Nous aurons droit en 2020, et j’en suis très heureux, à quelques nouveautés du côté de la gamme LEGO BrickHeadz. En ce début d’année, ce sont deux boîtes issues de l’univers Disney que LEGO nous propose, et je vais vous présenter dans ce petit article la première d’entre elles, la référence 40377 Donald Duck. Je vais être direct avec vous : les visuels officiels de cette boîte ne m’ont pas emballé. J’espère m’être trompé.

Informations principales :

  • numéro de set : 40377
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 90
  • prix sur le [email protected] : 9,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 29
  • temps de construction :  10 minutes
  • difficulté : facile

Dans la petite boîte au format habituel des BrickHeadz à l’unité, nous trouvons 2 sachets de pièces, une plate de 6×6 tenons et une notice d’instructions de 36 pages pour 29 étapes de construction. On ne notera que 2 pièces rares parmi le maigre inventaire : le torse, et le haut du dos, toutes deux tampographiées.

La construction ne prend guère plus de 10 minutes. Hormis la construction du torse qui diffère un peu, du fait de la présence d’un bracket permettant de fixer la queue, le reste est très classique. On assemble ainsi le torse, la structure puis les faces de la tête, avant de terminer par les jambes et le chapeau.

Bon, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps. Comme je vous le disais en introduction, les premiers visuels de ce set n’étaient pas très engageants. Et à juste titre. Le défaut le plus flagrant est très certainement le bec, épais et plat, sans l’ombre d’une tampographie. Les yeux standards de la gamme LEGO Brickheadz ne sont pas adaptés : de grands yeux sur fond bleu auraient sans doute mieux convenu. Enfin, pour un personnage plutôt “fin”, l’aspect massif intrinsèque aux BrickHeadz n’est pas non plus très adapté.

Je terminerai quand même par quelques points positifs : la présence de la petite queue, et les deux pièces tampographiées apportent au torse un niveau de détail satisfaisant. L’utilisation de wedges pour les pieds palmés est intelligente, et la réalisation du chapeau est convenable.

A moins d’être collectionneur, ou fan de l’univers Disney au point de vous procurer tout ce qui en découle, vous pouvez donc passer votre chemin. Il s’agit d’une BrickHeadz franchement moyenne, qui n’entrera assurément pas au panthéon des plus beaux sets LEGO.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

Pas un fan de la gamme (je n’ai que celui de Doc et Marty). A part le bec trop court, il a un coté mignon. Comme j’adore Donald, ça sera sans doute mon deuxième Brickheadz.

Elvis

Ah mince… moi qui voulais me lancer dans cette gamme…
Non je plaisante bien sûr.
Je ne suis pas particulièrement séduit par cette gamme habituellement et encore moins cette fois-ci 😉

Simicro

Merci de t’être sacrifié pour faire cette review Mephisto et nous alerter. Je suis sûr que notre ami Jérôme aurait réalisé un meilleur noeud foulard rouge (entre autres) !

Jérôme Barchietto

🙂 Plus sérieusement, je trouve dommage que Lego cède trop souvent à la facilité des tampographies dans cette gamme pour des éléments qui gagneraient à être réalisés en vraies briques… (Alors que d’autres sets mériteraient des tampographies à la place des stickers mais ceci est un autre débat !)