Il y a certains jouets de notre enfance qui nous marquent plus que d’autres. Et bien que ce n’ait rien à voir avec du LEGO, je garde un souvenir impérissable d’un modèle réduit de Lamborghini Countach rouge et ses fameuses portières en élytre.

J’ai volontairement gardé ce test pour la fin de cette série de reviews dédiées aux nouveautés LEGO Speed Champions de mars 2022. Car j’aime garder le meilleur pour la fin, et au vu des visuels officiels la promesse était belle. Bref, je vous propose de découvrir aujourd’hui le set LEGO Speed Champions 76908 Lamborghini Countach, rendant hommage à cette voiture italienne mythique des années 1970.

Le modèle proposé par LEGO s’inspire plus précisément du modèle LP 400 S, sorti en 1978 – avec ses jantes Campagnolo Bravo et sans le rétroviseur périscopique de la LP 400. Le moteur LP 400 (pour Longitudinale Posteriore – longitudinal arrière et 4 L de cylindrée) développe jusqu’à 400 ch.

Informations principales :

Boîte et inventaire

Sur la boîte, notre Lamborghini Countach roule sur les pavés de la rive du Tibre, à Rome. On aperçoit en arrière plan le le château Saint-Ange (en italien : Castel Sant’Angelo). À l’intérieur, on trouve 2 sachets de pièces numérotés, une notice d’instructions de 84 pages et une planche d’autocollants transparents – au moins, il n’y aura pas de différence de teinte avec les pièces qu’ils couvriront. Il faudra par contre être vigilant à ne pas laisser de traces de doigts sur les pièces…

L’inventaire est plutôt généreux, avec 262 pièces pour 19,99 €. Il ne contient néanmoins que peu d’éléments rares – deux précisément, avec le pare-brise et les jantes tampographiées.

nombre image nom couleur nombre de sets
1 WINDSCREEN 6X6X1,1/3, NO. 9 Transparent Brown 1
4 FLAT TILE 2X2, ROUND, NO. 1230 White 1

La minifig

À voiture vintage, pilote vintage. La tenue du pilote est ici plutôt simple avec des jambes monochromes (probablement un jean), et un gilet noir à zip aux couleurs du constructeur italien. Il dispose d’un casque noir ou d’une chevelure (on choisira) et d’une clef à molette – qui sert en fait surtout à retirer les jantes des roues si on le souhaite. On pourra également choisir l’expression du visage, avec un côté plus sérieux que l’autre. Simple et efficace.

La construction

La voiture se base sur le châssis habituel de la gamme. On le prolonge de part et d’autre avec les deux essieux. Après avoir ajouté les bas de caisse, on se concentre sur l’arrière. La structure interne est ici particulièrement travaillée, avec des assemblages intéressants d’éléments SNOT et de charnières. On intègre, dans la structure, deux éléments Technic qui permettront la fixation des sous-ensembles formant les entrées d’air et la partie supérieure des feux.

On passe ensuite à un grand sous-ensemble, comportant les deux cônes rouges translucides qui feront office de feux stop. En dessous, deux slopes incurvées sont fixées sur des clips, pour venir épouser la forme de ces cônes. Les 4 pots sont clipsés en partie inférieure, et une tile est décorée d’un autocollant portant l’inscription Lamborghini Countach. On fixe ce sous-ensemble à l’arrière, puis on construit deux sous-ensembles symétriques. Ils viennent s’insérer dans les pièces Technic de la structure, qu’on bascule ensuite pour former les 2 entrées d’air. C’est franchement malin, et le résultat est là. On termine cette étape avec un dernier sous-ensemble, décoré de deux autocollants, qui vient s’insérer entre ces deux entrées d’air.

On se déplace vers l’avant, puis on ajoute les deux portières décorées de petits rétroviseurs. On s’intéresse alors à l’habitacle, joliment aménagé avec son tableau de bord de couleur rouge.

Un premier sous-ensemble forme le bas de caisse avant, on le fixe sur deux petites barres dépassant de la structure. On y voit deux autocollants, qui seront ensuite cachés et visibles par transparence sous les feux. Le sous-ensemble suivant forme le capot et les deux feux « plats ». Il se fixe sur deux charnières pour trouver l’angle désiré. On termine avec l’aileron, clipsé à l’arrière, la verrière, et enfin les 4 roues et leurs jolies jantes.

Verdict

Avec ses formes anguleuses, la Lamborghini Countach semblait particulièrement adaptée à une conversion dans la gamme LEGO Speed Champions. Et LEGO nous le prouve avec ce modèle, qui propose un design à la hauteur des espérances. Hormis les portières en élytre, pour ainsi dire impossibles à reproduire à cette échelle, on retrouve (presque) tous les éléments qui rendent cette voiture si particulière.

On appréciera ainsi, par exemple, le joli travail apporté côté intérieur avec un joli tableau de bord rouge. Les optiques sont sublimes, qu’il s’agisse de l’avant laissant apparaître des autocollants sous les pièces transparentes, ou de l’arrière avec ses optiques trapézoïdales habilement reproduites à l’aide de cônes rouges translucides. Toujours à l’arrière, le travail apporté à la carrosserie est sublime notamment autour des feux ou dans la manière de réaliser les entrées d’air, légèrement saillantes à l’arrière du pare-brise.

On appréciera d’ailleurs, pour une fois, que le pare-brise « standard » qui équipe la quasi-totalité de la gamme soit particulièrement adapté au modèle qui nous intéresse aujourd’hui. Seul petit regret à ce sujet, une tampographie un peu terne et pas vraiment raccord avec le blanc de la carrosserie. Les seuls autres éléments tampographiés sont les célèbres jantes Campagnolo Bravo équipant la belle italienne.

Pour le reste, il faudra passer par des autocollants. Même pour le sigle Lamborghini sur le capot – et je trouve ça un peu dommage. Ce sont d’ailleurs les seules étapes un peu laborieuses de la construction, même si on appréciera que les stickers sont transparents, éliminant le défaut habituel d’une différence de couleur entre les autocollants et les pièces qu’ils recouvrent. Pour le reste, l’expérience de construction est un véritable régal, vous avez dû vous en rendre compte à la lecture du chapitre précédent. Mention spéciale ici, évidemment, à la réalisation de l’arrière et des pièces « épousant » les optiques et formant, par la même, les énormes entrées d’air.

La minifig proposée est plutôt simple, mais le blouson « vintage » qu’il porte semble cohérent avec la voiture qu’il pilote. Concernant l’inventaire, il se situe dans la moyenne concernant le nombre de pièces, mais reste finalement assez pauvre en éléments rares. Reste que le budget semble raisonnable, avec 262 pièces pour 19,99 €.

En bref, voilà encore une très jolie réalisation de LEGO dans cette gamme Speed Champions, que les amateurs apprécieront aussi bien pour son design que pour l’expérience de construction qu’elle propose.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore chez Amazon ou à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifig
Jouabilité
Bonne affaire
Un bel hommage de LEGO à l'une des voitures sportives italiennes les plus mythiques qui soit !lamborghini-countach-lego-speed-champions-76908-review
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Thomas Lego

Merci pour cette revue !
Ce véhicule est superbe est surtout très réaliste ! Une belle réalisation avec un design fidèle !
Je trouve que la gamme Speed Champions s’améliore de plus en plus et devient toujours plus intéressante !

Cuzion

Très belle réussite que cette Countach. Si je devais vraiment pinailler, je trouve son aileron un peu épais mais le design général rattrape ce léger souci.

Elvis

Je l’avais en poster dans ma chambre 🤩
Je l’aurais donc en briques dans ma Lego room 😎

Le Tonyz

Je comprends que tu l’aies gardé pour la fin, cette Countach est sublime ! Et j’ai le même souvenir que toi. Je possède toujours depuis l’enfance, ma petite Countach rouge de chez Bburago. D’ailleurs, c’est plutôt un bon choix cette robe blanche, ça change un peu et cette couleur lui va bien. Très beau travail de l’arrière, tout comme l’avant. C’est un bon point que les autocollants soient transparents. D’ailleurs j’ai découvert récemment une petite technique pour les fixer sans laisser de traces de doigts : le séparateur de briques. On peut l’utiliser pour attraper et positionner les autocollants, c’est… Lire la suite »

Tonio_sport

Toute une époque… Hâte de me la procurer. La plus ressemblante, la plus réussi. J aurais bien aimé voir l ouverture des portes mais bon je pense que c est mission impossible avec ce gabarit.