On continue notre tour d’horizon des nouveautés LEGO Ninjago attendues pour le 1er janvier 2023, avec aujourd’hui un set de la collection « EVO » qui nous propose divers engins / dragons à améliorer en fin de construction avec différents accessoires. Aujourd’hui, c’est Kai aux commandes d’un mech, lui-même installé sur une grosse moto, que je vous propose de découvrir avec mon test du set 71783 Kai’s Mech Rider EVO !

Informations principales :

  • numéro de set : 71783
  • année de sortie : 2023
  • nombre de pièces : 312
  • prix sur le [email protected] : 44,99 €
  • nombre d’étapes de construction :
    • 46 pour le mech
    • 61 pour la moto et ses améliorations
  • temps de construction : 1 heure
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Pour un set proposé par LEGO à 44,99 €, la boîte n’est pas bien grosse. Et pour cause : l’inventaire proposé est également plutôt réduit avec 312 pièces au compteur. Sur sa face avant, Kai est installé dans son mécha, lui même chevauchant une énorme moto. Dans les rues de Ninjago City, il est aux prises avec le roi squelette et un chasseur squelette, Nya lui prêtant main forte. Au dos, LEGO nous explique le concept « d’évolution » de la machine avec deux images : la moto et le mécha nus, et l’autre où ils sont agrémentés de différentes améliorations.

À l’intérieur de la boîte, on trouve 4 sachets de pièces numérotés, un sachet non numéroté avec quelques accessoires squelettiques, deux pneus, une notice d’instructions de 120 pages et une petite planche de 6 autocollants. La notice est ponctuée de petits dessins au fil des étapes, nous racontant « l’histoire » du set – vous verrez en photo la première image un peu plus bas.

Je le disais un peu plus haut : avec 312 pièces, l’inventaire n’est pas spécialement généreux. Il contient néanmoins quelques éléments exclusifs comme une bannière tampographiée, et une jolie collection d’éléments dorés.

Les minifigs

4 minifigs nous sont proposées dans cette boîte. Du côté des méchants, on trouve deux membres de l’armée squelette : le roi et un chasseur. Le roi est identique à la minifig que j’ai déjà pu vous présenter dans mon test du set 71786 Zane’s Ice Dragon Creature. Le chasseur reprend pour sa part la tenue du chevalier, vue dans ce même set, à l’exception d’un chapeau rouge rond. La réalisation est impeccable, mais certaines tampographies sont un peu ternes sur les pièces noires.

Et du côté des gentils, 2 ninjas sont de la partie : Kai et Nya. Leurs tenues ne sont pas inédites – on retrouve Kai dans le set 71767 Ninja Dojo Temple et Nya dans le set 71766 Lloyd’s Legendary Dragon, tous deux sortis début 2022. N’en reste pas moins que la réalisation est exemplaire, qu’il s’agisse de leur tenue ou de leur masque bi-injecté. À la différence des squelettes, nos deux héros disposent d’un double visage.

La construction

Le mécha

Le premier sachet de pièces est dédié à la construction du mécha. Comme d’habitude avec ce type de construction, on commence par le torse équipé de différents ball joints et autres clips, sur lesquels viendront se fixer les jambes et les bras. Le torse doré est également articulé sur des clips, pour pouvoir placer Kai aux commandes. Dans le dos, deux autres clips permettent d’attacher les katanas dorés. Les coudes et les genoux sont fixes : les 4 membres utilisent la même pièce, formant un angle, en guise de structure. Les deux pieds sont identiques et fixés sur des ball joints, et les épaulières sur des clips en haut des bras. Sur celles-ci, deux autocollants qui ne sont pas spécialement faciles à appliquer correctement, comme d’habitude avec les pièces courbes.

La moto

La construction de la moto commence par une structure centrale à base d’éléments SNOT, qu’on commence par décorer sur le dessus avec une grande pièce courbe (en forme de coque de bateau) qui fera office de selle. Remarquez ici les deux clips noirs qui serviront à clipser le mécha sur la moto. Le guidon est formé par des éléments Technic. Deux grandes pièces courbes sont fixées en partie supérieure, séparées par les pots d’échappement – les mêmes pièces utilisées pour les épaules du mécha. Avec, là encore, un autocollant. On termine cette étape avec une décoration à base de crémaillères noires à l’avant.

Le sachet de pièces suivant nous permet de construire les deux fourches, réduites à leur plus simple expression : deux beams Technic. Les roues sont fixées sur des pins à ces derniers. On ajoute également deux marchepieds – et la moto « non upgradée » est terminée.

Les évolutions

Le quatrième et dernier sachet de pièces est dédié à la construction des différentes « évolutions » de la moto et du mécha : des pots d’échappement avec des flammes, des lames dorées, une immense arme et une « Bannière concentration » tampographiée. L’arme peut être fixée dans la main du mécha grâce à un pin Technic.

Verdict

La moto ne prend sa forme définitive qu’après l’ajout des différents accessoires visibles juste au-dessus. Sans ces derniers, l’aspect des fourches est vraiment rachitique et pour tout dire, la moto ne semble alors pas finie. J’ai donc un peu de mal à comprendre le nouveau concept « d’évolution » introduit avec cette gamme de produits mais bon, ce n’est pas bien grave.

Lorsque tout est en place, l’ensemble est en revanche plutôt réussi avec cette énorme moto, chevauchée par un mécha piloté par Kai. L’idée est vraiment sympa et offre un niveau de jouabilité tout à fait satisfaisant – le mécha pouvant se suffire à lui-même lors d’une première phase de « combat » contre les squelettes avant qu’il ne se décide à prendre sa moto pour en finir définitivement. Un petit lance-machins aurait pu être un ajout intéressant. Fait récurrent dans cette gamme LEGO Ninjago, les ennemis de nos héros n’ont malheureusement rien pour pouvoir se défendre.

La construction est bien pensée et plutôt divertissante, avec deux engins bien différents à assembler. J’ai également beaucoup aimé que la notice soit ponctuée d’illustrations nous racontant une histoire, au fil des étapes de construction. Seul regret notoire (vous allez vous dire que je radote), certains des autocollants ne sont pas spécialement faciles à appliquer et vu leur faible nombre et le prix demandé par LEGO, ces quelques éléments auraient mérité d’être tampographiés.

Car c’est indéniablement le point noir de ce set : son prix. 44,99 € pour 312 pièces dans une  gamme « maison », ça fait très cher : plus de 14 cents la pièce ! Même si le set contient de nombreux grands éléments et une jolie collection de pièces dorées, ça n’explique pas tout.

Pour en finir avec les minifigs, et comme très souvent dans cette gamme, c’est une réussite : deux ninjas avec Kai et Nya, et deux membres de l’armée squelette avec le roi et un chasseur. La tampographie est soignée et les couvre-chefs sont superbes, c’est un sans faute si on oublie le défaut habituel des tampographies un peu ternes sur les pièces noires.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le Shop[email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
kais-mech-rider-evo-lego-ninjago-71783-reviewUne énorme moto et un mécha pour la chevaucher : en voilà une bonne idée ! L'ensemble est bien exécuté et la jouabilité au rendez-vous - on regrettera juste le prix demandé par LEGO, bien trop élevé pour une boîte de ce calibre.
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Merci pour cette review,
comme tout le monde ici, c’est beaucoup trop cher pour ce que ça offre.
Après il est pas mal comme set, Ninjago reste une valeur sûre mais pas à ce prix.

Le Tonyz

Dommage pour ce prix si élevé. Le mécha n’est pas si mal, et toujours de belles minifigs. La moto seule à un côté bobber.

Thomas Lego

Merci pour cette revue Mephisto !
Je trouve ce set Ninjago très intéressant. La moto est pas mal, mais c’est le mécha que je trouve le plus intéressant. En revanche, comme toujours en Ninjago, ce que je préfère, ce sont les figurines. Un beau set qui rejoindra peut-être ma collection !

Elvis

Merci pour le test.
J’hésite encore à mettre cette boîte dans ma liste de souhait car le prix est clairement abusé pour ce que l’on obtient.
Il faudra une grosse promo pour me faire franchir le cap

Joyeux Noël à toute la communauté Brickonaute !