Parmi les nouveautés LEGO Harry Potter disponibles depuis le 1er Juin dernier, le set que je vais vous présenter aujourd’hui est celui qui m’a le plus surpris. La référence 76393 Harry Potter & Hermione Granger nous propose en effet de construire des versions géantes (26cm) des minifigs des deux personnages que nous avons l’habitude de voir dans la gamme. Je vais donc les appeler “maxifigs” dans la suite de cet article 😉.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que LEGO se livre à l’exercice, avec une maxifig (près de deux fois plus grande que les personnages qui nous intéressent) sortie en 2000 sous la référence 3723 LEGO Mini-Figure.

Informations principales :

  • numéro de set : 76393
  • année de sortie : 2021
  • nombre de pièces : 1673
  • prix sur le [email protected] : 139,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 302 pour Harry, 308 pour Hermione
  • temps de construction : 4 heures
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, les deux maxifigs sont en train de marcher, baguette à la main. Difficile de dire où elles se trouvent exactement. On les retrouve dans une autre position au dos, tandis qu’en partie basse plusieurs vignettes nous montrent la mobilité des membres et les dimensions des personnages (26cm de haut).

À l’intérieur, nous trouvons 12 sachets de pièces numérotés de 1 à 8, un 13ème contenant la cape de Harry. Nous avons également deux notices d’instructions séparées (140 et 148 pages), une par personnage.

On trouve logiquement un petit paquet de pièces intéressantes dans ce set, essentiellement couleur chair (light nougat). Je les ai résumés dans le tableau ci-dessous.

nombre image nom couleur nombre de sets
1 CAPE, NO. 46 noir 1
2 BRICK 4X3 W. BOW/ANGLE dark bluish gray 1
2 WALL ELEMENT 1X6X5, NO. 14 dark bluish gray 1
1 BRICK 4X6, OUTSIDE BOW W/ CUT OUT, NO. 1 light nougat 1
4 BRICK Ø16 W. CROSS light nougat 1
12 ROOF TILE 1X4, INV., DEG. 45, W/ CUTOUT light nougat 1
12 PLATE 2X3 light nougat 1
24 ROOF TILE 1X1X2/3, ABS light nougat 1
16 BRICK 1X2, OUTSIDE HALF BOW light nougat 1
8 BRICK 1X3 light nougat 1
21 PLATE 1X1 light nougat 1
8 PLATE W. BOW 1X4X2/3 light nougat 1
2 BRICK W/BOW 1/3 light nougat 1
1 BRICK W/ BOW 1/3, NO. 1 light nougat 1
1 BRICK 4X6, OUTSIDE BOW W/ CUT OUT, NO. 2 light nougat 1
8 BRICK W/BOW 1/3 reddish brown 1
2 BRICK 1X1X3 dark tan 1
2 BRICK Ø16 W. CROSS dark tan 1
1 VEGETABLE, NO. 3 dark tan 1
3 FRAME 1X2X2 teal 2
10 FLAT TILE 1X2 light nougat 2
8 PLATE 2X2 ROUND olive green 2
5 ROOF TILE 2X2X1 45 DEGR. – BOT. 45 DEGR. reddish brown 2
4 ROOF TILE 1X4, INV., DEG. 45, W/ CUTOUT blanc 2
6 BRICK 2X2 flame yellowish orange 3
2 ANGLE PLATE 1X2 / 2X2 medium lilac 3
1 PLATE 1X2 W/ VERT. TUBE dark tan 3

Construction et design

Harry Potter

On choisira invariablement de commencer par l’un ou l’autre personnage, et on pourra même partager la construction avec quelqu’un : les deux notices sont séparées, tout comme les sachets de pièces constituant chacun des acolytes. J’ai choisi de commencer par Harry Potter.

On commence par assembler un cadre qui sert de “base” au torse. Un liseré dark red / flame yellowish orange nous rappelle les couleurs de la maison Gryffondor. La partie “centrale” du torse est composée de 4 éléments : 2 bases constituées d’éléments technic, dans lesquelles viennent se fixer deux sous-ensembles constituant les côtés du torse / les épaules. À l’intérieur, un ingénieux système à base d’engrenages et de pins à friction permettra par la suite de positionner les bras sans qu’ils retombent sous leur propre poids. On avait déjà pu voir un tel système (encore plus robuste) dans un tout autre set, pour les pattes du T. rex de la référence 75936 Jurassic Park: T. rex Rampage.

On complète le torse avec quelques slopes et deux grands panels, dont un est tampographié du col avec la cravate rouge et or. Puis on referme la partie haute avec plusieurs tiles et une turntable sur laquelle on viendra fixer la tête. Nous nous occupons alors des hanches. On assemble la partie centrale constituée essentiellement d’éléments SNOT, traversée par un axe Technic. On y ajoute un cadre noir, aux mêmes dimensions que celui situé à la base du torse et pour cause : il s’agit de la partie haute des jambes. Remarquez cependant que l’assemblage est inversé : les tenons pointent vers le bas. On termine cette étape avec deux ball joints de chaque côté, qui assureront la friction avec les jambes.

Et justement, on attaque l’étape suivante avec les jambes. Là encore, la conception est plus complexe qu’elle n’en a l’air. L’assemblage extérieur, visible, est plutôt classique et fait appel à quelques éléments SNOT – notamment pour réaliser les arrondis au niveau des hanches. On vient glisser à l’intérieur de chacune des jambes un sous assemblage constitué d’éléments Technic, qui vient ensuite se fixer sur les axes assemblés précédemment.

Harry revêt ensuite sa cape (un grand morceau de tissu – fixé au niveau des épaules et non du cou comme on peut le voir pour les minifig), puis on passe aux deux bras. Une charnière permet d’obtenir l’angle du coude et quelques pièces lisses habillent le tout avant de les fixer, eux aussi, sur les axes Technic laissés en attente au niveau du torse. On termine cette étape avec les deux mains (dont la rotation est possible une fois fixées) ; puis la baguette magique qui renferme en son “coeur” une plume de phénix, représentée ici par une petite tige rouge.

Vous le voyez sur la photo précédente, il ne manque plus que la tête de ce pauvre Harry. On commence par en assembler la structure, comme on pourrait la retrouver dans les casques / têtes déjà sortis dans les gammes Star Wars ou Marvel : des plates, quelques cadres et beaucoup d’éléments SNOT. Le cou est représenté par une rangée de slopes, et le raccord avec le visage avec une seconde rangée. C’est d’ailleurs, à mon goût, le défaut principal de ce set : ce raccord est un peu approximatif.

Remarquez ici la pièce utilisée pour le visage, tampographiée. Il s’agit d’un tout nouvel élément au doux nom de BRICK 4X6, OUTSIDE BOW W/ CUT OUT. Comme on le ferait pour d’autres sets, on habille ensuite la structure du visage sur ses différentes faces avec ici une chevelure particulièrement travaillée. Il faudra d’ailleurs être vigilant lors de la lecture des instructions. On appréciera également la slope tampographiée de la cicatrice en forme d’éclair. Une fois la tête terminée, il ne reste qu’à la fixer au corps et notre premier personnage est terminé.

Hermione Granger

Vous vous en doutez : si elle n’est pas rigoureusement identique, la construction d’Hermione est très similaire à celle d’Harry. On notera quelques différences :

  • dans la fixation de l’axe des bras à l’intérieur du torse – le principe de friction restant le même
  • dans la réalisation des jambes avec les chaussettes grises
  • dans la structure interne de la tête
  • et évidemment dans la réalisation de la coiffure, beaucoup plus imposante, de la jeune fille. Prévoyez un bon éclairage pour naviguer dans toutes ces pièces reddish brown !

Ci-dessous les photos des principales étapes – vous constaterez vous-même la ressemblance avec Harry Potter 😉

Verdict

Le design est globalement réussi, et l’avantage d’avoir choisi des personnages sous licence comme premier essai pour ces “maxifigs” est une bonne idée : ils sont instantanément reconnaissables par tout fan de l’univers en question – même si ledit fan n’est pas particulièrement fan de LEGO. On remarquera malgré tout quelques défauts inhérents à l’exercice, en particulier dans la réalisation des courbes : le raccord cou – visage et la réalisation des mains sont ainsi assez approximatifs.

Pour le reste, l’échelle est cohérente (dilatation d’un facteur 6) et la conception est très bien pensée : nos maxifigs sont articulées comme leurs petites soeurs, permettant de les exposer dans des positions très variées. La conception interne est telle que les articulations offrent suffisamment de friction pour que les membres restent en place. Et on appréciera l’absence totale de stickers. Cela fait de nos deux maxifigs des objets très sympathiques à exposer.

Car oui, c’est bien à cela qu’elles sont destinées, malgré la présence de la marque “10+” sur la boîte qui pourrait les catégoriser comme des jouets. Étant les seules représentantes de leur catégorie, elles feront leur petit effet dans toute collection.

Il est néanmoins assez probable que ce set soit une sorte de “galop d’essai”, visant à recueillir les premières impressions des fans sur un tel concept. Et si le succès est au rendez-vous, nous devrions avoir droit à d’autres personnages. Car ce n’est pas ce qui manque au catalogue LEGO, entre les licences, les gammes “maison” et les sets vintage : j’en connais certains qui rêveraient d’un Black Falcon ou d’un astronaute Classic Space ! Peut-être que d’autres se risqueront à réaliser leurs propres modèles. Et, en l’état, il manque au moins une maxifig de Ron Weasley pour compléter le trio.

La conception de nos maxifigs, qui pourrait paraître simple au premier abord, est finalement plus complexe qu’elle n’y parait. Elles sont assemblées de la même manière que pourrait l’être une “vraie” minifig, dont on retrouve tous les composants : torse, bras, mains, tête, hanches et jambes. La seule différence résidant dans le fait qu’on ne peut pas retirer la chevelure – bien fixée sur la structure de la tête. On remarquera également le petit “easter egg” du designer : chacune des baguettes magiques renferme une petite barre colorée symbolisant le “coeur” de cette dernière : une plume de phénix pour Harry Potter, et un ventricule de dragon pour Hermione Granger.

La construction est logiquement répétitive pour le second personnage, sa conception étant très similaire à celle du premier. Mais pour celui-ci, la surprise est vraiment au rendez-vous et on retiendra quelques techniques de construction intéressantes. Le bon moyen pour ne pas tomber dans la monotonie est sans doute de partager la construction avec quelqu’un : LEGO fournit deux notices d’instructions et les sachets sont numérotés.

La question du prix est assez délicate pour ce set. De manière assez triviale, on pourra constater que 139,99 € pour 1673 pièces ce n’est pas si mal pour un set sous licence, surtout que l’inventaire contient une jolie collection d’éléments spécifiques. De l’autre, on constatera qu’il s’agit, avec la référence 76389 Chamber of Secrets (1176 pièces – 139,99 €), du set le plus cher de la gamme sorti le 1er Juin dernier. Mais qu’il ne propose la construction “que” de deux personnages – sans aucune minifig dont la présence aurait pu être intéressante pour se rendre compte de l’échelle.

En bref, LEGO nous propose avec cette boîte un set original et très bien conçu, qui ravira les fans du sorcier à lunettes. Mais qui aurait mérité d’être un peu moins cher.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore à la Fnac. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Pour une « première » je les trouve pas si mal. J’ai un doute sur ce rendu du cou et de la mâchoire qui effectivement choque un peu mais pour une exposition ça doit le faire. Reste à voir si d’autres arrivent dans cette gamme ou une autre.

Thomas Lego

Merci pour cette review bien détaillé !
Ce concept de figurine en grand format est intéressant ! Je pense que ces figurines Harry Potter & Hermione Granger vont intéressée les fans de la série.
J’espère qu’a l’avenir, d’autres figurines d’autres thèmes seront conçu sur ce modèle !

Le Tonyz

Ce set m’a bien intrigué à sa sortie, je te remercie pour ton test !
Elles sont vraiment bien realisées ces maxifigs, surtout avec la possiblité de les faire maintenir dans la position voulue.

Nul doute que LEGO tient un joli concept original et qu’on le verra apparaitre dans d’autres gammes dans le futur. Ça ne manque pas de minifigs emblématiques. Et même, pourquoi pas, un pack spécial pour créer une maxifig à son image 😛

Julien

Merci pour cette revue bien détaillée.
Ton tableau de pièces inédites est toujours un vrai plaisir plus état vraiment appréciable.
Ce set me fait très envie de part ses techniques bien cachées et le rendu final en exposition.
J’attends une petite réduction et je craquerai.

Tonio_sport

En ce moment, sur elcorteingles.es, tu peux l avoir à -25 si tu prends 3 lego. (-20 pour 2 -10 pour 1) 😉 faut pas tjrs être regardant sur l’état de la boîte et le sav. Sinon c est super intéressant sur les boîtes qui sont généralement pas en promo. En ce qui me concerne, j’ ai fait le plein.

Last edited 25 jours il y a by tonio_sport
tonio_sport

Le raccord au niveau des mains ne me dérange pas plus que çà. Mais la tête, ce n’est pas possible de mon côté ; je la trouve franchement ratée surtout celle d’Harry. C’est le visage tampographié qui est très mal intégré. En recherchant la facilité, il y a un ratage “total”. Ca sera sans moi cette fois ci. Et pourtant il y a une fan d’HP à la maison.

Elvis

J’aime bien l’idée et le rendu.
ça pourrait facilement m’intéresser dans d’autres gammes

Kiltoli

J’attendais la review de ce set
J’étais intrigué par ces grandes fig
La review donne envie de l’avoir mais pas assez fan de HP pour 140€
Après, reprendre le concept pour d’autres perso, c’est à réfléchir

Remarque sur le cou de Harry, du coup, Hermione est mieux faite avec les cheveux qui cache
et dommage pour des fig classiques qui montrent la dif de taille…