Je vous parle rarement, dans mes tests, de la gamme LEGO City. J’y fais aujourd’hui une petite incursion avec la référence 60221 – Diving yacht (ou le yacht de plongée en VF) pour une raison toute personnelle : en plus des LEGO, j’aime aussi la plongée 😉

Informations principales :

Boîte et inventaire

Sur la face avant de la boîte, un plongeur explore le fond de la mer en filmant un requin, tandis qu’une plongeuse prend des photos en surface : elle a déposé son matériel sur le bateau. La mention “Boat floats” nous indique qu’il sera possible de jouer dans le bain avec ce bateau : il flotte (par contre, difficile de prédire la durée de vie des autocollants dans ce cas…). La mention “5+” nous indique clairement que ce set est destiné aux plus jeunes, après un détour par les boîtes estampillées “4+” proposées dans les différentes gammes LEGO. Au dos de la boîte, plusieurs vignettes mettent notre set en scène et permettent d’en apercevoir quelques détails.

À l’intérieur, nous trouvons 2 sachets de pièces numérotés, une coque de bateau, une notice d’instructions de 64 pages et une planche de 7 autocollants. On notera évidemment la présence de cette coque monobloc, exclusive à cette boîte pour le moment.

Les minifigs

Deux minifigs sont livrées dans cette boîte. On pourra, au choix, les mettre en tenue de plongée avec le matériel adéquat (palmes, masque et bouteilles d’air comprimé), ou dans la tenue qu’ils portent sur le bateau : les cheveux sont également fournis pour les deux minifigs. Les tenues de plongée sont identiques, à la couleur près : vert pour le garçon et bleu pour la fille. Un petit logo de vague sur le torse, et un zip à l’arrière. C’est précis et immédiatement identifiable comme une combinaison. Les jambes sont noires, monochromes. Les minifigs sont livrées avec quelques accessoires supplémentaires : un appareil photo, une caméra, une canette et une tranche de pastèque. Un inventaire plutôt complet qui permettra donc des mises en situation variées.

La construction

On commence avec la bouée, surmontée d’un pavillon rouge avec une diagonale blanche. Elle permet d’indiquer aux bateaux à proximité que des plongeurs, apnéistes ou chasseurs sous-marins sont à l’eau.

On continue ensuite avec un petit morceau de récif avec un morceau de rocher, quelques algues, un poisson et, évidemment, un trésor : il faut bien que les plongeurs aient quelque chose à aller chercher ! On ajoute au décor un requin-scie et un crabe d’une étrange couleur jaune.

Il est temps de passer au sachet de pièces n°2, pour la construction du bateau. On commence par appliquer les différents autocollants pour décorer la coque (aidez-vous de produit à vitre ou de savon si nécessaire pour faciliter le positionnement des stickers). Puis on attaque l’aménagement intérieur du bateau, qui se réduit au strict nécessaire : une barre et un pupitre de commande, un “sonar” décoré d’un autocollant avec un requin-scie, et une banquette à l’arrière.

On décore alors la coque de pièces de différentes couleurs : rouge, blanches et dark blue. Et il faut bien avouer que le rendu final est plutôt sympa, avec ses quelques pièces incurvées apportant une variété dans les formes.

Suite logique : la construction de la cabine. Les vitres sont de couleur trans light blue, on notera ici la présence du grand pare-brise Windscreen 5 x 8 x 2 déjà vu dans de nombreux autres véhicules. On termine avec le toit, son radar et ses antennes.

Verdict

Si l’on pouvait craindre, avec cette boîte destinée aux plus jeunes, un design sacrifié au profit de la jouabilité, il n’en est rien. Si le morceau de récif et la bouée sont plutôt anecdotiques de ce point de vue, le bateau est joliment réalisé. Les pièces choisies lui apportent un côté “dynamique” et le mélange de couleurs fonctionne bien. On appréciera en particulier les petites courbes au niveau de la cabine et tous les petits détails : le radar, les antennes, le sonar, le phare… il ne manque pas grand chose.

Si le design est au rendez-vous, la jouabilité l’est aussi. À commencer par une “fonction” essentielle pour les plus jeunes : le bateau flotte ! Et ceci grâce à son immense coque monobloc. Le récif, son trésor et le requin sont également des ingrédients essentiels à un set sous-marin et apportent leur dose de jouabilité. La conception de la cabine permet d’accéder facilement à l’intérieur : un bon point également. Enfin, LEGO livre deux minifigs avec toute une collection d’accessoires de plongée ! Pour ne rien gâcher, elles sont d’ailleurs plutôt réussies.

Pour un adulte, la construction ne présente pas un intérêt fondamental. Si on se place du point de vue d’un enfant de 5 ans, public cible de ce set, c’est tout à fait différent : le challenge de construction sera à la hauteur avec 148 pièces de toutes tailles, formes et couleurs. Et la récompense de découvrir le résultat sera à la hauteur des efforts fournis.

Seul point noir à mon goût : les autocollants. Si les sets estampillés “4+” disposent de pièces tampographiées, LEGO n’a pas jugé utile ici d’en fournir et il faudra appliquer de grands autocollants, pas forcément faciles à aligner correctement et qui pourraient décevoir les plus jeunes. Et qui risquent fort de se décoller si on se sert du bateau dans le bain !

Pour résumer ma pensée : LEGO nous livre ici un joli set, abordable (moins de 20 €) et avec une bonne doser de jouabilité. Tout ce qu’on demande dans un set de ce type.

Je terminerai avec le fait qu’une fois n’est pas coutume, le requin n’est pas le méchant de service : nos deux plongeurs sont là pour l’observer. Un message à faire passer…

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse, ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Afin de pouvoir continuer à vous proposer ce genre de reviews, n’hésitez pas lors de votre prochain achat sur le [email protected], sur Amazon, à la Fnac, chez Toys R Us ou encore chez Picwic (même pour autre chose que des LEGO) à passer par les liens proposés sur le site. Ca ne coûte pas plus cher, ça permet de soutenir mon « travail », et de payer les frais relatifs au site. Merci à vous !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments