L’année 2019 a vu l’arrivée de la nouvelle vague de ces mini-vaisseaux dans la gamme LEGO Star Wars : la série 6 des Microfighters. Ces petits sets sont l’occasion de reproduire, à une échelle (très) réduite, quelques moyens de transport emblématiques de l’univers Star Wars. Je vous propose aujourd’hui de revenir aux origines de la saga, avec ce premier duo issu de l’Episode IV : Un Nouvel Espoir. R2-D2 et C-3PO viennent d’atterrir sur Tatooine avec leur capsule de sauvetage, et sont recherchés par un Sandtrooper assis sur le dos de son Dewback. Découvrons ensemble ce que vaut ce set 75228 – Escape Pod vs. Dewback Microfighters.

Informations principales :

  • numéro de set : 75228
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 177
  • prix sur le [email protected] : 19,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 27 pour la capsule de sauvetage, et 46 pour le Dewback
  • temps de construction : 20 minutes
  • difficulté : facile

Comparateur de prix Amazon

EUR 19,99

Boîte et inventaire

Nous retrouvons la boîte au format habituel de ces duo de Microfighters apparus l’année dernière. Sur la face avant, la capsule de sauvetage transportant R2-D2 et C-3PO est en train d’atterrir sur le sable de Tatooine, tandis qu’un Sandtrooper mène ses recherches avec ses jumelles, assis sur son Dewback. Les 3 minifigs nous sont présentées dans le coin inférieur droit. Au dos, la capsule s’est écrasée, et R2-D2 se tient à côté d’elle. C-3PO, pour sa part, est tenu en joue par le Sandtrooper. Dans la partie inférieure, LEGO nous présente les 3 boîtes de cette série 6 de Microfighters : en plus du set dont je vous parle aujourd’hui, la série comprend également les boîtes 75223 – Naboo Starfighter et 75224 – Sith Infiltrator. La mention “Build Together” nous précise qu’il est possible de construire ce petit set à deux, chacun s’occupant de son vaisseau.

À l’intérieur, nous trouvons donc deux sachets de pièces numérotés, et les deux notices d’instructions correspondantes (24 et 40 pages). La première porte un QR-code à utiliser avec l’application LEGO Life. Celle-ci dispose des “Instructions Plus”, une nouvelle manière de construire dont j’aurai l’occasion de vous reparler.

Parmi les pièces intéressantes, on notera :

  • 3 yeux tampographiés, exclusifs à cette boîte
  • 3 tiles 1×1 en sand green, présentes dans 3 sets
  • 8 Plate 2X2, Corner, 45 Deg. en sand green, présentes dans 3 sets
  • 1 Plate 2X2X2/3 W. 2. Hor. Knob en sand green, une nouveauté dans cette couleur
  • 3 Plate 1X3 W/ 2 Knobs (double jumper) en reddish brown, également une nouveauté dans cette couleur

Pas mal de pièces relativement rares voire uniques dans cette petite boîte, et ce n’est pas tout : parlons à présent des minifigs.

Les minifigs

Une fois n’est pas coutume, on notera la présence de 3 minifigs. Habituellement, chaque vaisseau ou véhicule dispose de son “pilote”. Ici, LEGO nous gratifie donc d’une minifig supplémentaire.

R2-D2 et C-3PO

Les deux compères ne sont pas exclusifs à cette boîte, on les retrouve notamment dans le récent set 75222 – Betrayal at Cloud City, ou dans le set 75159 – Death Star. La tampographie est soignée, jusqu’aux petits câbles colorés dans les entrailles de C-3PO. Comme d’habitude, on regrettera le dos blanc de R2-D2.

Le Sandtrooper

Cette minifig est (pour le moment) exclusive à cette boîte. Les tâches de sable sur son armure sont joliment réalisées, de même que la tampographie du torse et des jambes. Il dispose d’un casque à double moulage, apparu récemment pour les soldats de l’Empire. Sur celui-ci également, les tâches de sable sont un ajout intéressant.

La construction

Comme je vous l’expliquais rapidement plus haut, vous avez deux possibilités pour construire les mini-vaisseaux. La méthode “traditionnelle” des instructions papier, ou la nouvelle méthode “Instructions Plus” sur votre tablette ou votre smartphone. Je consacrerai un petit article sous peu à cette nouvelle méthode, ayant profité de ce petit set pour la tester.

La capsule de sauvetage

Construction assez rapide pour celle-ci qui s’articule, comme vous l’aurez deviné, sur une round plate de 4×4 tenons sur laquelle on vient superposer divers éléments afin d’obtenir la capsule cylindrique. Un demi-cylindre permet d’en “couper” une partie, et d’y installer une place pour le “pilote” ici C-3PO. Pour le reste, on ajoute quelques greebles, puis on fixe le support des moteurs à l’aide d’une barre Technic dans la structure. Les moteurs sont ensuite clipsés sur une “couronne” (Parabolic Ring).

Le Dewback

On commence l’assemblage de la bestiole par son corps, constitué pour l’essentiel de briques SNOT qui seront habillées par la suite. On continue avec la queue, fixée par un ball joint au corps. On passe ensuite aux pattes, réduites à leur plus simple expression : une inverted slope, un jumper et quelques griffes au bout : elles ne sont pas articulées. On termine également dans cette étape l’habillage du corps, avec quelques éléments en reddish brown pour la selle. La construction se termine avec la tête de l’animal, elle aussi fixée au corps par un ball joint, où l’on notera l’utilisation de deux yeux tampographiés exclusifs (pour le moment) à cette boîte.

Verdict

C’est la première fois que LEGO nous propose, plutôt qu’un engin motorisé, un animal dans cette gamme de micro-vaisseaux Star Wars. Les fans de l’univers Star Wars seront donc ravis de pouvoir assembler, pour la première fois, un dewback “brick-built”. On regrettera cependant que les pattes ne soient pas articulées, alors que la tête et la que sont mobiles. Le niveau de détail est satisfaisant pour une construction à cette échelle, et le sandtrooper qui chevauche la bestiole est vraiment bien réalisé et, pour le moment, exclusif à cette petite boîte. Quelques-unes des pièces en sand green qui composent le dewback sont également relativement rares, ce qui ne gâche pas notre plaisir.

Quant à elle, la capsule de sauvetage est déjà apparue à une échelle plus grande, notamment dans le set 75136 – Droid Escape Pod de 2016. La micro-reproduction qui nous est proposée ici est moins convaincante, même si le designer a fait l’effort d’intégrer quelques détails supplémentaires malgré l’échelle réduite de l’engin. On notera que la capsule dispose d’une base plate, qui permettra de l’exposer sans qu’elle ne roule. Et que LEGO nous propose, une fois n’est pas coutume, deux minifigs aux commandes de l’engin : les deux droïdes les plus célèbres de l’univers Star Wars, R2-D2 et C-3PO.

On regrettera, dans cette boîte, l’absence de fonctionnalités permettant aux vaisseaux ou aux personnages de se tirer dessus. Les Microfighters nous ont habitués aux stud-shooters et autres flick-fire missiles qui brillent ici par leur absence.

Malgré cela, nous avons un bon petit set qui ravira sans doute les adeptes de la trilogie originale avec, pour la première fois, un dewback à construire. LEGO se décidera-t-elle à nous proposer une version plus imposante de l’animal un de ces jours ? On peut désormais l’espérer !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon, à la Fnac, chez Toys R Us ou encore chez Picwic (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, ça permet de soutenir mon « travail », et de payer les frais relatifs au site. Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.