Cela fait plusieurs années que LEGO propose, à l’occasion de l’ouverture de nouvelles boutiques, des sets promotionnels représentant un LEGO Store. Ainsi, nous avons eu droit en 2012 à la référence 3300003 – LEGO Brand Retail Store, et en 2014 au set 40145 – LEGO Store. Lorsque les premières images du set 40305 – LEGO Brand Store sont apparues sur internet, il était donc légitime de penser que cette nouvelle référence serait offerte à son tour. Mais ce ne sera finalement pas le cas : la boîte est proposée, en LEGO Store et sur le [email protected] au prix de 24,99 €.

Cette review est l’occasion d’introduire un nouveau concept sur le blog. Vous avez remarqué que, depuis quelques temps, « Simicro » officie en tant que guest-reviewer pour Brickonaute, histoire de varier les « plumes » et de vous offrir un autre regard que le mien. Aujourd’hui, je vous propose ce qui, à ma connaissance, ne s’est jamais fait jusqu’ici : une double-review sur un set ! Notre ami Simicro a donc été invité à compléter mon analyse et à donner librement son avis. Ses interventions dans cet article figurent dans des encadrés intitulés « L’avis de Simicro ».

Nous vous proposons donc de découvrir, dans cette première « double-review » écrite à 4 mains, ce que vaut ce set d’auto-promotion proposé par la firme danoise.

L’avis de Simicro

C’est très bien que ce set soit proposé à l’achat, qui plus est pour un prix intéressant. Car c’est toujours pareil avec les exclusivités et les promotions : il faut soit pouvoir se rendre sur le lieu de la vente exclusive, ou se dépêcher car les cadeaux-promotion se retrouvent très vite en rupture de stock…

Informations principales :

Boîte et inventaire

Nous trouvons une boîte jaune flashy, sans indication de gamme ni même de nom de set. Les seules mentions que l’on trouve sur l’avant sont le numéro de celui-ci (40305) et l’âge recommandé (8+). Pour le reste, un père de famille et son fils sortent les bras chargés du magasin, disposé sur un fond jaune sur lequel se découpent les ombres d’un décor urbain.

A l’arrière, nous trouvons une présentation plus approfondie du modèle, avec un zoom sur quelques fonctionnalités ou particularités. C’est d’ailleurs là que l’on découvre la modularité du modèle, à la manière des bâtiments de la gamme LEGO Creator Expert : il est possible de séparer les différents niveaux afin d’accéder plus aisément à l’intérieur du magasin. Les plus motivés pourront même proposer des aménagements alternatifs voire des niveaux totalement nouveaux.

A l’intérieur, nous trouvons 4 sachets de pièces numérotés et 1 non numéroté qui contiennent les 362 pièces du modèle. Nous avons également droit à une notice d’instructions de 84 pages, et à une planche de 11 stickers identique à celle trouvée dans son prédécesseur, le set 40145 – LEGO Store.

L’avis de Simicro

Bien vu, Mephisto, pour l’absence de nom que je n’avais pas remarqué et que je n’explique pas ! C’est très étrange… Peut-être un « collector » ?

En tenant la boîte en mains, on sent qu’elle pèse un peu plus que les sets de bâtiment dans la même gamme de prix. Les chiffres le confirment : 362 pièces pour 25 €. A titre de comparaison, pour 30 €, Les vacances à la piscine (Creator 3-en-1) propose 356 pièces tandis que Yoda’s Hut (licence Star Wars) affiche 229 pièces au compteur. Concernant l’emballage, un bon point : la fine bande autocollante et transparente qui scelle la boîte et qu’on peut inciser sans endommager le carton. Et un point d’amélioration : il manque une languette intérieure pour refermer la boîte proprement.

Les minifigs

L’histoire ne permet pas réellement de déterminer qui sont les différents personnages. Personnellement, au vu des diverses mises en scène sur la boîte, je pencherais pour un père et son fils.

Le père

Au dessus d’un pantalon dark blue monochrome, il porte une chemise à fleurs blanches sur fond bleu, très joliment détaillée, et ce aussi bien sur l’avant que dans le dos. En dessous de cette chemise, on aperçoit un débardeur blanc avec quelques plis au dessus du ventre. On distingue également une partie nue du torse sous ce débardeur. Ce torse est donc une franche réussite, et relativement rare (c’est d’ailleurs la seule pièce rare du set), puisqu’on ne le trouve que dans 3 boîtes. Le visage arbore un large sourire sous une barbe soigneusement taillée, et la coiffure est également bien réussie avec cette petite mèche frisée au niveau du front.

Le fils

Petites jambes monochromes couleur tan pour le garçon, qui porte quant à lui un sweat à capuche blanc et bleu laissant apparaître un tee-shirt vert. On retrouve la capuche sur le dos. Le visage est très détaillé, avec des petites lunettes rondes et des tâches de rousseur, sous une casquette de baseball rouge.

Les deux minifigs sont donc globalement réussies, même si on regrette l’absence d’une troisième d’entre elles. Manifestement, ce magasin n’a pas besoin de vendeur, malgré la présence d’une caisse enregistreuse… cherchez l’erreur !

L’avis de Simicro

Effectivement, le vendeur manque cruellement à l’appel ! L’erreur vient peut-être d’un manque de coordination entre les équipes LEGO car un très joli modèle de vendeur était déjà sur les chaînes de production pour le LEGO Minifigure Factory Set (5005358).

La construction

Nous disposons pour la construction de 4 sachets numérotés, mais celle-ci ne se déroulera en fait qu’en deux étapes : les sachets 1 et 2 seront utilisés pour le rez-de-chaussée, tandis que les numéros 3 et 4 serviront au premier étage et à la toiture.

Le rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée est basé sur une plate 8×16 couleur light bluish gray. On commence par y ajouter un premier rang de briques, avant de construire une première étagère blanche qui recevra quelques boîtes. Celles-ci consistent toutes en une brique 1×2 recouverte d’un sticker représentant une gamme différente suivant la couleur de ladite brique (Creator = jaune, Ninjago = rouge, Friends = violet, Juniors = rouge et City = bleu).

On ajoute ensuite la vitrine et le pan de mur donnant sur la « rue ». Puis on assemble derrière cette vitrine ce qu’on imagine être un décor urbain avec deux voitures, quelques immeubles et un arbre. On continue ensuite l’aménagement intérieur avec une caisse jaune certainement destinée à recevoir des pièces en vrac pour les plus jeunes, et une caisse enregistreuse avec son écran tampographié.

On referme ensuite ce rez-de-chaussée avec l’ajout du « plafond » habituel des bâtiments modulaires, constitué en majeure partie de tiles grises visant à recevoir l’étage supérieur. La construction du mur « Pick a Brick » est assez inhabituelle puisqu’il s’agit d’un sous ensemble que l’on vient insérer depuis l’extérieur dans une réservation laissée dans le mur. On pourra donc tout à fait imaginer de le modifier assez facilement.

On termine ce rez-de-chaussée avec la porte d’entrée, basée sur une plate 4×8 et décorée d’une tile rouge avec un sticker (non, LEGO n’a pas daigné tampographier son propre logo), et avec un distributeur de billets (qui ne distribue d’ailleurs aucun billet) situé sur l’extérieur.

L’avis de Simicro

Le mur « Pick a Brick » qui s’insére depuis l’extérieur dans une réservation laissée dans le mur : la pièce maîtresse, de forme incurvée, qui permet ce tour de finesse est une Plate W. Bow. Le dressement du mur rappelle quelque peu des techniques de construction utilisées dans l’Egypte Ancienne.

Le billet de banque : il est certes « accessoire » mais son ajout, pour à peine quelques cents de plus, aurait permis d’accroître la jouabilité.

Le premier étage

On attaque le premier étage de la même manière que le rez-de-chaussée : avec une plate 8×16 en light bluish gray. La base des murs est jaune et apporte un peu de couleur à l’ensemble, et deux grilles sont placées dans la partie inférieure des fenêtres. On assemble ensuite l’étagère centrale (qui compte 4 boîtes) puis les deux fenêtres, chacune décorée d’un store jaune orientable comme on le souhaite. On remarquera que l’étagère centrale est cette fois-ci fermée sur les côtés grâce aux montants des fenêtres.

Deux modèles sont ensuite disposés dans la vitrine, on devinera un camion de pompiers d’un côté tandis que l’autre modèle est plus difficilement identifiable, peut-être un animal. On ajoute ensuite un autre bac à pièces contenant cette fois-ci un bouclier, et un stand pour composer ses propres minifigs.

On referme ensuite les différents côtés de la même manière que pour l’étage inférieur, avant de construire les deux fenêtres qui viennent s’insérer de la même manière que le mur Pick a Brick.

La toiture

La toiture des bâtiments modulaires est quasi-systématiquement l’occasion pour le designer d’un bâtiment modulaire de faire parler sa créativité en utilisant de manière détournée certaines pièces. Notre toiture ne déroge pas à la règle, bien que la taille du modèle impose quelques restrictions sur le niveau de détail obtenu. Le rendu est tout de même très sympathique avec la superposition de slopes (inversées ou non) de deux couleurs différentes, et la création d’une plate 2×4 géante sur le toit.

L’avis de Simicro

Le fronton du toit, sculpté, est certes réussi et innove par rapport aux deux LEGO Store précédents qui présentaient des surfaces lisses (compte tenu du style de design retenu). En revanche la « plate géante » est une simple reconduction de ce qui existait déjà dans les sets 3300003 et 40305.

Verdict

On ne le dira jamais assez, on regrettera encore et toujours la présence d’autocollants qui viennent nuire à l’expérience de construction. On notera tout de même que LEGO n’a pas daigné tampographier son propre logo… c’est assez dommage. Ce point « noir » écarté, la construction de ce modèle est assez sympathique, alternant structure et équipements divers, et ponctuée de « techniques » de construction intéressantes. On ne s’ennuie pas et c’est ce qui compte.

Dans l’ensemble, ce set est plutôt réussi, et permet d’obtenir pour un budget relativement modique un LEGO Store qui s’intégrera bien dans une ville à base de bâtiments Creator 3 en 1. On y retrouve la plupart des éléments caractéristiques des magasins : des boîtes de LEGO (évidemment), des bacs à pièces, une caisse enregistreuse, un mur Pick a Brick ou encore une « station » à minifigs.

En revanche pas le moindre vendeur à l’horizon. Même si les deux minifigs fournies sont globalement jolies, on ne sait pas à qui elles doivent s’adresser pour payer leurs boîtes. De toute façon, elles n’ont d’ailleurs aucun billet dans le distributeur à leur disposition pour le faire. Deux manquements qui viennent mettre du plomb dans l’aile à ce modèle en termes de jouabilité. Dommage, car la modularité du magasin est en revanche un point fort, permettant de remplacer / modifier / compléter le magasin assez facilement. L’accessibilité à l’intérieur est également assez facile même avec de gros doigts par la façade arrière totalement ouverte.

A quand un magasin LEGO façon Creator Expert ?

L’avis de Simicro

J’ai horreur des auto-collants et je suis adepte du « tout tampographié » ou du « tout sans autocollant ». Et parfois ça arrive ! Même si l’équation qui fait que LEGO recourt ou non à des autocollants pour un set, n’est pas simple. Dans le cas présent, le choix de ne pas tampographier le logo LEGO est impardonnable. S’il ne devait y avoir qu’une seule pièce à tampographier, c’est bien celle là !

Les manquements sur la jouabilité relevés par Mephisto sont tout à fait exacts, et ressortent d’autant plus que tout le reste a été bien pensé et exécuté.

Le design est sobre, chic, moderne et classique à la fois, avec un zeste de fantaisie comme il se doit pour des LEGO.

Je ne regrette pas du tout l’achat de ce set, notamment pour ses vertus initiatiques. C’est en effet mon premier bâtiment LEGO et une fois la dernière pièce posée, un sourire a illuminé mon visage. Si ce set vous fait de l’œil, ne tardez pas. Car comme signalé par Mephisto, ce n’est pas tous les ans que nous avons droit à un LEGO Store en LEGO !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon ou à la Fnac (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, et ça permet de soutenir mon « travail ». Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.