’ai commencé par peser tous les sachets, permettant de savoir quel sachet était différent d’un autre en fonction de son poids. À une exception près : le sachet du Mechakoopa pesait, à 0,01g près, le même poids que celui du Paracoccinelly – j’ai donc affiné en tâtant les sachets pour être sûr de mon coup, ici en retrouvant les pièces Technic du Mechakoopa.

Chacun des sachets contient la trentaine de pièces nécessaires à l’assemblage du personnage, et une petite notice d’instruction légèrement plus grande qu’un A5 pliée et scotchée. Il est également possible de retrouver les instructions de construction dans l’application LEGO Super Mario, disponible sur tablette et smartphone. On y retrouve également des mini-vidéos de démonstration du fonctionnement, en interagissant avec la figurine de Mario.

Les personnages en détail

Congélo (Freezie)

27 pièces – Apparu pour la première fois dans Mario Bros, en 1983
Interaction avec Mario : le gèle, avec une petite animation « glacée » sur le torse.

C’est le plus « ancien » de tous les personnages de cette collection, apparu dans le premier Mario Bros. en 1983. D’une jolie couleur light royal blue, le visage est tampographié sur un bouclier Nexo Knights et le code-barres se situe dans le dos.

Mechakoopa

31 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario World, en 1990
Interaction avec Mario : sauter dessus deux fois, pour 3 pièces.

Assez logiquement, c’est le seul personnage à être constitué, en partie, d’éléments Technic. Les pattes, le cou et la bouche sont articulés, et il dispose même d’une « clé » pour le remonter. Et j’adore ses yeux !

Fourmili (Ant Trooper)

27 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario 3D World, en 2013
Interaction avec Mario : donne 1 pièce.

Contrairement aux jeux vidéo où il faut affubler Mario d’un costume pour pouvoir s’en défaire, ici il suffit de « sauter » sur le Fourmili pour l’éliminer et récupérer une pièce. La tampographie est sympa mais un peu terne. On appréciera ici les rayures medium lilac / dark blue sur la queue, rappelant celles de l’animal

Goomin (Goombrat)

26 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario Bros. U, en 2012
Interaction avec Mario : donne 1 pièce.

Il semble sacrément énervé sur son rocher, notre Goomin. On remarquera ici les jolis détails sur la tête, mais je pense qu’une pièce intermédiaire, pour le « corps », aurait pu être intégrée. Mention spéciale ici pour le socle d’exposition, joliment travaillé.

Raplapla (Scaredy Rat)

28 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario Bros Wii, en 2009
Interaction avec Mario : donne 1 pièce.

Ici encore, une jolie mise en scène avec des morceaux de mur sand green et une chandelle rappelant les endroits où se terre le Raplapla. L’enchaînement des angles entre les oreilles, les yeux et le museau parait un peu trop « brut » – même s’il était, techniquement, difficile de faire beaucoup mieux.

Voyou (Bully)

35 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario 64, en 1996
Interaction avec Mario : un saut normal ne donne rien. Un salto donne 9 pièces.

Il faudra faire une cascade avec Mario pour récupérer les pièces que le Voyou vous réserve. J’aime beaucoup la réalisation ici, le designer ayant même pris le soin d’intégrer des pièces oranges à la base des cornes.

Petit Pingouin (Baby Penguin)

29 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario 64, en 1996
Interaction avec Mario : interagir avec le code-barres devant lui donne 1 pièce.

Les pingouins vus dans la Montagne Gla Gla dans Super Mario 64 ont peut-être la tête un peu plate, mais pas autant que notre personnage qui semble ici un peu disproportionné. La réalisation de l’arrière de la tête est également un peu étrange.

Butitine (Stingby)

31 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario 3D Land, en 2011
Interaction avec Mario : donne 1 pièce.

Un personnage très mignon et franchement réussi à mon goût, avec ses petites pattes noires, son dard et ses mini-ailes. Joli travail également pour le socle d’exposition avec sa végétation, et les pièces transparentes faisant voler notre Butitine.

Crapognon (Coin Coffer)

29 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario 3D Land, en 2011
Interaction avec Mario : plusieurs sauts ‘timés’ permettent d’obtenir plusieurs pièces – je n’ai pas réussi à le faire, peut-être un bug de « jeunesse ».

Difficile ici de reproduire la forme de la créature de base, mais je trouve que le designer s’en tire plutôt bien. On retrouve les deux pièces jaunes pour les « lèvres », et deux round tiles sur les côtés faisant penser aux pièces distribuées par le Crapognon.

Paracoccinelly (Para-Biddybud)

31 pièces – Apparu pour la première fois dans Super Mario 3D Land, en 2011
Interaction avec Mario : donne 1 pièce

Un dernier personnage que je trouve également réussi, et fidèle à la créature dont il s’inspire. La transition dark blue / rouge fonctionne bien, et les petits points sur les slopes rouges sont intéressantes. Les yeux sont peut-être un peu ternes, tampographiés sur une pièce noire.

Verdict

Dans leur grande majorité et comme j’ai pu vous le dire plus haut, je trouve ces personnages plutôt réussis. Avec un petit bémol pour le Raplapla et le petit pingouin que je trouve un cran en dessous des autres. Ce que je trouve également très appréciable dans cette série de personnages, c’est qu’elle offre malgré tout une (petite) expérience de construction d’une trentaine de pièces par personnage.

L’autre élément intéressant est sans doute la plateforme sur laquelle sont situés les protagonistes. Elle représente de manière minimaliste « l’habitat » de la créature en question, et permet d’intégrer celle-ci dans les niveaux que vous aurez choisi de construire avec d’autres sets de la gamme LEGO Super Mario. Chacun des personnages dispose également d’un code-barres avec lequel la figurine interactive de Mario / Luigi peut interagir. Si la réaction est souvent la même (en donnant une pièce), certains offrent des réactions différentes – comme le Congélo qui gèlera votre personnage. Et si vous voulez rendre au personnage un aspect plus « naturel », il sera assez simple de remplacer la tile portant le code-barres par une autre, monochrome.

On appréciera enfin, pour que tous les fans soient comblés, la variété des jeux dont lesquels les figurines sont tirées – depuis le premier Mario Bros. de 1983 avec le Congélo, jusqu’à Super Mario 3D World, de 2013, avec le Fourmili. Chacun des personnages s’est évidemment (souvent) retrouvé dans les titres qui suivaient.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur cette série de personnages à collectionner. Vous la trouverez sur la boutique officielle LEGO, à cette adresse. Ils seront disponibles le 1er janvier 2022. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour m’avoir offert l’opportunité de tester cette série. La fourniture d’un set ne garantit en rien un test positif, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cornard

Personnellement j’ai eu le pingouin et je trouve son socle sympa

Thomas Lego

Cette nouvelle collection de personnage de l’univers des jeux Mario est vraiment sympa. Le design des personnages est en général plutôt réussi et ceux-ci vont venir mettre encore plus d’animation dans les parcours fait par nos soins. Les collections de personnages sont bien souvent ce que je préfère dans ce thème.

Elvis

Je n’ai été chez Nintendo qu’une seule fois avec la N64 et c’est le fameux Goldeneye qui m’y avait amené. Je n’ai jamais joué à Mario, je ne suis pas la cible de cette gamme, donc je vais éviter de dire une bêtise 😁

Simicro

Mephisto à la longue tu deviendras un pro du tâtage ? Et punaise tu as des instruments de précision pour pouvoir distinguer 2 paquets à 0,01g près 😉