On reste du côté de la gamme LEGO City mais avec une boîte d’un tout autre calibre. Sorti en 2019, le set 60233 Donut Shop Opening (L’ouverture du magasin de donuts) nous propose un petit morceau de ville inspiré par la série animée LEGO City Adventures (diffusée sur Gulli, et disponible via Amazon Prime Video). On y retrouve ainsi, notamment, le policier Duke DeTain.

Informations principales :

  • numéro de set : 60233
  • année de sortie : 2019
  • nombre de pièces : 790
  • prix sur le [email protected] : 84,99 €
  • nombre d’étapes de construction :
    • 9 pour la moto
    • 22 pour le taxi
    • 53 pour le van de télévision
    • 30 pour le magasin de jouets
    • 23 pour le stand de café ambulant
    • 49 pour le café
    • 49 pour le tracteur du camion
    • 78 pour la remorque et sa grue
    • 24 pour le donut géant
  • temps de construction : 2 heures
  • difficulté : facile

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, la touche finale est en train d’être apportée au magasin de donuts avec un camion-grue y fixant l’énorme enseigne en forme de… donut. L’inauguration du magasin est filmée par une équipe de télévision venue pour l’occasion. Duke DeTain poursuit un voleur qui vient manifestement de braquer un distributeur de billets, et une femme sort du magasin de jouets avec un ours en peluche à la main.

Au dos, quelques vignettes nous montrent des petits détails et les fonctionnalités principales : le mécanisme permettant de faire chuter le donut géant, et le camion-grue qui permet de le soulever jusqu’à son emplacement.

A l’intérieur, nous trouvons 9 sachets de pièces, dont 8 numérotés de 1 à 8. Nous avons également une grande planche de 31 autocollants et… 6 notices d’instructions ! De quoi partager la construction, avec qui vous voudrez.

Dans l’inventaire qui compte 790 pièces, on notera la présence de quelques éléments rares résumés dans le tableau ci-dessous.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
41/4 Arch Brick 5X5, W/ Cutout, No. 2bright purple1
41/4 Arch Brick 5X5, W/ Cutoutdark tan1
1Panel Wheel Arch 5X15X2 W/ 4.85 Holedark blue2
2Flat Tile 1X1, Round, No. 59medium nougat2
1Bicycle Frame, No. 2blanc3

Les minifigs

Elles sont nombreuses pour donner vie à chacun des éléments du set : 10 au total. On compte ainsi :

  • le policier Duke DeTain (c’est d’ailleurs le seul personnage formellement identifié dans cette boîte) et un voleur avec un pied de biche pour braquer le distributeur de billets ;
  • un caméraman et une journaliste qui viennent couvrir l’ouverture du magasin de donuts, avec leur camion de télévision ;
  • un chauffeur de taxi ;

  • un jeune garçon et sa maman, à moins qu’il ne s’agisse de la responsable du magasin de jouets ;
  • deux baristas (un homme et une femme) pour tenir le magasin de donuts / café ;
  • un chauffeur de camion aux commandes de celui-ci pour venir livrer le donut géant servant d’enseigne au magasin.

Comme toutes les minifigs trouvées dans les sets de la gamme LEGO City, celles-ci sont davantage destinées à apporter de la vie au set qu’à la collection. On ne notera ainsi aucun pantalon tampographié, et très peu de pièces rares. Même si le torse de la journaliste est (pour le moment) exclusif à ce set, et que le torse du garçon et de Duke DeTain ne sont à l’heure actuelle présents que dans respectivement 2 et 3 sets.

Les tampographies des torses et des visages sont généralement soignées, on regrettera les défauts habituels de tampographie de teintes claires sur des pièces foncées, donnant des couleurs ternes à certaines parties.  On appréciera également la grande variété de minifigs, depuis le caméraman aux deux baristas, en passant par la journaliste et sans oublier l’indispensable “couple” policier / voleur.

La construction

La moto et le taxi

Nous commençons par la moto, composée d’une quinzaine de pièces. Elle est assemblée en 2 minutes mais reste très correcte en termes de design. Premier écueil : les deux grands autocollants sur les côtés, pas faciles à coller.

Nous continuons avec le taxi. On commence par ajouter deux essieux au châssis, puis un premier sous-ensemble à l’arrière. Tous les feux sont brick built. Deux panels jaunes décorés d’un autocollant nous rappellent qu’il s’agit d’un taxi. Nous construisons alors un petit sous-ensemble avec cette fois-ci les feux avants. Deux pare-brises en vis-à-vis, un toit et 4 roues, et l’affaire est faite. Le design de ce second véhicule est plus approximatif : les 4 roues dépassent largement de la caisse, et l’habitacle permet difficilement de placer deux minifigs. Difficile pour le chauffeur d’emmener un client dans ces conditions.

Le camion de télévision

Le châssis du camion de TV est plus large que celui du taxi : 6 tenons. Nous commençons par y installer un plancher et les passages de roues. Nous nous occupons ensuite de l’aménagement intérieur : des consoles tampographiées prennent part de chaque côté. On ajoute un siège, et le volant. Un grand sous-ensemble prend place à l’avant et constitue la calandre. Nous construisons alors le capot et le reste de la carrosserie. Nous ajoutons le pare-brise et le toit, dont la partie arrière est articulée sur des clips afin d’accéder facilement à l’intérieur. On ajoute quelques antennes et les 4 roues, ce qui achève la construction de ce 3ème véhicule.

Le magasin de jouets

Sur une grande plate grise, on commence par ajouter des étals verts qui reçoivent quelques jouets : un petit train, une casquette à hélice (référence au 2ème épisode de la série LEGO City Adventures), un nounours ou encore une guitare. On ajoute ensuite les murs, la grande vitrine et la porte d’entrée. L’un des deux murs blanc porte un grand autocollant qu’on essaiera de centrer tant bien que mal. Les vitrines sont entourées de briques vertes et surmontées d’un toit gris. On ajoute sur ce toit deux ballons et l’enseigne du magasin. Deux grands autocollants sont collés sur celle-ci et ne sont pas spécialement faciles à aligner. Ils sont d’ailleurs très légèrement décalés sur la photo ci-dessous. Un petit panneau publicitaire, et un pot vert contenant un filet à papillons sont disposés au pied du bâtiment.

Le magasin de donuts

Avant le magasin de donuts à proprement parler, nous commençons par le petit stand mobile qui vend du café et quelques gâteaux. Il est assemblé à grands renforts de brackets et autres briques SNOT, et des clips permettent d’y fixer l’arrière d’un vélo. Un petit parasol protège le tout. Le rendu est vraiment très satisfaisant.

Sur une grande plate grise, on commence par ajouter quelques murs et une vitrine (réalisée avec un pare-brise) de gâteaux. Les gâteaux sont disposés sur des charnières : on peut donc les disposer parallèlement à la vitrine. C’est malin, et plutôt joli. De l’autre côté, nous construisons une machine à café.

On ajoute une (mini) table et deux fauteuils rouges, puis nous commençons à élever les murs. Une grande vitrine bleue translucide prend place côté rue. Un distributeur de billets est installé à l’extérieur, mais le pauvre voleur n’aura qu’un seul billet à voler. Nous nous occupons alors du toit, basé sur une grande plate tan. Un petit levier constitué de pièces Technic permettra de faire tomber l’enseigne lorsqu’on l’aura construite. On parachève la façade avec un grand passage de roue dark blue et deux tiles de la même couleur.

Le tracteur du camion

Le châssis est une nouvelle fois basé sur une plate grise, sur laquelle on commence par ajouter 3 essieux. On recouvre le tout d’un grand plancher avant de nous intéresser à l’avant du camion. Les réservoirs sont représentés par deux grandes slopes grises. A l’avant, un premier sous-assemblage très convaincant représente la partie basse de la calandre. Nous nous occupons alors de la cabine. Si l’intérieur est sommaire (un dossier, un volant et une tasse de café), l’extérieur est vraiment soigné. Les feux sont brick built, les rétros sont convaincants, sans oublier les énormes pots d’échappement qui viennent se clipser sous les gyrophares oranges. On termine avec une turntable pour recevoir la remorque, et les 6 roues qui sont malheureusement un peu petites. La partie arrière du tracteur aurait également mérité un peu plus de détails.

La remorque

Les 3 essieux de la remorque sont regroupés à l’arrière de celle-ci. Un petit sous-ensemble avec la plaque minéralogique, les feux et les gyrophares prend place à l’arrière de celle-ci. On construit alors un grand plancher gris. La partie avant de la remorque est assemblée à part. Deux grandes béquilles rétractables prennent sont disposées de chaque côté. Une round plate situe au-dessous servira par la suite à raccorder la remorque au tracteur. Un petit sous-ensemble conique est construit à l’arrière de la remorque et pourra servir au transport du donut géant. On termine avec les 6 roues.

La grue

On commence notre grue avec un petit sous-ensemble constitué de pièces Technic qui servira à monter / descendre la grue. Une vis sans fin permet d’assurer l’irréversibilité du mouvement. On ajoute alors le bras de grue : il s’agit d’un pièce spéciale dans laquelle est insérée un beam Technic, bloquée par l’intérieur sur chaque trou à l’aide d’un cliquet. Une chaîne au bout du bras permettra de lever le donut. On assemble la grue sur la remorque, et la remorque sur le camion ce qui achève la construction de celui-ci.

Le donut géant

La construction de l’enseigne du magasin de donuts est assez rapide. On vient habiller une structure composée de briques SNOT avec de grandes arches de part et d’autre. Les pièces roses sont ici, fort heureusement, tampographiées. On fixe le donut géant au magasin, et notre modèle est terminé.

Verdict

Aux quelques approximations près dues au fait qu’il s’agit d’un set dédié aux plus jeunes, le design général de l’ensemble est très convenable. Deux bâtiments colorés au design très différent, pas moins de 5 véhicules partant du vélo pour aller au camion, tout ceci est bien réalisé. On pourra trouver quelques défauts mineurs, en particulier au niveau des proportions. J’aurais ainsi aimé, par exemple, que le taxi dispose d’une vraie banquette pour emmener un client. Pour le reste, c’est coloré et fun, et en ce sens parfaitement adapté à une intégration dans une ville de plus grande taille.

Nous sommes ici en présence de ce qu’on qualifie de playset, une boîte dédiée au jeu. Et à ce titre, elle remplit remarquablement bien son office. Deux bâtiments, 5 véhicules et 10 minifigs : il y a de quoi faire. Et chacun de ces éléments dispose de fonctionnalités qui lui sont propres. Le camion est, à ce titre, assez exceptionnel. Au-delà du fait de pouvoir rouler, il dispose sur sa remorque d’une grue actionnable par une molette et une vis sans fin. Grue qui peut également se déployer dans la longueur pour aller déposer l’enseigne du magasin de donuts à son emplacement définitif.

Pour rester sur cette enseigne, un petit mécanisme situé sur le toit du magasin de donuts permet de faire chuter celui-ci. J’ai bien évidemment testé la chose, et ça fonctionne plutôt bien. Lorsqu’on appuie sur le petit levier, le donut “saute” de son emplacement pour se mettre à rouler. Sur une surface plane, vous le retrouverez environ 50cm plus loin. Ce mécanisme est une référence immédiate au premier épisode de la série animée LEGO City Adventures : le policier Duke DeTain manque de s’y faire écraser par un donut géant tombé d’un toit.

Et ce n’est pas la seule référence à la série animée. Même si je n’ai certainement pas réussi à détecter toutes les références (je n’ai regardé que 3 épisodes à l’heure où j’écris ces lignes), il y en a un peu partout. La casquette volante du magasin de jouets fait référence au 2è épisode, la journaliste menant sont interview est présente dans plusieurs épisodes, et le nounours est une référence à la peluche de “Cubby le flic”, le doudou de Duke DeTain. Les jeunes fans de la série devraient donc être ravis. Pour information, il est possible de retrouver cette série sur Amazon Prime Video si vous êtes abonnés.

Revenons rapidement sur les minifigs. Comme souvent dans la gamme LEGO City, elles sont avant tout destinées à peupler la ville et à offrir aux plus jeunes de nombreuses histoires à imaginer. Si certains éléments qui les composent sont plutôt rares (je vous invite à lire le chapitre dédié un peu plus haut) ce n’est pas la majorité, loin de là. Elles n’en restent pas moins bien réalisées et variées. Ces minifigs devraient donc moins intéresser les collectionneurs mais raviront les plus jeunes. On retrouve notamment le couple policier / voleur, classique parmi les classiques mais toujours aussi efficace. Dommage que le voleur n’ait qu’un seul billet à trouver dans le distributeur !

La présence de ces nombreux véhicules / bâtiments offre une expérience de construction variée et jamais ennuyeuse. Le seul “problème” étant encore, à mon humble avis, la présence d’autocollants trop nombreux pas spécialement faciles à appliquer. Oui, je sais, je radote un peu. Mais peut-être qu’à force de répéter, les choses changeront (c’est beau de rêver !). LEGO a également eu l’idée de répartir la construction dans pas moins de 6 notices et 8 sachets de pièces numérotés. Il sera donc tout à fait possible de partager l’expérience de construction à plusieurs, et ça c’est plutôt sympathique.

Vous l’aurez compris : c’est un très bon playset qui remplit parfaitement son rôle. Mais qui souffre d’un défaut qui risque de s’avérer rédhibitoire : son prix. Pour un set issu d’une gamme “maison”, 790 pièces pour 84,99 €, c’est un peu cher. Et ce même si on tient compte de la variété des éléments qu’offre cette boîte. Fort heureusement, il est possible de le trouver nettement moins cher qu’au “prix tarif” : à l’heure où j’écris ces lignes, il est par exemple à 59,99 € sur Amazon, soit près de 30% de rabais.

Si ce set vous intéresse, ne tardez pas trop. Il fait en effet partie de la liste des sets qui devraient disparaître de la circulation d’ici la fin de l’année. Mais à 60 €, c’est clairement une bonne affaire : pour jouer avec des enfants, ou pour agrémenter votre ville avec deux bâtiments et une collection de véhicules / personnages divers et variés !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Jouabilité
Minifigs
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

J’ai aussi trouvé ce set en réduction et le montage a été très plaisant malgré un “mauvais souvenir” des autocollants en Z de la moto.
@LeTonyz, je vais regarder les vendeurs de donuts autrement maintenant 😉

Elvis

En effet le principal défaut du set est son prix mais comme toi je l’ai acquis avec une grosse remise 😉
J’ai hâte de le monter avec les enfants

Et merci Tonyz pour le moment de rigolade 😆

Le Tonyz

J’aime bien ce genre de playset pour agrémenter une ville avec des originalités comme le magasin de donuts ou le vélo tripoteur (mon véhicule préféré de l’ensemble !). Le prix est quand même un frein, heureusement que c’est une gamme où on trouve de meilleures offres.

Ne regardant pas du tout la série LEGO City Adventures, je n’aurai pas deviné les références qui s’y cache.

Le Tonyz

Oups un tripoRteur bien sûr ! La boîte n’est pas estampillé “+18” 😛

Last edited 1 mois il y a by Le Tonyz