Nous avons vu sur Brickonaute un certain nombre de bâtiments de la gamme Creator Expert, mais pas encore de la gamme Creator. Les choses changent puisqu’aujourd’hui nous allons parler de ce petit restaurant : 31050 – Corner Deli

Informations principales :

La boîte et son contenu

Sur l’avant de la boîte, le modèle principal occupe la plus grande surface. On retrouve sur la droite les deux autres modèles alternatifs : un fleuriste, et une petite maison d’habitation. Sur l’arrière, on retrouve ce même modèle principal dans une configuration différente. Les bâtiments sont articulés, ce qui offre trois configurations pour le bâtiment principal : en coin, les deux moitiés alignées en configuration « rue », et refermé sur lui-même. On y voit également les autres modèles dans une autre configuration, ainsi que quelques zooms sur les principales « fonctionnalités » des modèles.

A l’intérieur de la boite, 5 sachets de pièces non numérotés, et trois livrets d’instructions suivant le modèle que l’on souhaite construire.

Le comptoir « Deli »

Les minifigs

Dans cette première version, nous avons droit à une petite fille habillée en bleu, manifestement en jean, sur des petites jambes non articulées. La seconde minifig est l’employé du comptoir, avec sa veste en olive green, son petit smiley et le badge portant son nom, le tout sur des jambes blanches monochromes. Point positif, les têtes sont joliment travaillées et changent des têtes « génériques » qu’on retrouve notamment dans les bâtiments modulaires. Un petit sourire pour le serveur sous sa casquette, et des tâches de rousseur pour la jeune fille avec sa natte. L’accessoire de la jeune fille est un sandwich qu’elle vient manifestement d’acquérir au comptoir. A en juger par sa taille, elle mettra vraisemblablement plusieurs jours à le manger… Point négatif ici, si on souhaite faire tenir la fillette debout sans la fixer sur des tenons, il faudra soit lui ôter son sandwich, soit positionner celui-ci très près de son visage.

La construction

Le bâtiment est découpé en deux moitiés distinctes, reliées par une charnière. On commence par assembler les plaques de base en light bluish gray avant de monter les murs de cette partie basse en dark orange, les fenêtres et les comptoirs, la plaque de cuisson(très bien réalisée) ou encore la caisse.

On continue en assemblant le premier étage, d’un bien meilleur niveau techniquement parlant que le rez-de-chaussée. Ici, les murs sont en medium blue, ce qui apporte un contraste intéressant avec le rez-de-chaussée. On assemble le fauteuil de l’étage, la table de chevet avec la lampe, la terrasse avec les bords de fenêtres fleuris ou encore la structure de ces fenêtres très bien réalisée.

On continue encore avec l’assemblage du toit où, là encore, les finitions sont de haute volée. On remarquera le liseré en partie haute, la trappe d’accès transparente depuis le premier étage ou encore l’antenne de télévision avec l’oiseau posé dessus.

On termine enfin en assemblant la terrasse qui se fixe dans le coin du bâtiment à l’aide de pins tehnic, et l’enseigne superbement bien réalisée avec les ingrédients apparaissant sur la tranche.

Le modèle terminé

On retrouve au rez-de-chaussée une zone de préparation des sandwich avec une plaque de cuisson (bien réalisée soit dit en passant) et un comptoir avec une caisse. Les vitres s’ouvrent et permettent aux éventuels clients de communiquer avec l’employé, et à ce dernier de les servir.

A l’étage, un fauteuil prend toute la place de ce que la description officielle appelle « appartement ». Une lampe de chevet prend place sur un petit meuble, et un garde-corps est positionné en haut de l’escalier (en fait une échelle… bizarre). Une porte donne sur la terrasse avec ses fleurs.

Enfin, une seconde échelle permet d’accéder au toit par une trappe vitrée, fixée au sol à l’aide d’une barrière à laquelle on a fait faire un quart de tour, ingénieux. Sur le toit, on retrouve également une antenne de télévision avec un oiseau posé dessus.

Concernant l’extérieur, nous avons droit à une terrasse avec une (et une seule !) chaise, un poteau incendie et quelques lampadaires. Autant le rez-de-chaussée est assez quelconque, malgré une belle couleur «dark orange » et un store rouge et blanc ; autant le premier étage est superbement travaillé. Tout est bon, depuis l’entourage des fenêtres, en passant par la terrasse avec ses plantes, ou encore par l’enseigne en forme de sandwich sur laquelle on voit apparaître la tranche des pièces. Magnifique.

Comme expliqué plus haut, le modèle peut prendre trois configurations distinctes. La version « Corner » avec la terrasse dans le coin, la version « rue » avec la terrasse sur le côté, ou bien la version fermée pour reconstituer la boutique et l’appartement.

Globalement, malgré sa petite taille et les quelques reproches qu’on a pu lui faire plus haut, ce modèle est une franche réussite et un bel ajout à toute ville digne de ce nom.

Le fleuriste

Les minifigs

Il s’agit ici d’une simple variation par rapport à la version du modèle précédent, avec une fleuriste et un garçon en bleu avec sa casquette.

La construction

De la même manière que pour le modèle principal, la construction s’articule ici autour de deux plaques de base grises reliées entre elles à l’aide d’une charnière. Simplement, la construction ne comporte ici qu’un seul niveau, on retrouve donc pour les murs du rez-de-chaussée un mélange de couleur qui fonctionne assez bien. On ajoute un peu de décors à l’extérieur (quelques fleurs, un horodateur ou encore de l’éclairage) et à l’intérieur, avec encore quelques fleurs (normal, c’est un fleuriste !) et un comptoir.

On continue (et on termine, donc) l’assemblage du fleuriste avec l’assemblage du toit, de son store blanc et rouge, et de son enseigne colorée.

Le modèle terminé

Pas de grosses surprises, ni de techniques de construction très innovantes pour ce fleuriste, qui s’en tire avec les honneurs grâce à un bon choix de couleurs et à une jouabilité assez poussée de par sa modularité (comme toutes les constructions de ce set). Par contre, on aurait aimé un niveau de détail à l’intérieur plus poussé, et peut-être même un second niveau au vu du nombre de pièces qui reste une fois la construction terminée.

La petite maison

Les minifigs

Troisième et dernière variation pour cette dernière construction de notre set 3 en 1 : cette fois nous avons droit à l’homme avec son pantalon blanc, sa veste bleue et sa casquette, et la jeune fille avec son pantalon bleu et sa veste verte (qui ici, pourrait faire penser à une scout)

La construction

Une seule plaque de base est utilisée ici pour la construction. On note la présence de pins technic, qui permettent à terme d’ajouter la maison sur le coin “Deli” si on en possède plusieurs boîtes. Les murs du rez-de-chaussée sont en medium blue, on y retrouve quelques fleurs sur le bord de la fenêtre, un meuble avec une lampe, et un fauteuil. Cette fois-ci, c’est toute une façade articulée qui permet d’accéder à l’intérieur du bâtiment construit. Une échelle mène au premier étage (de toute manière, difficile de caser un escalier dans un si petit espace).

On continue avec l’assemblage du premier étage, cette fois en dark orange, les couleurs des étages sont donc inversées par rapport au coin “Deli”. On ajoute un lit, et une chose non identifiée au mur (une chaîne hi-fi ? peut-être…). Encore quelques fleurs sur le rebord de fenêtre, celles-ci étant au demeurant bien travaillées. Une porte mène sur un balcon, sur lequel on ne peut mettre une minifig qu’en gardant la porte ouverte.

On termine en assemblant un toit minimaliste (juste une cheminée et des clips dans les coins) et quelques accessoires extérieurs : un pot de fleurs et un feu tricolore

Le modèle terminé

Là encore, vu le nombre de pièces restantes, on aurait apprécié un niveau supplémentaire, une petite terrasse, des petits accessoires extérieurs, ou encore un modèle peut-être un peu plus large car ici, c’est très étriqué. Difficile de le concevoir comme une maison car elle est composée de deux toutes petites pièces de 4 tenons par 5. La jouabilité s’en ressent, malgré l’effort d’intégrer une façade qui s’ouvre pour accéder à l’intérieur de la maison.

Conclusion générale

Vous l’aurez compris, si vous avez lu l’article jusqu’ici : ce modèle est (très) intéressant, mais essentiellement pour son modèle principal. Pour les deux modèles alternatifs, de petits défauts grèvent la jouabilité, qui reste cependant assez bonne en ce qui concerne le fleuriste.

Le Coin “Deli” en lui-même est un ajout de choix à toute ville, apportant un cachet intéressant de par le choix de ses couleurs et de ses décorations, aussi bien intérieures qu’extérieures, en plus d’une expérience de construction intéressante. De plus, le prix demandé est très raisonnable, donc pourquoi s’en priver ?

Pour le retrouver sur le [email protected], c’est par ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here