Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de la gamme LEGO Marvel. Début Août, LEGO a ajouté à cette gamme 4 nouvelles références, dont le set 76165 Iron Man Helmet que j’ai pu tester et qui est loin d’être mémorable. Mais parmi ces 4 nouvelles références, deux d’entre elles semblent plus prometteuses. Je vous propose de découvrir aujourd’hui le set 76167 Iron Man Armoury (L’armurerie d’Iron Man) qui se veut être une “extension” du set 76125 Iron Man Hall of Armour sorti l’année dernière.

Informations principales :

  • numéro de set : 76167
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 258
  • prix sur le [email protected] : 29,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 25 pour le Hot-Rod, 48 pour l’armurerie
  • temps de construction :  40 minutes
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, Iron Man en armure est en train de défendre son laboratoire de l’incursion de deux agents de l’AIM. L’armure “MK II” est rangée dans sa case, et le Hot Rod est garé au milieu. Les cinq minifgs présentes dans le set nous sont présentées en bas à droite. Au dos, Tony Stark a remisé son armure et se dirige vers le Hot Rod, un joint de culasse dans une main et une tasse dans l’autre.

A l’intérieur, nous trouvons deux sachets de pièces numérotés, une notice d’instructions de 68 pages et une planche de 15 autocollants dont la plupart sont transparents. Hormis les minifigs dont je vous parle juste en dessous, on ne trouve pas dans ce set d’élément spécifique ou rare.

Les minifigs

A l’instar du set 76125 Iron Man Hall of Armour, les minifigs seront incontestablement un critère d’achat pour de nombreux collectionneurs. Et pour cause : l’une d’elle est exclusive, le “Prototype Iron Man” inspiré de la version “MK II” de l’armure. S’il ne s’agit pas d’une minifig, notez également que la microfig d’Iron Man est exclusive à ce set – et vous en trouverez deux.

Les deux armures sont absolument superbes. Seule la version MK II est exclusive à ce set, l’autre armure est présente dans une demi-douzaine de boîtes. La tampographie est fine, complexe et très bien réalisée, jusque sur les pieds. Les reflets argentés / dorés sont également du plus bel effet. Notez que les casques sont “monobloc” à la différence des anciennes versions, qui pouvaient s’ouvrir pour laisser apparaître le visage de Tony Stark. Ici, ce n’est pas spécialement gênant : les têtes situées sous les casques sont transparentes et servent juste de support à ceux-ci.

Mais du coup, le double visage de Tony Stark avec son affichage tête haute ne sert pas à grand chose : quoiqu’il arrive, on ne le verra pas sous le casque – si on choisit de changer la tête située sous une des armures. La minifig de Tony Stark est peut-être la plus décevante du set, service minimum ici avec des jambes monochromes et un torse déjà vu à deux reprises pour Owen Grady dans des sets de la gamme LEGO Jurassic World. On notera, souci récurrent chez LEGO, la couleur terne de la peau tampographiée sur le torse.

Les deux agents de l’A.I.M. sont plutôt bien faits, même si on peut se demander ce qu’ils fabriquent dans cette boîte. Sûrement pour apporter quelques antagonistes et les histoires qui vont avec. La tampographie du torse est ici très bien réalisée également, tout comme la visière du casque et le respirateur. Dommage seulement que les jambes ne soient pas tampographiées également.

Bilan en demi-teinte donc pour ces minifigs – mais ça reste pas mal quand même.

La construction

La construction commence par quelques accessoires qui rappelleront à certains les films de l’univers Marvel : une caisse de jouets, un burger et un joint de culasse (une simple tile décorée d’un autocollant).

Nous nous occupons ensuite du Ford Flathead Roadster de 1932, le Hot-Rod de la collection de Tony Stark. Il se base sur le châssis habituel des petits véhicules LEGO City et est assemblé en un petit quart d’heure. La construction est simple et consiste en quelques slopes à l’arrière, deux panels sur les côtés pour les portières, un petit moteur brick-built basé sur des charnières et des feux avants / feux stops représentés par des round plates transparentes. Les roues sont de tailles différentes à l’avant et à l’arrière et offrent au véhicule un look assez sympa.

Avec le sachet portant le numéro 2 nous construisons l’armurerie à proprement parler. Et cette construction commence par 4 modules identiques, à la vitre arrière près : les 4 modules sont décorés du schéma d’une armure différente d’Iron Man. C’est assez répétitif et pas très intéressant, et il faudra faire bien attention lors du collage des stickers sur les grandes pièces bleues translucides. Au bout de ces 4 modules, on en rajoute un petit cinquième sous la forme d’un bureau avec un téléphone et la micro-fig d’Iron Man. On termine avec quelques accessoires : deux écrans clipsés sur des bras de robots, un extincteur et une clef plate.

Verdict

Comme je le disais plus haut, on ne va pas se mentir : la plupart des personnes qui acquerront ce set le feront pour ses minifigs. Et plus en particulier pour les deux armures d’Iron Man. Si la plus “récente” n’est pas inédite, l’autre (inspirée de la version MK II) l’est. Et les deux sont superbement réalisées. Si on devait émettre une critique et être jusqu’au-boutiste, une tampographie des bras aurait été appréciable.

Si ces deux minifigs sont très sympathiques, les autres sont plus quelconques. Les deux agents de l’A.I.M. sont là pour apporter un ennemi à affronter – ils sont bien réalisés mais on pourra les trouver dans bon nombre d’autres références. Quant à Tony Stark, c’est peut-être la minifig la plus décevante. Son torse est très quelconque, et le visage est également vu et revu dans d’autres sets de la gamme. D’autant que d’un côté du visage on retrouve l’affichage “tête haute” de l’armure qui se justifierait si on pouvait juste enlever la face des casques des armures comme dans certaines versions précédentes d’Iron Man. Ce n’est pas le cas, ces derniers étant monobloc.

Le set se veut être une extension du set 76125 Iron Man Hall of Armour sorti l’année dernière. Et à ce titre, ça fonctionne : les 4 “modules” de l’armurerie sont rigoureusement identiques et donc compatibles. Au niveau du design cela reste très sommaire, mais les collectionneurs apprécieront cette nouvelle manière de présenter les différentes minifigs en leur possession.

Il fallait apporter un peu de jouabilité à cette boîte et c’est le petit Hot Rod qui s’y colle. Inspiré du Ford Flathead Roadster de 1932 vu dans le film, il est minimaliste mais globalement bien réalisé. A cette échelle, difficile de reproduire les flancs blancs des pneus ou d’offrir un moteur détaillé mais à mon goût, le designer s’en tire très honorablement. Deux stud-shooters prennent place sur les côtés du moteur. On se demande ce qu’ils font là, mais ils apportent eux aussi leur dose de fun.

Au rang du fan service, LEGO aura pris le soin d’intégrer dans ce sets quelques petits détails comme cet énorme hamburger, ce joint de culasse ou encore la microfig d’Iron Man (inédite – et fournie en deux exemplaires). Pas inoubliable, mais c’est toujours ça.

Le prix public conseillé de cette est de 29,99 €. A ce prix, on réfléchira tout de même pour se voir offrir un morceau de présentoir et une petite voiture, avec cinq minfigs dont une seule est réellement inédite. On guettera ainsi une promo pour s’offrir ce petit set, pas dénué d’intérêt mais un peu cher pour ce qu’il a à proposer.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Weevy

Je n’arrive vraiment pas à me faire à ces nouveaux casques d’Iron Man car j’y vois une économie de bout de chandelle de la part de LEGO…
Dommage, parce qu’à part cela, ce petit set est vraiment très sympathique, bien fourni en minifig, et plus abordable que son grand frère.

Cuzion

J’ai eu ce set avec une petite promo et d’un coup le prix en devient raisonnable.
Je l’ai clairement pris pour l’armure et aussi un peu pour le Hot Rod.
En tout cas, c’est une jolie extension quoiqu’un peu chère.

Le Tonyz

J’aime bien le petit Hot Rod de ce set, il me rappelle beaucoup ceux que j’ai dans mon vieux set 6561.

Elvis

Ce set n’est dans ma liste que dans le but de prolonger le Hall of Armour avec aussi une armure inédite.
Il faudra de toute façon attendre une bonne promo.
Pour le reste… 😉