Cela fait de longs mois que je possède ce set, mais j’attendais d’avoir un peu de place pour l’exposer avant de me lancer dans sa construction. Je suis un grand fan des produits de la gamme LEGO Creator Expert, et plus en particulier des bâtiments modulaires que LEGO nous propose en début d’année. Je vous propose aujourd’hui de revenir sur le modèle sorti en 2019, la référence 10264 Corner Garage (Le garage du coin en VF).

Informations principales :

Boîte et inventaire

On retrouve la mise en forme caractéristique des bâtiments modulaires de la gamme LEGO Creator Expert : sur la plus grande partie de la face avant de la boîte, le set est mis en scène avec les quelques minifigs qu’il contient. Sur la partie droite, un bandeau nous montre que les différents étages sont détachables, et une petit vignette nous précise les dimensions du bâtiment, ici 25cm de large pour 32cm de haut.

Au dos, nous retrouvons notre set aux côtés de deux autres bâtiments modulaires, les références 10255 Assembly Square et 10260 Downtown Diner. 4 vignettes nous montrent d’un peu plus près les différents niveaux, et une dizaine d’autres zooment sur quelques uns des nombreux détails du set.

A l’intérieur, nous trouvons 20 sachets de pièces numérotés de 1 à 6, une baseplate de 32×32 tenons en tan, et deux plates de 6×16 tenons en light bluish gray. La notice d’instructions compte 236 pages, pour 293 étapes de construction.

Comme on peut s’y attendre dans ce type de set, nous trouvons quelques éléments rares résumés dans le tableau ci-dessous.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
12Frame 1X2X3sand blue1
4Windscreen Frame 2X6X2sand blue1
1Glas For Frame 1X4X6, No. 16trans clear1
1Flat Tile 2X4, No. 185blanc1
1Flat Tile 2X3, No. 14noir2
1Left Door W/Knob Hinge 1X3X2bright blue2
1Right Door W/Knob Hinge 1X3X2bright blue2
1Flat Tile 2X2, No. 362rouge2
4Tile 2X2, Deg. 90, W/ Deg. 45 Cutdark orange2
1Scootermedium azur4
9Garage Paneltrans clear2
4Glass For Windscreen 2X6X2trans clear2
2Flat Tile 2X2, Round, No. 1118blanc2
1Bunny, No. 5blanc2
2Mini Figure, Skatenoir3
10Brick Corner 1X2X2dark orange3
2Handle 1X4X2dark bluish gray3
6Frame 1X2X2dark green4
80Roof Tile 1X1, Deg. 45, W/O Knobslight bluish gray3
1Round Plate Ø32X6.4, No. 2blanc3

Les minifigs

Elles sont au nombre de 6 : deux garagistes (un homme et une femme), une conductrice de scooter, un vétérinaire, une jeune fille et l’homme habitant dans l’appartement du 2ème étage.

La tenue des garagistes est identique : un pantalon monochrome et un haut de salopette bleu tampographié uniquement côté torse. Le garagiste (qui doit s’appeler Jo, à en juger par le nom du garage) porte une casquette dans le style des anciens policiers ou chefs de gare et arbore une barbe grisonnante. La mécanicienne a quelques tâches de cambouis sur le visage, et porte une casquette de laquelle dépasse une queue de cheval. La conductrice de scooter porte pour sa part une veste rouge au dessus d’un polo bleu, le dos étant tampographié de quelques coutures. Elle porte des lunettes de soleil sous sa chevelure blonde ou son casque, LEGO nous offrant ici le choix.

Le vétérinaire (Dr. Jones… qui a peur des serpents !) porte une blouse blanche au-dessus d’un tee-shirt bleu. Sur cette blouse on aperçoit quelques stylos et un stéthoscope. Il porte des lunettes carrées et présente une moustache et des cheveux gris. La jeune fille est habillée d’un haut rose à rayures avec une petite tête de chat sur le torse. On aperçoit sur son visage quelques tâches de rousseur. Ses cheveux sont arrangés en une longue tresse. Enfin, l’occupant de l’appartement porte un pull en laine couleur tan, et arbore un léger sourire sous ses cheveux noirs.

Les minifigs sont globalement soignées mais j’aurais aimé trouver quelques pantalons tampographiés ou, à minima, le dos de tous les personnages : ce n’est pas le cas des garagistes dont le dos est monochrome. La variété de minifigs offerte ici reste néanmoins intéressante et offre une jouabilité correcte mais, dans une boîte vendue presque 200 € (189,99 € sur la boutique officielle), nous étions en droit d’en attendre un peu plus. Même si, j’en conviens, les minifigs ne constituent pas le premier critère d’achats de ces bâtiments modulaires de la gamme LEGO Creator Expert.

La construction

Rez-de-chaussée : le garage

Les habitués ne seront pas dépaysés : la construction commence avec le “pavage” de la baseplate pour constituer le trottoir et la voirie situés à l’extérieur du garage.

Nous continuons en ajoutant les premières rangées de murs, puis le système qui permettra de soulever le pont. Celui-ci est bien conçu : deux wedges, fixées sur un dispositif glissant à l’intérieur de 3 panels, viennent glisser sous une pièce Technic et soulever l’ensemble.

Nous terminons cette première étape avec quelques rangées de mur supplémentaires, et un peu d’aménagement intérieur : un appareil d’équilibrage, une caisse à outils avec son étau, et le pont en lui-même.

Nous continuons alors à élever les murs, puis nous construisons un sous-ensemble constituant la vitrine du garage. Celle-ci est inclinée de 45° avec le reste de la construction. On ajoute quelques objets en vitrine, puis la porte qui mène au cabinet du vétérinaire situé à l’étage. Une petite round tile tampographiée avec une trace de patte est disposée en guise de  poignée.

Nous ajoutons une rangée de fenêtres au-dessus de la vitrine, puis une arche au-dessus de l’entrée du vétérinaire. On élève encore un peu les murs et on ajoute l’escalier menant au premier étage avant de s’attaquer à la porte sectionnelle.

Les éléments vitrés s’enroulent autour de deux Weapon Barrel reliés par des axes Technic. Nous terminons cette deuxième étape avec un petit auvent au-dessus de la vitrine, et en ajoutant au-dessus de l’entrée du garage une petite enseigne.

Nous commençons les sachets portant le numéro 3 avec la construction de la pompe à essence. Le sens du détail va ici jusqu’à intégrer une raclette et un seau au pied de la pompe.

Nous nous attaquons alors à l’auvent qui surplombe la pompe. Il s’agit d’un sous-assemblage que l’on vient ensuite rapporter sur notre modèle. Remarquez ici l’utilisation des deux vitres à l’horizontale.

Nous terminons le rez-de-chaussée avec l’enseigne (et son inscription “By accident we meet”), un lampadaire et un arbre.

Nous construisons alors la dépanneuse, d’une largeur de 6 tenons. Après avoir assemblé le châssis, on ajoute les passages de roues puis on aménage le poste de conduite. On continue avec la carrosserie, puis la grue. Celle-ci est actionnée grâce à une molette en partie supérieure qui entraîne une vis sans fin. Nous terminons cette dépanneuse avec le pare-brise, le toit, les rétroviseurs et les roues.

Premier étage : la clinique vétérinaire

Nous commençons l’assemblage du premier étage par la construction de sa base. Nous ajoutons ensuite une première rangée de murs, y compris pour un mur intérieur qui séparera la salle d’attente du cabinet vétérinaire. Au-dessus de la première rangée de briques nous construisons un liseré de couleur tan, avant de continuer à élever les murs.

Nous passons alors à l’aménagement intérieur avec un bureau, un aquarium (le poisson étant fixé au mur pour “flotter”), une grenouille dans son lavabo avec sa lampe à UV, une table d’examen avec un lapin et un microscope. Entre temps, nous continuons également à élever le mur intermédiaire et y attacher quelques tableaux. Nous aménageons alors la salle d’attente avec un canapé, un fauteuil, une plante, une table et un perchoir avec son perroquet. Tout ceci est très joliment fait.

Il est temps de terminer la façade, et nous commençons par le bow-window côté droit. C’est très intelligemment conçu, avec l’utilisation de pare-brises à la verticale pour constituer chacun des deux côtés. Le plus grand pan est constitué de deux fenêtres étroites à droite et à gauche, tandis qu’au milieu c’est un cadre de porte posé sur son plus grand côté qui est utilisé. Là encore, c’est très bien fait. On vient “glisser” ce cadre dans le mur, et le poser sur une tile située au dessous. Remarquez ici l’allusion assumée à Indiana Jones avec l’inscription sur la fenêtre : Dr. Jones Animal Care – No snakes !. On ajoute une nouvelle rangée d’éléments couleur tan, avant de finir la partie supérieure des murs avec des tiles qui recevront le niveau suivant.

Deuxième étage : l’appartement

Là encore, logique, nous commençons ce deuxième étage par la construction de sa base. Elle est identique à celle du niveau inférieur. On construit une première rangée de briques surmontée d’un liseré tan, comme pour le cabinet vétérinaire. La corniche est décorée de nombreuses petites tiles disposées sur des brackets, et ces petites pièces ne sont pas évidentes à aligner correctement.

Nous ajoutons deux nouvelles rangées de briques et nous occupons alors de l’aménagement intérieur : un lit, un lavabo, des toilettes (séparées du reste de l’appartement par une porte), et une kitchenette avec un four et des plaques de cuisson.

Nous continuons l’aménagement intérieur avec le côté salon et son canapé et son poste de télévision. Nous ajoutons quelques fleurs sur les bords de fenêtres, puis nous nous occupons de la façade. Le bow-window est identique à celui du vétérinaire et est conçu de la même manière. La plus grande partie vitrée est ici un peu plus simple, avec de petites vitres accolées. Nous terminons les murs avec une nouveau liseré tan, puis une rangée de tiles visant à recevoir le toit.

Le toit

On ne change pas une équipe qui gagne, on attaque la construction du toit avec une base identique à celle des deux niveaux inférieurs. On y ajoute une première rangée de briques côté arrière, puis une trappe permettant l’accès depuis l’appartement situé au dessous.

Nous nous occupons alors de la corniche située sur la face avant, joliment travaillée à l’aide de brackets décorés de petites tiles couleur dark orange. Au dessus de celles-ci, nous ajoutons également une rangée de pièces “pointues” (Roof Tile 1X1, Deg. 45, W/O Knobs) comme pour le premier et le deuxième étage. Attention à bien aligner tous ces petits éléments pour obtenir quelque chose de joli. Quelques slopes et pièces arrondies viennent fignoler tout cela.

Il ne reste qu’à ajouter une chaise longue et un parasol, et à poser cette toiture sur notre garage pour terminer celui-ci.

Verdict

L’expérience de construction

Commençons par l’essentiel, qui constitue pour la majorité des acheteurs de ce set le point le plus important : l’expérience de construction. Elle est une nouvelle fois au rendez-vous, avec de nombreuses techniques intéressantes à mentionner. On remarquera particulièrement la manière de réaliser cet façade orientée à 45°, ou les différentes fenêtres des étages supérieurs. On appréciera également les nombreux petits aménagements intérieurs, qu’il s’agisse des outils du garage, de l’équipement du vétérinaire ou de l’aménagement intérieur de l’appartement au deuxième étage.

Si l’expérience de construction reste globalement très intéressante, quelques étapes le sont nettement moins. Ainsi, l’alignement de tiles sous les fenêtres du deuxième étage ou sur la corniche est assez pénible à réaliser, lesdites tiles étant difficiles à aligner correctement. Autre (petit) regret en ce qui me concerne : le toit est très souvent l’occasion pour le designer de détourner des pièces de leur utilisation première. J’ai trouvé ici la manière de réalisé le toit presque “trop simple” par rapport à ce que LEGO nous propose habituellement dans cette gamme.

Le design

Le design est franchement réussi, pour ce bâtiment inspiré de l’architecture des années 1950. A commencer par le schéma de couleurs : blanc et dark green pour le garage, dark orange et sand blue pour les étages supérieurs rappelant les façades de l’époque. La forme du garage en elle-même est une “curiosité” dans la gamme LEGO Creator Expert. Les précédents bâtiments “en coin” comme les sets 10232 Palace Cinema ou 10251 Brick Bank étant en effet plus “cubiques”, avec un trottoir longeant les deux façades. Ici, une portion de chaussée dessert la station service et nous offre cette forme si particulière. Qui offre pour la première fois de nouveaux accès au bâtiment depuis la route. Cette forme particulière est “complétée” sur l’avant par l’auvent de la station et ses formes arrondies, typiques de l’époque. Les liserés horizontaux et verticaux en dark orange et les sublimes bow-windows achèvent de donner au bâtiment son cachet.

Le design intérieur est également très bien réalisé, comme souvent dans ces bâtiments modulaires. On trouve ainsi, malgré la forme particulière du bâtiment, une cloison entre le bureau du vétérinaire et sa salle d’attente. On note également une quantité d’aménagements intérieurs extrêmement variés, depuis la machine à équilibrer les pneus ou le vivarium avec sa grenouille, en passant par les canapés et diverses décorations murales. Bref, c’est plutôt riche. Petit point négatif : cette profusion de mobilier ne laisse parfois que de petits espaces disponibles pour la jouabilité.

Néanmoins, tout n’est pas parfait en termes de design. On notera, comme trop souvent, une légère différence de teinte entre les briques censées être de la même couleur. Esthétiquement parlant, le lit de l’appartement ressemble furieusement à un lit d’hôpital.

Enfin, j’aurais aimé que le rez-de-chaussée soit entièrement “pavé” comme d’habitude, plutôt que de laisser ces tenons tan apparents. Couleur que je ne trouve pas, par ailleurs, spécialement adaptée à un garage.

Dernière petite frustration : si je suis habituellement chanceux de ce côté-là, j’ai malheureusement trouvé les vitres du garage avec de belles rayures, les pièces transparentes étant mises en vrac avec le reste. N’hésitez surtout pas, si cela vous arrive, à contacter le service client pour les faire remplacer. Cette remarque est d’ailleurs également valable pour les pièces tampographiées qui ne seraient, par exemple, pas bien alignées.

La jouabilité

Si ce n’est pas spécialement sa vocation première, je vais rapidement évoquer la jouabilité. En effet, pour la plupart des acheteurs ce garage finira en exposition sur une étagère ou au milieu d’une ville, et la jouabilité qu’il offre peut donc être considérée comme “secondaire”. Néanmoins, on pourra légitimement se poser la question du choix des occupants des différents étages. Les clients du vétérinaire, au premier, devront profiter des vapeurs du garage pour s’y rendre : l’escalier qui y mène passe dans le garage. Et si le bureau du véto est bien fermé, ce n’est pas le cas de sa salle d’attente. De la même manière, l’occupant du 2ème étage risque d’avoir quelques visiteurs indésirables : pas de porte d’entrée à son appartement !

Dernier petit point, j’aurais aimé trouver un second véhicule à dépanner. Même si bon nombre d’acheteurs auront très certainement déjà beaucoup d’autres voitures, cela risque d’être frustrant pour un nouvel arrivant dans la gamme.

Les minifigs

Les 6 minifigs sont sympas, sans être exceptionnelles. J’aurais aimé, à minima, que le dos de tous les personnages soit tampographié ce qui n’est malheureusement pas le cas. Et ne parlons pas des pantalons, tous monochromes. Pour le reste, elles sont plutôt variées et soignées, mais dans une boîte à ce prix on aurait pu en demander un peu plus.

Le budget

Ce qui m’amène à boucler cet article, comme d’habitude, avec le volet “financier”. Si on trouve quelques éléments rares comme toujours avec ces bâtiments, les 189,99 € pour 2569 pièces demandés par LEGO me paraissent difficilement justifiés. Ce ratio de 7,4 cts / pièce est en effet nettement plus élevé que pour les précédents bâtiments de cette même gamme. A titre de comparaison, pour le set 10270 Bookshop ce ratio s’élève à 6,4 cts / pièce, et pour le set 10260 Downtown Diner à 6,5 cts / pièce. Un prix de 159,99 €, comme ces deux autres sets avec un nombre de pièces comparable, m’aurait paru plus adapté.

Pour résumer, nous avons donc un bon set digne de la gamme LEGO Creator Expert, mais néanmoins pas exempt de quelques défauts, essentiellement en termes de design intérieur et de budget.

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur la boutique officielle en ligne, à cette adresse ou encore chez Amazon ou à la FNAC. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Pour votre parfaite information, ce set ne m’a pas été fourni par LEGO et est issu de ma collection personnelle.

RÉSULTATS
Design
Expérience de construction
Minifigs
Jouabilité
Bonne affaire
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Le Tonyz

J’ai acquis et monté ce Modular qui est globalement un bon set, surtout pour sa façade à 45% et son garage à l’ancienne (et la dépanneuse est vraiment superbe). Il n’est pas sans petits défauts non plus, comme l’escalier tout ouvert sans “intimité pour l’appartement comme tu le signales. Le prix a été également un frein, j’ai attendu une offre qui l’a ramené un prix similaire aux précédents Modular.

Barg

Je reste mitigé malgré ton test quant à l’acquisition de ce set. Le prix tout d’abord me refroidit, mais aussi l’aménagement intérieur que je trouve trop limité (les escaliers, le garage) ou pas assez inspiré selon moi (le 2eme etage ou l’arrière du bâtiment ou il n’y a même pas une fenêtre). A l’inverse je me dis qu’un tel bâtiment doit avoir de la gueule dans une petite rue pleine de modular pour finir un côté. Je me tâte…

Elvis

J’ai également beaucoup aimé cette construction en angle.
En plus des petits défauts d’aménagements que tu as mentionnés, j’aurai bien aimé une petite salle d’eau au second étage plutôt qu’un simple toilette.