Avant-propos : je tiens à préciser que je ne suis pas expert de la culture et des traditions chinoises. N’hésitez pas à me corriger si nécessaire dans les commentaires !

Depuis peu, LEGO en a terminé avec les exclusivités régionales. Les différentes boîtes concernées sont désormais vendues de manière globale quelques semaines / mois après leur sortie initiale. L’an dernier, une seule des boîtes sorties à l’occasion du nouvel an Chinois était arrivée jusqu’en Europe, la (très bonne) référence 80103 Dragon Boat Race. Cette année, ce sont deux belles boîtes qui sont disponibles depuis début janvier en Europe. Je vous propose de découvrir la plus grosse, avec le set 80105 Chinese New Year Temple Fair.

Informations principales :

  • numéro de set : 80105
  • année de sortie : 2020
  • nombre de pièces : 1664
  • prix sur le [email protected] : 99,99 €
  • nombre d’étapes de construction : 144 pour le temple, entre 22 et 70 pour les autres éléments
  • temps de construction :  4 heures 30
  • difficulté : moyenne

Boîte et inventaire

En Chine, le rouge est la couleur du bonheur. Et la couleur dominante de la boîte du set dont nous parlons aujourd’hui. Les nombreux passants sont mis en scène devant les différents étals et les arbres fleuris, tandis qu’on aperçoit un temple dans le fond. Un rat stylisé (nous sommes désormais dans l’année du rat) est présent en dessous du macaron portant l’inscription “The Spring Festival – Chinese Festival Special Edition”. En bas à droite, nous découvrons la ribambelle de minifigs : 14 au total !

Au dos, sur ce même fond rouge, nous découvrons une deuxième mise en scène et des vignettes zoomant sur quelques uns des nombreux détails du set.

A l’intérieur, nous trouvons 10 sachets de pièces numérotés de 1 à 9. Seul le numéro 1 est “doublé”. Dans une pochette plastique séparée sont présentées les 3 notices d’instructions, deux petites pour les petites constructions, et une plus grande pour le temple. Premier bon point : pas l’ombre d’un autocollant.

Non content de proposer déjà un ratio très intéressant au prix à la pièce (1664 pièces pour 99,99 €, soit 6 cents/pièce), l’inventaire est extrêmement riche en éléments rares résumées dans le tableau ci-dessous.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
8Plate 1X2 W/Shaft Ø3.2teal1
4Plate 1X1, W/ 1.5 Plate 1X1, Upwardsteal1
3Flat Tile 1X6dark brown1
1Indian Feather W. Pinflame yellowish orange1
2Mini Figure Trophydark blue1
2Mini Figure Trophydark red1
4Mini Figure Trophypearl gold1
2Mini Figure Trophyorange1
2Mini Figure Trophyrose1
4Fence 1X4X2dark red1
1Double Sphere 2X2X1 2/3, W/ Knobblanc1
23Plate 1X1X2/3, Outside Bowteal2
8Vegetable, No. 3rouge2
2Brick 1X1 W. 1 Knobdark brown2
2Glass For Frame 1X2X2dark green2
6Plate 2X1 W/Holder,Verticalmedium azur2
2Mini Figure Trophyvert2
2Plate 2X4nougat2
2Corner Plate 45 Deg. 3X3sand green2
2Brick 1X2 M. 2 Holes Ø 4,87sand green2
8Gold Ingotblanc2
2Mini Hat, No. 8blanc2
2Plate 1X2 W. 2 Shafts Ø 3.2blanc2
2Gold Ingottan3
4Stick Ø 3.2 W. Holderorange3
2Roof Tile W. Lattice 1X2X2/3dark blue3
4Brick 1X2 W. Four Knobsreddish brown3
2Roof Tile 1X2, Deg. 45, W/O Knobsreddish brown3
4Bow Window 1X4X1 2/3sand green3
6Limb Elementblanc3

 

Les éléments tampographiés sont également présents en nombre.

nombreimagenomcouleurnombre de sets
2Flat Tile 1X2, No. 281rouge1
2Banner W/ 3.18 Stick 3X8, No. 2rouge1
2Flat Tile 1X3, No. 25rouge1
7Flat Tile 2X2, No. 419rouge1
1Flat Tile 2X3, No. 33rouge1
1Flat Tile 2X3, No. 34rouge1
2Flat Tile 1X3, No. 28rouge1
1Glass For Frame 1X4X3, No. 7trans clear1
9Flat Tile 1X1, Round, No. 132blanc1
4Mini Hat, No. 130blanc1
2Flat Tile 1X1, Round, No. 121tan2
4Flat Tile 2X3, No. 32rouge2
4Flat Tile 1X4, No. 148dark green2
11/4 Circle Tile 1X1, No. 1000pearl gold2
1Bunny, No. 5blanc2
1Kitchen Equipment, No. 11blanc2
1Flat Tile 1X1, No. 195teal3
1Mini Toy Duck, No. 2jaune3

 

Bref, nous n’avons pas encore entamé la construction que tout ceci commence très bien !

Les minifigs

Plutôt que de décrire chacune d’entre elles, ce qui serait un peu laborieux et indigeste avec 14 personnages au total, je vais juste vous proposer ici quelques réflexions personnelles sur les différentes minifigs.

Les éléments rares qui les composent sont relativement peu nombreux. On remarquera surtout ici les tenues des deux grands-parents, et les torses du jeune garçon, de la petite fille et du garçon à lunettes : ces éléments sont exclusifs à cette boîte. On retrouve ici également une version différente de la coiffure de Parker vue dans les sets LEGO Hidden Side, avec cette fois-ci des cheveux roux dépassant du bonnet. Le bébé reste relativement rare puisqu’il n’apparaît que dans une seule autre référence, le set 10263 Winter Village Station. Notez également les écharpes rouges, présentes dans une seule autre référence sortie cette année dont j’aurai l’occasion de vous reparler, le set 80104 Lion Dance (l’autre set basé sur les célébrations du nouvel an chinois)

Les torses sont plutôt simples dans leur décoration, et on regrettera comme d’habitude les couleurs ternes des tampographies claires sur un fond plus foncé. Pour la plupart, les pantalons sont monochromes. Je trouve cela plutôt dommage, surtout pour le personnage en kimono rouge qui aurait mérité un pantalon décoré comme celui du grand-père.

On appréciera en revanche la variété des personnages et le nombre de minifigs que LEGO fournit dans cette boîte. Avec 14 personnages, du bébé aux grands parents, en passant par les enfants, leurs parents et les badauds de passage il y a de quoi créer une belle variété de mises en scène. Surtout avec la quantité d’accessoires disponible sur les différents stands ! Les tenues et les couleurs sont également très variées.

La construction

Le 1er arbre

La construction commence avec un arbre aux feuilles blanches décorées de fleurs rouges. Sa conception est relativement intéressante : les 3 branches sont clipsées au tronc, les fleurs maintenant les feuilles en place. On y accroche également une lanterne et deux bannières tampographiées, l’une avec les écritures dorées et l’autre avec les écritures noires et un encadrement doré. Petit point négatif, je trouve que l’arbre aurait mérité un feuillage plus fourni.

Le stand de nourriture

Nous nous attaquons ensuite au premier stand, qui vend de la nourriture. Dans sa partie basse, le designer est même allé jusqu’à intégrer une jauge de température, et une petite flamme cachée sous la grille. Les brochettes sont clipsées au-dessus de celle-ci. Nous construisons alors la toiture superbement réalisée, à l’aide de 3.2 Shaft W/3.2 Hole superposés. Sa construction est un peu répétitive, mais le résultat est à la hauteur. Nous terminons en ajoutant sur les deux côtés du stand d’autres denrées à vendre, dont des biscuits, des bonbons et de petits pains décorés d’une tête d’ours.

Le stand de jouets

Nous continuons avec un second stand, celui du marchand de jouets. Sa conception est semblable au stand précédemment construit, quatre poteaux soutenant la toiture. Celle-ci est travaillée différemment, en 3 éléments indépendant fixés sur des charnières et surmontés de pièces semi-cylindriques en guise de tuiles. Le stand est ensuite bien garni, avec de nombreuses peluches (dont un rat – année du rat oblige), un petit avion et des ballons. Sans oublier les bannières rouges tampographiées comme pour tous les autres stands.

Nous terminons ce deuxième sachet de pièces avec une guirlande décorée de lumières et de lanternes, que l’on clipse ensuite entre les deux premiers stands.

Le temple

Ou plutôt la façade de celui-ci, comme cela ne vous aura pas échappé. C’est le gros morceau du modèle, qui s’étale sur 5 sachets de pièces parmi les 9 contenus dans la boîte. Nous commençons par sa base, constituée de plates grises, de murs tan et gris, et de lucarnes côté arrière. Un escalier monumental blanc est fixé sur l’avant grâce à deux pins Technic, et quelques fleurs (un peu pénibles à assembler, soit dit en passant) décorent les plates-bandes.

Nous élevons ensuite les façades, où l’on remarquera la manière de réaliser les 4 fenêtres à l’aide de clôtures disposées verticalement sur des briques SNOT. La conception des deux pilastres est également intéressante, à base de pièces servant habituellement de conteneur. Nous ajoutons ensuite une rangée de colonnes rouges, reliées à la façade précédemment construite pour une meilleure rigidité de l’ensemble. La partie supérieure de ces colonnes est décorée de pièces couleur teal et dark blue tampographiées, c’est vraiment sublimes. Ces 3 éléments sont construits indépendamment et fixés sur des briques SNOT entre les colonnes. Deux lanternes décorent la partie inférieure de ces élements, au-dessus du couloir créé entre les colonnes et la façade.

Nous nous occupons ensuite du premier pan de toiture, le plus bas. Celui-ci est assemblé en 3 morceaux, les 2 parties extérieures disposant d’un pan coupé réalisé par une charnière. Sur la partie supérieure, on retrouve les pièces semi-cylindriques déjà vues sur le stand de jouets. Le mélange entre la couleur bright orange de celles-ci, flame yellowish orange de la plate située au-dessous, et des pièces dorées et rouges sur la tranche est vraiment sympa. Les 3 sous-ensembles sont clipsés sur la façade du temple. Vous vous doutez que comme souvent lors de la réalisation des toitures, tout ceci est assez répétitif. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Dans l’étape suivante, nous commençons par ajouter une rambarde en partie basse. Puis nous continuons à élever le temple avec la partie située entre les deux morceaux de toiture. Comme vous vous en doutez, la construction fait ici la part belle aux techniques SNOT, afin d’obtenir ces idéogrammes dorés sur fond rouge, entourés d’un liseré doré réalisé par des tiles couleur pearl gold. Celui-ci est surmonté de deux rangées de Plate 1X2 W. Stick puis de deux pièces grises qui recevront la partie supérieure de la toiture.

Cette partie supérieure de la toiture, qui achève notre temple, est réalisé de la même manière que la partie inférieure. On vient la clipser sur les pièces grises que vous apercevez juste au-dessus. Comme souvent, on évitera de regarder derrière le temple. Seule la façade est “exposable”. Mais rien ne vous empêche d’acheter deux boîtes et d’en construire une deuxième moitié 😉

Le 2nd arbre

Nous revenons aux petites constructions avec un second arbre, réalisé de la même manière que le premier.

Le stand de souvenirs

Vous connaissez désormais le principe des petits stands. Le suivant des vases et des personnages en pâte, et est réalisé de la même manière que le stand de jouets. A quelques différences de couleur près : les piliers sont rouges, et le toit est réalisé avec des tuiles teal sur un fond sand green. Si vous aimez les microfigs, aussi appelées Mini Figure Trophy, sachez que vous en trouverez une de chaque couleur en rab’ dans la boîte.

Le théâtre de marionnettes

Que serait une foire sans ses distractions pour les plus jeunes ? Le stand suivant est un théâtre de marionnettes, décoré dans sa partie centrale d’une scène épique avec deux chevaliers en armure. Le designer a pris le soin d’accrocher deux éléments au dos du stand, pour qu’un marionnettiste puisse faire vivre celui-ci. La toiture est différente, et est réalisée en montrant la partie inférieure de 8 Technic Doub. Bearing Pl. 2X2. C’est intelligent, et ça fonctionne bien pour les bâtiments de style asiatique. Ce petit théâtre vend également des feux d’artifice et des parchemins “meilleurs voeux”, entassés dans des caisses sur les côtés.

La construction se termine avec une seconde guirlande, à clipser entre le théâtre de marionnettes et le stand de souvenirs.

Verdict

Il faudra compter un peu plus de 4 heures pour la construction de tous ces éléments, et le premier bon point de ce set c’est que l’on ne s’ennuie pas. On alterne entre la construction des arbres, des stands et des différents éléments du temple, avec des techniques de constructions très variées et intéressantes, (presque) dignes de la gamme LEGO Creator Expert.

Comme on pouvait s’y attendre, la construction de certaines toitures en particulier celle du temple sont assez répétitives. Mais on passe relativement vite à autre chose, ce n’est donc pas bien grave. Petit point particulier : on veillera à mettre les différents idéogrammes chinois dans le bon sens et, croyez-moi, ce n’est pas si évident que cela 😉

Cette expérience de construction intéressante s’accompagne d’un inventaire à l’avenant, avec un très grand nombre de pièces exclusives et/ou rares. Sans compter les innombrables pièces tampographiées, vous ne trouverez pas un seul autocollant dans cette boîte. Sur les 1664 pièces qu’elle contient, on compte pas moins de 400 éléments différents ! Le tout pour un prix très contenu de 99,99 €, autant dire que sur ce point difficile de faire mieux.

Le design est au rendez-vous : toutes les constructions regorgent de détails, parfois même invisibles une fois la construction terminée. Comme la petite flamme cachée sous la grille du vendeur de brochettes ! A la découverte des premiers visuels, je me demandais où le designer avait bien pu cacher les 1664 pièces. Dans ce luxe de détails, qu’il s’agisse des stands, des arbres, des guirlandes, des toitures… tout est vraiment sublime. On appréciera également la grande variété de couleurs, avec malgré tout une certaine harmonie entre les différents éléments. Il sera en revanche peut-être difficile de l’intégrer dans une ville, mais si vous avez la chance de posséder les deux gros sets issus du film LEGO Ninjago Movie (70620 Ninjago City & 70657 Ninjago City Docks), ça doit pouvoir faire quelque chose de joli.

Il y a cependant un point sur lequel je suis resté sur ma faim : les minifigs. Certes, elles sont nombreuses : 14 au total en comptant le bébé, de tous les âges. Ce qui permettra une grande variété de mises en scène. Mais les éléments qui les composent ne sont pas spécialement rares hormis quelques exceptions. Et la quasi-totalité des pantalons est monochrome, ce qui est particulièrement dommage en particulier pour le personnage en tenue traditionnelle.

La jouabilité est également un des points forts de ce set. En particulier grâce au nombre de minifigs qu’il contient. Mais également grâce à la variété des stands et des accessoires qu’on y trouve : de la nourriture, de jouets, des peluches, des feux d’artifice, de la vaisselle et j’en passe. On pourra s’amuser avec un marionnettiste dans son théâtre, avec un vendeur de brochettes derrière son stand, ou avec les grands-parents se rendant au temple. N’espérez cependant pas faire grand-chose dans ce dernier, puisque seule la façade est représentée. Ce qui peut aisément se comprendre, aménager un temple entier avec son intérieur aurait très certainement fait enfler le prix de manière considérable. On aurait tout de même aimé quelques espaces jouables au dos, mais il n’en est rien.

Enfin, l’intérêt principal de ce set réside sans doute dans l’ouverture d’esprit qu’il apporte aux plus jeunes, et notamment de notre côté du globe où les traditions asiatiques sont assez méconnues. En ce sens, il aurait été intéressant de trouver quelques informations dans les notices sur les différents éléments construits. A défaut de mieux, ce set aura au moins la vertu d’attiser votre curiosité et de vous pousser à en découvrir un peu plus sur la richesse de la culture chinoise !

Voilà, j’espère que vous aurez trouvé dans cet article de quoi vous faire une opinion sur ce modèle. Vous le trouverez sur le [email protected], à cette adresse. N’hésitez pas à partager votre point de vue, en intervenant dans les commentaires un peu plus bas !

Merci à LEGO pour la fourniture du set pour cette review. La fourniture d’un set ne garantit en rien une review positive, et tout ce que vous avez pu lire dans cet article est l’expression de ma propre opinion.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cuzion

Toujours un plaisir de lire de telle review. Je n’ai pas plus apporté d’attention aux sets asiatiques de Lego mais là je reconnais qu’autant le général (les stands et le temple) du détail (tout ce qui compose les stands, les guirlandes et les toits) me tentent presque d’investir dedans. Je trouve que le visuel est superbe et le panel de minifig permet tout de suite d’avoir un peu de vie dans le diorama (pas juste 3 bonhommes qui se demandent ce qu’ils font là). Cela étant, je regrette toujours ce choix de n’avoir qu’une façade mais je me laisse espérer… Lire la suite »

Julien

Superbe review. Je viens de terminer ce set moi aussi aujourd’hui. Il est déjà dans mon top 5 ou 3 de cette année tellement tout est réussi. T’es photos sont nickel et m’ont permis de bien positionner les round plate trans sur les guirlandes car les photos des notices ne permettent pas de bien différencier les couleurs et sur le dos de la boîte les couleurs sont dans un ordre différent. Étant puriste je reproduis les sets à l’identique. Tes tableaux de listing de pièces nouvelles et dans de nouveaux coloris sont très utiles et donnent une visue immédiate de… Lire la suite »

Julien

Encore une petite précision bien sympa je trouve concernant les trans round plate des guirlandes entre les petits stands. Leur ordre et choix de couleur n’est pas du tout dû au hasard mais comme me l’a rapporté le designer du set : “Fun Fact: The intent was to have (left to right) the colors of classic space canopies in order of release (trans yellow, trans blue and trans green for Classic Space, trans red for Space Police, trans-neon green for M-Tron, trans-neon orange for Ice Planet).” Voilu voilou j’adore connaître ce genre de détail. A bientôt et faites gaffe, prenez… Lire la suite »

Simicro

Au fait Mephisto, est-ce que la “Danse du Dragon” fait partie des prochaines reviews ?

Simicro

Oui du Lion LOL, oki merci

Elvis

C’est que tu arriverais presque à me tenter…
J’aime bien d’ailleurs la petite référence aux sets Ninjago, c’est malin pour me convaincre.
Je reconnais que le set est quasi complet et intéressant. Il va falloir y réfléchir 😉

Simicro

C’est toujours un régal de lire tes reviews Mephisto : bien écrit, superbement illustré. Je partage aussi ta notation d’après ce que je peux voir.
PS :
– En Chine, le rouge est non seulement la couleur du bonheur mais aussi celle des empereurs. Donc une couleur céleste.
– “Le 2nd arbre” > “Le 2e arbre”

Simicro

Ah oui en fait je voulais dire que “2nd” = second (en anglais) donc pas français. Mais en français, effectivement, “second” doit aussi s’abbréger en “2nd”