On continue les tests de la gamme LEGO Harry Potter, avec un set rappelant la visite de nos sorciers au village de Pré-au-Lard. Et plus précisément deux des bâtiments composant le village : la confiserie Honeydukes, tenue par M. et Mme Flume, et la taverne Les Trois Balais tenue par Mme Rosmerta. Je vous propose de découvrir aujourd’hui la référence LEGO Hary Potter 76388 Hogsmeade Village Visit.

Informations principales :

  • numéro de set : 76388
  • année de sortie : 2021
  • nombre de pièces : 851
  • prix sur le [email protected] : 84,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 121 pour Honeydukes, 163 pour les Trois Balais
  • temps de construction : 2 heures
  • difficulté : moyenne à difficile (autocollants)

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, les tenanciers des deux établissements sont devant leurs portes : M. et Mme Flume pour la confiserie Honeydukes, et Mme Rosmerta pour l’auberge Les Trois Balais. Deux élèves sont de sortie (Harry Potter et Dean Thomas), ainsi que Minerva McGonagall. Sur le côté, on apprend que le set contient une minifig dorée exclusive à l’occasion des 20 ans de la gamme. Il s’agit ici de Ron Weasley. Au dos, on découvre l’intérieur des deux bâtiments ainsi que quelques mises en scène. Il y est également précisé qu’on trouvera dans la boîte 4 Wizard Cards aléatoires à collectionner.

À l’intérieur, nous trouvons 6 sachets de pièces numérotés – 3 pour chaque bâtiment. Nous avons également deux notices d’instructions (92 et 116 pages), et 2 planches d’autocollants. L’une est sur un fond transparent et servira pour Honeydukes, l’autre est opaque. Les notices et les planches de stickers sont livrées en vrac dans la boîte, les miennes sont arrivées un peu cornées. Si vous constatez des dégradations plus importantes, n’hésitez pas à le faire savoir au service client LEGO qui fera le nécessaire.

Parmi les 851 pièces qui composent l’inventaire, on notera un certain nombre d’éléments rares que j’ai résumés dans le tableau ci-dessous. Je reviendrai sur le cas des minifigs un peu plus bas.

nombre image nom couleur nombre de sets
2 PLATE 4X4 ROUND W. SNAP Dark Green 1
2 BRICK 4X4 ROUND W. Ø4.9 W. KL. Dark Green 1
8 BRICK WITH BOW 1X3X3 Sand Yellow 1
2 BRICK W. BOW 1X5X4 Sand Yellow 1
2 WALL ELEMENT 1x6x5, ABS Sand Yellow 1
14 ROOF TILE 2X1X2 Sand Yellow 1
1 PLATE 1X3 W/ 2 KNOBS Dark Stone Grey 2
8 BRICK W. BOW 1X5X4 Medium Nougat 2
2 CUP, NO. 1006 Multicombination 2
2 MINI SHIELD Reddish Brown 2
1 GLASS FOR FRAME 1X2X3 Transparent Brown 2
2 WALL ELEMENT 1x6x5, ABS Medium Nougat 3
1 PLATE 1X10 Sand Green 3
1 FRAME 1X4X6 Sand Green 3

Les minifigs et éléments « collector »

Plusieurs sets LEGO Harry Potter sortis cette année sont accompagnés d’éléments « collector » visant à célébrer le 20ème anniversaire de la gamme. On retrouve dans cette boîte une minifig dorée de Ron Weasley. La tête et la chevelure sont exclusives à ce set. Le torse, portant dans le dos l’inscription 20 Years LEGO Harry Potter est identique à celui de Harry Potter trouvé dans le set 76386 Hogwarts: Polyjuice Potion Mistake, et à celui d’Hermione du set 76387 Hogwarts: Fluffy Encounter.

On trouve également dans ce set 4 tiles tampographiées inspirées des chocogrenouilles – les friandises vues dans la saga Harry Potter. Elles sont aléatoires – j’ai eu pour ma part deux exemplaires de Godric Gryffondor, Albus Dumbledore et Bertie Bott (Bertie Crochue – le créateur des dragées surprises). Il y en a 16 au total à collectionner.

Hormis la minifig « collector » de Ron, le set compte 6 autres personnages. Et hormis Harry Potter dont le torse se trouve dans un total de 4 sets, toutes les autres minifigs ont un torse exclusif. C’est également le cas de la robe de Minerva McGonagall, et du pantalon / tablier de Mme Flume. Les tampographies sont toutes très soignées, avec une mention spéciale pour McGonagall et Mme Flume.

Tous les personnages disposent d’une expression secondaire pour le visage, et ceux de M. Flume et de Dean Thomas sont, pour le moment, exclusifs à cette boîte. Bref, vous l’aurez compris : LEGO nous gâte ici avec de jolis personnages, qui devraient attiser l’appétit des collectionneurs.

La construction

Honeydukes

On pourra choisir de partager la construction avec quelqu’un : les deux bâtiments disposent chacun d’une notice, d’une planche d’autocollants et de sachets de pièces qui leur sont propres. Les sachets portant les numéros 1 à 3 couvrent la construction de la confiserie Honeydukes.

On commence par assembler une base blanche, couverte à l’intérieur de Plates 2×2 w/ 1 knob blanches et noires formant un damier. Des étals verts, et une première rangée de briques entourent le tout. On ajoute dans les deux vitrines semi-circulaires et sur les étals toute une collection de confiseries.

Les murs situés à gauche et à droite sont de grands panels dans lesquels il est nécessaire d’appliquer un autocollant – et ce n’est pas si évident que cela. La boutique est voutée : le premier étage est supporté par plusieurs arches. On s’occupe de la façade en y ajoutant une porte et une enseigne, avant de passer au deuxième sachet de pièces.

Un deuxième sachet qui commence difficilement : il est nécessaire d’appliquer de grands autocollants transparents, sur des demi-cylindres eux-mêmes transparents. Pour une boîte portant la mention « 8+ », c’est un peu compliqué… Juste au-dessus, des briques rondes vertes portent également l’inscription Honeydukes, on veillera à bien aligner les autocollants.

On ajoute alors le plancher du niveau supérieur. On y fixe des charnières qui recevront la toiture, puis on aménage l’intérieur avec la réserve de la boutique – une caisse, quelques accessoires et deux petites alcôves. Là encore, une arche permet d’accéder à l’intérieur depuis l’arrière. On termine cette étape avec deux pans de toiture fixés sur les charnières.

On ajoute une vitre au premier étage – elle aussi flanquée d’un autocollant transparent. On complète alors la toiture avec deux nouveaux pans fixés également sur des charnières, avant de compléter la partie centrale par une petite avancée. On complète l’aménagement intérieur et on ajoute deux petites cheminées pour terminer ce premier bâtiment.

Il reste quelques pièces dans le sachet portant le numéro 3. Elles servent à assembler un peu  de décor extérieur : un candélabre, un banc et un écriteau avec l’avis de recherche de Sirius Black.

Les Trois Balais

Nous passons ensuite à l’assemblage du second bâtiment, l’auberge Les Trois Balais. Que l’on entame logiquement par la base, ici de couleur grise et blanche. La première rangée de brique est gris, les suivantes seront en dark tan. On construit ainsi la façade avec deux fenêtres, avant de nous occuper de l’intérieur. On y trouve un comptoir et une grande table, ainsi que quelques accessoires : une bougie, une coupe, une bouteille… et évidemment deux bières au beurre. Sur chacun des deux côtés, on fixe un grand panel lui aussi décoré d’un autocollant côté intérieur. Décidément…

Sur la porte, un autocollant reprend les têtes rétrécies vues dans le film / le livre. On ajoute des arches et plates couleur reddish brown qui supporteront l’étage supérieur, avant de construire un petit porche devant l’entrée décoré comme il se doit. On termine cette étape avec le plancher du premier étage.

On commence l’étape suivante en complétant les murs du premier étage, puis on aménage l’intérieur de celui-ci de manière assez sommaire, avec un fauteuil, un bureau et une table basse. Des petites fenêtres sont disposées sur deux niveaux différents. Quelques éléments blancs nous rappellent que l’hiver règne lors de la visite de Harry à Pré-au-Lard.

On construit alors une cheminée, puis une « tour » centrale avec une fenêtre plus imposante. En partie supérieure, des arches permettront de recevoir le deuxième et dernier étage.

Nous attaquons alors le 6ème et dernier sachet de pièces. On continue d’élever les murs du premier étage, qui s’achèvent par des arches en partie supérieure. Deux petits tableaux (des autocollants) décorent l’intérieur. On ajoute quelques éléments de décoration au-dessus du porche d’entrée, puis nous nous occupons de la toiture. Comme pour Honeydukes, elle est fixée sur des charnières. Deux éléments sont fixés au-dessus du porche d’entrée, et deux autres autour des petites fenêtres de l’étage.

Concernant le porche d’entrée, on notera l’utilisation intéressante de slopes inversées et d’un bouclier pour représenter les éléments en bois sous-jacents. On reprend le même principe pour la toiture située au-dessus de la « tour » centrale, dont les deux pans sont eux aussi fixés sur des charnières. Nous terminons la construction avec deux petites cheminées.

Verdict

Je vais commencer par le point qui fâche, comme ça ce sera fait. Les autocollants. Dans une boîte portant la mention 8+, leur nombre et surtout la difficulté d’application de certains me paraissent particulièrement inadaptés. Je pense ici surtout aux grands autocollants à appliquer à l’intérieur des panels du rez-de-chaussée des deux bâtiments, et aux grands éléments transparents sur les deux vitrines semi-cylindriques de la confiserie Honeydukes. Une grande précaution devra être prise pour les coller, afin d’éviter les traces de doigts et de les aligner correctement.

Autre regret, d’un ordre plus « technique » : les stickers de la confiserie sont imprimés sur un fond transparent. Ceux qui sont censés être opaques (par exemple ceux sur fond rose au-dessus des vitrines) laissent apparaître par transparence la teinte de la pièce sous-jacente et sont ainsi nettement plus ternes que prévu. Bref, certains éléments de ce set auraient clairement mérité d’être tampographiés !

Ça, c’est dit. Car pour le reste, c’est franchement pas mal. À commencer par le design extérieur des deux bâtiments. Les formes et les couleurs sont cohérentes avec leurs alter-egos cinématographiques, même si un sand green aurait peut-être été plus adapté pour la confiserie. Le côté asymétrique de la taverne est bien reproduit, et l’échelle entre les différents niveaux des bâtiments est cohérente – tout comme l’angle retenu pour les toitures. La neige est joliment représentées sur celles-ci, plaçant comme il se doit notre (portion de) village en saison hivernale.

On notera tout de même qu’afin de proposer une boîte à un tarif raisonnable, leurs dimensions ont été adaptées : la confiserie Honeydukes aurait dû être plus large, et l’auberge Les Trois Balais plus haute. 3 « accessoires » sont malgré tout inclus : un banc, un candélabre et un écriteau portant l’avis de recherche de Sirius Black.

Côté intérieur, c’est également très bon. Les élèves pourront ressortir les mains pleines de confiseries de chez Honeydukes, tandis que McGonagall pourra siroter tranquillement une bière au beurre aux Trois Balais. Le 1er étage de chez Honeydukes n’est jamais vu dans les films, mais malgré tout le designer s’en tire bien. Concernant l’auberge, on retrouve à l’étage la pièce où discutent notamment Mme Rosmerta et McGonagall au sujet de Sirius Black.

Le choix de minifigs est intéressant et fait la part belle à des personnages rarement (voire jamais) vus chez LEGO : M. et Mme Flume, Mme Rosmerta ou encore Dean Thomas. Minerva McGonagall et Harry Potter sont également de la partie. J’aurais aimé malgré tout trouver également Hermione et Ron, pour qu’ils puissent partager une bière au beurre avec Harry – mais on fera sans. En termes de réalisation c’est également plutôt bon, avec une petite préférence pour ma part concernant McGonagall et Mme Flume. On remarquera enfin que 5 des 6 personnages proposés sont exclusifs à ce set, ce qui devrait attiser l’appétit des collectionneurs.

Collectionneurs qui devraient également être tentés d’ajouter à leur collection la figurine dorée de Ron Weasley, incluse dans cette boîte pour célébrer les 20 ans de la gamme. On y trouvera également 4 tiles « chocogrenouilles » tampographiées.

Je vais conclure cet article comme de coutume avec une considération plus « financière » : à 84,99 € pour 851 pièces, notre set se trouve dans la partie haute des prix habituellement pratiqués pour la gamme Harry Potter – et les quelques éléments rares ou les 7 minifigs ne suffisent pas à mon goût à justifier cet écart de prix. On le trouve d’ores et déjà moins chez chez les revendeurs habituels : 69,99 € chez Amazon à l’heure où j’écris ces lignes.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore chez Amazon ou à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Merci pour ta review, je trouvais ce set très attirant. Il risque fort de me lancer un peu plus dans la gamme HP… Je trouve les bâtiments très réussis et un joli choix de personnages en minifigs. Comme tu le soulignes bien, le gros point noir est cette grande quantité d’autocollants dont certains difficiles à positionner ! Pour le prix demandé, on aurait pu attendre au grand minimum des tampographies sur les vitres !

Thomas Lego

Merci pour cette revue très détaillée.
Très joli set ! Je ne m’intéressais pas du tout au thème Harry Potter avant, mais c’est dernier temps, mon avis change. J’aime beaucoup les figurines de ce set.
En revanche, il est vrai que ce set est assez cher.

Julien

Merci pour ta revue bien détaillée et intéressante pour les minifigs.
Il y a de bons sets, voir très bons, où l’expérience de montage est gâchée par un nombre important de stickers et pénibles à placer.
Et je crois que celui-ci en fait clairement partie, vraiment dommage.
Néanmoins les techniques des toits enneigés sont pas mal, et ce set pourrait être un winter village set.
Je ne l’ai pas encore monté, mais je prendrai mon temps pour les stickers.
Encore merci.

Disneybrick

Ayant acheté ce set mais pas encore eu le temps de la monter j’ai parcouru en diagonal ta review histoire de ne pas trop me spoiler le montage 😉 Sinon ça m’a tout l’air d’être vraiment un super set, on a l’habitude de voir régulièrement de nouvelles itération du chateau, du diagon alley mais pré au lard reste très minoritaire en terme de représentation (3 sets à ce jour). Qui plus est les bâtiments s’intégreront sans trop de mal dans un dio de Noel 😉

tonio_sport

Tout est bien résumé dans ton dernier paragraphe. Et merci d’avoir réaliser cette review.

Elvis

C’est clairement pas cool pour un set 8+ ces énormes stickers…
Pour le reste, étant un pur novice de cette franchise, je me fie à ton jugement 😉