Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Studio 2.0 - Logiciel de modélisation LEGO

Pour discuter de Studio 2.0, logiciel de modélisation LEGO, suite à cet article sur le blog :

Bricklink Studio va remplacer LEGO Digital Designer

Retour d'expérience de "Celeri" :

Je confirme que Studio (qui s’appelait « Stud.io » au départ, je trouve que c’était plus mignon comme ça) est un très bon logiciel, même si un peu gourmand en ressources. On le prend assez vite en main pour du build de base, pour faire des essais de design, par exemple : la gestion des collisions est bonne et celle des « submodels » très pratique. Pour faire des montages un peu plus avancés (notamment Technic) c’est plus compliqué, et il y a assez peu de documentation, donc il faut persévérer et regarder des tutoriels. Enfin, la partie instructions n’est pas évidente, mais une fois bien prise en main, on arrive à faire des livrets quasi-équivalents aux officiels ! Je recommande ce soft à tous les curieux — attention quand même à avoir un ordi assez costaud pour de gros modèles !

J'ai commencé à explorer un peu ce logiciel. Il y a beaucoup de possibilité dans les créations. La manipulation demande un petit apprentissage entre la souris et le clavier. Clic gauche pour sélectionner et déplacer des pièces. Clic droit maintenu pour faire des rotations autour de la construction. Barre espace+clic droit maintenu pour se déplacer sur le même plan, etc...

Même s'il est en anglais, il est assez facile à comprendre (au moins dans les fonctions de base). On retrouve beaucoup de vocabulaire classique de l'informatique. Les petites icônes aide aussi à la compréhension.

Je me suis amusé à récréer un petit set officiel de la gamme City, le 60285, en allant directement importer les pièces nécessaires :

Une fois le numéro du set entré, on peut importer In Scene (toutes les pièces apparaissent sur l'écran principal) ou As Palette (les pièces sont disponibles sur la partie gauche).

J'ai fait le choix d'avoir les pièces dans le menu à gauche. Il n'y a plus qu'à les sélectionner et les placer. Il est préférable d'avoir le bouton Snap en haut sélectionné pour que les pièces s'imbriquent automatiquement.

Pour les constructions de sous ensembles à intégrer sur le modèle, il faut remplacer le Default Select par By connected et sélectionner le sous ensemble  pour le placer sur le modèle.

Une fois le modèle achevé, la minifig est placée dans la voiture (à l'aide du bouton Hinge pour orienter les jambes en position assises)

Il y a le bouton Render qui permet de prendre une image du modèle. Il est même possible de le faire avec un fond transparent si on veut intégrer un arrière plan.

 

C'était un petit exemple et de l'utilisation de certaines fonctions parmi les vastes possibilité qu'offre le logiciel. C'est intéressant, même si je préfère toujours toucher de vraies briques.

Mephisto, Simicro et Elvis ont réagi à ce message.
MephistoSimicroElvis

Sympa d'avoir fait un retour d'expérience, merci Le Tonyz.  J'ai appris quelques trucs que je n'avais pas vus. Pour ma part, j'ai réalisé une mini-scène pour prendre le logiciel en main.

1. Mini-scène

2. Intuitif

C'est vrai que c'est assez intuitif pour un novice, et facile pour ceux qui ont déjà utilisé des logiciels de dessin ou de modélisation.

3. J'ai bien aimé ces fonctions

  • Pipette (color picker)
  • Pinceau (paint)
  • Submodel (pour grouper des éléments)
  • Création d'une palette d'éléments personnalisés (c'est comme un bac dans lequel on dépose une sélection d'éléments qui serviront pour la construction)

4. Je n'ai pas compris ou j'ai moins aimé

  • La recherche de pièces : entre le mot clef de la pièce qu'on a en tête en français et le nom anglais dans la nomenclature LEGO, il peut y avoir un décalage. Donc un temps de recherche plus ou moins long. Généralement on s'en sort mais un moteur Google ou plus d'intelligence artificielle serait bienvenu !
  • Quand on lance un rendu (render), un programme auxiliaire se lance et affiche cette icône de très mauvais goût dans la barre des tâches Windows :

On dirait une icône de hacker...

5. Collisions ?

J'ai pas encore cherché, mais je suis curieux de savoir ce que fait la fonction "collision".

6. Performances

Mon PC est équipé d'un processeur i5 à 4,3 Ghz, d'une carte graphique GTX 1080 et de 32 Go de RAM. La génération de l'image de rendu en qualité "High" prend 35 secondes pour une construction de 374 pièces avec une dizaine de couleurs. Compte tenu de ma config, et du fait que les logiciels de modélisation 3D sont gourmands, je trouve que c'est acceptable. Surtout qu'on ne lance pas un rendu toutes les minutes. Sinon en mode "travail courant" dans la vue principale, pas de problème, tout est fluide.

7. Conclusion

J'avais déjà essayé Studio dans le passé mais en le "survolant". Maintenant que je suis un peu plus rentré dans les détails, il me plaît bien et je compte l'utiliser plus régulièrement.

Collision : Collision detection is an on/off toggle. With this option toggled on, Studio will prevent you from placing elements in your build in a way that causes them to collide with other elements. When Studio detects a collision during placement, it will turn your element semi-transparent to signify the collision.

Citation de Simicro le 17 janvier 2022, 19:16

Collision : Collision detection is an on/off toggle. With this option toggled on, Studio will prevent you from placing elements in your build in a way that causes them to collide with other elements. When Studio detects a collision during placement, it will turn your element semi-transparent to signify the collision.

Oui c'est très pratique pour connaître les pièces "mal imbriquées".

Je te rejoins pour la recherche de pièces qui peut être longue si on a pas sa propre palette de pièces pour son projet.

Pour le render, je n'ai pas fait attention à cette icône...

 

Niveau PC (qui approche les 10 ans), j'ai un processeur i5 3.4GHz, 8 Go de RAM, carte graphique AMD Radeon HD 7700. Je n'ai pas mesuré le temps pour la génération d'image (en medium), mais ça restait correct pour mon exemple d'un petit modèle.

Hier j'ai commencé à me faire des palettes personnalisées. Ex : minifigs, eau. C'est quasi obligatoire, en effet, si on ne veut pas perdre de temps ou au contraire en gagner, par la suite. C'est heureux que les palettes personnalisées sont conservées d'une session à l'autre.