Coup de tonnerre aujourd’hui dans le petit monde des AFOLs : LEGO annonce son rachat de la plus grosse plateforme d’achat / vente de sets et pièces entre particuliers, Bricklink.

Fondée en 2000, la plateforme Bricklink est forte de plus d’un million d’utilisateurs, et de 10 000 boutiques en ligne proposant la bagatelle de 600 millions d’objets. Bricklink édite également le logiciel Stud.io (gratuit), permettant à tout le monde de créer informatiquement le projet de ses rêves, de le partager sur Bricklink, et évidemment d’y commander les pièces nécessaires à sa réalisation.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe, de nombreux intervenants sur les forums et les réseaux sociaux se demandant le but réel de cette acquisition, au-delà du fait de “renforcer les liens [de LEGO] avec son importante base de fans adultes (AFOLs)”. Pour disposer d’informations supplémentaires sur les habitudes d’achats ? Pour toucher un peu d’argent après la revente des sets offerts sous conditions d’achat ? Les spéculations vont bon train.

Pour le moment, LEGO nous indique ne pas vouloir changer intrinsèquement le système de fonctionnement de Bricklink. Wait and see…

Et vous, que vous inspire cette acquisition ?

Le communiqué de presse complet (en anglais) est à retrouver à cette adresse.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Simicro

Hello guys, Pour commencer, je vois que l’humour d’Elvis est toujours présent (“centaines de briques”) 😉 Après, j’enfonce une porte ouverte mais tout est dans l’infographie : 1) Community : un accès direct à la communauté. A ma connaissance LEGO ne disposait pas en propre d’une plate-forme communautaire aussi importante même avec LEGO Ideas ? 2) Studio : accès à la technologie. Du coup, avec son logiciel propre et avec cette acquisition comprenant Stud.io, TLG devient monopolistique sur le marché des logiciels de création LEGO virtuel. Car il n’y a pas d’autre logiciel concurrent ? 3) Market Place : accès… Lire la suite »

Elvis

J’aime beaucoup ton analyse
Mais comment faire vivre deux systèmes en parallèle ?
Ideas et Bricklink sur les MOCs /la communauté ?
Les logiciels de création ?
La vente en ligne de produits neuf plus chers sur le shop ?
Le temps comme tu le soulignes apportera les réponses
Il faut juste être patient (ah mince ce n’est pas si facile…)

Simicro

1) Comment faire vivre deux systèmes en parallèle ? Ideas et Bricklink sur les MOCs /la communauté ?
==> Avant le rachat, Ideas et Bricklink vivaient déjà leurs vies en toute autonomie et continueront même si TLG ne touche à rien

2) Les logiciels de création ?
==> Moi je prendrais “le meilleur” des deux et je comblerais ses faiblesses avec les forces de l’autre. Puis j’éliminerais ce dernier. Pas vraiment d’intérêt à maintenir les 2.

3) La vente en ligne de produits neuf plus chers sur le shop ?
==> Je ne vois pas pourquoi.

Elvis

1. la question se posait en effet si TLG souhaitait modifier quelque chose
2. clair
3. parce que c’est déjà le cas 😉

Elvis

Je regarde ce site bricklink depuis quelques temps dans l’idée de trouver certains vieux sets
J’espère juste que Lego ne va pas venir changer la donne dans les relations vendeurs/acheteurs qui m’ont l’air bonnes
Pour le prix d’achat ça a du se chiffrer en plusieurs centaines de briques, non ? 🙂
OK… ->[]