Le set dont je vais vous parler aujourd’hui est assez particulier. Il était, lors de sa sortie, exclusif à certaines régions de l’Asie. Mais depuis peu, LEGO a choisi d’assouplir sa “politique” d’exclusivités régionales, et ce set est arrivé dans nos contrées en ce début de mois de Juin. Si trois références sont initialement sorties pour le nouvel an chinois, seule une d’entre elles nous est parvenue : découvrons ensemble le set 80103 – Dragon Boat Race (La course de bateau du dragon en VF).

Informations principales :

  • numéro de set : 80103
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 643
  • prix sur le [email protected] : 49,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 66 et 65 pour les bateaux ; 22 et 51 pour le quai
  • temps de construction :  2 heures
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Le set est présenté dans une belle livrée rouge. Les deux bateaux se font la course sur l’avant de la boîte, tandis qu’un juge, deux spectateurs, un marchand et un jeune garçon observent la scène. Dans le coin supérieur droit, un macaron mentionne “The Dragon Boat Festival – Chinese Festival Special Edition”. Au dos, quelques vignettes zooment sur des détails, l’une d’entre elles nous montrant les roues sous les bateaux : plus pratique pour faire la course.

À l’intérieur, nous trouvons 5 sachets de pièces numérotés, une notice d’instructions de 116 pages, et une planche de 24 autocollants.

L’inventaire de 643 pièces présente quelques éléments intéressants, et notamment de nouvelles couleurs :

  • 15 Rim, Narrow, W/ 8.0 Hole, en noir
  • 1 Front 3X4X1 1/3, W/ 2 Knobs, en vert. Cette pièce n’existe que dans une seule autre boîte, en bleu, avec la référence 41456 – Unikingdom Fairground Fun.
  • 4 Brick With Bow 1X10, en dark green
  • 1 Racers Guard 2,5 X 4, en dark green
  • 1 Croissant, en dark red

On notera également quelques pièces rares, présentes dans 3 sets ou moins :

  • 2 Angle Plate 1X2/1X4 rouges
  • 4 Claw, W/ 3.2 Snap rouges
  • 4 Mini Handle en bright light orange
  • 9 Outercable 112Mm en reddish brown
  • 2 Horn 2,5M Ø3,2 With Shaft rouges
  • 2 Mini Palet vertes
  • 5 Plate 1X1 W/Holder Vertical en dark purple
  • 1 Flag With 2 Holders en dark red

Les minifigs

Commençons par l’essentiel : LEGO n’a pas été avare en minifigs dans cette boîte, puisque pour moins de 50 € il y en a pas moins de 15 ! Elles sont divisées en 3 « groupes » : les deux équipes de rameurs, et les personnages annexes.

Commençons par ces derniers. Ils sont au nombre de 5 : un juge de course, un jeune garçon, le tenancier du stand de ravioles et deux supporters agitant des drapeaux. Si ces cinq minifigs ne présentent pas d’éléments exclusifs, elles n’en sont pas moins sympathiques. On retrouve les éléments fournis dans bon nombre de sets des gammes LEGO City / LEGO Creator, à l’exception notable du marchand : étant donnée sa tenue, vous aurez deviné qu’on le retrouvera plutôt du côté de la gamme LEGO Ninjago. Si les 4 autres minifigs sont plutôt « simples », ce dernier est vraiment joli. Sa tunique se prolonge sur ses jambes, tout comme sa ceinture nouée. On notera le joli détail au niveau des pieds : les sandales sont tampographiées.

Nous avons ensuite les deux équipes de compétiteurs. Chacune est composée de 3 rameurs, d’un batteur et d’un barreur. Les membres d’une même équipe portent tous une tenue identique, et ces tenues sont d’ailleurs exclusives à ce set. Seules les têtes / coiffures diffèrent entre les personnages. Les tenues des deux équipes sont relativement semblables, à la couleur près. On remarquera également que les nœuds des ceintures ne sont pas du même côté. La tampographie est simple et précise, le torse et la ceinture se prolongeant jusque sur la pièce de jambes. Les baguettes magiques traditionnellement vues dans la gamme LEGO Harry Potter conviennent ici parfaitement pour les deux batteurs, prêts à donner le rythme à leurs coéquipiers.

La construction

Après avoir construit la première bouée, nous attaquons le bateau rouge. Le fond est plat, d’une longueur de 20 tenons pour 2 tenons de large. 4 essieux sont installés au-dessous pour recevoir les roulettes, puis 3 dossiers au-dessus pour installer les 3 rameurs. On construit alors le tambour, puis les deux côtés qui seront clipsés au “fond” du bateau. Ces deux côtés sont chacun décorés de 4 longs autocollants, avec des écailles de dragon. Ils ne sont d’ailleurs pas forcément faciles à appliquer. C’est ainsi que se termine le 1er sachet de pièces.

Avec le second, on commence par la queue du dragon ; ce sont 2 petits sous-assemblages clipsés à l’arrière du bateau. On passe alors à l’élément le plus intéressant : la tête. L’assemblage est très ingénieux et complètement brick built : pas d’autocollant à l’horizon. On y retrouve des pièces aussi variées qu’un capot de voiture, des palmes, et évidemment des crocs. La tête est fixée au bateau par un charnière à cliquet : elle ne s’effondre donc pas sous son propre poids.

Le second sachet recèle également les pièces pour construire une première partie du décor. Quelques tiles bleues translucides représentent l’eau. On construit alors un morceau de quai avec un stand de zongzi, surmonté d’une enseigne. Quelques barres verticales et horizontales représentent joliment une construction rustique qu’on imagine être à base de bambou.

Le troisième sachet de pièces est identique au premier, si ce n’est qu’on construit le bateau vert : je ne m’y attarderai donc pas plus.

Et vous l’aurez deviné, le quatrième sachet de pièces ressemble au second : il commence avec la queue, puis la tête du 2ème dragon. On notera tout de même l’utilisation de pièces différentes pour cette seconde tête, apportant un peu de variété à la construction. Un petit morceau de quai ainsi qu’un escalier sont ajoutés à la partie préalablement construite.

Le dernier sachet de pièces ne concerne que la partie la plus haute du quai. Sur une plate bleue, on assemble un petit morceau de lac. Quelques nénuphars, des tiles translucides et même nue grenouille apportent leur lot de détail à l’ensemble. Un poteau central et deux croisillons supportent la partie supérieure, qui ressemble au stand de zonzi préalablement construit. La partie supérieure est cependant plus travaillée et colorée, des saucisses étant utilisées pour apporter une forme ondulée. Un guéridon, sur le côté droit, supporte la coupe réservée aux champions.

Verdict

Commençons par le vrai bon point : le grand nombre de minifigs fourni (15 au total !) pour une boîte à moins de 50 €. C’est suffisamment rare pour être souligné, et ça permettra des mises en scènes très variées. Si les cinq personnages annexes sont plutôt « génériques », les 2 équipes de compétiteurs sont exclusives à ce set. Les minifigs sont bien réalisées, avec de jolis détails comme les ceintures se prolongeant sur les jambes. Les couleurs et les formes sont également bien choisies, et nous font voyager.

Le design des bateaux est également très réussi. Les têtes des deux dragons sont absolument sublimes, entièrement brick built avec des pièces aussi variées que des capots de voitures, des griffes ou des palmes. On soulignera d’ailleurs l’effort du designer pour nous proposer deux têtes différentes.  La forme très allongée des bateaux est également bien reproduite, avec la tête et la queue du dragon à chaque extrémité. Seul regret pour ma part : les autocollants pour reproduire les écailles. Ils sont très longs, et pas forcément faciles à appliquer. Quelques pièces tampographiées supplémentaires auraient été bienvenues.

Si le design des bateaux est réussi, le design du morceau de quai qui les accompagne l’est tout autant. Là encore, on se retrouve plongé dans la Chine traditionnelle, avec ces grandes barres marron, inégales, faisant instantanément penser à une construction en bambou. On notera également tous les petits détails, depuis la grenouille cachée sous le quai jusqu’au stand de zongzi avec ses ustensiles de cuisine. Les nouvelles cheese slopes tampographiées sont d’ailleurs très jolies. Le zongzi est un plat traditionnel originaire du centre de la Chine continentale. Il s’agit de riz gluant, farci à la viande de porc, au jaune d’œuf de cane, arachide, champignons noirs ou navets. Ils sont enveloppés dans des feuilles de bambou, et cuits à la vapeur ou à l’eau. Nous avons des zongzi représentés crus (les cheese slopes vertes) ou cuits (avec une couleur dark tan). Ici encore, si LEGO avait pu nous gratifier de quelques pièces tampographiées ça n’aurait pas été un luxe. Le dragon, situé sous le podium, est constitué de 4 autocollants distincts : autant de problèmes d’alignement et d’espacement.

La construction est très variée et inventive, avec une mention spéciale pour les têtes des dragons dont je vous parlais plus haut. On alterne entre les bateaux et les morceaux de quai, et même si la construction des deux bateaux est similaire on ne s’ennuie pas. Même les plus aguerris devraient trouver leur comptes de techniques de construction intéressantes.

La jouabilité n’est pas en reste. Comme dit plus haut, nous disposons de 15 minifigs. Mais nous avons également 2 bateaux, munis de roues cachées pour pouvoir faire la course et de bouées pour matérialiser la ligne d’arrivée. Et le morceau de quai avec le stand, la coupe à offrir aux vainqueurs ou le stand de zongzi. Tout ce qu’il faut pour se raconter un petit paquet d’histoires, et faire la course avec deux bateaux de conception robuste.

Je terminerai avec le nerf de la guerre : le prix. Et là encore, LEGO a fait fort. Au point qu’on pourrait se demander s’ils ne se sont pas plantés sur le prix. Moins de 50 € pour 15 minifigs, et 643 pièces dont une jolie collection d’éléments plutôt rares : difficile de demander mieux. Un seul petit regret, toujours le même : si nous avions pu avoir quelques pièces tampographiées supplémentaires (oui je sais, je radote !).

Après ce set très sympa, qui aura fini par arriver jusqu’en Europe, aurons-nous droit un jour aux autres sets exclusifs à l’Asie (réf. 80101 – Chinese New Year’s Eve Dinner & 80102 – Dragon Dance) ? Rien n’est moins sûr, et c’est bien dommage.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon, à la Fnac, chez Toys R Us ou encore chez Picwic (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, ça permet de soutenir mon « travail », et de payer les frais relatifs au site. Merci à vous !

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de