Bonjour à toute la communauté,
Aujourd’hui je vous invite à prendre de la hauteur et à venir vous installer sur la Lune grâce au set LEGO City, la station spatiale lunaire (60349 Lunar Space Station).

Informations principales :

Boîte et inventaire

La boîte se présente comme assez grande et très allongée. Elle a les dispositions de la gamme City avec le logo en haut à gauche et un rappel d’un personnage sûrement lié à la série TV (ici Rivera). En bas à gauche, un rappel nous indiquant que le set est inspiré du projet de la NASA, Artemis Lunar Gateway. Enfin en plein centre, la station nous est présentée en apesanteur entourée de nos « legonautes » avec en fond le sol lunaire et la Terre. Je suis étonné de ce grand reflet laissé sur la verrière, je me serais attendu à plus de retouches de la part du marketing.

Au dos, la station est toujours en apesanteur mais vue de l’autre côté avec cette fois le vaisseau arrimé à celle-ci. La partie droite est prise par plusieurs gros plans sur les fonctionnalités, un plan général des modules et un autre rappel sur Artemis.
A l’ouverture de la boîte, nous avons le droit à 5 sachets, une metapièce, un livret et une petite planche d’autocollants. Je n’ai pas cherché les pièces rares mais je citerai au moins une pièce tampographiée avec le logo Classic Space très sympathique et toutes ces verrières bleues transparentes (en vrac mais pas trop abîmées au moins).

La construction

Le vaisseau d’exploration

La construction débute par le vaisseau d’exploration qui gravite autour la station sur la présentation. Vu que la metapièce est de la partie, je m’attends à aller vite. Rien de très compliqué dans la construction, juste les autocollants des panneaux solaires (ou de ce que vous voulez) qui ralentissent un peu mais ça va vite.

L’arrière laisse visible les pins bleus qui se connectent à la station mais rien n’empêche de les enlever si on les trouve disgracieux pour exposer.

Mise en place de l’intérieur avec une gemme galactique et une console tampographiée qui peut faire parler la nostalgie. La verrière est clipsée et doit donc être complètement démontée pour placer la pilote. Encore quelques autocollants pour décorer cette verrière et c’est fini.

La station spatiale lunaire

Comme l’on peut s’en douter, le plancher est notre début de construction. Peu d’espace au sol, ça tiendra sur 10*6 tenons.

La mise en volume et hauteur se fait avec plusieurs couches de plaques dont celles servant pour les verrières. Les espaces du bas accueillent les deux couchettes (pour 5 minifigs) et deux autocollants agrémentent les écrans. J’aime particulièrement celui de la famille. Les « chambres » sont assez spartiates.

Étage supérieur, la salle commune et / ou de recherches, comme l’on souhaite. En montant les cloisons extérieures, deux sous-ensembles symboliseront les sorties possibles du module.

La décoration se met en place dans cet espace réduit et nous montons les dernières cloisons. Mise en place de la porte du sas extérieur et des verrières et le module principal a déjà une belle allure.

Nous le terminons avec le bras grappin et l’antenne satellite.

Le second module est quant à lui encore plus étriqué. Il ressemble à un couloir avec une porte donnant sur le grand vide.

Un pied permet de le poser à la bonne hauteur pour le relier au module principal.

Enfin le dernier module, pas beaucoup plus gros que le précédent mais complètement gris et terminé par un réacteur.

Ce qui le distingue particulièrement sont les grands panneaux solaires tampographiés qui permettent l’éjection d’un petit robot.

La station est ainsi complète.

Les minifigs

Ce set nous offre un lot plutôt correct pour s’imaginer plusieurs situations. 5 minifigs composées de deux legonautes dans la station, deux en opération extérieure et un pilotant le vaisseau.

Les tampographies des combinaisons extérieures sont très réussies autant sur l’avant que l’arrière et le petit détail sur les jambes permet d’éviter le monochrome. La pilote n’est pas en reste avec sa tenue orange et bleue avec des jambes aussi tampographiées.

Il n’y a bien que nos legonautes d’intérieur qui sont un peu tristounes tout en bleu et leurs jambes monochromes. Trois personnages possèdent des têtes à double expressions et ceux portant un casque ont aussi leurs cheveux de fournis. Les deux legonautes en opérations ont aussi de beaux « backpack » en brick build qui arborent fièrement les logos Classic Space.

Nostalgie moderne

LEGO nous propose ici un beau set de jeu qui peut plaire par sa modularité, sa dotation en minifigs et accessoires mais aussi par un brin de nostalgie sur cette sous gamme espace.

On retrouve ici une palette de scénarios possibles, vaisseau voguant, base implantée sur la Lune ou en orbite. J’apprécie aussi que l’étanchéité de la situation soit un minimum respectée sans laisser apparaître d’énormes trous dans la conception. Je pense que certains autocollants auraient pu être évités avec des pièces tampographiées réutilisables dans cette même sous gamme.

Cette nostalgie moderne a un coût, le set est à une soixantaine d’euros sur le site officiel LEGO et n’est pour l’instant pas disponible à moins cher ailleurs. Je trouve que le tarif est raisonnable pour ce qu’offre ce playset, à savoir de la construction qui débouche sur une infinité de scénarios et qui est ce que l’on demande à cette gamme.

Merci de m’avoir lu, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous ne le trouverez que sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à Méphisto de m’avoir proposé de faire cette review et à LEGO pour la fourniture du set. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
Malgré une construction peut être un peu basique, ce set permet surtout de se faire beaucoup d’histoires et offre une jouabilité au top entre les modules de la station et les cinq minifigurines fournies, le tout pour un tarif raisonnable.guest-review-60349-lunar-space-station-lego-city
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Thomas Lego

Merci pour cette Guset-review Cuzion !
Je trouve le design de ce set très intéressants. Sa jouabilité me semble tout autant intéressante ! Un beau LEGO Space en somme.

Cuzion

De rien 🙂

Le Tonyz

Belle review Cuzion, merci ! J’aime bien le design de cette sous-gamme spatial, et ce set se suffit déjà en lui-même niveau jouabilité.

Cuzion

Merci. Oui sans se ruiner dans le reste de la gamme, celui-ci permet déjà de bien travailler son imagination.

CFOL

Merci pour cette belle review. Je ne sais pas si c’est dans les étapes de construction ou dans le rendu final, mais je trouve le design général original et très compact/détaillé pour un set City. La note attribuée représente bien ce produit.

Cuzion

La base est assez compacte au final et les espaces sont très réduits, clairement je n’aimerai pas y être enfermé ^^. Une fois construite, elle a fière allure et est assez bien proportionnée ce qui lui donne un volume global plutôt sympa.

Mephisto

Merci Cuzion pour cet article 😉
Tes photos m’ont rappelé la construction du set 60265 Ocean Exploration Base : on y retrouve les mêmes cadres gris permettant de relier les modules entre eux.

Cuzion

De rien, c’est clair qu’il y a une similitude dans la conception (je n’ai pas construit la base sous-marine et je me base sur ce que j’en vois).

Thi's studs

Je me suis pris le Rover 60348 de la vague, les minifigs sont vraiment incroyables, mais la structure manque d’un petit quelque chose en comparaison de la vague au thème de mars d’il y a quelques années. Tu as bien résumé le penchant nostalgique « hommage’ du set, ça fait toujours plaisir de voir passer des petites références du genre.

Cuzion

Le rover a l’air bien sympa aussi.
LEGO a bien réussi cette idée de travailler sur la nostalgie, j’ai retrouvé un peu l’esprit des sets que je pouvais emprunter à mes cousins.

Elvis

Merci pour ton avis détaillé sur cette nouvelle vague Space.
J’avais tout pris dans la précédente, je ferai donc probablement l’impasse sur celle-ci malgré les renouvellements de design

Cuzion

Pour le coup, je n’ai pas la vague précédente et je pense que celle-ci se complétera au fur et à mesure ^^